PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 "Air launch" presque finalisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ManouchKa




Nombre de messages : 1107
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 17:09

Ils font comment si le tir est avorté ?
genre le moteur qui ne s'allume pas ou n'est pas en plein puissance.
car sur terre les lanceurs sont quant même retenus par des crochets qques secondes avant le décollage pour tout vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7467
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 17:21

ManouchKa a écrit:
Ils font comment si le tir est avorté ?
genre le moteur qui ne s'allume pas ou n'est pas en plein puissance.
car sur terre les lanceurs sont quant même retenus par des crochets qques secondes avant le décollage pour tout vérifier.
En tout cas s'ils mettent leur projet à exécution que cela ne soit pas au dessus de chez moi ...mais dans un coin bien désert ou au beau milieu de l'océan sans aucun pétrolier en dessous, ni de cétacé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8504
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 18:35

Giwa a écrit:
ManouchKa a écrit:
Ils font comment si le tir est avorté ?
genre le moteur qui ne s'allume pas ou n'est pas en plein puissance.
car sur terre les lanceurs sont quant même retenus par des crochets qques secondes avant le décollage pour tout vérifier.
En tout cas s'ils mettent leur projet à exécution que cela ne soit pas au dessus de chez moi ...mais dans un coin bien désert ou au beau milieu de l'océan sans aucun pétrolier en dessous, ni de cétacé Wink

Oui, moi aussi je pense au parachute extracteur qui aurait deux fonctions : 1 extraire la fusée de la soute en douceur, 2 et de la
redresser presque à la verticale pour éviter le parachute à sa mise à feu. Cela ne me semblait pas un problème aéro-mécanique majeur !
La seule chose qui m'interroge comme vous, c'est : mais y gagne-t-on tant que ça de procéder à un lancement aérien pour une fusée à carburant liquide ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 18:48

ManouchKa a écrit:
Ils font comment si le tir est avorté ?
genre le moteur qui ne s'allume pas ou n'est pas en plein puissance.
car sur terre les lanceurs sont quant même retenus par des crochets qques secondes avant le décollage pour tout vérifier.

Bonne question, l'histoire montre qu ele nombre de tir avorté quelques secondes ou milliseconde avant un décollage ne sont pas rares. Donc là ça signifie un atterrissage et avec le risque d'une explosion lors du contact au sol.

Bref, je ne vois que des inconvénients et ce type de lancement et quasiment aucun avantage car le gain lié à l'altitude est plutot faible, voit meme négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Laurent J




Masculin Nombre de messages : 184
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 18:57

ManouchKa a écrit:
Ils font comment si le tir est avorté ?
genre le moteur qui ne s'allume pas ou n'est pas en plein puissance.
car sur terre les lanceurs sont quant même retenus par des crochets qques secondes avant le décollage pour tout vérifier.

Dans la plupart des cas, on peut repousser un tir pour cause de pb météo, charge utile, ou anomalie lanceur ou sol qui entraine un arrêt de la chronologie.

Dans chacun de ces cas, rien n'empêche de garder le lanceur dans la soute et de se reposer avec.

Si l'anomalie intervient plus tard (ce qui représente quand même une proportion très faible), on peut prévoir la destruction en vol du lanceur, bien que cette procédure ne soit en général pas prévue par les Russes (cf Soyouz)

Je vous laisse faire les stats sur les interruptions de chronologie et leurs raisons:

http://www.cnes.fr/automne_modules_files/standard/public/p5422_8f6f581324d57fca3b3c385d4d07337eHistorique_des_lancements_Ariane_L01_a_V193.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7467
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 19:44

Laurent J a écrit:
...
Si l'anomalie intervient plus tard (ce qui représente quand même une proportion très faible), on peut prévoir la destruction en vol du lanceur, bien que cette procédure ne soit en général pas prévue par les Russes (cf Soyouz)

Je vous laisse faire les stats sur les interruptions de chronologie et leurs raisons:

http://www.cnes.fr/automne_modules_files/standard/public/p5422_8f6f581324d57fca3b3c385d4d07337eHistorique_des_lancements_Ariane_L01_a_V193.pdf

Effectivement c'est une possibilité surtout que finalement une destruction vers 10km d'altitude devrait causer moins de dégâts qu'à proximité d'un pad de lancement surtout que le largage aurait lieu certainement au dessus d'un lieu le moins habité possible et que donc les débris qui retomberaient causeraient des nuisances limitées. Cela peut-être un bon point pour un tel système.
Sinon il est vrai que les performances ne seraient que de peu améliorées par rapport à un tir au sol pour une même localisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 19:55

Giwa a écrit:
Sinon il est vrai que les performances ne seraient que de peu améliorées par rapport à un tir au sol pour une même localisation.
Je ne vois pas ce qui vous permet de dire ça. Sur quels éléments factuels et quantitatifs vous arrivez à ces conclusions ?
Pour l'instant, le seul avis objectif qu'on ait, c'est que des ingénieurs ont trouvé cette méthode utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7467
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:04

Space Opera a écrit:
Giwa a écrit:
Sinon il est vrai que les performances ne seraient que de peu améliorées par rapport à un tir au sol pour une même localisation.
Je ne vois pas ce qui vous permet de dire ça. Sur quels éléments factuels et quantitatifs vous arrivez à ces conclusions ?
Pour l'instant, le seul avis objectif qu'on ait, c'est que des ingénieurs ont trouvé cette méthode utile...
Vous m'avez devancé car à la réflexion voilà ce que j'étais sur le point de poster:

Un autre avantage - plus que le très faible gain en altitude et la faible vitesse initiale - serait que les tuyères d’éjection du premier étage pourraient être plus évasées pour les configurer pour une pression moyenne bien plus faible qu’au sol et améliorer leur rendement. Il y aurait aussi une résistance aérodynamique plus faible (à 10 000m, la pression n’est plus environ que le quart de la pression au sol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:11

Oui, extraction par parachute, pivotement de la table-support (qui encaisse la résistance de l'air et maintient protégée la structure du missile pendant le retournement) , glissement du missile en position verticale .... il y a tout un process.
Difficilement transférable à un lanceur plus gros AMHA.
Le projet Air Launch prévoit d'ailleurs que le lanceur est chassé de l'avion porteur par gaz comprimé. ("Elle sort de la soute à la manière de "Dniepr" de son silo par surpression de la vapeur d'eau dans le canister puis une fois ejectée, les moteurs s'allument et le vol commence.")
L'allumage d'un booster à poudre par une amorce ignitrice, c'est aussi autre chose qu'un lancement de turbo-pompes pour mélanger des ergols liquides.

La question essentielle comme le dit Mustard ... c'est de savoir si résoudre toutes ces questions et réussir un tel lancement apporte réellement quelque chose sur les performances du lanceur et sa capacité à mettre la charge en orbite.


Dernière édition par montmein69 le Jeu 11 Mar 2010 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:12

Pour moi, ce sont effectivement 2 points très importants: on gagne en Isp et en masse (coiffe bien plus légère). Le bilan doit être différent de plus que dans l'épaisseur du trait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:22

Space Opera a écrit:
(coiffe bien plus légère).

Difficile de spéculer là-dessus (à moins que tu aies des infos précises ???) la coiffe va prendre la poussée du gaz d'extraction ... peu probable qu'elle soit tant allégée que cela ... peut-être même le contraire Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:30

Quand tu parles du "gaz d'extraction", je suppose que tu parles du choc aérodynamique à la sortie ? Ce choc reste faible par rapport à ce que la coiffe prendrait dans le nez à la même altitude si elle était partie du sol. Le maxQ sera incontestablement moins problématique que si ça partait d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 20:49

Relis les premiers messages de ce FIL ... il est expliqué que le lanceur est éjecté de son canister par une poussée de gaz extracteur (à la manière d'un missile chassé de son silo dans un sous-marin)
C'est la coiffe qui va subir la poussée (et vu la masse de l'engin , sa longueur, et la nécessité qu'il ne commence pas à pivoter avant d'être sorti complétement de l'avion porteur) cela ne va pas être un petit zéphyr.
Il faut prendre le problème dans son ensemble ... pour discuter de la faisabilité (sans porter atteinte à l'intelligence des ingénieurs concepteurs ... d'ailleurs il y en a pas mal qui émettent des avis tout aussi réfléchis sur ce forum en participant aux discussions ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Space Opera
Modérateur
Modérateur



Masculin Nombre de messages : 10764
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 21:14

On peut parfaitement imaginer un "bouchon" moulé qui va pousser sur la coiffe, voire sur le corps du missile , pour l'expulser. Nul besoin d'avoir une coiffe faite pour subir le dégazage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7467
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 21:37

Il est certain que les problèmes techniques à résoudre sont loin d'être simples - surtout que c’est quant – même très innovant par rapport à Pegasus ou Space - Ship car la fusée à larguer n’est pas à l’extérieur de l’avion-porteur, mais à l’intérieur et donc la procédure de largage n’est plus la même.

Mais en contrepartie il y a des avantages et pas uniquement sur le plan des performances pour la Russie puisque cela lui permettrait de diversifier ses partenaires avec l’entrée en lice de l’Indonésie

Voir le premier sujet de patchfree :
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/russie-f9/projet-air-launch-lanceur-de-type-pegasus-russe-t4164.htm?highlight=air+launch#57301
Le programme Air Launch est également très prometteur sur le plan commercial. Un accord vient d'être signé avec l'Indonésie qui prévoit le lancement à partir d'avions décollant de l'île indonésienne de Biak. Cette dernière a l'avantage de se trouver près de l'équateur, à 1° de latitude Sud. De Biak, on pourrait donc lancer un satellite plus lourd qu'à partir de Baïkonour ou de Plessetsk. Selon des estimations, un tel lancement coûtera près de 23 millions de dollars, soit deux fois mois cher que le lancement traditionnel d'une fusée Soyouz-2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 21:42

petite question peut-être sans importance, dans ce cadre de l'Air launch quid des vibrations pour la charge utile alors :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 21:46

quid finalement de ce projet par rapport au Dassault et son "ANGE" http://www.forum-conquete-spatiale.fr/europe-f10/dassault-et-son-ange-t3312.htm?highlight=dassault voire concept Trimaran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7467
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: "Air launch" presque finalisé   Jeu 11 Mar 2010 - 21:55

Space Opera a écrit:
On peut parfaitement imaginer un "bouchon" moulé qui va pousser sur la coiffe, voire sur le corps du missile , pour l'expulser. Nul besoin d'avoir une coiffe faite pour subir le dégazage.
La fusée d'après le premier schéma - le vrai, pas celui que j'ai "trafiqué " pour expliquer pourquoi la fusée ne pouvait être disposée comme sur Pegasus ou Space-Ship dans le même sens que le porteur - sort donc par la coiffe et c'est encore mieux ainsi puisque le bouchon que tu proposes n'appuierait même pas sur cette coiffe.
Et voilà une raison de plus pour mettre la fusée à contre-sens dans la soute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Air launch" presque finalisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit