PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Le vol de Soyouz TMA-M - du 8 octobre 2010 au 16 mars 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Lolodesbois




Nombre de messages : 359
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Le vol de Soyouz TMA-M - du 8 octobre 2010 au 16 mars 2011   Dim 27 Mar 2011 - 9:34

environ 3g lors d'un retour de la navette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elixir




Masculin Nombre de messages : 3922
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Le vol de Soyouz TMA-M - du 8 octobre 2010 au 16 mars 2011   Dim 17 Avr 2011 - 10:34

patchfree a écrit:
montmein69 a écrit:
Cela ne doit pas être techniquement compliqué de désolidariser le parachute de la capsule.
Donc c'est voulu ainsi ... peut-être pour aider au repérage de la capsule ? (moins évident si le parachute après s'être détaché s'est envolé au loin par l'effet du vent, la capsule est petite et sa teinte peut se confondre avec le sol ????)

Désolidariser le parachute de la capsule?? Hum! Ce serait ajouter un risque majeur: si le système a une défaillance et décroche le parachute avant l'atterrissage... affraid

Tandis que là ils ont été secoués mais pas même une égratignure. Le jeu n'en vaut pas la chandelle à mon (humble) avis.

Si ce n'est pas de technologie mature alors oui, ceci rajouterait des risques inutiles, or ce n'est pas le cas.

L'armée parachutiste russe maîtrise depuis longtemps la technologie de largage des parachutes lors de contact au sol, sur plusieurs vidéos on voit que les matériaux de plus de 10t (Blindés avec les militaires dedans) sont parachutés et les parachutes sont largués lorsque les matériaux entrent en contact avec le sol. L'explication est toujours la même - Éviter que le vent tire sur les parachutes (Plusieurs parachutes de freinage, avec chacune 2500kg de capacité de freinage, sont utilisées dans le cas militaire) après le contact au sol et donc minimiser le risque de renverser l'objet parachuté ou l'éloigner du point de contact prévu.

L'armée russe est d'ailleurs l'une des rares armées au monde (Je ne sais plus s'ils sont les seuls) à larguer les matériaux (Blindés) avec les personnels à l'intérieur, signe de leur maîtrise dans la technologie. Donc s'ils maîtrisent la technologie et que la technologie est mature, la considération devrait être autre pour qu'ils n'utilisent pas celle-ci sur Soyouz. Ma question est donc de savoir laquelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eastpendulum.com
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Le vol de Soyouz TMA-M - du 8 octobre 2010 au 16 mars 2011   Dim 17 Avr 2011 - 14:52

Elixir a écrit:
patchfree a écrit:
montmein69 a écrit:
Cela ne doit pas être techniquement compliqué de désolidariser le parachute de la capsule.
Donc c'est voulu ainsi ... peut-être pour aider au repérage de la capsule ? (moins évident si le parachute après s'être détaché s'est envolé au loin par l'effet du vent, la capsule est petite et sa teinte peut se confondre avec le sol ????)

Désolidariser le parachute de la capsule?? Hum! Ce serait ajouter un risque majeur: si le système a une défaillance et décroche le parachute avant l'atterrissage... affraid

Tandis que là ils ont été secoués mais pas même une égratignure. Le jeu n'en vaut pas la chandelle à mon (humble) avis.

Si ce n'est pas de technologie mature alors oui, ceci rajouterait des risques inutiles, or ce n'est pas le cas.

L'armée parachutiste russe maîtrise depuis longtemps la technologie de largage des parachutes lors de contact au sol, sur plusieurs vidéos on voit que les matériaux de plus de 10t (Blindés avec les militaires dedans) sont parachutés et les parachutes sont largués lorsque les matériaux entrent en contact avec le sol. L'explication est toujours la même - Éviter que le vent tire sur les parachutes (Plusieurs parachutes de freinage, avec chacune 2500kg de capacité de freinage, sont utilisées dans le cas militaire) après le contact au sol et donc minimiser le risque de renverser l'objet parachuté ou l'éloigner du point de contact prévu.

L'armée russe est d'ailleurs l'une des rares armées au monde (Je ne sais plus s'ils sont les seuls) à larguer les matériaux (Blindés) avec les personnels à l'intérieur, signe de leur maîtrise dans la technologie. Donc s'ils maîtrisent la technologie et que la technologie est mature, la considération devrait être autre pour qu'ils n'utilisent pas celle-ci sur Soyouz. Ma question est donc de savoir laquelle?

Je suis convaincu mais je n'ai pas de réponse à ta question sinon qu'en matière spatiale ajouter un dispositif se traduit par une augmentation de poids qui est si restreint vu son coût au kg... 1 kg en moins pour la charge utile ça compte...

Ou tout simplement une raison d'histoire du développement de la capsule: de temps en temps le soyouz se pose "debout", souvent il est couché simplement mais pas traîné. Cette dernière position étant même favorable à l'extraction des cosmonautes (Malenchenko était sorti tout seul en attendant les équipes de récupération). Donc je pense que le risque de traction sur des dizaines de mètre n'a pas été considéré comme suffisamment sérieux pour qu'une version avec décrochage du parachute soit développée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le vol de Soyouz TMA-M - du 8 octobre 2010 au 16 mars 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit