PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Une rumeur de sabotage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Une rumeur de sabotage   Jeu 17 Fév 2011 - 15:16

Dans le fil ouvert par tatiana13 au sujet du lancement du satellite GEO-IK-2 : Lancement Rokot/Briz-KM avec Geo-IK-2 le 01 février 2011
nous avons lu l'article de Spacewarexpress du 15 février et peut-être aussi sur AFP selon Goulou et qui fait état d'un possible sabotage du bus Breeze
qui devait pousser le satellite militaire GEO-IK-2 sur son orbite de service. Au final le satellite se trouve sur une mauvaise orbite se qui au mieu oblitère
son espérance de vie et au pire le rend initilisable.

Certes pour ma part je ne suis pas nailf et je me doute que pour les stratèges militaires, tous les coups sont permis, sauf de ce faire attraper. Par ci par là
il nous revient des affaires comme par exemple les plaintes des USA à l'encontre de la Chine au sujet d'éblouissement sauvage de certains de leurs satellites
espions par des LASERs chinois, mais d'une manière générale on reste dans un mode discrèt dans ce thème.

Bien entendu le choc électromagnétique est un argument dévastateur sur l'électronique spatiale, et le soleil en est de loin l'auteur principal. Utiliser un faisceau
micro onde puissant pour affecter l'électronique d'un satellite est tout aussi envisageable qu'orienter un rayon LASER sur un satellite même sur une toute fraiche
orbite.

Mais au final les motifs de perdre un satellite sensible sont bien plus le fait de défauts industriels indigènes que celui d'un adversaire. Si je veux bien croire à
qqs actes malveillants, pour ce qui concerne la russie je pense que les techniciens russes n'ont besoin de l'aide de personne pour obtenir des échecs, ils s'en
chargent très bien.

D'une manière générale la destruction volontaire d'un satellite militaire peut être assimilée à un acte de guerre, personne n'a intérét à s'y livrer car les représailles
seraient gravissimes.

Dans le cas de GEO-IK-2, le coupable le plus probable sera encore certainement une mauvaise ligne de code oubliée Evil or Very Mad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Explorer




Masculin Nombre de messages : 1167
Age : 45
Localisation : L'Océan des Tempêtes
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Jeu 17 Fév 2011 - 15:40

Astro-notes a écrit:
car les représailles
seraient gravissimes.

Dans le cas de GEO-IK-2, le coupable le plus probable sera encore certainement une mauvaise ligne de code oubliée Evil or Very Mad



...Pour celui qui a oublié la dite ligne de code.... megalol . Bon d'accord, je sors...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachroniquespatiale.over-blog.fr
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8527
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Jeu 17 Fév 2011 - 16:34

Explorer a écrit:
Astro-notes a écrit:
Dans le cas de GEO-IK-2, le coupable le plus probable sera encore certainement une mauvaise ligne de code oubliée Evil or Very Mad

...Pour celui qui a oublié la dite ligne de code.... megalol . Bon d'accord, je sors...!

La sanction est déjà prête : il devra copier deux cents fois la phrase :

Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.
Je ne dois pas jouer avec mes kamarades lorsque je rédige des lignes de code.

... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Jeu 17 Fév 2011 - 19:11

L'effet cumulatif de l'échec du lancement des GLONASS par une proton pour cause de quantité d'ergols eronnée,
http://astronautique.actifforum.com/t11642-echec-lancement-proton-m-dm-03-avec-3-glonass-m-5-decembre-2010
puis le semi-échec de ce satellite militaire font mauvais effet, surtout dans les hautes sphères.
Les sanctions pour la boulette du Proton ayant été l'éjection de plusieurs hauts responsables
Citation :
the decision to release from the company's vice president, chief designer of launch vehicles, RSC Energia, Vyacheslav Filin and Deputy Head of Federal Space Agency (Roskosmos) Victor Remishevsky for mistakes made in calculations for refueling Block DM-3. Russian Space Agency head Anatoly Perminov reprimanded.

cela a du commencer à baliser du côté des hauts responsables d'état-major (ceux qui portent 5 kg de médailles).
Incriminer "une manoeuvre d'une entité ennemie" fait un peu sourire (même si ce n'est pas totalement impossible ... ) mais il faudrait alors préciser dans quelle zone l'attaque a pu avoir lieu, avec quelle technique (il faut être capable de traquer le satellite en phase de lancement pour diriger le faisceau destructeur) et envisager qui en serait capable (techniquement et politiquement) ?

Vu que le satellite est quand même sur une orbite pas trop éloignée de ce qui était prévu et qu'on peut envisager de la circulariser, la cause est probablement dans le lanceur (avionique ou défaillance moteur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Ven 18 Fév 2011 - 8:45

Astro-notes a écrit:
...
Mais au final les motifs de perdre un satellite sensible sont bien plus le fait de défauts industriels indigènes que celui d'un adversaire. Si je veux bien croire à
qqs actes malveillants, pour ce qui concerne la russie je pense que les techniciens russes n'ont besoin de l'aide de personne pour obtenir des échecs, ils s'en
chargent très bien....
Tout à fait d'accord sur le côté accidentel mais bien souvent, le miracle dans certains cas (et il n'y a pas qu'en Russie), c'est que ça "tombe en marche". Ceux qui connaissent le rush des semaines précédents un lancement comprendront de quoi il est question et je pense même que la pression est encore plus forte ailleurs qu'en Russie à cause des lourdes pénalités financières et des risques d'un report sur le tir suivant que peut occasionner un retard de tir. Alors, le sabotage, c'est vraiment un épiphénomène: ceux qui sabotent le plus ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Bien souvent, pour gagner quelques milliers de $ ont abouti à un échec dont les conséquences financières sont sans commune mesure avec ce que représente un report de tir (quand il est techniquement possible, ce qui, pour les sondes par exemple, est loin d'être le cas => d'où les nombreuses pertes de sonde pour des raisons apparemment purement techniques mais le plus souvent consécutives aux pressions managériales).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Dim 20 Fév 2011 - 18:55

Kostya a écrit:
Astro-notes a écrit:
...
Mais au final les motifs de perdre un satellite sensible sont bien plus le fait de défauts industriels indigènes que celui d'un adversaire. Si je veux bien croire à
qqs actes malveillants, pour ce qui concerne la russie je pense que les techniciens russes n'ont besoin de l'aide de personne pour obtenir des échecs, ils s'en
chargent très bien....
Tout à fait d'accord sur le côté accidentel mais bien souvent, le miracle dans certains cas (et il n'y a pas qu'en Russie), c'est que ça "tombe en marche". Ceux qui connaissent le rush des semaines précédents un lancement comprendront de quoi il est question et je pense même que la pression est encore plus forte ailleurs qu'en Russie à cause des lourdes pénalités financières et des risques d'un report sur le tir suivant que peut occasionner un retard de tir. Alors, le sabotage, c'est vraiment un épiphénomène: ceux qui sabotent le plus ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Bien souvent, pour gagner quelques milliers de $ ont abouti à un échec dont les conséquences financières sont sans commune mesure avec ce que représente un report de tir (quand il est techniquement possible, ce qui, pour les sondes par exemple, est loin d'être le cas => d'où les nombreuses pertes de sonde pour des raisons apparemment purement techniques mais le plus souvent consécutives aux pressions managériales).

Personnellement je ne crois pas à un acte extérieur volontaire. Par contre il est possible que la raison réelle ne puisse être clairement identifiée puisque cela s'est passé durant une phase où le satellite était hors liaison radio. Nous saurons cela demain (puisque les conclusions doivent être rendues le 20 février).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Lun 21 Fév 2011 - 19:26

http://www.roscosmos.ru/main.php?id=2&nid=15404

Citation :
Message to the Media
:: 02/21/2011

Interministerial Commission for the analysis of the causes of non-standard starting 01.02.2011. RN "Rokot" with the spacecraft, "Geo-IR-2" finished. Federal Space Agency has received the materials from which it follows that the probable cause of the unplanned orbit to launch from the cosmodrome "Plesetsk" space rocket "Rokot" spacecraft "Geo-IR-2" was a one-time fault management system booster Breeze - KM.
Currently, the spacecraft is taken under control, remarks to the on-board systems do not. Analysis of the possibilities of using the system showed that the flight-design tests may be performed using the SC Geo-IR-2 (26 of 29 flight test program objectives can be met in full, 3 - in part). Application of the SC for its intended purpose may, with the volume and timing of the decision of the targets should be refined on the results of flight tests.
Rocket suspended pending implementation of a series of recommended measures to ensure the necessary level of quality and reliability of ILV Rokot "with the conduct of examination of Federal State Unitary Enterprise" TsNIIMash and 4 Central Research Institute of the Russian Defense Ministry with the issuance of the relevant conclusions.

Press Service of the Russian Space Agency

Ben voilà on ne saura jamais le problème qu'il y a eu. Une "one-time fault" du système de contrôle du Breeze KM... Une seule fois, mais c'est suffisant pour rendre inutilisable le satellite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Dim 27 Fév 2011 - 11:23

C'est pas ce genre de conclusion qui fera progresser les technos spatiales. Si on admet trop souvent que c'est la faute à "pas-de-chance" alors cela ne pousse vraiment pas vers l'excellence technique mais vers plus de médiocrité. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Lun 28 Fév 2011 - 7:50

Vrai .... mais peut-être n'ont-ils pas assez d'éléments pour une conclusion précise ? Dans ce cas ... pas évident d' inventer une cause précise et encore plus de corriger ce qui ne va pas (on peut à la rigueur couper quelques têtes ...) surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Mar 1 Mar 2011 - 0:09

montmein69 a écrit:
Vrai .... mais peut-être n'ont-ils pas assez d'éléments pour une conclusion précise ? Dans ce cas ... pas évident d' inventer une cause précise et encore plus de corriger ce qui ne va pas (on peut à la rigueur couper quelques têtes ...) surprise
Pourtant, dans d'autres accidents actuellement en cours d'instruction, on ne se prive pas de tirer des conclusions hâtives pour trouver des coupables plutôt que d'admettre que les éléments techniques manquent pour établir les causes réelles... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Mar 1 Mar 2011 - 8:23

Kostya a écrit:
Pourtant, dans d'autres accidents actuellement en cours d'instruction, on ne se prive pas de tirer des conclusions hâtives pour trouver des coupables plutôt que d'admettre que les éléments techniques manquent pour établir les causes réelles... Suspect

A quels accidents fais-tu référence ?
- La Proton et les GLONASS ? l'erreur sur la quantité d'ergols est établie ... on a coupé des têtes (je ne sais pas si ce sont les bonnes)
- le premier étage du missile coréen ? Là ils se renvoient allègrement la balle .... car cela implique qui paiera le premier étage du tir suivant ....

Mais tu as raison .... on est loin de la transparence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya




Masculin Nombre de messages : 3552
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Mar 1 Mar 2011 - 11:26

Non, je pensais à quelque chose hors domaine spatial que je me garderais bien de commenter:

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t11788-salon-suite-af-447
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13630
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Une rumeur de sabotage   Mar 1 Mar 2011 - 20:49

Tatiana .... tu es à côté de la plaque.
L'article que tu cites, parle de l'échec du lanceur Proton avec les trois Glonass.
On sait que là ils ont trop rempli l'étage supérieur en ergols.
Citation :
Les trois satellites lancés le 5 décembre avec une fusée russe Proton sont retombés dans l'océan Pacifique après l'échec de leur mise en orbite. L'incident a été provoqué par une surcharge de carburant dans le lanceur, selon la commission d'enquête.
Donc cause connue, responsables limogés .... (voir le FIL correspondant)

Ici on parle de l'échec d'un lanceur ROCKOT ....

Attention à l'abus ..... biere megalol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une rumeur de sabotage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit