PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Conférences Science et Humanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10348
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Conférences Science et Humanisme   Ven 22 Juil 2011 - 10:58

Cette année encore les rencontres Science et Humanisme qui se tiennent à Ajaccio portaient comme sujet "Les Limites". Dans une première partie d'éminents neurophysiciens sont venus nous dire combien il est possible de cerner les limite du conscient et de l'inconscient grâce e aux machines d'investigation non destructive voire invasives pour définir les limites de l'une et de l'autre (Naccache, Dehaene, Picq, Cohen).

Un seul exemple autour de la plasticité du cerveau pour palier une déficience : le fait que pas plus d'un quart de notre temps cérébral est dédié à la conscience, et le reste l'est au subconscient !

Ce soir ce sera le tour des physiciens de nous donner leurs limites (Klein & Brahic) et demain la clôture de ce cycle se fera sur les thèmes : Entre éthique et morale (Puech, Serres). Je rappelle à nos collègues du FCS que l'étude de la plasticité du cerveau fait appel à l'état d'apesanteur (en micro gravité) pour en vérifier l'efficacité (expé sur Mir et ISS).





Comme chaque année, toujours aussi passionnant. sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Sidjay


avatar

Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 36
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Conférences Science et Humanisme   Ven 22 Juil 2011 - 17:13

Astro-notes a écrit:
Je rappelle à nos collègues du FCS que l'étude de la plasticité du cerveau fait appel à l'état d'apesanteur (en micro gravité) pour en vérifier l'efficacité (expé sur Mir et ISS).

A ce propos justement, lors de la mission STS-90, un module Spacelab fut embarqué dans la soute de Columbia.
Il s'agissait d'un laboratoire réutilisable comprenant un module principal pressurisé contenant le matériel d'expérimentation et un tunnel assurant la liaison avec le compartiment intermédiaire de la navette. Le Spacelab avait été mis au point par l'Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre d'un projet de collaboration avec la NASA au début des années 1980. Il mesurait 7 mètres de longueur et 3,9 mètres de largeur. Ce Spacelab comportait douze bâtis, dont dix appelés à recevoir le matériel de laboratoire. Neurolab. Ce fut la 25e et dernière mission prévue du Spacelab, ce programme cédant la place à celui de la Station spatiale internationale. Dans le cadre de neurolab, certaines expériences avaient été réalisées et notamment concernant l’étude de la neuroplasticité cérébrale en impesanteur.

DGFIP a écrit:
Le 17 Avril 1998, la navette spatiale Columbia décolle depuis le Kennedy Space Center en Floride avec ses sept membres d'équipage. Un report de 24 heures a été nécessaire pour remédier à un problème de communication entre l'orbiteur et le contrôle au sol. Durant les quinze jours de mission, l'équipage a mené des expériences dans le cadre du programme NEUROLAB. Les objectifs de NEUROLAB ont été de procéder à la recherche fondamentale en neuroscience afin d'élargir la compréhension de la façon dont le système nerveux se développe et fonctionne dans l'espace. Pour ce faire, la mission a représenté un effort de coopération entre la Nasa et les agences spatiales du Canada (CSA), de la France (CNES), de l'Allemagne (DARA) ainsi que l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'Agence spatiale japonaise (NASDA). La plupart des expériences a été menée dans le module Spacelab, installé dans la soute de Columbia.

Listes d’expériences neurologique réalisées en impesanteur durant STS90 :
-Recherche sur le système nerveux.
-Contrôle intégré des fonctions neurologiques et cardiovasculaires dans l'espace
-Neuroplasticité du système nerveux en impesanteur
-Neurophysiologie du système nerveux en microgravité
-Recherche sur les fonctions sensorimotrices et les performances
-Cadres de référence et modèles internes
-Coordination visuomotrice durant le vol spatial
-Rôle des repères visuels dans l'orientation spatiale
-Recherche sur le sommeil
-Essai clinique de la mélatonine en tant qu'hypnotique sur l'équipe Neurolab
-Sommeil et respiration en microgravité
-Recherche sur l'équipe vestibulaire
-Rôle du réflexe vestibulo-oculaire dans l'orientation spatiale et stockage de la vélocité
-Interactions visuo-otolithiques en microgravité

http://www.sts-missionnavettespatiale.net/sts90.html (site de DGFIP)
http://www.asc-csa.gc.ca/fra/missions/sts-090/neurolab_experiences.asp (expérience ACA/STS90)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Columbia_%28navette_spatiale%29 (Spacelab par wikki)

astro-notes a écrit:
Comme chaque année, toujours aussi passionnant.
Question: Qu'a-t-il été révélé a ce sujet, durant cette conférence?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10348
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Conférences Science et Humanisme   Sam 23 Juil 2011 - 17:49

Petit résumé à l'avant dernière journée.

Commentaire concernant ce cycle de conférences qui se terminera ce soir avec Michel Serres.

Un sentiment général d'atmosphère désabusée chez les physiciens du dur. Aussi bien astrophysiciens que physiciens de l'élémentaire il me semble que le maître mot est : on attend tout,mais nous craignons d'être aux limites. Naccache et Dehaenes nous ont régalé de leur vision du cerveau en fonctionnement. Comment se propage la pensée, où siège-t-elle, la RMN et autres analyseurs de particules excitées ou pas, à l'aide des nouveaux encéphalographes, toute cette imposante et onéreuse machinerie nous montre en direct comment un son auditif, se propage dans notre cerveau pour en arriver à la compréhension et élaborer une réponse. Quelle merveille que cette nature qui a organisé une telle machine biologique !

Au fait : si le décodage de la parole relève de l'hémisphère gauche, la musique elle, est décodée par l'hémisphère droit. Ah bon !

Comment ce cerveau tente de contourner une déficience grâce à sa plasticité mettant en service compensatoire d'autres circuits qui étaient au repos (depuis notre naissance) mais déjà entrainés à résoudre des problèmes. Adieu l'idée des zones du cerveau qui ne servaient à rien. Cela n'existe pas ; 100% de notre cerveau est connecté, 75% de son temps de travail nous est inconnu car œuvrant dans le subconscient et le reste dans notre conscience et encore ne voit-on qu'une interprétation de la réalité. En marge du sujet mais pas tant que cela, quid sur le signal acoustique ou optique subliminal ? Bien oui, cela marche, cela marche même terriblement bien... Shocked

Mais au final vieille question "Est-ce que le cerveau peut se comprendre en totalité lui même" ? Pas sûr, pense la communauté des neurophysiciens !

Les physiciens ; pour eux c'est pire ; limite de notre horizon cosmique, bien oui, finalement le Big Bang n'était qu'une mascarade (peut-être même idéologique). Bon, pas de Big Bang mais à la place un horizon de Planck faut-il dire désormais. Horizon inaccessible, on ne peut voir derrière, alors plaçons là nos phantasmes dans ces eaux inconnues : paradis, mondes parallèles, etc. Cette zone est libre de toute façon. Désabusés les physiciens attendent un nouveau messie (Einstein bis). Le LHC, cette machine de 27 km de circonférence qui permet à des protons de franchir la frontière franco-suisse sans être contrôlés par les douaniers (Brahic), attend son Bozon de Higgs et à la grande tristesse d'un Klein, d'un Lachieze-Rey : "pourvus qu'on ne le trouve pas" histoire de prolonger la recherche et qui sait, si par "miracle", une particules nouvelle ne relancerait pas l'horizon borné de la physique (?).

Et Brahic me direz vous dans tout ça ?

Brahic fait du Brahic, avec un abattage éhonté, il nous explique que c'est bien lui qui a mis un terme à la neuvième planète (Pluton), que des Terres nouvelles vont se révéler dans nos observatoires et cela va bouleverser nos vies (et la sienne) et que si ça coute cher, peu nous chaud, cela en vaut la peine. JWS le nouveau satellite d'astronomie de la NASA ne semble pas faire de doute pour lui, puisqu'il travaille dessus (tant mieux). Sur cette remarque la pluie est tombée, mais lui n'en avait cure, il nous a "révélé" LA photo de la NASA sur Cérès, bref pas franchement passionnant pour mon goût, mais follement applaudi par les spectateurs conquis.

Au final et jusque là, un sentiment de désenchantement ; sommes nous aux "Limites", ce n'est pas impossible disent-ils. AMHA ils se trompent, ils ne peuvent que se tromper n'est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10348
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Conférences Science et Humanisme   Dim 24 Juil 2011 - 14:00

Hier soir finale grandiose, je pèse mes mots avec les philosophes comme Michel Puech et Michel Serres.

Vous vous doutez que l'on en prend "plein la gueule" , pas forcement rafraîchissant, mais sacré remue méninges !

Je ne peux pas évoquer qqs sujets que ce soit, traités par ces intellectuels, dans ce post du FCS (pas le lieu), mais la seule chose que je puisse dire de neutre, c'est que Internet est peut-être notre chance, mais qu'au final
c'est nous, individuellement, qui devons réagir pour élever le monde humain (ne comptons pas sur les autres) ; si non, pas grave, l'humanité n'est pas indispensable au bon fonctionnement de notre planète et à sa vie animale ou végétale. Shocked

Superbe prestation, magique, devant un public médusé, conquis. sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8199
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Conférences Science et Humanisme   Dim 24 Juil 2011 - 19:51

En tout cas merci Astro-notes de nous avoir fait participer par la pensée à ces Vièmes rencontres Science et Humanisme d'Ajaccio qui nous montre que la Corse n'est pas qu'une île de Beauté ...mais aussi de Réflexion dans la tradition des Agoras méditerranéennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conférences Science et Humanisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Divers :: Conférences, expo, activités clubs, stages, formations-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit