PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Les projets lunaires de la Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Les projets lunaires de la Russie   Sam 7 Avr 2012 - 16:51

On sait que se discute actuellement le programme spatial russe pour les 20 prochaines années. C'est l'Académie des Sciences russe qui pilote les réflexions, à charge ensuite au gouvernement de décider puis à Roscosmos de mettre en oeuvre. Les russes veulent donner, dans un premier temps un peu moins d'importance aux vols pilotés et plus aux engins automatiques, en particulier pour les études hors de l'orbite terrestre. Ces derniers temps l'intérêt pour la lune semble avoir pris le pas sur un éventuel vol vers mars qui apparait comme iréaliste à court terme. Les russes veulent faire de la lune une sorte de terrain de développement des technologies pour aller ensuite mais bien plus tard vers mars.

En tout cas ils prévoient 4 ou 5 missions vers la lune d'ici la fin d ela décennie dont deux avec des "Lunakhod" ces rovers qui prendront un aspect différent de leur homologues soviétiques des années 70.

Citation :
04.07.2012 / 16:30 In the proposed plan for the Academy of Sciences of the Moon

Russian Academy of Sciences issued a large-scale development plan for the moon. It is proposed after the 2020 to send a satellite earth rovers, and later to organize a permanent manned base.
project studies the solar system before 2025 was in the disposal of RIA "News". Academics estimate that since 2020 the moon should be sent two Lunokhod and after 2022 - a few landing stations, which will form the basis of the lunar range - the nucleus of the future Russian manned lunar base.
main objectives of the lunar studies, Russian scientists say the study of the polar regions, which was previously detected ice and volatiles.
planned to bring to Earth samples of matter from the polar regions of the moon for detailed studies, including fine structure and isotopic composition, as well as select areas of the moon, the most favorable for the placement of the polar polygon to the research.
In the first stage, starting in 2015, will explore the moon probe "Luna-Resource" and "Luna-Glob". One of them will study the South Pole, where Russia's plan to land a probe with an Indian boarding a mini-rover. The probe "Luna-Glob", which is similar to the "Resources", will explore the North Pole. On its lander will drill unit for sampling the soil to a depth of two meters to explore directly on board the station.
In the second step on the lunar surface rovers will operate the new - "Lunokhod-3" and "Lunokhod-4". They will differ from the Soviet rovers significantly smaller and still a great resource. It is planned that the new rovers will be able to work in the lunar polar regions up to five years.
It is assumed that the two lunar rover will collect soil and bring up their own capsule to the rocket, which landed on the moon and then deliver the samples to Earth.
"remaining on the lunar surface rovers and the landing station will make the first elements of the lunar space infrastructure deployment with the prospect of landfill in the area of the future of the Russian lunar base "- the document says.
"According to the lunar surface research material will be obtained baseline data to develop and submit to the lunar ground vehicles to conduct technological experiments for the extraction of water oxygen and hydrogen from lunar regolith material, "- noted in the draft program, writes NEWSru.com
NK

Voir aussi le très intéressant article sur:

http://www.russianspaceweb.com/moon_2012.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13623
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les projets lunaires de la Russie   Dim 8 Avr 2012 - 20:23

L'article
http://www.russianspaceweb.com/moon_2012.html
détaille les projets d'exploration robotique. Cela parait faisable, avec la Russie qui referait ses gammes dans un domaine que l'URSS maîtrisait plutôt bien mais dont la capacité a été perdue.
Il faudra renouer avec la fiabilité, pour que les rovers voyagent, alunissent puis roulent et travaillent, et que des échantillons reviennent sur Terre.
Pour l'annonce de l'Académie des Sciences sur la base lunaire ... cela reste AMHA un voeu, lointain comparable à celui des chinois, des indiens ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les projets lunaires de la Russie   Dim 8 Avr 2012 - 23:28

montmein69 a écrit:

Pour l'annonce de l'Académie des Sciences sur la base lunaire ... cela reste AMHA un voeu, lointain comparable à celui des chinois, des indiens ....

Certe lointain mais les déclarations russes affirment de plus en plus que la Lune sera une étape avant d'aller vers Mars. Après les délais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo




Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 63
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Les projets lunaires de la Russie   Lun 9 Avr 2012 - 12:36

patchfree a écrit:
montmein69 a écrit:

Pour l'annonce de l'Académie des Sciences sur la base lunaire ... cela reste AMHA un voeu, lointain comparable à celui des chinois, des indiens ....

Certe lointain mais les déclarations russes affirment de plus en plus que la Lune sera une étape avant d'aller vers Mars. Après les délais...

Non seulement lointain, mais certainement irréalisable pour la Russie d'aujourd'hui. Une économie de tiers monde (exportation de matières premières), une absence quasi totale sur les marchés technologiques (hors militaires) et un peuple qui paye toujours la facture de l'URSS. De plus, l'une des principales recettes du pays, le pétrole (la Russie est le premier exportateur mondial), ira en diminuant dans les années qui viennent (la Russie a passé son pic pétrolier). Se reférer à la Russie par analogie à l'ex URSS n'a plus aucun sens aujourd'hui. Elle n'a simplement plus les moyens de ses ambitions spatiales.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les projets lunaires de la Russie   Mar 10 Avr 2012 - 23:28

Lev Zeleny (le directeur de l'IKI, l'Institut d"Etude Spatiale de Moscou) a confirmé lors d'une conférence de presse l'intérêt des russes pour la Lune qui sera leur principal sujet d'étude lors des prochains dix ans. Il a précisé le programme de lancement des sondes vers le satellite naturel de la Terre: 2015: Luna-Glob Lander, 2016: Luna Glob Orbiter, 2017: Luna Ressources (avec un Rover indien), programme différent par rapport à ce qu'avait indiqué Anatoly Zak sur son site (Et qu'il a modifié depuis: http://www.russianspaceweb.com/moon_2012.html#switch).

Citation :
10.04.2012 / 14:52 Start of the Russian-Indian probe "Luna-Resource" pushed into 2017

Previously planned for 2015 launch of the Russian-Indian research probe "Luna-Resource" can be held no earlier than 2017, when the Russian space company will create a new heavy research platform, the director of the Institute of Space Research Zeleny.
"We changed the order of taking into account the lessons of "Phobos", used to be different. Now do not go first joint unit ("Luna-Resource"), and "Luna-Glob". In 2015, the lander would fly ("Luna-Glob") in 2016 - the orbital ("Luna-Glob"), and in 2017 - "Luna-Resource" - Green said Tuesday at a press conference in RIA Novosti.
He noted that the failure of the mission "Phobos-Grunt" has forced scientists to move to a strategy of "planned siege "of Mars: a new mission" Phobos-Grunt "may, after the necessary technology will be worked out.
"Phobos will be after we work out all the important technologies on the Moon. In the center of activity in this decade will be the moon. We have crystallized fairly slim program lunar missions to be undertaken in this decade, "- said Green.
He said the research will focus on the polar regions of Earth's satellite, since it is here that have been previously discovered signs of the presence of water ice and various volatile substances.
" First, according to the modern scenario, make a landing at the south pole of the Moon - most likely it will be the South Pole - the device is "Luna-Glob". Not the "Luna-Resource", and "Luna-Glob". It will be planting associated with the need to work out the landing that we were not able to do with "Phobos." The complex of scientific equipment, may be, will be simplified in comparison with the original plans to work out a system of management, soft-landing engines "- said Green.
the device will fly through the next year, it will be the orbiter, "Luna-Glob".
"It will be a powerful apparatus , the weight of scientific equipment on board to exceed 100 pounds. This is the first such comprehensive study of the moon. Will be investigated, in particular, the exosphere of the Moon, it will be astrophysical experiments. He will work in conjunction with a planting machine "- he added.
"In 2017 our industry - Lavochkin - plans to make it more difficult science-oriented platform, we have by this time we hope to work out on this platform. On this platform in 2017 ... will be more serious scientific equipment, drilling rig. There will be small - or not so small - the rover developed by our Indian partners, "- said Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13623
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les projets lunaires de la Russie   Mer 11 Avr 2012 - 10:33

Citation :
"Phobos will be after we work out all the important technologies on the Moon. In the center of activity in this decade will be the moon

L'article ci-dessus qui ordonnance des missions robotiques lunaires (avec mise au point et certification de matériel) pour la décennie à venir, et repousse une nouvelle tentative Phobos au-delà, ne semble pas prendre en compte la collaboration à Mars Express. (2016 et 2018 voir le FIL).
Et notamment la partie dévolue aux russes pour 2018 avec mise au point d'un atterrisseur martien portant le rover européen (atterrisseur qui serait en avance sur les techniques lunaires et la mission Phobos scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les projets lunaires de la Russie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit