PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Les réformes dans l'industrie spatiale russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
patchfree




Nombre de messages : 6130
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Lun 26 Nov 2012 - 19:13

Un résumé des discussions en cours. Finalement rien se semble encore réglé entre une solution séparant les entreprises ayant des activités commerciales et les autres de recherche et une autre option plus intégrée. Ils se donnent encore quelques mois pour finaliser le projet...

En tout cas le rôle de Roscosmos va être renforcé avec une augmentation des salaires et le passage à 450 personnes alors que les effectifs devaient tomber à 191 l'année prochaine... [on est loin d ela NASA!].

Citation :
26.11.2012 Federal Space Agency should be strengthened, the industry form a series of holding companies - Rogozin

Powers and functions of Roscosmos need to expand, and in the space industry to enlarge the existing integrated structures and create new ones at a shop principle, said Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin, in a meeting with Russian Prime Minister Dmitry Medvedev, summarizing the activities of the working group on restructuring of the space industry.

"It is expected the expansion of authority, responsibilities and functions of the Federal Space Agency, with consolidation of existing and establishment of new integrated structures in the Russian space industry on the so-called shop principle" - said Rogozin.

In particular, he said, it is expected to pass Roskosmos management functions shares subordinate enterprises.

Deputy Prime Minister added that tentatively connected to individual holdings developers orbiting space vehicles, launch vehicles, ekspluatatsionschikov, science, and test facilities, as well as enterprises of strategic missiles.

According to Rogozin, the composition and configuration of these structures still need to be discussed in professional circles.

The role of the Federal Space Agency, in the opinion of the working group should be the implementation of a national space strategy, providing a unified technical policy and implementation of the quality policy, organization of research, the management of the program of manned space flight and fundamental space research.

It is proposed to increase the number of employees to 450 people Roscosmos and increase their salaries. Now Roskosmos 215 employees work, and the following year the number should be reduced to 191.

Rogozin said that the working group reviewed the proposed option for two more changes in the space industry.

The first option is the abolition of the FSA and the establishment of the State Corporation for space activities. According to Rogozin, this option has already been considered by the Government three years ago, and it came to the conclusion that this form of inexpedient.

"The corporation as a customer and the artist will be hidden behind a shell of its organization, and no guarantee fixes we probably will not get," - said the deputy prime minister.

According to him, during the consideration of this option by the working group of new arguments in its favor were received.

The second option considered involves the separation of the state system, research and infrastructure activities are not generating business income, and the activities that generate income. It was suggested to save as Roscosmos plans and coordinates the agency limited its purpose task state procurement. The rocket and space industry in this version it was suggested that a joint stock company holding type. This version of the working group was also not supported.

Rogozin said that in the next two or three months, the working group will continue to prepare proposals for the reconfiguration of the Russian space industry.

During the meeting, the Prime Minister proposed to discuss the proposals. "The position of the working group is clear, I reserve the right thing to refine and finalize," - said Medvedev, RIA Novosti reported.

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/2561/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Lun 26 Nov 2012 - 20:32

Une autre façon de rapporter les discussions sur l'organisation future d el'industrie spatiale russe, peut-être plus claire:

Citation :
11/26/2012 "Kommersant": Medvedev will present three options for restructuring Roscosmos

According to the newspaper "Kommersant" Roskosmos head Vladimir Popovkin, the prime minister Dmitry Medvedev offered three options for the transformation of the agency.

The first option is aimed at strengthening the managerial role in the conservation status of Roskosmos agency.

"Right now, we have no real opportunity to influence both on joint-stock companies in general, and the directors who lead them, because the whole system is closed on Rosimuschestveve. If we get the right to direct the management of all companies in the sector without consulting with the Ministry, Federal Property Management Agency and a number of other structures , then the problem will be partly solved "- told" Kommersant "a source in the space agency.

According to the paper, it is on this version insists Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin.

Another option - the creation of the state corporation "Roskosmos". Of the offices of the agency proposed that 17 departments, scientific and technical advice, the supervisory board, the board, and with it, to convert all the companies within the industry to eight holding companies by industry (manned systems, launch vehicles, unmanned space systems, engine building, military rockets, space instrument, special space complexes and systems management). It is this version in Roskosmos considered optimal.

The third option - to create a single space-rocket company "Kosmoprom" to be passed as a customer. Roscosmos itself in this case, save status of the agency, but will decide only the issues of determining the policy of Russia in space. Against this version serve as deputy prime minister and head of the Russian Space Agency.

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/2555/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Lun 26 Nov 2012 - 20:50

Le contexte et les présents à la réunion d'aujourd'hui avec Medvedev:

Citation :
MOSCOW, November 26 (Itar-Tass) - Prime Minister Dmitry Medvedev will convene a regular conference here on Monday to discuss the development of the space rocket sector.
A government press service official told Itar-Tass, "It is planned to discuss matters aimed at refining the system of management of space rocket industry organizations".
The sector, which was the national pride for years, has been living through no easy times of late: a series of unsuccessful launchings, on the one hand, and corruption-related scandals, on the other. Earlier this month, Yuri Urlichich was relieved of his duties as designer general of the GLONASS navigation system. He has also tendered his resignation as director-general of the RKS (OAO "Russian Space Systems" open joint-stock company). Investigators have established that 6,500 million roubles were embezzled during the development of GLONASS. This accounts for one-third of the cost of the GLONASS's currently operating orbital cluster of satellites.
Vice-Premier Dmitry Rogozin, Minister of Industry and Trade Denis Manturov, Minister of Finance Anton Siluanov, Minister of Labour and Social Protection Maxim Topilin, Defence Minister Sergei Shoigu, Roscosmos (Federal Space Agency) chief Vladimir Popovkin, and representatives of relevant agencies and organizations will participate in Monday's conference.

Forum NK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou




Masculin Nombre de messages : 1066
Age : 66
Localisation : Saint Cyprien
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mer 28 Nov 2012 - 0:50

De grace, un peu de français SVP. Merci. C'est un peu decourageant...

Sinon, autant filer sur d'autres forums...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis




Masculin Nombre de messages : 961
Age : 29
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mer 28 Nov 2012 - 5:12

Ils veulent augmenter les salaires de 50 % dans l'industrie spatiale pour rendre plus compétitif le secteur.
http://french.peopledaily.com.cn/Sci-Edu/8036672.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Jeu 27 Déc 2012 - 0:55

Selon D Rogozine la réforme de structure dans l'industrie spatiale russe devrait être achevée en mars 2013.

Citation :
12/27/2012 Reform of the space industry will be completed by March 2013

Rocket and space industry (CSC) will be reformed to March 2013, said the Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin.

"By March next year, major reform in the space industry is already finished," - he said on the channel "Russia-24".

According to him, today the space industry in Russia is loaded by 40%, according to RIA Novosti.

Hum hum... peut-être dans les décisions, car quand on voit les discussions et les oppositions de conceptions qui existent fin 2012 (voir la conférence de presse de Lopota), on a du mal a croire que cela pourra être réalisé en 3 mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Jeu 27 Déc 2012 - 16:11

Rogozine confirme que les propositions de réorganisation de l'industrie spatiale russe, qui actuellement a une charhe de travail de seulement 40%, seront faites en mars. Plusieurs holdings devraient être créées mais il n'y a pas de technique unique pour faire ces réformes.


Citation :
12/27/2012 Proposal for the establishment of holding companies in the space industry will make in March

The proposal for the creation of several holdings in the Russian space industry in March 2013 will be submitted to the Russian government, said Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin, RIA Novosti reported.

"By March, will be developed in cooperation with the Russian Space Agency in the framework of the Expert Council of the Government proposal for typing space industry. Underloaded it today, there is no single technical policy, there are problems related to the technical backwardness. We will make proposals for the development of several core holdings," - Rogozin said at a government meeting.

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4187/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Jeu 27 Déc 2012 - 16:14

Des propositions de nouveaux changements à la tête de certaines entreprises spatiales du pays seront faites en janvier 2013 a indiqué V Popovkine.

Citation :
12/27/2012 On the change management space industry will report in January

Roscosmos in January ready to report to the government on the need to change management in the space industry, the head of Roscosmos, Vladimir Popovkin at a cabinet meeting, according to RIA Novosti.

"Just since January, we will be reporting the need for change management options and the space industry, and changes in the most space-rocket industry" - Popovkin said.

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4186/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 1 Jan 2013 - 23:42

Je tente ici de faire le point sur les réformes dans l'industrie russe de l'espace.

Les discussions (et les oppositions de vue!) sont maximum actuellement sur cette question.

Rappelons les difficultés présentes de l'industrie spatiale russe:
- la chute de l'URSS (mais aussi l'épuisement de l'effet stimulant de son système économique centralisé et d'Etat) a failli faire disparaitre cette industrie qui a fait travaillé à certains moments (système Energia-Bourane) plus de 1 million de personnes et 1200 entreprises. Faute de financements cette industrie s'est effondrée et les meilleurs spécialistes ont quitté cette branche d'activité. Le nombre de personnes travaillant dans le spatial est tombé à 200 ou 250 000.
- le développement d'une économie où l'activité doit être profitable a contribué à redistribuer les cartes et à éloigner les jeunes des métiers de l'espace au profit des activités commerciales où il est plus facile de faire une carrière financièrement intéressante. Il y a donc un gros déficit de personnel qualifié dans le spatial où le savoir-faire a été mal transmis en raison du vieillissement de la main d'oeuvre et de son départ en retraite.
- un processus de concentration et de rationalisation des capacités de production s'est développé. Popovkine estime que l'industrie spatiale russe est surdimensionnée en n'ayant qu'une charge de travail de 40%. Difficile de savoir ce que recouvre ce chiffre, nombre de sociétés intervenant dans le spatial ayant une partie d'activité dans d'autres domaines que le spatial: activité dite de reconversion (exemple: Energia qui fabrique des prothèses et Khrunitchev des caissons hyerbar). De plus les commandes du secteur militaire ont fortement baissé (mais reprennent actuellement, en particulier pour moderniser les avions les plus récents développés du temps de l'URSS, mais aussi pour de nouveaux produits: réacteurs pour les avions stratégiques, chasseurs de 5ème génération,...).
- dans le même temps toutes les industries technologiques tentent, sur une base de marché cette fois-ci, de développer de nouveaux produits et de prendre des places sur le marché intérieur ou international, tout en capitalisant sur la renommée des développements soviétiques dans certains domaines, en particulier du spatial.
- cette nouvelle organisation économique conduit aussi à certains scandales financiers: cas de détournement de fonds de l'Etat (exemple du Directeur de la société impliquée dans le système Glonass Y Urlichich), vente de moteurs fusée en-dessous des prix du marché (Energomash pour Sea-Launch),... dans un cadre où l'économie capitaliste est peu surveillée en Russie (ou disons que les règles sont plutôt récentes).

Que faire pour améliorer le fonctionnement de l'industrie spatiale dans un contexte où de récentes défaillances lors de lancements ont montré qu'il n'assurait pas toujours une qualité de fabrication irréprochable (même si on doit rester prudent dans la généralisation) et était susceptible de brouiller l'image de cette industrie sur le marché mondial alors même que la Russie veut gagner des parts de marché (elle ne représente que quelques % de ces marchés)?

Popovkine (Roscosmos) propose de mettre en place 5 à 6 holdings sur la base d'une intégration horizontale. Ainsi il n'y aurait plus qu'une holding regroupant Khrunitchev, TsSKB Progress pour la production des fusées. Une sub-holding regroupant les fabricants de moteurs-fusée (Energomash, KBKhA, Proton-PM,...). D'autres holdings regrouperaient les sociétés dans le domaine des vaisseaux spatiaux, satellites, sondes interplanétaires (Energia, Lavochkine,...).

A cette conception, partagée au sein de Roscosmos et par Rogozine le vice-premier ministre responsable du complexe militaro-industriel, s'oppose la conception d'une intégration plutôt verticale. Elle est exprimée en particulier par V. Lopota (Energia). Selon cette conception l'intégration horizontale risque de tuer la concurrence (et donc être contre-productive pour la qualité) alors qu'il est plus logique d'associer les entreprises verticalement: par exemple celles permettant l'espace piloté. C'est la solution qu'avait commencé à mettre en place le précédent responsable de Roscosmos Perminov avant son remplacement: Energia avait pris le contrôle d'Energomash et devait se voir adjoindre le TsSKB Progress qui lance ses soyouz. Tout a été arrêté et Roscosmos a effectué un virage à 180°.

Actuellement c'est l'intégration horizontale qui a le vent en poupe. Sans doute parce qu'en partie une certaine nostalagie, non du système soviétique en lui-même, mais de sa faculté a organiser le développement du spatial, la tentation est grande de simplifier les choses, d'avoir une certaine rationalisation, voir éviter la dérive financière quand elle n'est pas mafieuse...

Cependant, même dans la pensée de ses promotteurs les choses n'apparaissent pas si simple: de nombreuses déclarations ou décisions témoignent d'une volonté de laisser les compagnies spatiales autonomes et libres de développer leur bizness. Popovkine dit lui-même que Khrunitchev et TsSKB Progress seraient intégrés à égalité et garderaient leur liberté d'action. Le choix des dirigeants des grandes sociétés, en plein renouvellement, se fait désormais à partir d'appels d'offre et parfois (pas toujours au final) de plusieurs candidatures, le gouvernement n'intervenant pas dans le choix final. Les crédits sont désormais attribués après appel d'offre (mais souvent encore biaisé du fait qu'un seul candidat est en mesure de répondre - allez trouver 2 producteurs étant capables de fabriquer des fusées soyouz pour lancer Progress et soyouz...-). La découverte récente de certaines malversations financières ou de pratiques anti-concurrentielles (un comble) semblent donner du crédit à Popovkine auprès du gouvernement qui veut se donner une image de combat contre la corruption ou l'utilisation à des fins personnelles des fond de l'Etat (voir dans le domaine militaire l'affaire du ministre de la défense Serdyukov qui a dû être remplacé pour cause de soupçon de prise d'intérêt personnel et dans le domaine spatial l'affaire Urlichich et de la Russian Space System Compagnie).

Il s'agit donc dans les mois qui viennent de prendre des décisions qui vont impacter significativement l'industrie spatiale russe dans les prochaines années et décennies. Le gouvernement a promis 50 milliards d'€ d'ici à 2020 pour ce secteur (Medvedev) et Roscosmos veut que l'Etat réinvestisse fortement dans la modernisation d'Energia (les actionnaires actuels hésitent à aller dans ce sens) pour que la Russie soit en capacité d'un développement des missions habitées (y compris lunaires) d'ici à la fin de la décennie.

Quelles solutions vont être retenues au final?

Il est encore difficile d'affirmer que les propositions de Roscosmos et Popovkine sont certaines de l'emporter, même si elles tiennent la corde. Les différentes conceptions vont s'affronter le 19 janvier lors d'une réunion de la commission militaro-industrielle où Lopota et Popovkine vont développer leurs vues.

Les déclarations de Popovkine:



Spoiler:
 


Les déclarations de Lopota:



Spoiler:
 


Dernière édition par patchfree le Mer 2 Jan 2013 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa




Masculin Nombre de messages : 920
Age : 36
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mer 2 Jan 2013 - 17:11

Merci patchfree pour ce résumé détaillé de la situation !

J'espère que la situation va (continuer à) s'améliorer, et que la Russie va nous proposer des choses à la hauteur du programme Orion/SLS rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Dim 13 Jan 2013 - 19:48

Roscosmos publie le programme spatial russe d'ici à 2020.

Rien d'extraordinaire ou de pas connu dans ce texte de caractère général mais la réafirmation de se préparer pour 2020 a être en état de mener l'exploration spatiale pilotée au-delà de l'orbite terrestre (en collaboration). Le segment russe de l'ISS passera à 7 modules (à 6 en 2015, à 7 en 2018). 2 pads de lancements construit à Vostochny. Une constellation total de satellite portée à 113 en 2020. Glonass avec une précision de 0,6 m. La volonté de doubler la production actuelle (de 2011)et d'atteindre 16% du marché mondial. La production des composants électroniques capables de résister aux radiations est pointée comme un secteur clé. 5 à 7 holdings seront créés dans l'industrie et 3 à 4 sous-holdings de service. Une volonté de développer la recherche scientifique de l'univers (plusieures sondes prévues).

L'ensemble du programme en russe ici: http://www.federalspace.ru/download/gp_kdr_2013_2020.doc

Citation :
MOSCOU, 12 janvier - RIA Novosti

La production de l'industrie spatiale russe doublera par rapport au niveau de 2011 d'ici 2020 et la part de la Russie dans la production mondiale des engins spatiaux augmentera de 10,7% à 16%, selon le programme spatial d'Etat publié samedi par l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Il fait moderniser et rééquiper l'industrie des fusées spatiales pour plus que doubler la production par rapport au niveau de 2011", est-il indiqué dans le programme mis en ligne sur le site de l'agence.

La Russie envisage en outre de créer un pas de tir de la fusée Angara-A5, de créer les deux premières tranches du cosmodrome Vostotchny dans la région de l'Amour (Extrême-Orient russe), de porter le nombre de ses satellites à 113 et d'augmenter la précision du système russe de navigation par satellite GLONASS à 0,6 m.

Les autorités russes ont décidé de réformer l'industrie spatiale russe suite à une série d'échecs retentissants dont la perte de plusieurs satellites et de la sonde martienne Phobos Grunt. Fin avril 2012, Roskosmos a publié un projet de développement du secteur spatial russe à l'horizon 2030 qui a été soumis au gouvernement. Fin novembre dernier, un groupe de travail présidé par le vice-premier ministre pour la Défense Dmitri Rogozine a présenté un rapport sur la réorganisation de l'industrie spatiale russe, prévoyant notamment la création de cinq ou six nouveaux holdings dans l'industrie spatiale. M.Rogozine a annoncé fin décembre 2012 que le secteur spatial serait réformé avant mars 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Dim 13 Jan 2013 - 20:26

patchfree a écrit:

Citation :

La Russie envisage en outre de créer un pas de tir de la fusée Angara-A5, de créer les deux premières tranches du cosmodrome Vostotchny dans la région de l'Amour (Extrême-Orient russe),

Le pas de tir Angara-5 ... ce serait à Plesetsk ? (le même que celui qui va être mis en service pour le vol inaugural de l'Angara-1 ?)
Les deux premières tranches de Vostochny ? Soyouz 2-1v ? Angara-1 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Dim 13 Jan 2013 - 23:23

montmein69 a écrit:
patchfree a écrit:

Citation :

La Russie envisage en outre de créer un pas de tir de la fusée Angara-A5, de créer les deux premières tranches du cosmodrome Vostotchny dans la région de l'Amour (Extrême-Orient russe),

Le pas de tir Angara-5 ... ce serait à Plesetsk ? (le même que celui qui va être mis en service pour le vol inaugural de l'Angara-1 ?)
Les deux premières tranches de Vostochny ? Soyouz 2-1v ? Angara-1 ?

Rien n'est précisé. Pour le pad Angara A5 je pense qu'il s'agit du pad en construction à Plesetsk. Pour les 2 tranches de Vostochny c'est probablement le pad soyouz en construction et le pad "fusée plus lourde", probablement l'Angara A5 mais rien n'est certain, ni décidé, ni financé. Et comme on l'a vu pour la Rus-M ou la stratégie dans l'industrie spatiale les choses, quand elles ne sont pas vraiment engagées, peuvent être changées...

Rappelons que désormais quand il est construit un pad soyouz celui-ci est "universel" c'est à dire qu'il peut servir à toutes les fusées Soyouz 2, donc 2.1a, 2.1b, et 2.1v, et potentiellement à de futures 2.1d et 2.3...

De même pour l'Angara, le pad est adapté à toutes les versions 1, 3 et 5. Seule une Angara très lourde, parfois envisagée, l'Angara A7 ne pourrait utiliser ce pad et nécessiterait un pad spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Lun 14 Jan 2013 - 23:09

Les propositions de Roscosmos de restructuration dans l'industrie spatiale russe vont être adressées cette semaine au gouvernement russe.

Citation :
15/01/2013 Roscosmos send to the government proposals to restructure the industry

Roscosmos this week to send to the government proposals to restructure the space industry and the creation of specialized holdings. On it informs RIA Novosti "with reference to the Deputy Prime Minister Dmitry Rogozin.

"The issue of creating holding companies - a question of the near future. We plan to create five (core) holdings. Roscosmos has already formulated proposals and this week they get into government, "- said the deputy prime minister.

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4307/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Jeu 31 Jan 2013 - 19:52

Selon Popovkhine la première phase des réformes est achevée avec la formation de 12 structures intégrées. Mais de nouvelles évolutions seront nécessaires pour éviter les redondances. Par ailleurs des investissements importants seront consentis pour moderniser l'appareil productif.

12 structures? On parlait de 5. Les oppositions internes et désaccords sur l'intégration verticale ou horizontale auraient-ils poussé à modérer les volontés de réforme ou du moins de revoir la façon de réformer? scratch

Citation :
29.01.2013 The first stage of the integration space companies completed - Popovkin

The first stage of the integration space companies completed. This was announced today, the head of Roscosmos, Vladimir Popovkin, gave a presentation on the 37 x Royal Academic readings.

"Today, we have completed the first stage of integration - created 12 integrated structures", - he said.

To realize the space problems require further changes in the rocket and space industry. In the framework of the Federal Target Program of defense stands out a lot of money on upgrades. "But we can not afford to create a duplicate of production, - said the head of the Russian Space Agency. - Require optimization, will be inevitable merging and integration", ITAR-TASS reported

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4486/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Sam 2 Fév 2013 - 21:45

A voir aussi si le nouvel échec d'une Zenith du Sea Launch, n'amène pas à s'orienter vers des solutions plus drastiques.
S'ils perdent beaucoup de clients (pour des vols Proton et Zénit) et n'ont plus que des vols institutionnels ..... ils vont être pris à la gorge.
Ce ne sont pas les Soyouz et les sièges à vendre dans des capsules vers l'ISS qui vont faire bouillir la marmite du spatial russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Sam 2 Fév 2013 - 22:13

montmein69 a écrit:
A voir aussi si le nouvel échec d'une Zenith du Sea Launch, n'amène pas à s'orienter vers des solutions plus drastiques.
S'ils perdent beaucoup de clients (pour des vols Proton et Zénit) et n'ont plus que des vols institutionnels ..... ils vont être pris à la gorge.
Ce ne sont pas les Soyouz et les sièges à vendre dans des capsules vers l'ISS qui vont faire bouillir la marmite du spatial russe.

Il faut quand même ne pas oublier que les déboires russes ne peuvent pas être compensés "instentanément" par les lanceurs des autres nations... Augmenter la production de fusées est difficile car c'est prendre un risque de construire des capacités de production qui peuvent ensuite se retrouver innemployées. C'est pour ça que les choses et les parts de marché changent peu. Et c'est pour ça aussi qu'existent des accords entre opérateurs de lancement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Sam 2 Fév 2013 - 23:06

patchfree a écrit:


Il faut quand même ne pas oublier que les déboires russes ne peuvent pas être compensés "instentanément" par les lanceurs des autres nations... Augmenter la production de fusées est difficile car c'est prendre un risque de construire des capacités de production qui peuvent ensuite se retrouver innemployées. .

Tout à fait exact, les calendriers des lanceurs concurrents peuvent être déjà bien pleins, et la possibilité d'augmenter les cadences délicate (aussi bien pour fabriquer les lanceurs, que de les faire tirer).
Mais si les échecs se répétent, les clients inévitablement risquent de se détourner (à la fois pour ne pas risquer la perte du satellite et aussi avec des primes d'assurance qui vont grimper).
Les chinois, les indiens peuvent peut-être trouver des parts de marché qui à priori ne paraissaient pas pouvoir être conquises par eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Dim 3 Fév 2013 - 10:11

Drastique ; réformes drastiques vous avez dit ; mais elles sont toujours diluées tant les places sont bonnes et que l'on ne veut pas perdre la sienne. En fait ce ne sont pas que les hommes aux postes de direction qu'il faut réformer, mais ce sont leurs fauteuils qu'il faut éliminer pour laisser l'espace libre à fin de construire de nouvelles structures avec un esprit moderne. Mais qui, en russie, a : 1er) la vision ; 2e) l'envergure pour lancer et piloter un tel chantier ; 3e) le charisme pou emporter l'adhésion de tous ?

Et pui, de nos jours, vous en connaissez beaucoup des pays chez qui le pétrole/gaz gicle à flot et qui se remuent les méninges pour travailler ? Oui, pour faire construire des "gratte ciel" de 800 m de haut dans le désert et s'offrir un PSG pas de problème ; mais pourquoi travailler ? Alors à Moscou on voit aussi les choses comme ça. Pourquoi travailler dur pour être ingénieur dans l'aérospatial, si on peu facilement être un commercial chez Gazprom !

Que les "popes" continuent à bénir les fusées russes qui décollent, c'est sans doute ça le service qualité (?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 5 Fév 2013 - 19:08

Ivan Khartchenko, le directeur adjoint de la Commission Militaro Industrielle, tire une étrange conclusion de l'échec de Sea Launch (Intelsat-27).

Selon lui, le problème vient du fait que la RKK Energuia n'est pas sous contrôle total de l'état. Il pense que cette situation n'est pas admissible, et qu'il n'est pas normal qu'une entreprise aussi importante pour l'intérêt national ne soit pas sous contrôle étatique.

A l'heure actuelle, l'Etat russe ne possède "que" 38% de la RKK Energuia.

Commentaire perso : mais bon Dieu quand sortiront-ils de leur soviétisme cette bande de dinosaures ????!!???

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4577/

Spoiler:
 

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Astro-notes
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8507
Age : 74
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 5 Fév 2013 - 20:50

Certes, nilolai39, le conservatisme russe, relique soviétique, est si anachronique que s'en est une calamité pour ce pays. L'histoire de ce pays n'a pas à être trop discuté ici au FCS, mais du servage tsariste au marxisme dictatorial, du commissaire politique aux mafieux d'aujourd'hui peu de pays modernes ont eu à subir une telle épreuve si longtemps. Attention lorsque je parle de libéralisme, je ne parle pas de libéralisme économique (que je n'approuve pas) mais le libéralisme leur serait salutaire. Mais voilà, l'instinc de soumission ne favorisme pas cette qualité et cela manque aux responsables russes dans le domaine aérospatial. Revoyons aux USA l'effet libéral et pourtant public qui a soufflé sur le programme Apollo (même si cela a été la seule fois, et cela risque de ne plus se reproduire aux USA), a porté ses fruits de façon convainquante. A quand un tel élan en Russie ?


Bon rien n'est scellé définitivement, mais AMHA pour la Russie cela ne sera pas de ma génération. Ils ont joué le meilleurs sous de dures conditions (vues de nous de 1917 à 1977 environ) et cela ne se repoduira pas avant longtemps. Alors contentons nous de demi mesures et de beaucoup d'effets d'annonces et cela ira comme ça ; Angara volera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 5 Fév 2013 - 22:04

nikolai39 a écrit:
Ivan Khartchenko, le directeur adjoint de la Commission Militaro Industrielle, tire une étrange conclusion de l'échec de Sea Launch (Intelsat-27).

Selon lui, le problème vient du fait que la RKK Energuia n'est pas sous contrôle total de l'état. Il pense que cette situation n'est pas admissible, et qu'il n'est pas normal qu'une entreprise aussi importante pour l'intérêt national ne soit pas sous contrôle étatique.

A l'heure actuelle, l'Etat russe ne possède "que" 38% de la RKK Energuia.

Commentaire perso : mais bon Dieu quand sortiront-ils de leur soviétisme cette bande de dinosaures ????!!???

http://novosti-kosmonavtiki.ru/news/4577/

Spoiler:
 

Oui la volonté que l'Etat russe reprenne le contrôle d'Energia avait déjà été annoncé précédemment (voir mon post plus haut). Ils mettent en balance cela avec de nouveaux investissements lourds pour moderniser les moyens de fabrication de la firme. Cette tendance remonte à plus loin quand le précédent DG (Sevastiyanov) avait été remplacé par Lopota. Il semble qu'ils vont racheter SeaLaunch...par la même occasion.

Je ne partage pas totalement la position de Nikolaï là-dessus car je pense qu'Energia étant essentiellement un acteur des vols habités il est pratiquement obligatoire que cette société soit une société nationale. Quelle société privée pourrait avoir la folle idée de payer pour la recherche fondamentale qu'est essentiellement le vol habité? C'est une autre affaire pour la partie SeaLaunch qui pourrait être mixte puisque pratiquant des lancements commerciaux.

Enfin le fait qu'Energia soit seulement à 38% à l'Etat est seulement factuel puisqu'en fait une part significative appartient à Gazprom, société contrôlée largement par...l'Etat russe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 5 Fév 2013 - 22:11

patchfree a écrit:
je pense qu'Energia étant essentiellement un acteur des vols habités il est pratiquement obligatoire que cette société soit une société nationale.

Quid de SpaceX ? C'est une société privée qui a été créée uniquement dans le but de servir les intérêts de l'Etat (vols habités et lancements militaires).

Chez nous, Astrium et TAS font la plus grande partie de leur chiffre avec les Etats, ça ne les empêche pas d'être privées...

On voit bien (à mon sens) dans les paroles de ce grand ponte de la VPK qu'il n'est pas à l'aise avec la notion d'entreprise privée, et qu'il est nostalgique de la "belle époque" où l'Etat contrôlait tout...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mar 5 Fév 2013 - 22:38

nikolai39 a écrit:
patchfree a écrit:
je pense qu'Energia étant essentiellement un acteur des vols habités il est pratiquement obligatoire que cette société soit une société nationale.

Quid de SpaceX ? C'est une société privée qui a été créée uniquement dans le but de servir les intérêts de l'Etat (vols habités et lancements militaires).

Chez nous, Astrium et TAS font la plus grande partie de leur chiffre avec les Etats, ça ne les empêche pas d'être privées...

On voit bien (à mon sens) dans les paroles de ce grand ponte de la VPK qu'il n'est pas à l'aise avec la notion d'entreprise privée, et qu'il est nostalgique de la "belle époque" où l'Etat contrôlait tout...

Ah oui de ce point de vue là OK: ce n'est pas le fait que ce soit privé ou public qui fait selon moi la différence. C'est ce qu'on fait de l'argent et de l'argent public en particulier. SpaceX est une entreprise privée entièrement financée par l'Etat (sauf au départ) qui espère bien en tirer ensuite des bénéfices. La différence c'est aussi surtout l'organisation du travail et de la production, l'innovation, l'intéressement au développement de la compagnie, etc... Or de ce point de vue rien ne prouve que l'organisation privée des compagnies soit indéfiniment supérieure celle de compagnies publiques. Si l'organisation privée a eu tendance au siècle dernier à montrer sa supériorité, je crois distinguer désormais des limites évidentes à ses performances: partout dans le monde, à des degrés divers, l'Etat est obligé d'intervenir pour limiter les banqueroutes et les dégats sur l'emploi dûs à la financiarisation. Sans doute une tendance lourde de la nouvelle période en ce début de siècle. Peut-être y-a-t-il une alternative avec des sociétés mixtes (privé/public) montrant une certaine responsabilité publique dégagée des pures intérêts financiers. Mais c'est un vaste débat.

Et on va pas trop demander aux russes de faire déjà une seconde révolution après celle de 1991. Laissons les digérer le capitalisme, même s'il s'avère déjà un peu dépassé chez nous...Fin de la paranthèse study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Mer 6 Fév 2013 - 18:30

La planification n'est pas forcément un gros mot. Notamment pour toutes les infrastructures (voir la construction de Vostoch,y).
Pour ce qui est des sociétés "privées" russes actuellles, ne nous leurrons pas les dirigeants ne sont pas nés de la cuisse de Jupiter, ce sont pour la plupart d'anciens apparatchiks de la bureaucratie stalinienne .... Ils ont bien passé la "révolution" de 1991 en changeant simplement de casquette ... pour prendre les commandes et n'ont guère changé de mentalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patchfree




Masculin Nombre de messages : 6130
Age : 61
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les réformes dans l'industrie spatiale russe   Lun 18 Mar 2013 - 19:30

Il semble que les restructurations dans l'industrie spatiale russe passent par la création d'une entité appelée "Kosmoprom", 100% déténue par l'Etat qui se verrait alloué 5 à 7 grandes entreprises. Roscosmos garderait son rôle actuel d'organisation de l'activité spatiale russe, mais serait déchargé du rôle de gestion financière. Kosmoprom viserait à faciliter l'homogénéisation des normes dans ce secteur spatial, et favoriser les relations commerciales à l'international.

[Attention ce sont mes conclusions d'après la traduction automatique depuis le russe. Mais dans ce cas de figure particulière il est facile de faire des erreurs d'interprétation...]

Kosmoprom serait un peu l'équivalent de Oboroprom (qui s'occupe des ventes d'armes à l'étranger) ou Rosatom (le nucléaire) pour le spatial.

A suivre.

http://www.novosti-kosmonavtiki.ru/news/5576/

Citation :
Home / News
03/18/2013
Roscosmos retain the main features in the case of a "Kosmoproma"

Roscosmos will retain the key features and the industry should be the regulator in the case of a holding company structure of "Kosmoprom" as one central space programs, said a member of the Expert Council of the Russian government Vasily Sidorov.

"The experts' recommendations: to keep the federal executive agency (Roscosmos) as the regulator of the industry, policymakers, artist space program. You also need to strengthen control over the sector through expert advice to the Government. We also offer of" Kosmoprom "as a single point of management of space programs it will become a holding structure, "- Sidorov said on Monday at a meeting of the Expert Council, which was held at the site of open government.

According to him, "Kosmoprom" should be aimed at improving the efficiency of the industry and the effectiveness of public procurement, in which the joint stock company will focus all the rocket-space production of RF.

"It is expected that the first phase" Kosmoprom "will be with one hundred percent state participation in the second phase will be the allocation of 5.7 sub-holdings, which, in particular, are likely to attract private capital. Agency Roskosmos as with the secured. Its main functions, including the function space licensing will remain. assumed that Roscosmos longer administer economic subjects, he should be relieved of current economic activity, "- said Sidorov.

According to him, the creation of "Kosmoproma" does not require the issuance of special regulations by which saves even more time and money. "The release of the Federal Space Agency of the economy does not mean that" Kosmoprom "is not in its possession. All budgets and balances of enterprises will be run by Roscosmos (now" Kosmoprom "is 100% owned by the government - Ed.)", - Said Sidorov, RIA News.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les réformes dans l'industrie spatiale russe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit