PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Question sur les SSTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeepField


avatar

Masculin Nombre de messages : 889
Age : 27
Localisation : Divonne-les-Bains (01)
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 8:19

Je suis passé sur le sujet traitant des perspectives d'avenir de SpaceX et j'ai vu qu'ils prévoyaient de tester la réutilisation complète de leur fusée, mais morceaux par morceaux (1er étage, 2e étage, coiffe, etc.).

Ce qui m'amène à ouvrir ce sujet technique afin de savoir si il était possible techniquement de construire une fusée pour lancements orbitaux, mais en un seul morceau, et réutilisable ? Un peu comme le New Shepard de Blue Origin mais pour un lancement orbital (en gros, la fusée de Tintin).

Et si oui, est ce que cela a été déjà envisagé (par Blue Origin par exemple justement) et/ou testé (à part l'exemplaire du professeur Tournesol qui est allé sur la Lune blbl  ) ? Et est ce que c'est viable économiquement ?

Et en revenant au cas de SpaceX, je me disais que récupérer une fusée morceaux par morceaux était peut-être pas si inintéressant car si admettons la récupération d'un 2e étage se passait mal mais que vous arriviez à récupérer le reste en bon état, vous n'auriez juste qu'a refabriquer ce 2e étage que vous adapteriez sur les parties récupérées intactes.
Alors que si vous loupez la récupération d'une fusée entière, il vous faut reconstruire la fusée entière.

Merci d'avance pour vos réponses. Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 8:41

C'est le mythique SSTO...
Il y a bien eu le projet X-33, qui a avorté il y a une quinzaine d'années.

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 10:38

Les SSTO n'ont jamais dépassé le stade de la planche à dessin ou du proto miniature (X33, DCX, etc). Aujourd'hui c'est le Skylon qui me semble être le seul projet "sérieux" sur le sujet, c'est à dire financé. Et ça triche un peu par rapport à une fusée, c'est d'ailleurs précisément ça l'intérêt de ce projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 10:44

N'oublions tout de même pas la fusée Atlas qui se mettait en orbite presqu'entièrement avec sa charge utile dans les années 60 (de la balise Score à la capsule Mercury) et dont le demi-étage de décollage (deux moteurs nus) aurait pu être assez facilement récupéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 11:02

C'est ce qui a été le plus proche du SSTO. Mais seuls les 2 moteurs latéraux auraient pu (au mieux) être récupérés après une rentrée non contrôlée à très haute vitesse cependant. Un SSTO dont on ne récupère pas l'essentiel n'a pour le coup aucun intérêt. Et Atlas n'aurait eu aucun moyen d'être réutilisé, même au prix de grosses modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8219
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 11:04

A part les projets hybrides comme Skylon, le mono-étage sensé simplifier la récupération et la réutilisation a perdu son intérêt, vu les progrès de la cybernétique qui permettent de récupérer séparément les différents étages sans pilote à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 511
Age : 23
Localisation : marignane, mais toujours ardechois
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 11:27

c'est mathématiquement compliqué.

imaginons qu'on est un très² bon moteur CH4  avec une Isp de 350s en moyenne sur tout le vol. il faut 15kg de carburant pour chaque kg (lanceur+charge utile) en orbite basse. or pour le LCH4-LOX on a un indice structurel d'environ 0,05 ce qui veut dire que pour transporter nos 15kg de carburant, il nous faut un réservoir de 0,75kg.

après il nous faut un moteur, imaginons qu'on atteigne (avec un methalox) des performances en terme de rapport poussé poids du merlin (un champion du domaine) de 180, cela signifie que pour porter nos 16kg au décollage, il nous faut un moteur d'au moins 0,09kg 

maintenant on a largué notre charge utile et on veut rentrer à la maison, on néglige l'impulsion de désorbitation, mais on est obligé d'utilisé un bouclier thermique qui en général fait un dixième de la masse qu'ont protégé, donc si on veut protégé notre réservoir et notre moteur, il nous faut environ 0,084kg.

optons pour un atterrissage propulsé avec une Isp de toujours 350s (au niveau du sol c'est du fantasme), il nous faut un delta V de au (tres tres) bas mots 500m/s. donc pour faire atterrie notre reservoir, notre moteur et notre bouclier, il nous faut 0,15kg de carburant.

si on fait la somme, on obtiens pour notre réservoir, notre moteur, notre bouclier et notre carburant de retour 1,074kg (alors qu'on ne prend pas en compte le réservoir du carburant de retour, le supplément de bouclier thermique pour le carburant de retour et le réservoir, le supplément de carburant pour la récupération du supplément de réservoir et de bouclier et ainsi de suite) ce qui fait qu'on n'a pas de charge utile, ce qui est très dommageable pour un lanceur à but commercial.

donc à moins d'une (ou plusieurs) rupture technologique importante, on va continuer a se débarrasser une ou deux fois pendant le vol de nos réservoirs vide ainsi que des moteurs trop gros, bref on va larguer des étages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Sam 23 Avr 2016 - 12:11

Space Opera a écrit:
C'est ce qui a été le plus proche du SSTO. Mais seuls les 2 moteurs latéraux auraient pu (au mieux) être récupérés après une rentrée non contrôlée à très haute vitesse cependant. Un SSTO dont on ne récupère pas l'essentiel n'a pour le coup aucun intérêt. Et Atlas n'aurait eu aucun moyen d'être réutilisé, même au prix de grosses modifications.


Le SSTO sans récupération aurait un interêt si un seul jeu de moteurs était utilisé, entraînant ainsi une certaine économie.

Il reste que l'indice structurel d'Atlas reste imbattable. Atlas 5 n'a pas repris sa technologie (influence des concepteurs de Titan dont le nom n'a pas été repris pour la nouvelle filière de lanceurs issue de la fusion des constructeurs des deux lanceurs historiques ? scratch).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7938
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Dim 24 Avr 2016 - 21:38

BBspace a écrit:


Atlas 5 n'a pas repris sa technologie (influence des concepteurs de Titan dont le nom n'a pas été repris pour la nouvelle filière de lanceurs issue de la fusion des constructeurs des deux lanceurs historiques ? scratch).

L'Atlas V n'a strictement rien en commun avec les lanceurs Titan. L'étage de base de l'Atlas V utilise RP-1 & LOx pour alimenter le moteur russe RD-180, celui de la Titan IV utilisait N2O4 & A-50 pour alimenter le moteur américain LR-87 d'Aerojet.

L'Atlas V est une évolution de l'Atlas III, qui utilisait déjà le RD-180. Elle fut en service de 2000 à 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Dim 24 Avr 2016 - 22:50

Je ne faisais qu'allusion à la structure des réservoirs, plus proche de celle des Titan que de celle des Atlas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 7938
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 19:52

BBspace a écrit:
Je ne faisais qu'allusion à la structure des réservoirs, plus proche de celle des Titan que de celle des Atlas...

Quelle est cette structure particulière des réservoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 22:36

Je crois que justement elle est relativement classique, alors que celle de l'Atlas d'origine était si mince qu'il fallait en permanence la pressuriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 22:39

La plupart des fusées ont besoin d'être pressurisées, hors période de tir évidemment. C'est le cas d'Ariane 5 par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 22:43

Pour l'Atlas, c'était vital !
En cas de panne de pressurisation, ça fait ça :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 22:47

Oui, elle est donc classique puisque c'est le cas pour la plupart des lanceurs. Ceux qui ne se cassent pas sans pressurisation sont l'exception plus que la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 1252
Age : 69
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Lun 25 Avr 2016 - 22:51

Il reste que la structure de l'Atlas est plus fine que celle de tout autre lanceur, à ma connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pline




Masculin Nombre de messages : 693
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Question sur les SSTO   Mar 26 Avr 2016 - 16:45

Sujet à renommer ? fusée/lanceur mono-étage réutilisable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Question sur les SSTO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com