PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Questions que je me pose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Predator@Alien




Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 8:07

Bonjour,

On sait que les lunes Triton et Phobos se rapprochent de leur planète pour finalement se détruire en formant des anneaux, sous l'effet des forces de marées. Mais, si par exemple ces satellites possèdent eux-mêmes un satellite (un satellite de satellite donc), alors que se passera-t-il pour ce dernier ?
Et une autre question pour sûrement la même réponse : si une station spatiale possède un satellite (même si c'est impossible, admettons que ça le soit), et que cette station fait une rentrée atmosphérique, que se passera-t-il donc poue le satellite ? Il subira des forces de freinage semblables à celles que reçoivent la station ? Ou alors il sera éjecté ?

Merci d'avance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl35




Masculin Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 11:10

Predator@Alien a écrit:
Bonjour,

On sait que les lunes Triton et Phobos se rapprochent de leur planète pour finalement se détruire en formant des anneaux, sous l'effet des forces de marées. Mais, si par exemple ces satellites possèdent eux-mêmes un satellite (un satellite de satellite donc), alors que se passera-t-il pour ce dernier ?
Et une autre question pour sûrement la même réponse : si une station spatiale possède un satellite (même si c'est impossible, admettons que ça le soit), et que cette station fait une rentrée atmosphérique, que se passera-t-il donc poue le satellite ? Il subira des forces de freinage semblables à celles que reçoivent la station ? Ou alors il sera éjecté ?

Merci d'avance Wink


Les problèmes à 3 corps (et plus) sont complexes. Dans tous les cas, il ne faut pas raisonner en instant T mais en delta de temps assez longs.
Il faut déjà partir du principe que les 3 corps sont en interaction gravitationnelle, le satellite est donc attiré par la lune mais aussi par la planète. En se rapprochant petit à petit de la planète l'orbite du satellite va être fortement déstabilisée par effet de résonance gravitationnelle et va soit finir par s'écraser sur la lune soit par être "arraché" de son influence par la planète en allant s'écraser dessus ou en étant projeté hors du système planète/lune.

Il est donc, je pense, très probable que la lune ait perdu son ou ses propres satellites pendant la phase de rapprochement avec la planète principale bien avant sa dislocation par la force de marée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 829
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 12:39

Et pour le satellite de la station,  si il parviennea rester en orbite autour de la station jusqu'à la rentrée atmosphere de cette dernière (se qui n est pas gagné voir message precedent) Oui le satellites sera aussi freiné et s ecrasera sur la planète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toph


avatar

Masculin Nombre de messages : 234
Age : 35
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 14:09

Non, ce n'est pas possible.
Un objet en orbite (satellite artificiel ou non) y reste que s'il est exactement à la bonne position.
Au moindre changement, l'orbite est modifiée, et l'objet est éjecté ou attiré. Donc perte à plus ou moins long terme de l'objet en orbite.
De surcroit, si tu pars sur l'hypothèse d'un satellite satellisé, les implications des forces en jeu font que la moindre défaillance entrainerait un effondrement en cascade du système.
Quand un château de cartes tombe, ce n'est pas étage par étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl35




Masculin Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 14:16

phenix a écrit:
Et pour le satellite de la station,  si il parviennea rester en orbite autour de la station jusqu'à la rentrée atmosphere de cette dernière (se qui n est pas gagné voir message precedent) Oui le satellites sera aussi freiné et s ecrasera sur la planète

Non c'est même encore moins gagné étant donné les rapports de masse en jeu (la planète, la station et l'objet "satellisé" autour) Wink . La force gravitationnelle tenant la station et l'objet serait tellement faible que la moindre perturbation externe (frottement, résonance, variation gravitationnelle de la planète a proximité ou de n'importe quel objet s'en approchant) viendrait tout déstabiliser.

Et oui ça finirait en feu de joie pour tout le monde dans tous les cas... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3190
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 15:08

Toph a écrit:
Quand un château de cartes tombe, ce n'est pas étage par étage.

Ah ? Je ne suis pas sûr que ce soit un bon exemple, parce qu'en général, justement, un château de cartes tombe étage par étage. C'est quand on met la dernière carte au-dessus et qu'on ne la met pas bien que la catastrophe arrive ... un étage après l'autre ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Mar 5 Déc 2017 - 16:40

Ah je vois ! Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 22:00

Bonjour,

Qu'est ce que le plasma exactement ? On a du mal à appréhender cette matière car on ne voit sans doute pas d'autres états de la matière que les trois les plus connus. Mais alors si on se trouve en face du plasma, on voit quoi concrètement ? Couleur ? Masse ? Ça bouge ?

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 22:11

Un exemple de plasma:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 22:16

Et celui que l'on peut trouver dans Jupiter par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 22:27

De quel plasma tu parles ? De l'ionosphère de Jupiter ? Il est grosso-modo identique à celui de la Terre, regarde des photos de l'ISS, elle baigne en plein dedans.
Si tu parles de la haute atmosphère de Jupiter (celle qu'on voit), il n'y a pas de plasma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 22:38

Ah d'accord merci ! Mais alors, sachant qu'aucune matière ne peut "survivre" dans Jupiter, qu'est ce qui se passe concrètement pour la matière ? Elle disparaît ? Elle se liquéfie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 23:21

Toute la matière survit à Jupiter. Elle se mélange à son atmosphère, et les particules les plus lourdes tombent en son centre à travers un océan d'hydrogène métallique. La haute atmosphère, elle, est faite de matière pas du tout exotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Syl35




Masculin Nombre de messages : 538
Age : 36
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Ven 15 Déc 2017 - 23:39

Predator@Alien a écrit:
Ah d'accord merci ! Mais alors, sachant qu'aucune matière ne peut "survivre" dans Jupiter, qu'est ce qui se passe concrètement pour la matière ? Elle disparaît ? Elle se liquéfie ?

Rien ne disparait, tout se transforme ;-).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Sam 16 Déc 2017 - 0:04

Alors imaginons que je sois invulnérable et que je puisse aller dans les couches profondes de l'atmosphère de Jupiter, même jusque son centre. Si j'y mance un objet et que je suis la course de l'objet, que va-t-il lui arriver ? Que vais-je voir concrètement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Sam 16 Déc 2017 - 0:15

Rien, déjà parce qu'il fait noir. Puis une fois à des pressions de plusieurs GPa et des milliers de degrés de température, tout ce que tu vas y jeter va se retrouver intimement mélangé à la matière environnante, totalement décomposé. Aucune molécule ne résiste à de telles conditions, même pas l'hydrogène.
Bref, ça ne ressemble à rien de ce que tu connais sur Terre, puisque la matière n'y adopte pas les mêmes comportements.


Dernière édition par Space Opera le Sam 16 Déc 2017 - 0:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Sam 16 Déc 2017 - 0:17

D'accord, super, merci Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 17:15

Salut !

J'aimerai savoir si toutes les comètes qui nous croisent, ou même les astéroïdes, font partis du système solaire ?
J'ai tendance à penser que oui, tout est dans le nuage d'Oort c'est bien ça ? Donc on peut supposer, si ce que je demande est vrai, que le système solaire peut ressembler à une sphère, avec en son centre le Soleil, et à son apogée, la limite d'influence gravitationnelle du Soleil.

Exception : les corps interstellaires, comme Oumuamua, viennent et repartent ou alors restent. Donc de la même façon, des corps sont sans doute éjectés définitivement du système solaire.

Voici ma question (si tout ce que j'ai dis précédemment est exact) : Si l'on était capables de compter la totalité des corps du système solaire à l'heure actuelle, qui vont de la taille du grain de poussière jusqu'à celle du Soleil, et bien ce nombre est-il en hausse ou en baisse ? Je demande cela par rapport aux collisions entre les astres, les pluies de météorites sur Terre par exemple, ou les astéroïdes qui s'écrasent sur des planètes. Mais en même temps je me dis que certains corps se fragmentent... Donc ce nombre s'accroît-il ou décroît-il ?

Merci pour vos réponses :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 17:27

Le nombre diminue. Il y a de moins en moins d'impacts, le taux d'accrétion est très supérieur au taux de fragmentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3190
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 21:46

Space Opera a écrit:
Le nombre diminue. Il y a de moins en moins d'impacts, le taux d'accrétion est très supérieur au taux de fragmentation.

C'est une question bien difficile, qui mérite une réponse argumentée !
On peut raisonnablement penser que le nombre de gros corps célestes diminue, et que le nombre total, poussières comprises, a diminué dans les premiers milliards d'années d'existence du système solaire.
Mais aujourd'hui, il me parait difficile d'en dire plus, car le soleil, qui évolue dans le temps, envoie sans cesse des particules dans le système solaire et dès qu'il y a un impact entre 2 astéroïdes (ou une planète), la fragmentation crée une multitude d'objets plus petits. On est peut-être proche d'un état assez stable en fait, relativement à la vitesse d'évolution du soleil. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 21:48

Merci pour ces réponses ! Et d'ailleurs j'ai une série de questions qui ne sont pas forcément liées les unes aux autres :

1) D'où proviennent les anneaux de chaque planète du système solaire, mais aussi des satellites ou des planètes naines du système solaire, s'il y en a ?

2) Pour les planètes à anneaux justement, je pense par exemple à Jupiter, quelle est la limite entre ce qui définit un satellite ou une particule d'anneaux ? Parce que plusieurs fois j'ai constaté que le nombre de satellites de Jupiter n'était pas le même, donc quel est le nombre exact, quels éléments sont pris en compte réellement ? Et pourquoi ne pas compter les particules d'anneaux comme des satellites ?

3) Des objets sont éjectés d'un système dans le vide interstellaire, mais c'est toujours au sein d'une galaxie. Est-il possible qu'un objet quitte la galaxie et soit "seul" dans le vide de l'univers ?

4) Les troyens de Jupiter sont, selon certaines sources, compris dans la ceinture principale d'astéroïdes. En font-il partie ? Si oui, pourquoi les compter sachant que d'autres planètes possèdent des troyens ?

5) A-t-on répertorié avec certitude le nombre des petits corps (hormis les anneaux) qui orbitent autour des planètes ou alors d'autres sont découverts fréquemment ?

6) Initialement, est-ce que toutes les planètes ont un axe de rotation "droit" qui alligne l'équateur de la planète sur le plan de l'écliptique ? Sinon pourquoi certaines seraient inclinées, et parfois même beaucoup (Uranus) ?

7) La définition d'une planète c'est un objet qui tourne autour de son étoile et qui a fait "le ménage" autour d'elle. Voilà comment différencier une planète d'une planète naine ou d'un satellite. Mais alors, y a-t-il un terme pour désigner un corps qui est en équilibre hydrostatique. En effet, beaucoup de corps ont une forme sphérique dans le système solaire, donc quel est le mot pour les désigner ?
Et si beaucoup de corps sont candidats pour être planètes naines, pourquoi ne le sont-elles pas encore ?

Merci de vos réponses, et merci de m'aider dans mes recherches ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 22:02

Argyre a écrit:
On est peut-être proche d'un état assez stable en fait, relativement à la vitesse d'évolution du soleil. Non ?
Non. Le soleil n'envoie que des particules légères sous forme de plasma, et les particules solides légères issues des impacts sont très rapidement accélérées et nettoyées par le rayonnement solaire.
La diminution rapide des "polluants" du système solaire ont plusieurs origines:
- La concentration des poussières sur les planètes. Une poussière qui tombe sur Jupiter (plus de 80% de ce qui tombe sur les planètes) est virtuellement condamnée.
- La diminution du nombre de corps dans le système solaire et l'augmentation de la stabilité des orbites, qui diminue le nombre de zones stables et a nettoyé gravitationnellement ce qui pouvait l'être.
- La transparence du milieu interplanétaire qui fait que les poussières (nuage zodiacal, etc) sont soit éjectées du système solaire, soit attirées vers le soleil. cf là pour plus d'informations: https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuage_zodiacal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 22:07

Predator@Alien a écrit:
1) D'où proviennent les anneaux de chaque planète du système solaire, mais aussi des satellites ou des planètes naines du système solaire, s'il y en a ?
De leurs satellites.

Predator@Alien a écrit:
2) Pour les planètes à anneaux justement, je pense par exemple à Jupiter, quelle est la limite entre ce qui définit un satellite ou une particule d'anneaux ? Parce que plusieurs fois j'ai constaté que le nombre de satellites de Jupiter n'était pas le même, donc quel est le nombre exact, quels éléments sont pris en compte réellement ? Et pourquoi ne pas compter les particules d'anneaux comme des satellites ?
Il n'y a pas de définition universelle. C'est au cas par cas.

Predator@Alien a écrit:
3) Des objets sont éjectés d'un système dans le vide interstellaire, mais c'est toujours au sein d'une galaxie. Est-il possible qu'un objet quitte la galaxie et soit "seul" dans le vide de l'univers ?
Oui, il existe des étoiles entre les galaxies, chassées au cours d'une valse gravitationnelle.

Predator@Alien a écrit:
4) Les troyens de Jupiter sont, selon certaines sources, compris dans la ceinture principale d'astéroïdes. En font-il partie ? Si oui, pourquoi les compter sachant que d'autres planètes possèdent des troyens ?
Parce qu'il n'y a pas de définition formelle des limites de la ceinture d'astéroide.

Predator@Alien a écrit:
5) A-t-on répertorié avec certitude le nombre des petits corps (hormis les anneaux) qui orbitent autour des planètes ou alors d'autres sont découverts fréquemment ?
On en découvre régulièrement. Cassini a aussi découvert que dans les anneaux, des satellites de plusieurs centaines de mètres se font et se défont en quelques semaines.

Predator@Alien a écrit:
6) Initialement, est-ce que toutes les planètes ont un axe de rotation "droit" qui alligne l'équateur de la planète sur le plan de l'écliptique ? Sinon pourquoi certaines seraient inclinées, et parfois même beaucoup (Uranus) ?
Oui. Par collisions entre planètes en formation.

Predator@Alien a écrit:
7) La définition d'une planète c'est un objet qui tourne autour de son étoile et qui a fait "le ménage" autour d'elle. Voilà comment différencier une planète d'une planète naine ou d'un satellite. Mais alors, y a-t-il un terme pour désigner un corps qui est en équilibre hydrostatique. En effet, beaucoup de corps ont une forme sphérique dans le système solaire, donc quel est le mot pour les désigner ?
Et si beaucoup de corps sont candidats pour être planètes naines, pourquoi ne le sont-elles pas encore ?
- Il n'y a pas de mot, sinon "en équilibre hydrostatique".
- Parce que leurs caractéristiques doivent être confirmées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 22:11

D'accord, merci ! Et pour en revenir à ton avant dernier message, là où tu parles du rayonnement solaire, ça nettoie quoi exactement ? Toutes les particules trop petites ? Et ça les brûle ou alors elles sont simplement vaporisées et il n'en reste rien ?

Et aucun des anneaux ne provient d'un satellite s'étant fragmenté à cause des effets de marée ? Puisque les compositions des anneaux indiquent parfois de la roche non ?

Et sur Jupiter, la pression est très élevée, mais à quel point ? Nous serions écrasés à quel point s'y on y était exposé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Space Opera
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 12205
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Dim 17 Déc 2017 - 22:39

Predator@Alien a écrit:
D'accord, merci ! Et pour en revenir à ton avant dernier message, là où tu parles du rayonnement solaire, ça nettoie quoi exactement ? Toutes les particules trop petites ? Et ça les brûle ou alors elles sont simplement vaporisées et il n'en reste rien ?
Non, elles sont soufflées par la lumière et chassées du système solaire.

Predator@Alien a écrit:
Et aucun des anneaux ne provient d'un satellite s'étant fragmenté à cause des effets de marée ? Puisque les compositions des anneaux indiquent parfois de la roche non ?
Si ça peut arriver, c'est ce que je dis: les anneaux viennent des satellites, d'une façon ou d'une autre.

Predator@Alien a écrit:
Et sur Jupiter, la pression est très élevée, mais à quel point ? Nous serions écrasés à quel point s'y on y était exposé ?
Je t'ai déjà répondu à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Lun 18 Déc 2017 - 6:15

Il faut que je développe ma question alors ^^' :

Comment se sont formés les anneaux de Jupiter ?
Comment se sont formés les anneaux de Saturne ?
Comment se sont formés les anneaux de Uranus ?
Comment se sont formés les anneaux de Neptune ?
Et des autres corps que j'ignore sûrement ?

Ah pour Jupiter je ne pensais pas qu'il y avait un lien avecle plasma... A moins que j'ai mal compris quelque chose ? En tout cas si je demande c'est que ça ne me semblait pas assez clair ^^' donc je veux bien une seconde réponse ^^'

Ah et autre question : pourquoi les corps sont-ils plus sujets à orbiter avec la même inclinaison que celle de la planète alors que les orbites peuvent être dans n'importe quel sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Questions que je me pose...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit