PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Développement du Space Launch System

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS



Nombre de messages : 1196
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 3 Aoû 2017 - 14:36

La quadrillage choisi pour le SLS est proche de celui des lanceurs chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès F


avatar

Masculin Nombre de messages : 96
Age : 50
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 3 Aoû 2017 - 16:13

Il y a aussi ajout sur le core central de 3 mini-quadrillages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 0:16

Le prochain administrateur de la NASA serait un fervent partisan du SLS.
https://twitter.com/SciGuySpace/status/893944093801418756
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10200
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 7:35

Ce n'est pour le moment qu'un indice, mais cela ne sent pas trop mauvais pour SLS et donc Orion, qu'il me semble on cherche à enterrer un peu vite en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 13:17

Astro-notes a écrit:
Ce n'est pour le moment qu'un indice, mais cela ne sent pas trop mauvais pour SLS et donc Orion, qu'il me semble on cherche à enterrer un peu vite en ce moment.

Pour Orion, pas forcément, car, d'après l'auteur du tweet, cette "personne mystère" a "des liens" avec le programme SLS mais pas avec Orion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 19:28

Les rumeurs et bruits divers annonçant que le SLS, comme Orion allaient passer à la trappe, et émanaient de personnes croyant déjà dur comme fer, que les nouveaux lanceurs du privé (Falcon Heavy, New Glenn, etc ....) et les capsules comme Dragon 2, Red Dragon etc ... allaient les enterrer irrémédiablement.

Comme le dit Astro-Notes à propos des engins développés sous l'égide de la NASA, peut-être "qu'on cherche à [les] enterrer un peu vite en ce moment".

Wait and see .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 458
Age : 23
Localisation : marignane, mais toujours ardechois
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 20:16

David L. a écrit:
Astro-notes a écrit:
Ce n'est pour le moment qu'un indice, mais cela ne sent pas trop mauvais pour SLS et donc Orion, qu'il me semble on cherche à enterrer un peu vite en ce moment.

Pour Orion, pas forcément, car, d'après l'auteur du tweet, cette "personne mystère" a "des liens" avec le programme SLS mais pas avec Orion.
Comment pourrait ils tuer SLS sans tuer orion?  Delta IV a un moteur dans la tombe, je vois mal Spacex adapté une falcon heavy pour orion et developper un nouveau lanceur n arrangé rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Dim 6 Aoû 2017 - 20:21

phenix a écrit:
David L. a écrit:


Pour Orion, pas forcément, car, d'après l'auteur du tweet, cette "personne mystère" a "des liens" avec le programme SLS mais pas avec Orion.
Comment pourrait il (ou pourraient ils ?) tuer SLS sans tuer Orion?  Delta IV a un moteur dans la tombe, je vois mal SpaceX adapter une Falcon Heavy pour Orion et développer un nouveau lanceur n'arrangerait (?) rien.

C'est le contraire... Le prochain administrateur de la NASA serait un soutien du SLS, alors que pour Orion, on ne sait pas....

"Delta IV a un moteur dans la tombe", qu'est ce que cela veut dire ?   scratch  L'ensemble de ton message est particulièrement obscur... Relis-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Lun 7 Aoû 2017 - 9:35

David L. a écrit:

"Delta IV a un moteur dans la tombe", qu'est ce que cela veut dire ?   scratch  L'ensemble de ton message est particulièrement obscur... Relis-toi...

Phenix veut peut-être parler de l'Atlas 5 qui doit être re-motorisée avec Vulcan quand ce moteur sera prêt. (abandon du RD-180 russe actuel)
Outre que cela prendra du temps pour re-qualifier le lanceur, serait-il assez puissant pour lancer Orion, non seulement en LEO .... mais par exemple vers la Lune ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Lun 7 Aoû 2017 - 12:21

montmein69 a écrit:
David L. a écrit:

"Delta IV a un moteur dans la tombe", qu'est ce que cela veut dire ?   scratch  L'ensemble de ton message est particulièrement obscur... Relis-toi...

Phenix veut peut-être parler de l'Atlas 5 qui doit être re-motorisée avec Vulcan quand ce moteur sera prêt.  (abandon du RD-180 russe actuel)
Outre que cela prendra du temps pour re-qualifier le lanceur, serait-il assez puissant pour lancer Orion, non seulement en LEO .... mais par exemple vers la Lune ? scratch

L'Atlas V ne sera pas re-motorisée. Le premier étage du futur lanceur Vulcan sera complètement différent, normalement propulsé par le moteur BE-4 de Blue Origin, et un diamètre plus grand.

Avec 23 tonnes en GTO, la performance de la Vulcan Heavy sera comparable à la Falcon Heavy. Jusqu'où pourrait-elle envoyer Orion, je ne le sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 1042
Age : 22
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Lun 7 Aoû 2017 - 19:19

N'oublions pas que le SLS est conçu pour envoyer Orion + un module d'habitation, ou bien un module lunaire. Avec une Falcon Heavy on arriverait probablement à envoyer un Orion vers la Lune sans difficulté, mais pas avec une charge utile aussi conséquente. L'objectif du SLS est (aussi) de diminuer le nombre de lancements pour diminuer le nombre de rendez-vous spatiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 10 Aoû 2017 - 12:29

Poursuite des essais du moteur RS-25 à Stennis (SSC).

https://www.nasaspaceflight.com/2017/08/rs-25-another-controller-test-sls/

Il s'agit de contrôler et valider un nouveau modèle d'ECU (engine controller unit)

Citation :
Each RS-25 engine has a dedicated, self-redundant controller unit that controls its operation, monitors its health, and communicates with the launch vehicle flight computers.

C'est Honneywell qui développe ce contrôleur ECU. Chaque exemplaire construit est ensuite transféré à Stennis pour être adapté au RS-25 et testé lors d'un "hot fire"
Citation :
Honeywell is building these new, modern units at their Clearwater, Florida, facility and as each of the flight model controllers are completed they are transported to Stennis, installed on an engine in the test stand, and hot-fired in an acceptance test (or “green run”).

L'article détaille les opérations minutieuses qui sont réalisées pour qualifier les ECU qui seront utilisées pour le premier vol.
Ce qui montre que le SLS n'est pas - du moins pour le moment - un lanceur que la NASA aurait l'intention de diriger vers une voie de garage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 205
Age : 40
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 6:17

montmein69 a écrit:
Les rumeurs et bruits divers annonçant que le SLS, comme Orion allaient passer à la trappe, et émanaient de personnes croyant déjà dur comme fer, que les nouveaux lanceurs du privé (Falcon Heavy, New Glenn, etc ....) et les capsules comme Dragon 2, Red Dragon etc ... allaient les enterrer irrémédiablement.

Comme le dit Astro-Notes à propos des engins développés sous l'égide de la NASA, peut-être "qu'on cherche à [les] enterrer un peu vite en ce moment".

Wait and see .....


         Le problème de fond est que la NASA (mais aussi & surtout l'administration Obama) a peut être aussi fait des erreurs stratégiques avec la rigidité de son plan autour du SLS et son architecture industrielle a 1 tir/an a 1 milliard de $ pour l'institutionnel d'exploration du système solaire habité pur & dur ...

     Je pense par exemple qu'un Trump a la même période (si il avait eu les manettes fédérales au moment ou ont été prise ces décisions j'entends) aurait proposé du PPP sur le SLS pour des tirs a opportunités commerciales qui auraient permis au programme SLS et ses missions futures de pouvoir jouir par la suite d'apports de liquidités par des royalties sur un gros projet hoteliers PPP en orbite basse (Ou LEO haute selon besoins éventuels a réfléchir en amont)

   Je pense par exemple a la réflexion déja autour de l'architecture industrielle du programme pour qu'il laisse la possibilité a 2 tirs/an au lieu d'un seul (1 tir a vocation PPP, un tir institutionnel chaque année selon investissements du privé) , a demander par exemple a l'Europe (ESA) si elle serait intéressée de recycler sa techno ATV sur un gros étage a vocation Tug pour le SLS pour apporter la possibilité de transiter en automatique des modules > 50t en LEO pour construire un successeur a l'ISS PPP (partenariat public privé)

   En priorisant bien entendu tant que l'ISS est en fonction, d'abord une infra hotelière pour justement que les liquidités que cela apporterait au programme SLS reviennent au + vite et ce dès les premier modules installés (un module tronc d'infra technique, puis un module d'habitat "vaste" l'année d'après) et faire démarrer donc au + vite des programmes hoteliers d'orbite basse bénéficiant aux acteurs qui auraient investit dans les couts en partenariat et a la NASA par des rentrées d'argent (participations & taxes de séjours élevées ...)

   Ils auraient réfléchit le programme comme cela, il n'y aurait pas autant de doutes flottant dans l'air autour de ce programme, tout en coupant l'herbe sous le pied a certaines démagogies de Space X notamment autour de super lanceurs ... Tout en permettant a Space X de pouvoir utiliser ses lanceurs & capsules mais aussi les autres acteurs

    l'administration Obama a fait des erreurs stratégiques sur la base d'un remembrement certes légitime du programme Constellation, mais si cette administration qui ne cessait de pérorer que l'argent public doit être mieux utilisé pour que l'exploration du système solaire coute moins cher aux citoyens US, avait un peu mieux réfléchit a ce que peut faire la NASA pour rentabiliser l'espace : Elle aurait réfléchit a un véritable modèle pour que le spatial public apprenne a s'auto-financer sur l'hotelier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 11:32

L'administration Obama a décidé de confier au Privé les opérations en orbite basse.
Et cela s'est traduit par les contrats COTS et CCtCap qui ont permis au privé de s'adosser à ces commandes fermes pour commencer leur business dans un contexte plutôt favorable.

Les initiatives qui ont vu le jour à l'époque, c'était de créer ou capter un marché du vol touristique suborbital. Ce qui n'a pour l'instant pas été vraiment réalisé, les progrès techniques réalisés ne l'ont pas été jusqu'à honorer les billets achetés à l'avance.

Donc l'hôtellerie spatiale..... c'est pas pour demain. Et un éventuel besoin de lancements pour en construire ou pour en assurer la desserte, serait aussi dévolue au Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 12:15

Pour ce qui est de trouver d'autres opportunités pour lancer le SLS/Orion en plus des missions annoncées dites "exploration Mission" avec en plus le vol pour lancer Europa Clipper (à visée aussi de qualifier l'étage "Exploration Upper Stage" avant EM-2 mission habitée qui doit l'utiliser) me parait être une association d'autres agences spatiales à la phase d'utilisation du Deep Space Gateway et du Deep Space Transport.*
Mais cela parait assez aléatoire aussi bien côté NASA (si le America First est exclusif) que du côté des agences elles-mêmes (ESA ? Canada ? JAXA ? .....) qui auront à prendre ces décisions et régler le financement qui va avec.

* avec l'espoir d'être partie prenante à la suite, soit Mars (?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 12:50

Argonaute a écrit:
montmein69 a écrit:
Les rumeurs et bruits divers annonçant que le SLS, comme Orion allaient passer à la trappe, et émanaient de personnes croyant déjà dur comme fer, que les nouveaux lanceurs du privé (Falcon Heavy, New Glenn, etc ....) et les capsules comme Dragon 2, Red Dragon etc ... allaient les enterrer irrémédiablement.

Comme le dit Astro-Notes à propos des engins développés sous l'égide de la NASA, peut-être "qu'on cherche à [les] enterrer un peu vite en ce moment".

Wait and see .....

         Le problème de fond est que la NASA (mais aussi & surtout l'administration Obama) a peut être aussi fait des erreurs stratégiques avec la rigidité de son plan autour du SLS et son architecture industrielle à 1 tir/an à 1 milliard de $ pour l'institutionnel d'exploration du système solaire habité pur & dur ...

     Je pense par exemple qu'un Trump a la même période (si il avait eu les manettes fédérales au moment ou ont été prise ces décisions j'entends) aurait proposé du PPP sur le SLS pour des tirs à opportunités commerciales qui auraient permis au programme SLS et ses missions futures de pouvoir jouir par la suite d'apports de liquidités par des royalties sur un gros projet hôtelier PPP en orbite basse (ou LEO haute selon besoins éventuels a réfléchir en amont)

   Je pense par exemple à la réflexion déjà autour de l'architecture industrielle du programme pour qu'il laisse la possibilité a 2 tirs/an au lieu d'un seul (1 tir a vocation PPP, un tir institutionnel chaque année selon investissements du privé), à demander par exemple a l'Europe (ESA) si elle serait intéressée de recycler sa techno ATV sur un gros étage à vocation Tug pour le SLS pour apporter la possibilité de transiter en automatique des modules > 50t en LEO pour construire un successeur à l'ISS PPP (partenariat public privé)

   En priorisant bien entendu tant que l'ISS est en fonction, d'abord une infra hôtelière pour justement que les liquidités que cela apporterait au programme SLS reviennent au + vite et ce dès les premiers modules installés (un module tronc d'infra technique, puis un module d'habitat "vaste" l'année d'après) et faire démarrer donc au + vite des programmes hôteliers d'orbite basse bénéficiant aux acteurs qui auraient investit dans les coûts en partenariat et a la NASA par des rentrées d'argent (participations & taxes de séjours élevées ...)

   Ils auraient réfléchi le programme comme cela, il n'y aurait pas autant de doutes flottant dans l'air autour de ce programme, tout en coupant l'herbe sous le pied a certaines démagogies de SpaceX notamment autour de super lanceurs ... Tout en permettant à SpaceX de pouvoir utiliser ses lanceurs & capsules mais aussi les autres acteurs

    L'administration Obama a fait des erreurs stratégiques sur la base d'un remembrement certes légitime du programme Constellation, mais si cette administration qui ne cessait de pérorer que l'argent public doit être mieux utilisé pour que l'exploration du système solaire coûte moins cher aux citoyens US, avait un peu mieux réfléchi à ce que peut faire la NASA pour rentabiliser l'espace : Elle aurait réfléchi à un véritable modèle pour que le spatial public apprenne à s'auto-financer sur l'hôtelier

Ce n'est pas pour défendre l'administration Obama, qui est la première à avoir fait descendre la part du budget de la NASA sous 0,50 % du budget fédéral (en 2013, 2015 et 2017), mais pour juger du bien fondé de la stratégie spatiale de cette administration, le minimum est de ne pas oublier que le SLS ne faisait pas partie de sa stratégie ! Le SLS a été imposé par le congrès !

Si le SLS est limité à 1 tir / an, c'est parce que c'est le rythme minimum (et donc le budget minimum) en deçà duquel il y aurait des problèmes de sécurité. Il n'y a aucune limitation pour un rythme de lancement plus élevé si le financement supplémentaire vient du privé. Au contraire, cela réduirait le coût des tirs institutionnels en partageant les frais fixes. Mais il n'y a tout simplement aucun client privé pour le SLS...

Quant à dire que tu penses savoir ce que Trump aurait fait il y a 8 ans alors qu'actuellement sa présidence est particulièrement chaotique, qu'il confond Mars et la Lune, et que quasiment personne ne sait quelle va être sa politique spatiale, qui devra être menée par un administrateur de la NASA qui n'a même pas encore été nommé (record battu), ce n'est vraiment pas sérieux...

Tout aussi peu sérieux que "l'autofinancement du spatial public" grâce au tourisme orbital...


Dernière édition par David L. le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 12:51

montmein69 a écrit:
L'administration Obama a décidé de confier au Privé les opérations en orbite basse.

La desserte de l'ISS uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 13:27

Mouais, cela se discute puisque les lancements (hors desserte de l'ISS) donc satcoms, satellites météos, militaires etc sont déjà assurés par le privé ULA, Orbital-ATK, Space X et les nouveaux arrivants pour les lanceurs "légers".
Il a d'ailleurs été aussi largement admis que SLS/Orion ne serait utilisé qu'en tout dernier recours, pour pallier à une (improbable ?) défaillance simultanée des fournisseurs de lancements vers l'ISS (mais c'est cher).
Mais s'il y a une très grosse charge que ne pourrait lancer un des lanceurs privés en activité on peut supposer que cela serait une solution envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 13:38

montmein69 a écrit:
Mouais, cela se discute puisque les lancements (hors desserte de l'ISS) donc satcoms, satellites météos, militaires etc sont déjà assurés par le privé ULA, Orbital-ATK, Space X et les nouveaux arrivants pour les lanceurs "légers".
Il a d'ailleurs été aussi largement admis que SLS/Orion ne serait utilisé qu'en tout dernier recours, pour pallier à une (improbable ?) défaillance simultanée des fournisseurs de lancements vers l'ISS (mais c'est cher).
Mais s'il y a une très grosse charge que ne pourrait lancer un des lanceurs privés  en activité on peut supposer que cela serait une solution envisageable.

Tout à fait d'accord, mais l'avènement des opérateurs privés de lancement, c'est antérieur de plusieurs administrations à celle d'Obama. Cette privatisation date de 1989 (Delta) / 1990 (Atlas).

L'administration Obama n'a privatisé que la desserte de l'ISS, à savoir la conception, la construction et la gestion des cargos de desserte et bientôt les vaisseaux de transport d'équipage.

Pour SLS/Orion, c'était un des arguments de certains sénateurs et représentants pour justifier ces programmes. SpaceX n'avait pas encore fait ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 205
Age : 40
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 20:21

David L. a écrit:
Argonaute a écrit:


         Le problème de fond est que la NASA (mais aussi & surtout l'administration Obama) a peut être aussi fait des erreurs stratégiques avec la rigidité de son plan autour du SLS et son architecture industrielle à 1 tir/an à 1 milliard de $ pour l'institutionnel d'exploration du système solaire habité pur & dur ...

     Je pense par exemple qu'un Trump a la même période (si il avait eu les manettes fédérales au moment ou ont été prise ces décisions j'entends) aurait proposé du PPP sur le SLS pour des tirs à opportunités commerciales qui auraient permis au programme SLS et ses missions futures de pouvoir jouir par la suite d'apports de liquidités par des royalties sur un gros projet hôtelier PPP en orbite basse (ou LEO haute selon besoins éventuels a réfléchir en amont)

   Je pense par exemple à la réflexion déjà autour de l'architecture industrielle du programme pour qu'il laisse la possibilité a 2 tirs/an au lieu d'un seul (1 tir a vocation PPP, un tir institutionnel chaque année selon investissements du privé), à demander par exemple a l'Europe (ESA) si elle serait intéressée de recycler sa techno ATV sur un gros étage à vocation Tug pour le SLS pour apporter la possibilité de transiter en automatique des modules > 50t en LEO pour construire un successeur à l'ISS PPP (partenariat public privé)

   En priorisant bien entendu tant que l'ISS est en fonction, d'abord une infra hôtelière pour justement que les liquidités que cela apporterait au programme SLS reviennent au + vite et ce dès les premiers modules installés (un module tronc d'infra technique, puis un module d'habitat "vaste" l'année d'après) et faire démarrer donc au + vite des programmes hôteliers d'orbite basse bénéficiant aux acteurs qui auraient investit dans les coûts en partenariat et a la NASA par des rentrées d'argent (participations & taxes de séjours élevées ...)

   Ils auraient réfléchi le programme comme cela, il n'y aurait pas autant de doutes flottant dans l'air autour de ce programme, tout en coupant l'herbe sous le pied a certaines démagogies de SpaceX notamment autour de super lanceurs ... Tout en permettant à SpaceX de pouvoir utiliser ses lanceurs & capsules mais aussi les autres acteurs

    L'administration Obama a fait des erreurs stratégiques sur la base d'un remembrement certes légitime du programme Constellation, mais si cette administration qui ne cessait de pérorer que l'argent public doit être mieux utilisé pour que l'exploration du système solaire coûte moins cher aux citoyens US, avait un peu mieux réfléchi à ce que peut faire la NASA pour rentabiliser l'espace : Elle aurait réfléchi à un véritable modèle pour que le spatial public apprenne à s'auto-financer sur l'hôtelier

Ce n'est pas pour défendre l'administration Obama, qui est la première à avoir fait descendre la part du budget de la NASA sous 0,50 % du budget fédéral (en 2013, 2015 et 2017), mais pour juger du bien fondé de la stratégie spatiale de cette administration, le minimum est de ne pas oublier que le SLS ne faisait pas partie de sa stratégie ! Le SLS a été imposé par le congrès !

Si le SLS est limité à 1 tir / an, c'est parce que c'est le rythme minimum (et donc le budget minimum) en deçà duquel il y aurait des problèmes de sécurité. Il n'y a aucune limitation pour un rythme de lancement plus élevé si le financement supplémentaire vient du privé. Au contraire, cela réduirait le coût des tirs institutionnels en partageant les frais fixes. Mais il n'y a tout simplement aucun client privé pour le SLS...

Quant à dire que tu penses savoir ce que Trump aurait fait il y a 8 ans alors qu'actuellement sa présidence est particulièrement chaotique, qu'il confond Mars et la Lune, et que quasiment personne ne sait quelle va être sa politique spatiale, qui devra être menée par un administrateur de la NASA qui n'a même pas encore été nommé (record battu), ce n'est vraiment pas sérieux...

Tout aussi peu sérieux que "l'autofinancement du spatial public" grâce au tourisme orbital...



      Tout les acteurs du spatial attendent avec impatience l'avènement du tourisme spatial, mais bien sur forcément il aurait été "peu sérieux" que la Nasa réfléchisse a la possibilité de penser a de l'hotelier d'orbite basse pour faire rentrer de l'argent ...

   C'est tellement peu sérieux que l'ensemble de l'industrie spatiale ces dernières années ne cesse de voir apparaitre moultes startup & super projets

   l'homo-tristus est le premier fossoyeur de l'espace avec son refus d'être capable d'avoir une vision pour un spatial qui marche tout seul ...

    Arrêtons de nous mentir : Si aujourd'hui le NASA lançait la proposition au privé : Donnez moi 2 milliards de $ et je vous offre la possibilité d'avoir la première infra hoteli-ère en 2 tirs de SLS (un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd)  dont nous nous partagerons les royalties : Je suis prêt a mettre ma main au feu qu'ils seront légions a vouloir investir et notamment les industriels de la capsule habitée du marché orbite basse pour avoir un vrai débouché autre que le COTS & cie

     C'est l'absence de volonté a ce que ce genre d'aventure économique soit possible qui fait que le secteur patauge

   Et pourquoi je cite Trump pour un tel volet pour SLS ? Car c'est probablement a la première chose qu'il aurait pensé en tant que magnat de l'immobilier : Il aurait vite compris que ce lanceur a la capacité avec un peu de volonté d'offrir les premiers coups de manivelle nécessaire a ce que de vrais grands programmes hoteliers d'orbite basse puisse émerger et aide en retour le spatial public a se financer autrement que par l'argent public en retour par les retombées d'investissement

    C'est pourtant pas compliqué 

    Pas sérieux ? Moi je vous réponds a l'inverse : Que c'est cette volonté de limiter le spatial public a l'exploration du système solaire/science pur qui n'est pas sérieux, la preuve : L'industrie spatiale n'a pas été capable de prendre l'envol attendu a cause de cela du fait du manque de débouché pour satisfaire la demande privé (notamment hotelière de tourisme spatial)

    C'est l'homo-tristus qui s'interdit ce genre d'aventure économique qui fait que tout piétine, patauge et n'ira nul part au final

   Les mêmes homo-tristus qui n'ont cessé de vouloir mettre les russes au banc lorsque ceux ci ont commencé a se servir de leur part d'usage de l'ISS pour du tourisme spatial & réinjecter de l'argent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 20:51

Argonaute a écrit:

    Arrêtons de nous mentir : Si aujourd'hui le NASA lançait la proposition au privé : Donnez moi 2 milliards de $ et je vous offre la possibilité d'avoir la première infra hoteli-ère en 2 tirs de SLS (un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd)  dont nous nous partagerons les royalties : Je suis prêt a mettre ma main au feu qu'ils seront légions a vouloir investir et notamment les industriels de la capsule habitée du marché orbite basse pour avoir un vrai débouché autre que le COTS & cie

     C'est l'absence de volonté a ce que ce genre d'aventure économique soit possible qui fait que le secteur patauge

A supposer que le SLS soit un lanceur commercialisable (ce n'est pas à ma connaissance la finalité de la NASA de vendre des lancements, et je ne sais même pas si elle en aurait légalement la possibilité ... mais la loi peut-être adaptée après tout).
Après tout dépend si la proposition pour 2 G$, comprend à la fois les deux tirs et en plus - ou pas - la fourniture du chargement (je ne sais pas ce que peut signifier précisément ce "un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd" scratch) Car si c'était le cas cela serait un cadeau royal pour les hôteliers.
Mais si c'est uniquement les lancements, ton souhait sera peut-être réalisé avec le Falcon Heavy et le New Glenn .... on va peut-être voir d'ici peu si des légions se mettent en marche, pour commander la fabrication des modules et les financer, puis mettre en route leur fonctionnement en orbite ... et livrer les margaritas et les mojitos qui accueilleront les heureux pensionnaires cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argonaute




Masculin Nombre de messages : 205
Age : 40
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 21:36

montmein69 a écrit:
Argonaute a écrit:

    Arrêtons de nous mentir : Si aujourd'hui le NASA lançait la proposition au privé : Donnez moi 2 milliards de $ et je vous offre la possibilité d'avoir la première infra hoteli-ère en 2 tirs de SLS (un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd)  dont nous nous partagerons les royalties : Je suis prêt a mettre ma main au feu qu'ils seront légions a vouloir investir et notamment les industriels de la capsule habitée du marché orbite basse pour avoir un vrai débouché autre que le COTS & cie

     C'est l'absence de volonté a ce que ce genre d'aventure économique soit possible qui fait que le secteur patauge

A supposer que le SLS soit un lanceur commercialisable (ce n'est pas à ma connaissance la finalité de la NASA de vendre des lancements, et je ne sais même pas si elle en aurait légalement la possibilité ... mais la loi peut-être adaptée après tout).
Après tout dépend si la proposition pour 2 G$, comprend à la fois les deux tirs et en plus - ou pas - la fourniture du chargement (je ne sais pas ce que peut signifier précisément ce "un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd" scratch) Car si c'était le cas cela serait un cadeau royal pour les hôteliers.
Mais si c'est uniquement les lancements, ton souhait sera peut-être réalisé avec le Falcon Heavy et le New Glenn .... on va peut-être voir d'ici peu si des légions se mettent en marche, pour commander la fabrication des modules et les financer, puis mettre en route leur fonctionnement en orbite ... et livrer les margaritas et les mojitos qui accueilleront les heureux pensionnaires cheers



   Ah mais bien sur que se serait un "cadeau royal" pour les pionniers du secteur : Mais l'effet de pompe a investissement en retour serait fortement gratifiant pour l'ensemble de l'industrie spatiale ...

   Et justement c'est ici qu'est le véritable obstacle que tous refuse de voir en face : Le cadeau royal que s'interdit de faire en tant que proposition tant le système administratif & scientifique de la Nasa (qui est un secteur ou hélas les idéaux égalitaristes pour la société US sont forts) et les administrations politiques lib-dem qui ont exactement les mêmes scrupules ...

   Imaginons qu'on leur présenterais un plan financier "béton" a ce sujet dans le sens retour sur investissements assurés ect (aucun couts sur le moyen termes pour le public qui toucheraient de forts retour sur investissements par la texe de séjour et les divers retours sous forme de TVA/emplois ect) ils continueraient a se l'interdire en bloc

  Pourquoi ? Parce qu'on touche au noyau idéologique de l'égalitarisme en offrant un "beau joujou" qui ne jouiraient il est vrai qu'aux milliardaires & industriels du secteur et qu'on ne verrait aucun citoyen US de la base en bénéficier en tant que "joujou" lui aussi (bien qu'il aurait de forts bénéfices & intérêts sous forme d'emplois ...)

   Et c'est ça le vrai problème, c'est ça le vrai frein derrière les critiques du "c'est pas sérieux" : Car on touche a ce que l'égalitarisme a de + fort

  Quand la NASA a pesté & protesté a l'époque ou les russes avaient ouvert la porte de l'ISS au tourisme spatial : C'est parce qu'on touchait au noyau idéologique fort de l'égalitarisme : O mon dieu, ma belle ISS qui sert a amuser des privilégiés ... Qu'est ce donc cet agence spatiale qui provient d'un pays tendance culture totalitaire qui vient polluer mon espace vital politique ...

   Les raisons techniques & sécuritaires en réalité ne tenaient sur rien puisque le "touriste" subissait le même entrainement que les astronautes pour le rendre aussi compétents (ou presque) que les autres pour les mesures d'urgence ect

   En fait on touchait au sacro-saint égalitariste que ne pouvaient supporter tant la Nasa elle même (le milieu scientifique est souvent un milieu ou l'idéologie égalitaire ou voir gauchiste y est prospère car le scientifique est toujours mieux pensant) que l'administration politique US de l'époque (conservatrice ou lib-dem peu importe c'était kif kif en réalité sur cette idéologie la en tant que représentatitivité de la nation)

   L'idée que des privilégiés puissent jouir de l'ISS quand bien même le modèle économique aurait put être excellent pour enfin motoriser l'aventure spatiale par de l'argent & investissement privé et réellement faire décoller le secteur pour le rendre a terme indépendant de toute dépense publique (a termes hein) : Non ce n'était pas possible on touchait a quelque chose de trop fort en négation de l'égalitarisme : Que font ces privilégiés a bord ? Le vrai scandale en leur fort intérieur c'etait ça !

   (par contre tu leurs proposait un touriste spatial subventionné du genre un enfant, ethnicisé et souffrant d'un handicap pour faire émerveiller les mamans : Alors la ils signent de suite pour nourrir de la bien pensance : Voyez on a réalisé le rêve d'un enfant défavorisé toussa toussa ... En réalité ils le feront jamais, mais ils en rêveraient plutot on va dire pour faire du bien pensant)

    Et c'est probablement pour cela que la grande aventure spatiale risque d'échapper a termes aux USA a ce train la ... Par bien pensance ils sont capables de laisser ce terrain la aux chinois qui eux n'auront aucune scrupule égalitariste a le faire (utiliser de l'argent public, une agence public, un lanceur public pour motoriser le tourisme spatial privé et faire un énorme appel d'air pour l'industrie spatiale nationale en retombées)

    C'est un vrai problème idéologique qui fait qu'on se refuse d'appliquer la véritable recette pour que l'aventure spatiale privée décolle pour de bon et devienne rapidement autonome par de gros coups de manivelles de départ : Publics ...

    On notera d'ailleurs que si les Russes n'envoient plus de touristes spatiaux sur l'ISS, c'est parce que la NASA a réservé toutes les places pour ses propres astronautes


    L'existence même de projets comme la falcon heavy est le symptome de cette maladie idéologique qui se refuse de donner les premières impulsions éfficaces au secteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 6883
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Jeu 24 Aoû 2017 - 22:00

Argonaute a écrit:
montmein69 a écrit:


A supposer que le SLS soit un lanceur commercialisable (ce n'est pas à ma connaissance la finalité de la NASA de vendre des lancements, et je ne sais même pas si elle en aurait légalement la possibilité ... mais la loi peut-être adaptée après tout).
Après tout dépend si la proposition pour 2 G$, comprend à la fois les deux tirs et en plus - ou pas - la fourniture du chargement (je ne sais pas ce que peut signifier précisément ce "un tron technique lourd, un premier module d'habitat lourd" scratch) Car si c'était le cas cela serait un cadeau royal pour les hôteliers.
Mais si c'est uniquement les lancements, ton souhait sera peut-être réalisé avec le Falcon Heavy et le New Glenn .... on va peut-être voir d'ici peu si des légions se mettent en marche, pour commander la fabrication des modules et les financer, puis mettre en route leur fonctionnement en orbite ... et livrer les margaritas et les mojitos qui accueilleront les heureux pensionnaires cheers



   Ah mais bien sur que se serait un "cadeau royal" pour les pionniers du secteur : Mais l'effet de pompe a investissement en retour serait fortement gratifiant pour l'ensemble de l'industrie spatiale ...

   Et justement c'est ici qu'est le véritable obstacle que tous refuse de voir en face : Le cadeau royal que s'interdit de faire en tant que proposition tant le système administratif & scientifique de la Nasa (qui est un secteur ou hélas les idéaux égalitaristes pour la société US sont forts) et les administrations politiques lib-dem qui ont exactement les mêmes scrupules ...

   Imaginons qu'on leur présenterais un plan financier "béton" a ce sujet dans le sens retour sur investissements assurés ect (aucun couts sur le moyen termes pour le public qui toucheraient de forts retour sur investissements par la texe de séjour et les divers retours sous forme de TVA/emplois ect) ils continueraient a se l'interdire en bloc

  Pourquoi ? Parce qu'on touche au noyau idéologique de l'égalitarisme en offrant un "beau joujou" qui ne jouiraient il est vrai qu'aux milliardaires & industriels du secteur et qu'on ne verrait aucun citoyen US de la base en bénéficier en tant que "joujou" lui aussi (bien qu'il aurait de forts bénéfices & intérêts sous forme d'emplois ...)

   Et c'est ça le vrai problème, c'est ça le vrai frein derrière les critiques du "c'est pas sérieux" : Car on touche a ce que l'égalitarisme a de + fort

  Quand la NASA a pesté & protesté a l'époque ou les russes avaient ouvert la porte de l'ISS au tourisme spatial : C'est parce qu'on touchait au noyau idéologique fort de l'égalitarisme : O mon dieu, ma belle ISS qui sert a amuser des privilégiés ... Qu'est ce donc cet agence spatiale qui provient d'un pays tendance culture totalitaire qui vient polluer mon espace vital politique ...

   Les raisons techniques & sécuritaires en réalité ne tenaient sur rien puisque le "touriste" subissait le même entrainement que les astronautes pour le rendre aussi compétents (ou presque) que les autres pour les mesures d'urgence ect

   En fait on touchait au sacro-saint égalitariste que ne pouvaient supporter tant la Nasa elle même (le milieu scientifique est souvent un milieu ou l'idéologie égalitaire ou voir gauchiste y est prospère car le scientifique est toujours mieux pensant) que l'administration politique US de l'époque (conservatrice ou lib-dem peu importe c'était kif kif en réalité sur cette idéologie la en tant que représentatitivité de la nation)

   L'idée que des privilégiés puissent jouir de l'ISS quand bien même le modèle économique aurait put être excellent pour enfin motoriser l'aventure spatiale par de l'argent & investissement privé et réellement faire décoller le secteur pour le rendre a terme indépendant de toute dépense publique (a termes hein) : Non ce n'était pas possible on touchait a quelque chose de trop fort en négation de l'égalitarisme : Que font ces privilégiés a bord ? Le vrai scandale en leur fort intérieur c'etait ça !

   (par contre tu leurs proposait un touriste spatial subventionné du genre un enfant, ethnicisé et souffrant d'un handicap pour faire émerveiller les mamans : Alors la ils signent de suite pour nourrir de la bien pensance : Voyez on a réalisé le rêve d'un enfant défavorisé toussa toussa ... En réalité ils le feront jamais, mais ils en rêveraient plutot on va dire pour faire du bien pensant)

    Et c'est probablement pour cela que la grande aventure spatiale risque d'échapper a termes aux USA a ce train la ... Par bien pensance ils sont capables de laisser ce terrain la aux chinois qui eux n'auront aucune scrupule égalitariste a le faire (utiliser de l'argent public, une agence public, un lanceur public pour motoriser le tourisme spatial privé et faire un énorme appel d'air pour l'industrie spatiale nationale en retombées)

    C'est un vrai problème idéologique qui fait qu'on se refuse d'appliquer la véritable recette pour que l'aventure spatiale privée décolle pour de bon et devienne rapidement autonome par de gros coups de manivelles de départ : Publics ...

    On notera d'ailleurs que si les Russes n'envoient plus de touristes spatiaux sur l'ISS, c'est parce que la NASA a réservé toutes les places pour ses propres astronautes


    L'existence même de projets comme la falcon heavy est le symptome de cette maladie idéologique qui se refuse de donner les premières impulsions éfficaces au secteur

Là, nous ne sommes plus dans le manque de sérieux, mais dans le grand n'importe quoi... Affligeant et totalement hors-sujet.  lolnasa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10200
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Ven 25 Aoû 2017 - 8:01

@Argonaute : Bon, pour de l'idéologie ultra libérale, ce n'est, en termes mouchetés, que de l'idéologie ultra libérable. C'est un point de vu, mais ce n'est qu'un point de vue. Tu te doutes que tous ceux qui ne partagent pas ton idéologie (au FCS) ne sont pas forcément des décérébrés, il y en même qui savent lire. Pour ce qui concerne l'activité spatiale, je suppose que ce que tu appelles les égalitaires ne sont que les conservateurs. J'avoue avec étonnement avoir vu la percée SpaceX m'en mettre plein les yeux, prouvant qu'une dose de libéralisme est une bonne chose, mais il faut garder une dose de modération sous peine de s'écrouler sous les élans d'un Madov (finance) ou de folie d'un Masden (activité spatiale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
GNU Hope


avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 51
Localisation : Jargeau Loiret
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Ven 25 Aoû 2017 - 8:50

David L a écrit:
Là, nous ne sommes plus dans le manque de sérieux, mais dans le grand n'importe quoi... Affligeant et totalement hors-sujet. 

Pour ma part, je suis assez d'accord avec Argonaute. Le tourisme aurait pu et peut-être encore une manne pour l'industrie du spatial et donc pour le SLS
Cela dit, le problème risque de ne plus se poser encore longtemps. Des lanceurs comme le New Glenn, Le Falcon Heavy (ou le mini ITS) devraient arriver sur le marché dans quelques années. Même si la capacité en orbite basse n'est que d'une cinquantaine de tonnes, ils permettront de lancer les base d'un complexe hôtelier orbital. Et ce, pour un prix raisonnable ou en tous cas bien inférieur aux 2 Md$.
Corolaire de cette situation, je pense que le SLS est mort-né.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14506
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Développement du Space Launch System   Ven 25 Aoû 2017 - 10:20

Argonaute a écrit:

   Ah mais bien sur que se serait un "cadeau royal" pour les pionniers du secteur : Mais l'effet de pompe a investissement en retour serait fortement gratifiant pour l'ensemble de l'industrie spatiale ...

Il est vrai que même Trump spécialiste de l'investissement hôtelier (ou sa proche famille qui gère le business pendant son mandat, du moins le dit-on) n'oserait rêver à un Etat* qui lui annoncerait "J'achète le terrain (bien sûr dans une zone touristique très prisée), je finance la construction de l'hôtel, j'installe tout ce qu'il faut pour qu'il fonctionne, et en retour vous m'associerez aux bénéfices d'exploitation en me versant la taxe de séjour".
En y associant une exonération d'impôts permettant une exonération de la TVA (?) et une prise en charge significative des frais de fonctionnement, notamment ceux liés au transport du fret aller-retour et des heureux clients .... car il ne faudrait pas casser la compétitivité et mettre en danger une branche économique si prometteuse.

La merveilleuse "pompe du retour sur investissement" que tu imagines, alimenterait deux tuyaux : un gros diamètre pour l'exploitant hôtelier (ou plutôt les actionnaires) , et un tube capillaire pour l'état fédéral qui aurait lui financé l'industrie spatiale (achat des lanceurs, achat des modules hôteliers, dont le coût serait très vraisemblablement supérieur aux 2 G$ d'investissements privés d'origine).

Si le marché est si porteur ... rien n'interdit au privé de lever les fonds et de se lancer dans l'aventure ... mais force est de constater que sans s'adosser au confort de contrats supportés par l'Etat .... cela ne bouge guère. Il est vrai qu'avec de tels contrats il n'y a guère de risques à prendre, leur paiement est assuré.

La nouvelle "mode" c'est l'exploitation des richesses sur la Lune ..... la NASA propose que le DSG puisse servir de marche-pied en orbite lunaire pour ceux qui voudraient se lancer et atterrir sur notre satellite pour y recueillir à pleines brassées les "matériaux nobles" et les bénéfices associés.
Les lanceurs "à prix imbattables" sont annoncés, les industriels du spatial seront ravis qu'on leur commande des tugs, des atterrisseurs, des cargos, ceux des travaux publics, de l'industrie du minage et du raffinement qu'on leur commande leur matériel spécialisé.
Nul besoin d'intervention de l'Etat pour financer cela .... il y a suffisamment de dépôts financiers dans certains paradis  clown , il suffit qu'ils soient investis dans l'économie réelle.
Comme on dit yapluka. clown

L'Etat, lui peut se charger des missions scientifiques d'exploration où il n'y a il est vrai que peu ou pas de bénéfices à escompter (financiers s'entend, pour la connaissance c'est autre chose)

Mais comme il a été dit ... la discussion sur ce sujet précis favorise le HS .... donc mieux vaut en rester là pour ce qui me concerne

* puisque la NASA ne peut qu'exécuter ce que le Sénat et la Chambre des représentants - élus de la population ... ne l'oublions pas - lui ordonne/l'autorise à faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Développement du Space Launch System
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit