PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Atlantis STS-27 (1988)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 22
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 19:51

[mod]Division du sujet "Proton-M (EchoStar 21)" et transfert des posts sur Challenger et Columbia dans ce sujet
Wakka[/mod]

Cela me rappelle la NASA qui découvrait successivement après les accidents de Challenger et Columbia que la liste des défauts et anomalies relevées était longue comme le bras mais que ceux-ci n'était pas traités et laissés de côté. Deux vols après l'accident de Challenger il y a eu STS-27 et une quantité énorme de tuiles abîmées par les mousses du réservoir... Finalement ils ont laissé ça de côté... 86 vols plus tard on connaît la suite. Il a fallu du temps pour qu'ils prennent en compte leurs erreurs, aussi grosses soient-elles.

Si les entreprises russes commencent ne serait qu'un début de changement de culture sur le service qualité, et donc, insidieusement, la rigueur dans la fabrication et le traitement des problèmes résolus, comme le dit Astro-Notes ce ne serait pas trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 20:09

Vadrouille a écrit:
Cela me rappelle la NASA qui découvrait successivement après les accidents de Challenger et Columbia que la liste des défauts et anomalies relevées était longue comme le bras mais que ceux-ci n'était pas traités et laissés de côté. Deux vols après l'accident de Challenger il y a eu STS-27 et une quantité énorme de tuiles abîmées par les mousses du réservoir... Finalement ils ont laissé ça de côté... 86 vols plus tard on connaît la suite. Il a fallu du temps pour qu'ils prennent en compte leurs erreurs, aussi grosses soient-elles.

Pas du tout...  non  La NASA n'a rien découvert après les pertes de Challenger et Columbia !

Comment la NASA a-t-elle pu découvrir 15 ans plus tard (2003 - 1988) les impacts sur Atlantis après STS-27 alors que c'est la NASA elle-même qui a inspecté Atlantis et l'a préparée pour sa mission suivante ???  scratch scratch scratch

Les problèmes d'érosion des joints toriques et de débris heurtant la protection thermique de l'orbiteur étaient parfaitement connus. Le problème, c'est que dans les deux cas la NASA a considéré qu'elle avait rencontré les cas les plus extrêmes et que ces problèmes récurrents ne sortiraient pas du domaine de ce qui avait été rencontré. Un risque acceptable donc, qui ne mettait pas en danger la sécurité de l'équipage.

Pour les boosters, l'érosion la plus importante fut rencontrée en janvier 1985 avec la mission 51-C, celle lancée avec la température ambiante la plus froide jusqu'à Challenger. Une température encore plus froide l'année suivante, la pression du calendrier, un manque de chance (si la fuite s'était produite quelque dizaines de degrés plus vers l'extérieur...) et on connait le résultat.

Pour STS-27, s'il n'y avait pas eu une plaque de métal supportant une antenne derrière la tuile disparue, Atlantis ne serait pas rentrée en Floride et le programme Shuttle aurait été arrêté...

Deux problèmes techniques différents, mais la même erreur de management...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 432
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 21:03

David est très sévère pour le programme navette, et pour cause , il a raison .

Par contre je ne connaissais pas l' "affaire "  de STS 27 avec cette plaque masquante .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 21:54

josé a écrit:
David est très sévère pour le programme navette, et pour cause , il a raison .

Par contre je ne connaissais pas l' "affaire "  de STS 27 avec cette plaque masquante .

La tuile manquante de STS-27 :



En haute résolution :
Spoiler:
 

Pour éviter de continuer à m'éloigner plus loin du sujet sur le prochain lancement de Proton, j'ai ouvert un sujet sur la mission STS-27 : http://astronautique.actifforum.com/t18531-atlantis-sts-27-1988#389312


Dernière édition par David L. le Mar 4 Avr 2017 - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 432
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 21:59

d'accord, mais la NASA est quelque peu criminelle !!!!!.................;  fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 22:10

Quelques images et liens à propos des dommages subis par la protection thermique d'Atlantis durant le lancement de la mission STS-27 :





Spoiler:
 



Spoiler:
 



Quelques liens :
https://spaceflightnow.com/shuttle/sts119/090327sts27/
http://amazingstoriesmag.com/2015/06/shuttle-astronaut-mike-mullane-describes-orbiter-damage-sts-27-atlantis-1988-sts-107-columbia-2003/

Le plus aberrant dans cette histoire est que la protection thermique a été inspectée pendant la mission avec le Canadarm et la vidéo transmise à Houston. Mais comme il s'agissait d'une mission du DoD, la vidéo était cryptée, ce qui réduisait fortement sa définition, et a rendu la réelle gravité des dégâts indiscernable ! Malgré l'inquiétude de l'équipage, Houston déclara qu'il n'y avait pas à s'inquiéter. L'équipage était d'un avis contraire et le commandant de bord, Robert Gibson avait prévu de dire de façon non diplomatique ce qu'il pensait de l'analyse de Houston quand il sentirait les premières anomalies pendant la rentrée... Heureusement, il n'eut pas à le faire, mais l'équipage a vraiment été sérieusement inquiet quand à ses chances de rentrer sur Terre sains et saufs. L'inspection après l'atterrissage montrera que leur inquiétude était parfaitement légitime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: tempo wakka   Mar 4 Avr 2017 - 22:15

josé a écrit:
d'accord, mais la NASA est quelque peu criminelle !!!!!.................;  fin

Non. Pour que la NASA puisse être qualifiée de criminelle, il aurait fallu qu'il y ait une mise en danger volontaire. Elle a été négligente, pas criminelle.

Fin du HS pour moi, la discussion peut continuer dans le sujet sur STS-27 (lien plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb


avatar

Masculin Nombre de messages : 1309
Age : 34
Localisation : somme
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 22:24

Hallucinant, je ne connaissais pas cette histoire. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Age : 61
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 22:34

À noter que lors de la rentrée atmosphérique, le coefficient balistique de la navette spatiale était beaucoup plus élevé que celui d'un étage orbital traditionnel qui lui intègre ses réservoirs presque vides. Résultat le freinage était très brutal...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 22:48

seb a écrit:
Hallucinant, je ne connaissais pas cette histoire. Crying or Very sad

Autre histoire méconnue : nous ne savons toujours pas s'il y eut, ou non, une sortie extra-véhiculaire durant cette mission, toujours classifiée. Les astronautes n'ont toujours pas le droit de le dire, plus d'un quart de siècle plus tard...

Cette sortie aurait pu être nécessaire pour le déploiement du premier satellite Lacrosse...

Un secret ridicule qui est à l'image de celui qui a entouré les missions Shuttle du DoD. Les lieux où s'entraînaient les astronautes devaient ainsi être secrets... alors qu'ils arrivaient à l'hôtel accueillis par des bannières "Welcome astronauts" !...

Un même secret qui a mis en danger la sécurité de l'équipage avec le cryptage des transmissions de l'inspection de la protection thermique...

Tout cela alors que l'on sait parfaitement que la charge utile principale était le premier Lacrosse, satellite espion radar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé


avatar

Masculin Nombre de messages : 432
Age : 71
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Mar 4 Avr 2017 - 22:49

je retrouve David ici avec cette affaire .
Comme Seb , hallucinant et je suis halluciné !
J'ai également ouvert Wikipedia et retrouvé STS 27 .

Mais la navette avait un trou ! , tout le monde regarde et mesure  ....
découvert pendant le vol, mais comme c'était un vol totalement militaire,
on n'en  n 'a pas fait une tartine, et même occulté ce fait .
à cette époque là , la résistance de la mousse isolante  fut-elle améliorée ?

C'est extraordinaire , on passa à côte d'une cata  !!et on continue et  cata !!!

j'admire aujourd'hui Musk pour ces travaux sur les cartouches d'hélium ....veneration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadrouille


avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Age : 22
Localisation : Reims
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Sam 22 Avr 2017 - 21:47

Je viens seulement de découvrir l'existence de ce fil... dont je me retrouve involontairement l'auteur ! Embarassed

David L. a écrit:
Vadrouille a écrit:
Cela me rappelle la NASA qui découvrait successivement après les accidents de Challenger et Columbia que la liste des défauts et anomalies relevées était longue comme le bras mais que ceux-ci n'était pas traités et laissés de côté. Deux vols après l'accident de Challenger il y a eu STS-27 et une quantité énorme de tuiles abîmées par les mousses du réservoir... Finalement ils ont laissé ça de côté... 86 vols plus tard on connaît la suite. Il a fallu du temps pour qu'ils prennent en compte leurs erreurs, aussi grosses soient-elles.

Pas du tout...  non  La NASA n'a rien découvert après les pertes de Challenger et Columbia !

Comment la NASA a-t-elle pu découvrir 15 ans plus tard (2003 - 1988) les impacts sur Atlantis après STS-27 alors que c'est la NASA elle-même qui a inspecté Atlantis et l'a préparée pour sa mission suivante ???  scratch scratch scratch

Les problèmes d'érosion des joints toriques et de débris heurtant la protection thermique de l'orbiteur étaient parfaitement connus. Le problème, c'est que dans les deux cas la NASA a considéré qu'elle avait rencontré les cas les plus extrêmes et que ces problèmes récurrents ne sortiraient pas du domaine de ce qui avait été rencontré. Un risque acceptable donc, qui ne mettait pas en danger la sécurité de l'équipage.

Pour les boosters, l'érosion la plus importante fut rencontrée en janvier 1985 avec la mission 51-C, celle lancée avec la température ambiante la plus froide jusqu'à Challenger. Une température encore plus froide l'année suivante, la pression du calendrier, un manque de chance (si la fuite s'était produite quelque dizaines de degrés plus vers l'extérieur...) et on connait le résultat.

Pour STS-27, s'il n'y avait pas eu une plaque de métal supportant une antenne derrière la tuile disparue, Atlantis ne serait pas rentrée en Floride et le programme Shuttle aurait été arrêté...

Deux problèmes techniques différents, mais la même erreur de management...

Je me suis peu être mal exprimé. Je sais bien que la NASA était au courant des problèmes bien avant les accidents de Challenger et Columbia. Cependant ceux-ci était mis de côté, parfois même non remonté du service technique dédié au management, ou, lorsque c'était le cas, non lu (cf ce qui s'est passé durant STS-107).

David, que veux-tu dire par "si la fuite s'était produite quelque dizaines de degrés plus vers l'extérieur...". Car la fuite n'a pas eu lieu sur l'orbiteur, mais ça n'a quand même pas empêché l'accident.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

avatar

Masculin Nombre de messages : 4953
Age : 43
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Atlantis STS-27 (1988)   Sam 22 Avr 2017 - 22:20

Vadrouille a écrit:
Je viens seulement de découvrir l'existence de ce fil... dont je me retrouve involontairement l'auteur !  Embarassed


Je me suis peu être mal exprimé. Je sais bien que la NASA était au courant des problèmes bien avant les accidents de Challenger et Columbia. Cependant ceux-ci était mis de côté, parfois même non remonté du service technique dédié au management, ou, lorsque c'était le cas, non lu (cf ce qui s'est passé durant STS-107).

David, que veux-tu dire par "si la fuite s'était produite quelque dizaines de degrés plus vers l'extérieur...". Car la fuite n'a pas eu lieu sur l'orbiteur, mais ça n'a quand même pas empêché l'accident.

Pour Challenger, le jet de gaz chauds était proche du lien inférieur entre le SRB et le réservoir central. De mémoire, la rupture de ce lien a provoqué le mouvement du SRB et la perforation du réservoir supérieur, ce qui a entraîné l'explosion.

Si la rupture d'étanchéité du joint torique s'était produite quelques degrés vers l'extérieur, l'attache n'aurait probablement pas été endommagée et le SRB se serait peut-être séparé normalement au bout des deux minutes... Le seul problème aurait alors été la perte de performance.

Pour Columbia, le problème de tuiles heurtées par la mousse isolante était forcément connu de tout le management étant donné qu'il était... public ! Cf cet article de spaceflightnow publié le jour de l'atterrissage, avant la destruction de Columbia : https://spaceflightnow.com/shuttle/sts107/030131preland/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Atlantis STS-27 (1988)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Historique spatial :: USA-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit