PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
PierredeSedna
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 12:13

Astro-notes a écrit:
C'est une photo réelle ou artistique ?

Je suis d'accord avec David. L. A mon avis également, c'est une représentation artistique, car si c'était une photo, je ne vois guère d'où elle aurait été prise. Une caméra positionnée sur un élément de la station ne la verrait pas à cette distance et sous cet angle. En outre, la trajectoire des Soyouz, Progress et Dragon, définie de manière à minimiser les risques de collision avec la station, ne doit probablement pas permettre une telle vision de l'ISS. Il ne reste que l'hypothèse d'une photo prise d'un cubesat, mais cette fois-ci c'est l'allure trop stylisée de cette image qui m'en fait douter.

Les Chinois, eux, ont développé un nano satellite "chien de berger" qui leur permet d'observer leurs stations sous tous les angles.

Wakka a écrit:
Le Cygnus OA-9E a réalisé mardi un test unique sur la Station spatiale internationale.

Le véhicule a fourni un reboost de la station à 20 h 25 UTC, avec une brève mise à feu de 50 sec de son moteur principal à l'arrière du véhicule, élevant l'altitude de la station de 90 mètres.

Ce test ouvre la voie à de futures mise à feu plus longues, supprimant une partie de la charge de travail à réaliser par les Russes.
C'est une information étonnante à laquelle je n'aurais pas cru si nous étions un 1er avril.

Je pensais que les positionnements des points de jonction sur le segment américain ne se prêtaient pas à une telle manœuvre, à l'exception de celui situé à l'extrémité de l'axe principal de la partie habitée de la station, là où venait souvent s'amarrer la navette spatiale.

Deux aspects de cette expérience me surprennent : si c'est possible, pourquoi ne l'a-t-on pas fait plus tôt ? Et pourquoi a-t-on essayé cela avec un frêle Cygnus plutôt qu'avec le Dragon qui est un engin plus manoeuvrant et destiné à revenir sur Terre ?

Une question se pose : la Falcon Heavy ne pourrait-elle pas placer à bas prix sur orbite un engin ayant une capacité à rebooster la station comme le faisait l'ATV (mais depuis le segment américain, alors que l'ATV opérait depuis le segment russe) ? Si l'ISS est un jour alourdie par les modules supplémentaires russes, et par des modules Bigelow, les Progress russes ne suffiront peut-être plus...


Dernière édition par PierredeSedna le Mer 11 Juil 2018 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 472
Age : 60
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 17:58

On peut toujours rêver d'un module pousseur européen mais avec Mister Trump en tant que président j'ai des doutes.
Allez, rêvons un super ATV capable de rester un an sur orbite et de manoeuvrer une dizaine de fois la station pendant cette durée.
En version réutilisable en supplément !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 18:58

Allons, soyons sérieux, évidemment que ce n'est pas une vraie photo.

Il n'y a ni cubesat autour de l'ISS, ni de Soyouz ou Progress désamarré qui se serait placé de manière très intelligente juste à côté de la flamme du moteur de Cygnus. Désamarrer un vaisseau et le positionner près de la station serait une opération balistique extrêmement complexe qui nécessiterait des mois de préparation et des heures de mise en œuvre, le tout pour prendre le risque de ne pas pouvoir revenir sur la station (on rappelle qu'un amarrage n'est pas une opération anodine et n'a jamais 100% de chance de réussite).

Quand on avait fait le survol en 2011 avec Soyouz TMA-20, il avait fallu près de deux ans de négociations entre Russes et américains !

Le nom du mec qui a créé l'image est même écrit en bas à gauche.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 18:59

Anovel a écrit:
On peut toujours rêver d'un module pousseur européen mais avec Mister Trump en tant que président j'ai des doutes.

Je ne vois pas le rapport avec Trump. Les Européens ont dépensé des milliards pour développer leur propre "module pousseur" et ont décidé par eux-mêmes de l'envoyer à la décharge après cinq vols.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 19:06

PierredeSedna a écrit:
à l'exception de celui situé à l'extrémité de l'axe principal de la partie habitée de la station, là où venait souvent s'amarrer la navette spatiale.

Celui-là il n'est pas américain, il est russe ! Very Happy

PierredeSedna a écrit:
Deux aspects de cette expérience me surprennent : si c'est possible, pourquoi ne l'a-t-on pas fait plus tôt ?

La capacité existe déjà sur Progress, qui a un module destiné uniquement à transporter des ergols et qui ne peut pas accueillir autre chose.
Faire des rehausses d'orbite avec Cygnus ou Dragon, cela signifie sacrifier du fret sec : chaque kilo d'ergol est un kilo de matériel en moins.
Pourquoi sacrifier du fret, alors que les Russes, quoi qu'il arrive, emmèneront des ergols ?

PierredeSedna a écrit:
Une question se pose : la Falcon Heavy ne pourrait-elle pas placer à bas prix sur orbite un engin ayant une capacité à rebooster la station comme le faisait l'ATV (mais depuis le segment américain, alors que l'ATV opérait depuis le segment russe) ?

Pourquoi dépenser des sommes importantes pour créer quelque chose qui existe déjà ?

PierredeSedna a écrit:
Si l'ISS est un jour alourdie par les modules supplémentaires russes, et par des modules Bigelow, les Progress russes ne suffiront peut-être plus...

Encore une fois, soyons sérieux. Le segment russe va s'alourdir (en étant très optimiste) au mieux de 50 tonnes, pour une ISS qui fait plus de 400 tonnes.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
PierredeSedna
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 280
Age : 59
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 21:18

Citation :
Nikolaï39 a cité


PierredeSedna a écrit: à l'exception de celui situé à l'extrémité de l'axe principal de la partie habitée de la station, là où venait souvent s'amarrer la navette spatiale.

Nikolaï39 a répondu :
Celui-là il n'est pas américain, il est russe !  


Je n'ai pas dû être clair. scratch Comprenons-nous bien : notre univers ayant sur de courtes distances une géométrie euclidienne, l’axe principal de la partie habitée de la station a deux extrémités. Very Happy L’extrémité russe de la station est pleine d’interêt, de ressources et de souvenirs, mais n'oublions pas qu'il y en a une deuxième, et elle est américaine.

Je ne parlais pas de l’extrémité Russe, mais de l’extrémité Américaine, c’est-à-dire du module Harmony (prolongé par PMA) ! La navette spatiale, comme nous le savons tous, s’amarrait à Unity, ou à Harmony, (via des PMA) et c'est à Harmony que je pensais dans mon post. Les ravitailleurs Dragon, (et les prochains vaisseaux habités américains Dragon 2 et CST 100 dès l’année prochaine, grâce aux dispositifs IDA qui prolongeront les PMA) s'amarrent également à Harmony. Le dernier Cygnus est amarré à Unity.

Au-delà de ces faits, la partie "opinion et question" de mon propos était de m'étonner que l'on n'ait pas choisi cette extrémité de l'axe principal des modules pressurisés de la station pour exercer une poussée sur celle-ci. Il m'aurait semblé logique de privilégier le raisonnement par symétrie avec l'extrémité russe de l'axe principal de la partie habitée (Harmony et Zvezda sont dans mon jargon ce que j'appelle les deux extrémités respectivement américaine et russe). Or, les Américains ont choisi d'exercer la poussée au milieu de la station, et perpendiculairement à l'axe principal de la partie habitée. C'est une prouesse qui montre qu'il y a un grand nombre de façons de modifier l'orbite de la station... et d'échapper à la dépendance des Russes, qu'il faut certes, en matière spatiale, considérer comme les amis des Occidentaux, mais dans le cadre d'une amitié d'autant plus fructueuse qu'elle s'inscrit dans un rapport de force équilibré et donc autant que possible dans une parité technologique.


Nikolaï39 a écrit:
[size=11]PierredeSedna a écrit:Une question se pose : la Falcon Heavy ne pourrait-elle pas placer à bas prix sur orbite un engin ayant une capacité à rebooster la station comme le faisait l'ATV (mais depuis le segment américain, alors que l'ATV opérait depuis le segment russe) ?
Pourquoi dépenser des sommes importantes pour créer quelque chose qui existe déjà ?

PierredeSedna a écrit:Si l'ISS est un jour alourdie par les modules supplémentaires russes, et par des modules Bigelow, les Progress russes ne suffiront peut-être plus...
Encore une fois, soyons sérieux. Le segment russe va s'alourdir (en étant très optimiste) au mieux de 50 tonnes, pour une ISS qui fait plus de 400 tonnes.



[/size]


Il y a effectivement des sommes importantes en jeu. Précisément, la Russie a parfois du mal à faire face à ses obligations. Je suis impressionné par sa capacité à faire beaucoup avec des budgets modestes, mais le miracle peut avoir des limites. Des économies à la marge sur le nombre d'astronautes et de vaisseaux  sont envisagées à certains moments. 

Je suis bien d'accord sur le fait que Nauka+Pritchal+NEM ne dépasseront pas 50 tonnes, mais nous ignorons quelle sera la masse des futurs modules Bigelow et d'éventuels autres modules qui pourraient rejoindre la station dans le cadre de la privatisation envisagée par les Américains. Si au total les adjonctions futures représentaient 100 tonnes, la masse de l'ISS augmenterait de 25%, ce qui supposerait de passer de 4 Progress par an à 5 Progress par an. 

L'idée de prévoir un module réhausseur américain lancé par la Falcon Heavy ou la New Glenn n'est qu'une hypothèse, et n'a jamais été évoquée par les acteurs du spatial. Mais elle mérite d'être examinée, même si effectivement, l'ISS arrivant dans ses sept à dix dernières années de vie, cette hypothèse n'est que moyennement probable. Le développement d'un tel réhausseur aurait en effet un coût qu'il faudrait amortir par une utilisation suffisamment longue.

Un scénario plus plausible pour expliquer le test effectué avec le Cygnus serait peut-être le suivant : les Américains s'entraînent à ce type de manœuvre de réhaussement, dont ils n'ont que peu d'expérience, dans la perspective du LOP-G. 


Dernière édition par PierredeSedna le Mer 11 Juil 2018 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 21:27

PierredeSedna a écrit:
Je ne parlais pas de l’extrémité Russe, mais de l’extrémité Américaine, c’est-à-dire du module Harmony (prolongé par PMA) ! La navette spatiale, comme nous le savons tous, s’amarrait à Unity, ou à Harmony, (via des PMA) et c'est à Harmony que je pensais dans mon post. Les ravitailleurs Dragon, (et les prochains vaisseaux habités américains Dragon 2 et CST 100 dès l’année prochaine, grâce aux dispositifs IDA qui prolongeront les PMA) s'amarrent également à Harmony. Le dernier Cygnus est amarré à Unity.

J'ai bien compris !  Very Happy
Mais cette extrémité américaine, c'est-à-dire le module Harmony et son PMA, est dotée d'une pièce d'amarrage APAS russe fournie par RKK Energuia ! C'est ce qui leur permettait d'être compatibles avec les navettes américaines, elles-même dotées d'APAS russes.

PierredeSedna a écrit:
Au-delà de ces faits, la partie "opinion et question" de mon propos était de m'étonner que l'on n'ait pas choisi cette extrémité de l'axe principal des modules pressurisés de la station pour exercer une poussée sur celle-ci. Il m'aurait semblé logique de privilégier le raisonnement par symétrie avec l'extrémité russe de l'axe principal de la partie habitée (Harmony et Zvezda sont dans mon jargon ce que j'appelle les deux extrémités respectivement américaine et russe). Or, les Américains ont choisi d'exercer la poussée au milieu de la station, et perpendiculairement à l'axe principal de la partie habitée. C'est une prouesse qui montre qu'il y a un grand nombre de façons de modifier l'orbite de la station... et d'échapper à la dépendance des Russes, qu'il faut certes, en matière spatiale, considérer comme les amis des Occidentaux, mais dans le cadre d'une amitié d'autant plus fructueuse qu'elle s'inscrit dans un rapport de force équilibré.

Les Cygnus ne pouvant pas s'amarrer à l'extrémité américaine de la station, qui n'a pas de pièce d'amarrage CBM, ils n'ont pas eu le choix.

PierredeSedna a écrit:
Il y a effectivement des sommes importantes en jeu. Précisément, la Russie a parfois du mal à faire face à ses obligations. Je suis impressionné par sa capacité à faire beaucoup avec des budgets modestes, mais le miracle peut avoir des limites. Des économies à la marge sur le nombre d'astronautes et de vaisseaux  sont envisagées à certains moments. 

Le budget spatial russe est tout sauf modeste ! Sauf si on le compare à celui de la NASA. Mais là, même le budget du Ministère de la Défense français semblerait modeste...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
oliezekat




Masculin Nombre de messages : 69
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 21:52

nikolai39 a écrit:
PierredeSedna a écrit:
à l'exception de celui situé à l'extrémité de l'axe principal de la partie habitée de la station, là où venait souvent s'amarrer la navette spatiale.

Celui-là il n'est pas américain, il est russe !  Very Happy

Hep hep hep, on calme sa propagande !

Ce n'est pas parce-que les PMA ont un de leur port avec le système APAS dont les tests préliminaires en vol ont été de la responsabilité de Energia pour la mission Apollo-Soyouz qu'il faut en conclure que c'est du "russe" ; non seulement il n'y a pas de brevet, mais la paternité des spécificités techniques est le fruit d'une vraie coopération américano-russe. Les archives témoignent que les détails déterminants sont venus des deux cotés. Enfin les ports APAS sur les PMA, la navette, et l'ASTP sont fabriqué aux USA (Rockwell).

Edit: c'est bien Energia qui a fourni les APAS 95 pour les missions Shuttle-Mir


Dernière édition par oliezekat le Mer 11 Juil 2018 - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 22:05

oliezekat a écrit:

Hep hep hep, on calme sa propagande !

Ce n'est pas parce-que les PMA ont un de leur port avec le système APAS dont les tests préliminaires en vol ont été de la responsabilité de Energia pour la mission Apollo-Soyouz qu'il faut en conclure que c'est du "russe" ; non seulement il n'y a pas de brevet, mais la paternité des spécificités techniques est le fruit d'une vraie coopération américano-russe. Les archives témoignent que les détails déterminants sont venus des deux cotés. Enfin les ports APAS sur les PMA, la navette, et l'ASTP sont fabriqué aux USA (Rockwell).

Non non, je te confirme que les APAS des navettes et des PMA ont été fabriquées par RKK Energuia à Moscou (Koroliov, pour être précis).
Ce n'est pas du tout de la propagande, juste des faits.

Voici une photo prise le 7 juillet 1993 montrant Youri SEMIONOV, directeur d'Energuia, et D. BILL, de Rockwell Aerospace, en train de signer le contrat pour la fourniture de l'APAS de la navette dans lecadre du programme Shuttle-Mir.



_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8838
Age : 32
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 22:12

Et voici une photo de la fabrication chez Energuia de la pièce qui équipe l'un des trois IDA lancés par SpaceX et placés sur les PMA pour permettre l'amarrage des CST-100, Dragon Crew et autres Orion.



_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
oliezekat




Masculin Nombre de messages : 69
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 22:18

Je me suis édité avant ta réponse...

Nonobstant, c'est trompeur de dire que la technologie est "russe". Même pour les évolutions 89 et 95 les américains participent à la définition des spécificités, il me semble même que les européens avaient été impliqués pour que Hermes puisse s'arrimer à Mir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2265
Age : 64
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 22:26

oliezekat a écrit:

Hep hep hep, on calme sa propagande !

Marrant de constater que des précisions sur des systèmes russes (ou chinois) sont parfois qualifiées de propagande, alors que les mêmes sur des systèmes occidentaux sont de l'information....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 22:49

Cygnus OA-9 sera libéré par le SSRMS le 15 juillet à 12h35 GMT.
https://twitter.com/northropgrumman/status/1017138649249566720
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
oliezekat




Masculin Nombre de messages : 69
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 12/04/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mer 11 Juil 2018 - 23:22

Lunarjojo a écrit:
oliezekat a écrit:

Hep hep hep, on calme sa propagande !

Marrant de constater que des précisions sur des systèmes russes (ou chinois) sont parfois qualifiées de propagande, alors que les mêmes sur des systèmes occidentaux sont de l'information....

Le mot est fort, mais je suis sûr que Niko connait l'histoire de l'APAS et qu'il conviendra que c'est la seule technologie astronautique issue d'une vraie coopération internationale - main dans la main -, dans la reconnaissance mutuelle des compétences de l'autre, sans que aucun n'essaye de se l'approprier au détriment de l'autre. Pour ISS dans sa globalité, il ne fait illusion à personne que c'est un bricolage pour accoupler des éléments nationaux, s'en est devenu un sport de - dire qui a fait quoi - mais utiliser l'APAS pour cette compétition c'est faire beaucoup de tord à ce qu'il représente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierredeSedna
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 280
Age : 59
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Jeu 12 Juil 2018 - 0:12

Oliezekat a écrit:
l'APAS, (...)  c'est la seule technologie astronautique issue d'une vraie coopération internationale - main dans la main -, dans la reconnaissance mutuelle des compétences de l'autre, sans que aucun n'essaye de se l'approprier au détriment de l'autre.


L'évocation de cette vraie coopération internationale "main dans la main" est l'occasion de nous interroger sur un aspect culturel assez ridicule, mais qui a eu des effets technologiquement structurants.

Jusqu'à la mission Apollo-Soyouz de 1975, les amarrages de vaisseaux spatiaux Gemini, Soyouz, Apollo reposaient sur le principe de l'utilisation de pièces de jonction asymétriques sur les deux vaisseaux impliqués dans le rendez-vous, qualifiées pour l'une de "mâle", et pour l'autre de "femelle". La pièce dite "mâle" comportait de manière très visible une pièce en forme de perche, et était portée par un vaisseau actif, c'est-à-dire manoeuvrant, dans le rendez-vous. La pièce dite "femelle" comportait une partie creuse dans laquelle venait se loger puis se verrouiller la perche portée par l'autre vaisseau. Le vaisseau porteur de cette pièce dite "femelle" était passif dans le rendez-vous, il n'allumait pas ses moteurs et restait donc sur une orbite stable.

J'ai parlé au passé, mais cela continue, puisque les Soyouz et Progress sont porteurs de pièces "mâles" et les quatre points d'amarrage du segment russe de l'ISS, de pièces "femelles".


Lorsque les Américains et les Russes ont discuté de cette première mission commune, ils sont tombés d'accord sur le fait qu'aucun des deux pays ne pouvait envoyer dans l'espace un vaisseau porteur d'une pièce d'amarrage de type "femelle", et subir un amarrage où le vaisseau de l'autre pays aurait eu seul un rôle actif . C'eût été totalement déshonorant pour le pays dont le vaisseau aurait porté la pièce femelle, c'eût été même un aveu d'infériorité. D'où l'invention de ce système APAS, comportant un dispositif en pétales n'ayant aucune connotation sexuelle (sauf peut-être pour les botanistes dont je ne fais pas partie ).

Mais au fond, cette décision ne traduit-elle pas une vision culturelle méprisante à l'égard du sexe féminin ? Voilà comment l'on raisonnait dans les années 1970. Si cette négociation avait lieu maintenant, cet enjeu symbolique existerait-il encore ?

Je sais bien ce que l'on va me répondre : mais non, mais non, le système en pétales n'est pas dicté par des raisons culturelles, il a pour avantage objectif de permettre au vaisseau A de s'amarrer indifféremment au vaisseau B puis au vaisseau C, etc. Il évite d'être dans des situations où deux vaisseaux auraient besoin de s'amarrer et ne pourraient pas le faire parce qu'ils sont de même polarité "sexuelle".

D'où l'intérêt objectif d'un système androgyne de type APAS, pour plus de souplesse, de flexibilité dans les vols spatiaux...

Mais cet argument ne tient pas la route... En effet, dans l'histoire de l'astronautique, il n'y a eu que très peu de cas où un vaisseau a dû faire deux amarrages successifs avec des cibles différentes :  la mission Gemini 10 avec deux cibles Agena, la mission des Soyouz 6, 7 et 8 avec sept cosmonautes à l'automne 1969, et la mission du Soyouz T15 qui s'est amarré successivement à Mir, puis à Saliout 7, et à nouveau à Mir... Dans ce second cas, l'opération a pu se réaliser car Saliout 7 et Mir avaient toutes deux des pièces de jonction femelle ce qui devait nécessairement être le cas, compte tenu de la logique suivie (elle-même dictée par la nécessité que le rôle actif dans le rendez-vous soit assuré par le véhicule le plus léger, donc pas par la station, pour minimiser la consommation de carburant). Mais on n'a jamais eu besoin d'amarrer deux Soyouz entre eux postérieurement à la mise sur orbite de Saliout 1 en 1971. On n'aurait pas pu le faire, puisque les Soyouz sont "masculins", mais je le répète, on n'en a jamais eu besoin. Donc, sauf en cas d'accident conduisant à improviser, les pièces de type androgyne ne me semblent avoir d'intérêt que pour un futur lointain.

D'où ma question : cette technologie APAS a-t-elle été inspirée par un sexisme à la fois grotesque et répréhensible ? 


En tout cas, vingt ans plus tard, personne ne semble avoir été gêné que l'ATV européen porte une pièce de jonction mâle, et s'amarre au module russe Zvezda porteur d'une pièce de jonction femelle. Mais il est vrai que personne - et surtout pas les Russes - ne peut sérieusement craindre que l'Europe devienne arrogante dans le domaine de la conquête spatiale.

Il ne s'agit certes pas maintenant de renoncer à cette technologie APAS, puisqu'elle est disponible et efficace, mais simplement de s'interroger sur ses origines et ses motivations premières. Et d'en rire un peu.

Bien entendu, je ne dis pas tout cela pour être désagréable spécifiquement vis-à-vis des Russes, puisque APAS est une technologie autant russe qu'Américaine comme on l'a vu ! Phallocrates de tous les pays, unissez-vous, mais de préférence "main dans la main", ou en tout cas avec des pièces de jonction androgynes, n'évoquant rien de sexuel et en particulier de féminin... 


Un ingénieur devrait pourtant rester un ingénieur, et faire son travail dans le sérieux et la sérénité, dans une totale indifférence à toute cette symbolique hors sujet. Et les dirigeants des Etats devraient se débarrasser de tous les préjugés réducteurs sur les femmes et la féminité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 4:41

Retransmission de la libération de Cygnus OA-9 à partir de 12h15 GMT ce dimanche.
https://twitter.com/NASA/status/1018323523469791232
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 13:03

Cygnus OA-9 a été désarrimé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 14:20

Début de la retransmission sur NASA TV.

La libération de Cygnus OA-9 est prévue à 12h35 GMT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 14:39

Cygnus OA-9 a été libéré par le SSRMS à 12h37 GMT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SciNews




Masculin Nombre de messages : 6
Age : 99
Localisation : Roumanie
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 15:30

Le départ de Cygnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/SciNewsRo
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10955
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 20:36

Je ne dis pas bon retour, puisque tout ou presque tout va se consumer dans l'atmosphère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Dim 15 Juil 2018 - 23:19

Après avoir réhaussé son orbite, Cygnus OA-9 doit éjecter six cubesats.
https://twitter.com/NASASpaceflight/status/1018596792043261955
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Lun 16 Juil 2018 - 16:29

Quatre cubesats Lemur-2 ont été éjectés.
https://twitter.com/SpireGlobal/status/1018783815861489664
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Lun 16 Juil 2018 - 21:42

Pour revoir la retransmission de dimanche matin :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 11142
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Lun 16 Juil 2018 - 21:45

Les 6 cubesats ont été éjectés.

http://nanoracks.com/fifth-external-cygnus-deployment/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10955
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018   Mar 17 Juil 2018 - 9:44

Les quatre cubesats Lemur sont de la société SpireGlobal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
 
Antares 230 (Cygnus OA-9) - 21.05.2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NGIS (ex Orbital-ATK)-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit