PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Projet VESTA: sur la forme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Projet VESTA: sur la forme   Sam 27 Jan 2018 - 22:02

Bonsoir,
 
Ça fait plus de 10 ans (oui j'en ai 24 donc les premières compte pas beaucoup) que je réfléchie a l'exploration et la colonisation de Venus. Maintenant que j'ai un peu de temps à y consacrer, j'ai commencé à condenser tous mes maquettes catia, tableau Excel, dessin et note personnel pour écrire un rapport sur une architecture de mission habité vers cette planète.  Or comme vous l'avez peut-être remarqué, je ne suis pas toujours comprehensible dans mes messages. J'ai donc peur que des problèmes sur la forme (orthographe, organisation, type de narration, niveau de détail) masque le fond technique du projet. 
J'ai donc créé ce sujet afin d'avoir vos conseils sur la mise en forme d’un tel rapport et si possible avoir des liens d'exemple (en français si possible).
 

PS : ce sujet est consacré uniquement a la forme, j'en ferais une autre consacrée au question technique quand je l’aurais fini, j'apparaissait donc qu'il n'y est pas de débat ici sur l'intérêt de la mission ici, merci. 

edit: oui , le projet a changé de nom.


Dernière édition par phenix le Dim 11 Fév 2018 - 11:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 14282
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Dim 28 Jan 2018 - 9:27

Citation :
je ne suis pas toujours compressible dans mes messages
Lire "Compréhensible"

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Dim 28 Jan 2018 - 16:00

Voila exemple parfait, j'ai relu 3 fois le message et j'ai raté ça Evil or Very Mad
bon rassurez-vous je ferait relire le rapport par quelqu’un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T Kirk


avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Age : 53
Localisation : cadran Alpha
Date d'inscription : 19/06/2016

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Dim 28 Jan 2018 - 23:39

phenix a écrit:
j'apparaissait donc qu'il n'y est pas de débat ici sur l'intérêt de la mission ici, merci. 
lire: j'apprécierais donc qu'il n'y ait pas de débat ici sur l'intérêt de la mission ici, merci.

sans vouloir trop en rajouter Wink

et aussi: bon rassurez-vous je ferait relire le rapport par quelqu’un d'autre.
lire: bon rassurez-vous je ferai relire le rapport par quelqu’un d'autre.

bon, c'est juste pour le fun clown clown clown

j'en fais moi aussi pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent D


avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 25
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 29 Jan 2018 - 11:25

Bonjour,
 
Je te propose, par exemple, cette étude très bien rédigée d'un développement de colonie Martienne sur laquelle tu pourrai t'appuyer.

Tu la connais peut-être déjà d'ailleurs mais tu peux la trouver ICI.

Bon courage dans ton étude et je suis pressé de pouvoir la lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2080
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 29 Jan 2018 - 14:46

Phenix, pour info, j'offre un service de relecture, cf. ma signature. A bon entendeur, salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 29 Jan 2018 - 20:09

James T Kirk a écrit:
phenix a écrit:
j'apparaissait donc qu'il n'y est pas de débat ici sur l'intérêt de la mission ici, merci. 
lire: j'apprécierais donc qu'il n'y ait pas de débat ici sur l'intérêt de la mission ici, merci.

sans vouloir trop en rajouter Wink

et aussi: bon rassurez-vous je ferait relire le rapport par quelqu’un d'autre.
lire: bon rassurez-vous je ferai relire le rapport par quelqu’un d'autre.

bon, c'est juste pour le fun clown clown clown

j'en fais moi aussi pale
Ou là c'est pire que ce que je croyais  Crying or Very sad  , normalement word ne corrige pas ça ? bon mon correcteur d'orthographe a dû se suicider. Merci pour la correction. 
 
@ florent : merci, c'est ce que je cherchais, ça m'aide surtout pour le type de langage à employer.
 
@ thierz: je sais, pour l'instant, il me reste beaucoup d’écriture de reformulation d'organisation et d'illustration. Mais en temps voulu, pourquoi pas ? mais bon j'essaierait de le faire relire par d'autre personne avant pour éviter l'overdose de faute. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8567
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 12 Fév 2018 - 0:40

Al la lecture de http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t19371-projet-d-ingenierie-de-production-de-ressources-pour-une-colonie-martienne#413512
je suis retourné sur ce sujet concernant Vénus car la comparaison entre ces deux planètes pour leur colonisation est intéressante.
Effectivement si pour Vénus, on envisage une implantation hors sol dans la haute atmosphère où les conditions de pression et de température sont très convenables, cela peut être envisagé.
Certes la composition du milieu est toxique, mais avec une bonne étanchéité des aérostats -habitats, cela pourrait se faire avec un milieu intérieur légèrement en surpression sur l’extérieur, donc avec des contraintes mécaniques bien inférieures à ceux des habitats martiens.
Bien sûr, il y a le problème du champ de gravitation vénusien presque aussi élevé que celui de la Terre et qui exigera des deltas V importants pour les retours vers la Terre jugés nécessaires ou utiles.
J’avoue que pour moi c’était un frein , sauf à accepter un établissement sans retour comme dans le projet Mars One en dépendant  du bon vouloir et de l’altruisme des Terriens dans les premiers siècles pour les aides nécessaires .
Mais finalement les projets Muskiens de fusées géantes chimiques et surtout récupérables me font changer d’avis.
Certes de telles fusées devraient être de taille encore plus grande que pour Mars, mais finalement ce n’est pas impossible. Mais toutefois il vaut mieux s’occuper d’abord des lieux à plus faible gravité où les retours nécessaires, même s’ils doivent être limités, demandent moins de propergols et d’énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15063
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 12 Fév 2018 - 11:30

Giwa a écrit:
Vénus, on envisage une implantation hors sol dans la haute atmosphère où les conditions de pression et de température sont très convenables, cela peut être envisagé.
Certes la composition du milieu est toxique, mais avec une bonne étanchéité des aérostats -habitats, cela pourrait se faire avec un milieu intérieur légèrement en surpression sur l’extérieur, donc avec des contraintes mécaniques bien inférieures à ceux des habitats martiens.

La concrétisation de ce rêve de mission vénusienne est probablement à envisager dans un bon nombre de décennies pour devenir -éventuellement - crédible.  sage

[mode blague ON]
Et puis on aura l'avantage de disposer sur Terre des sites adaptés pour y mener une expérimentation préalable.
On pourrait placer au-dessus des zones d'émission, une montgolfière auto-stabilisée avec pendue dessous une nacelle/habitat en légère surpression, ce qui permettrait déjà de tester sa résistance à la corrosion des émanations toxiques cheers Et aussi la résistance au stress des volontaires qui l'habiteraient quelques mois et dans la foulée, les conséquences d'un choc post-traumatique  Smile Super .
On peut proposer l'Erta Alé ou le Dallol dans le Grand Rift en Ethiopie,  le Kawah Ijen (où on rencontre des porteurs de plaques de soufre non protégés) ou le Merapi en Indonésie, le Piton de la Fournaise à la Réunion, le Chaparrastique au Salvador etc .... il y en a pour toutes les destinations touristiques cadeau
[mode blague OFF]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 12 Fév 2018 - 13:27

Personnellement,  Je choisit la réunion , plus simple pour demander de l aide. 
Le rapport est chez thierz pour la traduction du  phenixien au français.  
Pour le plan technique,  il faut  pas comparer au bfr avec ses 100 passager, mais plus a mars semi direct ou au le base camp de lockeed. Mais bon j ouvrirait un sujet technique a la sortien du rapport. Et aller martin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8567
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Lun 12 Fév 2018 - 15:24

phenix a écrit:
Personnellement,  Je choisit la réunion , plus simple pour demander de l aide. 
Le rapport est chez thierz pour la traduction du  phenixien au français.  
Pour le plan technique,  il faut  pas comparer au bfr avec ses 100 passager, mais plus a mars semi direct ou au le base camp de lockeed. Mais bon j ouvrirait un sujet technique a la sortien du rapport. Et aller martin
Il semblerait que les phéniciens furent les inventeurs du premier véritable alphabet dont dériva par la suite, l’alphabet grec et ensuite l’alphabet latin...mais  le phénixien utilise ce dernier alphabet, bon cela doit être déchiffrable plus facilement ! 
On attend avec confiance la traduction de ton rapport par thierz  ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 8567
Age : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Mar 13 Fév 2018 - 8:13

Très probablement le projet martien aboutira avant ce projet vénusien, mais sur le long terme , il y a beaucoup de potentialités pour Vénus. Cela mérite bien que l’on s’y intéresse, même si les efforts doivent en premier se diriger vers la Lune et Mars.
Pour faire un peu de prospective futuriste, j’imaginerais bien une implantation étagée sur trois strates :
en orbite vénusienne, dans des aérostats dans la haute atmosphère et robotique sur le sol .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel_


avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : France
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Mar 13 Fév 2018 - 19:36

Et ducoup le projet Vesta c'est une ville dirigeable exclusivement où il y a des bases au sol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Mar 13 Fév 2018 - 20:55

Idée intéresse, est-il possible de replacer le dernier commentaire de Giwa et le mien dans le topic dédier à la colonisation.  http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t5874-colonisation-venus-plus-attractive-que-mars


déjà plus les perspectives sont à long terme, plus il est difficile d'imaginer. mais plaçons-nous dans un siècle (en Smile ) ou plus. la flamme des 62e JO d’été vient de s’éteindre dans son ampoule au-dessus des plaines de taurus-littrow . les terrestres ont pulvérisés tous les records là où les hôtes et les Martiens se sont contenté de ramasser des médailles dans les sports adaptés à la faible gravité. La délégation vénusienne (le seul à avoir contesté l'hégémonie terrestre) rentre chez elle et que voit-elle?


Il y aura surement un segment spatial de la colonie vénusienne, mais il serait surement bien plus petit que l'"écosystème" qui s'est développé autour de la terre et de mars du simple fait qu'il n'y a pas de lune à exploiter. Donc en ouvrant bien les yeux (et les radars) les passagers d'un vaisseau à l'approche verront surement un réseau de satellites de communication interne au système vénusien ou vers les autres implantations humaines à spatial. Peut-être aussi quelque centrale solaire orbitale, bien plus petite que leur homologue terrestre. Par contre l’élément le plus emblématique sera le(s) port(s) spatial(s) (http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t19375-creer-un-port-spatial#413711) qui accueille d'un côté les navettes vénusiennes tout en ravitaillant les vaisseaux interplanétaires... on peut d'ailleurs imaginer (si les techniques n’avancent pas aussi vite que voulu) des fusées ravitaillant le port en eau liquide pour produire de l'hydrolox et peut-être aussi du graphite pour passer au methalox sans avoir à lancer d'énormes réservoirs cryogéniques.

Après l'arrimage les athlètes passeraient quelques jours pour se réhabituer peuvent à la gravité changent régulièrement d’étage dans la roue tournante à vitesse constante. une fois physiquement au top, les Vénusiens peuvent récupérer une navette pour la phase de rentrée atmosphérique toujours aussi critique, puis déployer les ballons d’hydrogéné et s'approcher de la capitale de la colonie vénusienne. Au moins dans un premier temps, tant que certains modules viendra de la terre et que les unités de production limiteront la taille de ce produit localement, j'imagine une disposition en voile latine. même si une collision entre les ballons portant de deux modules a chances de chance d’être critique, il est préférable de les éviter, pour cela il faut premièrement relier les modules par des câbles pour garde l'unité de la base, mais aussi des places à différentes altitudes pour utiliser les gradians de vitesse pour tendre le câble entre les modules haut plus rapide que les modules bas (bien évidemment la vitesse entre les deux modules finit par être égal grâce au câble). lorsque les modules se multiplient, il est possible d’attacher plusieurs modules sous le module le plus haut qui a donc des ballons plus gros et donc plus de poussée due au vent que le module plus bas seul. Au final en multiplie ce schéma a une base en forme de triangle , comme une voile latine. Une fois les unité de production bien rodé, on pourra voir apparaître de nouveau type de module ressemblant à d'immenses ballons renfermant une ville entier, et porté par la seule différence de masse entre l'air respirable et le CO2 atmosphérique. La durée des journées est problématique avec une tour de la planète (avec l’atmosphère) en 4 à 5 jours terrestres. Il y a des moyennes de diminuer cet effet en allongent le cycle de veille et de sommeil pour en avoir 3 par rotation pour avoir 2 périodes d’éveil entrecoupé d'une période de sommeil pendant la période lumineuse et 2 période de sommeil et une de veille pendant l'obscurité. pour finir on peut faire varier l'altitude (au prix de différence de pression et de température) entre le jours (bas pour ralentie) et la nuit (haut pour aller plus vite). 


Quant au segment sol, probablement peut d'humain, sauf peut-être dans des bases souterraines dans des tunnels de lave (s'il existe sur venus) où la roche serait capable de soutenir la pression. sinon le gros de l’activité serait robotique, avec un mixte de robot purement mécanique qui cohabiterait des robots classiques plus élaborés capables de tenir seulement 5 jours en surface, le temps que la base fasse (avec l’atmosphère) un tour complet autour de la surface. Là les robot "électronique remontera avec leur minets pour être refroidie et réparée pendant que d'autres robot descendrai vers la mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 760
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Projet VESTA: sur la forme   Mar 13 Fév 2018 - 20:58

Gabriel_ a écrit:
Et ducoup le projet Vesta c'est une ville dirigeable exclusivement où il y a des bases au sol?

Un peu de patience  pale. non c'est une projet de premier mission habité donc une camping car amélioré volant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Projet VESTA: sur la forme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Vénus-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit