PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
PierredeSedna




Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 20:28

Citation :
Après un petit recul de quelques jours, je trouve ce lancement finalement assez amer.
Il me semble que cette analyse n'est pas la bonne. Nous avions de sérieuses raisons de craindre que ce vol soit un échec, ou que le lancement soit reporté de plusieurs mois après le test statique. 

Parmi ces raisons d'inquiétudes, le fait qu'avant le test statique, aucun essai en grandeur réelle de la FH n'ait pu être réalisé. Les études sur les vibrations engendrées par le fonctionnement simultané des 27 moteurs étaient essentiellement des extrapolations mathématiques de l'expérience de la Falcon 9.

Compte tenu des cinq années supplémentaires qu'a pris la mise au point de la FH par rapport au 1er objectif de SpaceX (2013), un nouveau report ou un échec, sans casser la dynamique de SpaceX, l'aurait un peu affaiblie.

Ce que montre ce succès, c'est que les équipes de SpaceX sont capables de surmonter les difficultés et que leurs succès ne sont pas le fruit du hasard, de la chance.

Je comprends l'impatience des uns ou des autres. On aurait tous aimé que le scénario de Red Dragon se réalise. On peut déplorer que la NASA, peut-être trop prudente, ait orienté les travaux de SpaceX sur l'architecture des vaisseaux Dragon dans un sens plus conservateur. Mais cette impatience ne doit pas fausser le jugement.

Je fais partie de ceux qui pensent que le but n'est pas de réaliser quelques petites expéditions sur Mars "pour le sport" comme disait le regretté Hubert Curien. Le but, c'est la mise en place d'une astronautique interplanétaire durable. 

Il y a l'étape de la mise au point de la Falcon Heavy, qui est bien partie mais ne sera achevée que lorsque le modèle avec les blocks 5  aura volé.

Ensuite, chers amis, le plus court chemin entre deux points est la ligne droite. La Falcon 9 apporte l'argent pour investir. Il y a un énorme investissement à effectuer financièrement et intellectuellement pour mettre au point le véritable premier vaisseau interplanétaire habitable. C'est un défi incroyable, et pour la 1ère fois dans l'histoire humaine, il est peut-être à la portée d'une organisation. La Falcon Heavy sera peut-être peu utilisée, mais cela vaut mieux si elle dégage moins de cash. Peu importe même si elle ne reste qu'un prototype. Elle donne de l'expérience et de l'orgueil aux équipes, de l'envie de gagner sur le seul projet qui compte, celui du BFR/BFS. 

SpaceX ne doit pas se disperser ! Dans les annonces, on peut aller sur de multiples fronts pour faire évoluer les esprits, mais sur le plan industriel, la dispersion, c'est l'échec assuré.  A cet égard, le plan développé par Musk durant sa conférence de presse du 6 février me paraît convaincant. Les annonces passées, les scénarios développés dans le passé, montrent simplement que la FH et avec elle les équipes de SpaceX ont un énorme potentiel. Mars est encore loin, mais avec ce premier vol de la FH, elle s'est un peu rapprochée.

SpaceX est la pointe avancée, l'avant-garde du New Space. Mais derrière cette avant-garde, il y a une grande armée, des Etats-Unis à la Chine en passant par la Nouvelle Zélande. Le tweet de bonne chance de Bezos à Musk pour le vol de la FH illustre cette dialectique de compétition/interdépendance des acteurs du New Space qui se crédibilisent les uns les autres. 

Au-delà de la FH, les simples prévisions sur les statistiques de lancement 2018 par rapport à 2017 (voir le fil correspondant) montrent qu'il se passe quelque chose dans l'industrie spatiale mondiale. Les lancements se multiplient, les innovations techniques se diversifient. Il n'y a pas que SpaceX et le récupérable. L'astronautique de la fin des années 2010 a des petits côtés d'industrie textile fin XVIIIème début XIXème siècle, ou du secteur informatique à la fin des années 70 et au début des années 1980.

La seule référence pour juger de ce qu'il se passe, c'est l'histoire industrielle mondiale, étudiée de façon aussi rigoureuse que possible comme une source de comparaisons, ce ne sont pas les états d'âme que nous inspirent nos caprices contrariés.

Depuis cinquante ans, nous attendions qu'une accumulation de petits ou moyens progrès techniques (rendus possibles par des mutations organisationnelles, juridiques, etc.) engendre un changement qualitatif faisant enfin sauter les limites, et aujourd'hui, il y a plus qu'un frémissement.

L'heure n'est pas à l'amertume. Que chacun, s'il en a, sèche ses larmes, de tristesse ou de joie. Le 6 février a été un jour de fête. Il y aura des hauts et des bas comme dans toute aventure humaine, il y aura des incertitudes, rien n'est définitivement gagné, mais les mois et les années qui viennent vont être enthousiasmants. Même si le combat pour l'exploration interplanétaire devait ne pas être gagné avant très longtemps, ce combat va enfin être réellement livré. C'est la plus belle des aventures dont nous puissions rêver. Réjouissons-nous que cela survienne de notre vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josé
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 72
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 20:52

merci Pierre pour ce beau discours
je retiens que la FH volera peu
retiens que la FH ne sera pas un tremplin pour le BFR - penses aux moteurs  au CH4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunarjojo


avatar

Masculin Nombre de messages : 2233
Age : 64
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 21:49

Beau dsicours, mais qui part d'une idée fodamentalement fausse, qui est que la solution est tout d'abord technique. Si c'était le cas, on serait déjà des milliers à être installés sur la Lune, car la technique pour s'y rendre existait à la fin des années 60. La technique a besoin d'une chose encore plus importante qu'elle même, c'est l'acceptation sociale de son utilisation. La conquête spatiale se fera non pas parce que les techniques existent, mais par la volonté sociale de les utiliser. Et à voir les évolutions des 20 dernières années, ce n'est pas du tout acquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierredeSedna


avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 59
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 21:51

José a écrit:
retiens que la FH ne sera pas un tremplin pour le BFR - pense aux moteurs au CH4

Oui, bien sûr, ce sont, dans une large mesure, d'autres objectifs et d'autres défis techniques.

Heureusement, SpaceX a déjà plus que commencé à travailler sur le Raptor, pendant tout le temps où l'on se désolait de ne pas voir voler la FH. Ce temps n'a pas vraiment été perdu.

Pour te répondre sur l'idée du tremplin, je dirai qu'il vaut mieux réussir son bac si on ambitionne d'aller jusqu'au doctorat, même si les matières et les épreuves ne sont pas du tout les mêmes.

Tout succès est bon pour le moral, et le moral des troupes, c'est le nerf de la guerre. 

Après le vol réussi de la FH, les ingénieurs de SpaceX seront moins tentés de partir chez Bezos et de se disperser...

Si ces milliers d'ingénieurs que nous avons vu acclamer le lancement restent unis pendant toute l'aventure du BFR/BFS, ce sera un atout de plus pour SpaceX et ses projets en direction de Mars...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul


avatar

Masculin Nombre de messages : 1515
Age : 61
Localisation : Anvers, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 22:25

Musk déclare que les travaux sur la BFR sont plus en avance que prévu! Nous allons suivre cela de près !
Il a aussi déclaré par ailleurs que si la BFR ne parvenait pas à se réaliser comme prévu, la FH et le F9 continueraient à être produites.
En fait, la disparition des F9 et FH serait le signe que la BFR est rentable et va durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/astroraoul/
ndiver


avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 33
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 22:33

Raoul a écrit:
Musk déclare que les travaux sur la BFR sont plus en avance que prévu! Nous allons suivre cela de près !
Il a aussi déclaré par ailleurs que si la BFR ne parvenait pas à se réaliser comme prévu, la FH et le F9 continueraient à être produites.
En fait, la disparition des F9 et FH serait le signe que la BFR est rentable et va durer.
Exactement, la F9H existe, et elle est utilisable si besoin. Ce n'est pas perdu, ce n'est pas un échec bien au contraire, et elle se permet même le luxe de ne pas être un élément important du développement de SpaceX, mais d'être devenue une roue de secours. Elle démontre en outre la maitrise technique de SpaceX et pousse elle aussi d'autres groupes à enfin envisager la réutilisation.
C'est presque encore mieux que ce qu'on pourrait espérer vis-à-vis du BFR Smile .
Elle est faisable à la demande et permet même de réutiliser ou de consommer des premiers étages F9 déjà utilisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierredeSedna


avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 59
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 23:03

Lunarjojo a écrit:

La conquête spatiale se fera non pas parce que les techniques existent, mais par la volonté sociale de les utiliser. Et à voir les évolutions des 20 dernières années, ce n'est pas du tout acquis.

Je suis tout à fait d'accord avec ce caractère central de la dimension sociétale pour le cheminement de la conquête spatiale.

C'est d'ailleurs ce qui fait que les statistiques de suivi sur l'ensemble de la planète par les internautes et les téléspectateurs du lancement de la FH le 6 février sont une première bonne nouvelle. A ne pas exagérer, certes, car des milliards de gens suivaient déjà Apollo... Mais j'entends dans les cafés, dans les conversations de rue, que le vol de la FH a attiré l'attention, et qu'il a été plutôt bien perçu...

Y a-t-il éventuellement eu des sondages sur le sujet, en Europe ou aux USA ?

Cet enjeu sociétal est ce qui justifie l'effort de communication de SpaceX, son style de communication, ainsi, sur le fond, que ses messages et sa pédagogie.

Beaucoup ici pensent que cette communication de Musk est narcissique. Mais peu importe la psychologie de ses auteurs, ce qui compte, c'est que cette communication apporte des éléments nouveaux et change l'image du spatial. Cette communication qui agace certains ici est en fait aussi importante que l'effort industriel pour que le projet BFR/BFS ait des chances d'aboutir.

Je crois qu'il faudrait que les sociologues se penchent sur l'impact de l'image de la voiture, objet familier, qui est en train de s'éloigner de la Terre. Y a-t-il une meilleure façon d'instiller de manière subliminale l'idée qu'il est temps, comme le disait Tsiolkovski, de quitter notre berceau ? Et les psychanalystes, ne devraient-ils pas commenter la relation de Starman à la Tesla, comme un embryon dans l'utérus maternel ? "Don't panic" dit la mère à son petit avant l'accouchement. Y a-t-il des sociologues et des psychanalystes sur le forum pour nous aider à décrypter tout cela ?

Avec un spatial aussi coûteux que dans les années 1960, même avec les meilleurs communicants et psychanalystes, il n'y avait aucun espoir de changer la donne du côté de l'acceptabilité pour la société d'investissements massifs dans le spatial. Mais sans méconnaître la complexité de la question, largement débattue ici, de la baisse des coûts que permet la réutilisation, la situation a commencé à changer.

Il faut évidemment que la baisse des coûts dans les nouveaux modèles économiques et SpaceX ou Rocket Lab se confirme, sinon, les évolutions souhaitées risquent de se faire attendre.

Mais il y a autre chose. L'astronautique de type Apollo était exclusivement à la charge du contribuable, les gens le savaient et s'en sont vite désolés. C'est ce qui a rendu cette astronautique impopulaire.

Attention, je ne suis pas en train de suggérer que SpaceX avec ses seules ressources arrivera sur Mars. Au contraire, le contribuable sera - peut-être plus que jamais - sollicité, mais le contexte du partenariat public-privé fait que le contribuable ressentira cela différemment.

Dans la tête des gens, notamment des jeunes, l'exploration de l'espace devient une affaire d'entrepreneurs enrichis et d'explorateurs passionnés. Même si en réalité ce n'est que le dessus de l'iceberg, c'est ce que pensent de plus en plus les gens.

Il ne s'agit pas de mentir aux gens. Sur le fond, la part du commercial dans l'activité spatiale est en train de grandir, lentement. L'idée se répand que l'effort public pour aider le spatial privé, sur le très long terme, amorce la pompe, et que la part de ces activités qui pourra être autofinancée va s'accroître. Ce n'est pas faux.

Les gens voyaient un peu l'astronautique comme un boulet plombant les finances publiques des Etats à tout jamais. C'était démoralisant. Maintenant, ils perçoivent la situation comme plus évolutive. Pourrait même apparaître une demande sociétale que les Etats viennent aider les explorateurs privés à réaliser leurs projets... C'est avant tout pour cela que Musk essaye, avec un certain succès, de se faire aimer.

L'impopularité de l'astronautique a été à mon avis à son sommet dans les années 1990. On a touché le fond de la piscine, et puis, avec le Sojourner sur Mars, en 1997, la situation a commencé à s'améliorer.

Bien sûr, le CNES, l'ESA, ne bénéficient guère de ce changement, mais c'est une autre question...

La route est encore longue, mais les choses, au niveau global du monde, me paraissent aller beaucoup mieux de ce point de vue sociétal qu'il y a vingts ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Dim 11 Fév 2018 - 23:22

PierredeSedna a écrit:
Citation :
Après un petit recul de quelques jours, je trouve ce lancement finalement assez amer.
Il me semble que cette analyse n'est pas la bonne.

J'ai un mentor qui m'a appris qu'un ressenti est toujours vrai ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierredeSedna


avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 59
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 0:02

Thierz a écrit:
j'ai un mentor qui m'a appris qu'un ressenti est toujours vrai ;-)
Certes...
Mais un ressenti peut évoluer... 
 ce serait préférable car l'amertume peut nuire à la santé... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 0:40

Sauf dans la bière biere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ReusableFan




Masculin Nombre de messages : 1038
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 15/07/2017

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 7:07

PierredeSedna a écrit:



Avec un spatial aussi coûteux que dans les années 1960, même avec les meilleurs communicants et psychanalystes, il n'y avait aucun espoir de changer la donne du côté de l'acceptabilité pour la société d'investissements massifs dans le spatial. Mais sans méconnaître la complexité de la question, largement débattue ici, de la baisse des coûts que permet la réutilisation, la situation a commencé à changer.

Il faut évidemment que la baisse des coûts dans les nouveaux modèles économiques et SpaceX ou Rocket Lab se confirme, sinon, les évolutions souhaitées risquent de se faire attendre.
Post intéressant.

Je reviens là-dessus : la baisse des coûts est essentielle pour permettre de faire plus.

Deux autres facteurs s'ajoutent ou vont s'ajouter : la compétition géopolitique sino-américaine (rappelant un peu la compétition URRS-USA) et le GAFA, qui voit dans les espaces à la fois une source de plus de data, et une extension de sa philosophie techno-futuriste.

Ce sont là des piliers solides pour espérer de grands progrès. Et comme toujours de nouveaux dangers qu'il faudra gérer.

Côté européen, on attend encore la réaction. A cet égard, une petite "bombe" a été lâchée hier soir par le patron de l'ESA. Je vous laisse la découvrir (c'est en anglais, si quelqu'un a le temps de traduire) : 

https://twitter.com/janwoerner/status/962759111464144897
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peronik




Masculin Nombre de messages : 547
Age : 47
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 11:01

"
Akwa a écrit:
Wakka a écrit:
Une stat qui vaut, et de loin, toutes celles de David L. !!  clown


Ah non, il me semble que c'est incorrect !

Il y avait trois voitures dans l'espace le mois dernier (Cabriolets biplaces électriques de Apollo 15, Apollo 16 et Apollo 17, sur la Lune, dépourvue d'atmoshpère, donc dans l'espace).
Et il y en a 4 maintenant, dont une en route vers la ceinture d'astéroïde.


euh la je me dit que il y a peut etre un soucis de semantique sur le terme "voiture"
 
je m'explique : dans les années 1970-1975 je crois que l'URSS a déposé sur la lune 2 "LUNOKOOD" (désolé pour l'ortografe approximative) commandés depuis la terre,
et ils y ont parcourus beaucoup plus de distances que les 3 Lunar Rover US.
ces 2 véhicules soviétiques, ayant été conçus par un ingénieur dans la construction des chars (Mr Kevordjian je crois), le terme "voiture" peut être sujet a discutions
notre spécialiste du spatial "soviéto-russe" aura surement de meilleur info que moi

si on accepte des 2 rover soviétiques le total est donc de :
(3 USA + 2 CCCP) + 1 TESLA = 6 "véhicules à roues" hors de l’atmosphère terrestre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 11:13

ReusableFan a écrit:
Côté européen, on attend encore la réaction. A cet égard, une petite "bombe" a été lâchée hier soir par le patron de l'ESA. Je vous laisse la découvrir (c'est en anglais, si quelqu'un a le temps de traduire) : 

https://twitter.com/janwoerner/status/962759111464144897

En gros il dit que l'Europe a une tradition d'explorateurs. Qu'il y a toujours eu une volonté politique de maintenir un accès indépendant à l'espace, ce qui a amené au lancement d'Ariane 6, dans le but de diviser par deux le coût des lancements. Que lui-même souhaitait qu'on parle de réutilisation, mais que faute de temps ces points avaient été remis à l'après Ariane 6. Mais que maintenant la pression mise par les acteurs sur le marché nécessite qu'on se repose la question, et ce au niveau politique.

En synthèse, il ne fait que dire que les mentalités évoluent, et qu'on pourrait bien accélérer le développement de solutions un peu "disruptives", mais après Ariane 6 et Vega C. Et il profite du choc FH pour ça, ce qui est un peu opportuniste, mais pas idiot Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai39
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 8777
Age : 32
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 11:20

peronik a écrit:

si on accepte des 2 rover soviétiques le total est donc de :
(3 USA + 2 CCCP) + 1 TESLA = 6 "véhicules à roues" hors de l’atmosphère terrestre

Si on compte les rovers lunaires ou martiens, il n'y a évidemment aucune raison de ne pas compter les Lunokhod.
Tezio a fait un décompte très précis du nombre de roues qui ont roulé ailleurs que sur Terre.

Mais la Tesla est bien la première voiture "grand public" à être envoyée dans l'Espace, c'est indéniable.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.kosmonavtika.com
Thierz


avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 41
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 11:27

nikolai39 a écrit:
Mais la Tesla est bien la première voiture "grand public" à être envoyée dans l'Espace, c'est indéniable.

Et j'espère la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 15142
Age : 67
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 12:43

Citation :
Thierz a écrit:


https://twitter.com/janwoerner/status/962759111464144897

En gros il dit que l'Europe a une tradition d'explorateurs. Qu'il y a toujours eu une volonté politique de maintenir un accès indépendant à l'espace, ce qui a amené au lancement d'Ariane 6, dans le but de diviser par deux le coût des lancements. Que lui-même souhaitait qu'on parle de réutilisation, mais que faute de temps ces points avaient été remis à l'après Ariane 6. Mais que maintenant la pression mise par les acteurs sur le marché nécessite qu'on se repose la question, et ce au niveau politique.

En synthèse, il ne fait que dire que les mentalités évoluent, et qu'on pourrait bien accélérer le développement de solutions un peu "disruptives", mais après Ariane 6 et Vega C. Et il profite du choc FH pour ça, ce qui est un peu opportuniste, mais pas idiot Very Happy

N'oublions pas que J. Worner a un rêve fortement ancré de la Lune (son village lunaire).
Donc il pense qu'au delà du défi commercial posé à Ariane-Space-Launcher et donc Arianespace pour les missions LEO/GTO, il y aura probablement un autre développement du marché spatial de ce côté.
Il ne lui reste plus qu'à proposer un avenir technologique et financier crédible ... et à le soumettre à une ministérielle de l'ESA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martien31


avatar

Masculin Nombre de messages : 638
Age : 59
Localisation : ALBI
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 12:52

Thierz a écrit:
nikolai39 a écrit:
Mais la Tesla est bien la première voiture "grand public" à être envoyée dans l'Espace, c'est indéniable.

Et j'espère la dernière.

et pourquoi la dernière , moi je verrai bien mon cabriolet 206cc dans l'espace !!!!    je vais contacter de ce pas mister Musk ; cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christoliquide


avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 33
Localisation : Saint laurent du var
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 19:45

Vendredi, il y avait aussi un débat de 40 minutes sur canal+ au sujet du lancement du falcon Heavy . Ici en replay > 
https://www.mycanal.fr/docus-infos/20h-l-evenement-l-info-du-vrai-du-09-02-le-milliardaire-qui-reve-d-aller-sur-mars/p/1481105
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10490
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Lun 12 Fév 2018 - 20:06

Le corps central a manqué de fluide d'allumage après plusieurs réallumages à trois moteurs. La solution sera facile à mettre en oeuvre.
https://twitter.com/elonmusk/status/963107229523038211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes


avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mar 13 Fév 2018 - 11:42

Une belle vidéo de la réaction d'Elon Musk lors du décollage de la Falcon Heavy. Il n'y croit pas lui même  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pumpkin Star


avatar

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 20/01/2015

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mar 13 Fév 2018 - 12:16

aRes a écrit:
Une belle vidéo de la réaction d'Elon Musk lors du décollage de la Falcon Heavy. Il n'y croit pas lui même  Very Happy
J'avais déjà partagé la vidéo (page 9)  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aRes


avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mar 13 Fév 2018 - 13:25

Effectivement  veneration
On dirait un gamin qui a reçu son jouet à Noël  cadeau
On voit surtout quelqu'un d'aussi passionné que nous. Le génie en plus.

Il bâtit sa firme non pas pour l'argent, mais pour son rêve. Et c'est clairement ça qu'il l'a conduit en 15 années à passer de la startup irréaliste à ça.
Après tant d'années spatiales moroses, quelle période historique nous vivons désormais avec le renouveau spatial (que je n'attribue pas uniquement à SpaceX).
Reste toujours quelques détracteurs, même s'ils sont de moins en moins audibles avec le temps  blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 969
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mar 13 Fév 2018 - 14:05

nikolai39 a écrit:
peronik a écrit:

si on accepte des 2 rover soviétiques le total est donc de :
(3 USA + 2 CCCP) + 1 TESLA = 6 "véhicules à roues" hors de l’atmosphère terrestre

Si on compte les rovers lunaires ou martiens, il n'y a évidemment aucune raison de ne pas compter les Lunokhod.
Tezio a fait un décompte très précis du nombre de roues qui ont roulé ailleurs que sur Terre.

Mais la Tesla est bien la première voiture "grand public" à être envoyée dans l'Espace, c'est indéniable.

Ce don français de tergiverser indéfiniment en coupant les cheveux en 42...

On parle bien de voiture dans le sens commun du terme, c'est à dire d'automobiles, ce qui a une définition très claire : véhicule à 4 roues, avec au moins un siège conducteur, un moteur et un volant (une voiture, à la base, c'est un véhicule tracté, comme dans le chemin de fer).

Les rovers télécommandés sont tout, sauf des voitures.

Par contre, la tesla, comme les rovers lunaires des missions Apollo, sont bien des voitures, dans le sens commun du terme, et même plus précisément des coupés cabriolets électriques.

Il y a donc bien eu 4 voitures électriques envoyées dans l'espace (ni plus ni moins), comme confirmé par Space.com.

Accessoirement, j'ignore les revenus moyens ici, mais vu le prix de la Tesla Roadster, elle est aussi grand-public qu'une Ferrari (= elle n'a rien d'un véhicule grand-public, et elle n'est même pas produite en série).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
anthoemt




Masculin Nombre de messages : 246
Age : 46
Localisation : mars dans mes reves
Date d'inscription : 29/10/2014

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mar 13 Fév 2018 - 14:59

C'est- la seule voiture naviguant dans l'espace alors ^^ (pour mettre tout le monde d'accord),
    ou -la seule produite a + de 10 unités ^^
        le seul véhicule personnel /privé/ a carrosserie rouge/avec un autoradio/des sieges en cuir/des pneus/avec un mannequin en combinaison chaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umps.fr
David L.
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10490
Age : 44
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mer 14 Fév 2018 - 1:04

Ça devait arriver...  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phenix


avatar

Masculin Nombre de messages : 823
Age : 24
Localisation : physiquement : ici (Marignane) Mentalement: là-haut (Vénus)
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018   Mer 14 Fév 2018 - 9:05

https://www.google.fr/amp/www.eddenya.com/automobile/10305-voici-la-lettre-envoyee-par-un-conducteur-flashe-a-250-km-h-sur-une-route-a-70km-h/%3famp

Au avec un bon avocat qui plaide qu' il y a confondue les km/h et les km/s sa passe tranquille.  Il y en a qui ont deja tenté (cf lien ci haut )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit