PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Voyager 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sylvie


avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Voyager 1   Mar 27 Sep 2005 - 15:32

Dans le Monde daté du 28/09/2005, un long article signé Jérôme Fenoglio sur Voyager 1, qui cette fois, c'est bien sûr, quitte le système solaire avec 14 milliards de km au compteur

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-693392,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mar 27 Sep 2005 - 16:27

Et dans 40000 ans, Voyager 1 passera à tout près (juste 1.6 a.l) de l'étoile portant le doux nom de AC+79 3888 dans la constellation de la Girafe, avant de continuer sa course éternelle à travers la galaxie, ultime messager du génie humain...

Ca devrait inspirer quelques poètes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie


avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mar 27 Sep 2005 - 16:41

lambda0 a écrit:
avant de continuer sa course éternelle à travers la galaxie, ultime messager du génie humain... Ca devrait inspirer quelques poètes ...

Et si on se réfère à la liste des fichiers gravés sur le disque que transporte Voyager, ça devrait donner un Inventaire à la Prévert croustillant

(…) "Chaque Voyager renferme un disque de cuivre plaqué or ainsi qu'une cellule et une aiguille pour le lire. Le mode d'emploi se trouve sur la jaquette en aluminium du disque.

Celui-ci contient une série de 116 images. La liste commence par un cercle, la position de notre étoile, la définition des chiffres et des unités employées en physique et quelques paramètres sur le système solaire. Reflet des ignorances de l'époque, Pluton y apparaît comme plus grosse que la Terre, alors que l'on sait désormais qu'il s'agit de la plus petite de nos neuf planètes...

Suivent plusieurs planches anatomiques dont une tentative d'explication de la reproduction humaine, enfin plusieurs dizaines de photographies d'hommes, d'animaux, de végétaux, de paysages et de constructions humaines où se côtoient pêle-mêle une femme allaitant son enfant, des dauphins, une classe d'école, l'immeuble de l'Organisation des Nations unies à New York (de jour et de nuit...), un astronaute flottant dans l'espace ressemblant étrangement, avec son cordon ombilical, à la silhouette de fœtus figurant elle aussi sur la liste. Le tout s'achève par la photographie d'un violon surmontant la partition d'un quatuor à cordes de Beethoven. Ce même quatuor conclut la liste des vingt-sept morceaux musicaux enregistrés sur le disque. Trois extraits de Bach contre un seul de Mozart, un chant initiatique pour les jeunes filles pygmées, des chœurs géorgiens, et « Johnny B. Goode » de et par Chuck Berry.

Même si la lecture de ce catalogue peut parfois prêter à sourire, on imagine que le comité de sélection, présidé par l'astrophysicien Carl Sagan, a eu bien du mal à faire son choix. Le disque comporte aussi les salutations des Terriens en cinquante-cinq langues, un message du président américain Jimmy Carter, un autre du secrétaire général des Nations unies, Kurt Waldheim, ainsi que les murmures et grondements de notre planète : pluie, vent, tonnerre, feu, grenouilles, oiseaux, tracteur, décollage d'une fusée, bruits de pas, battements de cœur, rires, vagissements de bébé, etc.

« Nous avons enregistré des sons qu'on aurait pu entendre aux premiers âges de notre planète, avant l'apparition de la vie, puis des sons évoquant l'évolution de l'espèce humaine jusqu'aux plus récents développements de notre technologie », expliquait Carl Sagan, mort en 1996. « C'est un message d'amour, poursuivait-il, que nous lançons dans la profonde immensité. Il restera sans doute en grande partie indéchiffré, mais nous le transmettons cependant, parce qu'il est important d'essayer ». Dans 40 000 ans, l'une des minuscules bouteilles à la mer cosmique que sont les deux Voyager s'approchera de sa première étoile."

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sondes_Voyager
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 24598
Age : 48
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mar 27 Sep 2005 - 17:37

[quote="Sylvie"]
lambda0 a écrit:

(…) "Chaque Voyager renferme un disque de cuivre plaqué or ainsi qu'une cellule et une aiguille pour le lire. Le mode d'emploi se trouve sur la jaquette en aluminium du disque.

La question c'est de savoir si otut cela sera en état de marche après 40000 ans , voir plus.
De meme les sons sont ils un sens d'une éventuelle autres races ?
De meme, est ce bon de nous dévoiler ainsi à une autre races que nous ignoront totalement. Imaginer une sorte de Nazi intergalactique ou des colonialistes galactiques comme nous l'avons été après le moyen age.
Souhaitons juste qu'ils soient pacifistes ... et surotut qu'ils éxistent parceque être seuls dans cet univers ce serait vraiment frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mar 27 Sep 2005 - 17:50

La sonde est alimenté par un RTG au plutonium dont la demi-vie est d'environ 90 ans (sa puissance décroit de moitié tous les 90 ans). Donc la sonde sera bien morte au bout de 40000 ans.
On peut supposer que des ET capables d'attraper la sonde disposent aussi de la technologie adéquate pour l'étudier, et reconstituer une partie de son fonctionnement. Mais c'est peut-être aussi une hypothèse assez anthropomorphique.

Indépendamment de leur intérêt scientifique, ces sondes Pioneer et Voyager lancées dans les années 1970 apportent bien des enseignements sur la gestion d'une mission de longue durée :
- On sait gérer des missions étalées sur plusieurs décennies, alors même que les équipes qui les ont conçues sont dispersées depuis longtemps
- Les techniques relativements rustiques des années 70 permettaient déjà de construire des sondes capables d'aborder l'espace interstellaire, ce qui n'était quand même pas évident, au niveau du système de communication par exemple, ou de la fiabilité à long terme de l'électronique

Tout celà est plutôt de bon augure pour la faisabilité de sondes qui pourraient s'enfoncer bien plus rapidement dans l'espace interstellaire. A des vitesses 10 ou 20 fois supérieure, grâce à la propulsion plasmique.
Je l'ai déjà dit ailleurs, mais j'espère qu'il restera un bout de budget pour de telles expériences, même si les vols habités humains sont aussi une aventure fantastique.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Dim 2 Oct 2005 - 10:20

Sylvie a écrit:
Dans le Monde daté du 28/09/2005, un long article signé Jérôme Fenoglio sur Voyager 1, qui cette fois, c'est bien sûr, quitte le système solaire avec 14 milliards de km au compteur

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-693392,0.html

Citation :

Cette fois, c'est bien sûr
Pourtant le nuage de Oort est situé à environ 50 000 U.A (il alimente en comètes de longues périodes) ce qui est bien plus que les 94 U.A. annoncés
pour Voyager.

Alors ???? il y a limite et limite ????

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Voyager 1   Dim 2 Oct 2005 - 10:49

Oui, Montmein 69,

Tu as raison, au sens strict, Voyager n'a pas quitté le Système solaire... Il ne lui reste que dix mille ans de voyage à peu près pour s'aventurer vraiment dans l'espace interstellaire qui se trouve, à la louche, à une année-lumière du Soleil...
Actuellement, il voyage dans la Ceinture de Kuiper, une région du Système solaire que les astronomes "explorent" à distance, depuis la Terre, sans l'aide de fusées...
Ils ont découverts, à la distance ou beaucoup plus loin que Voyager, de nombreux objets de Kuiper, sorte de mini-planètes de glace, grosses comme Triton, Pluton ou Charon.

Ce qui est intéressant, c'est qu'à l'époque des Voyager, on ne connaissait même pas cette Ceinture de Kuiper, découverte sans aller "voir sur place", par la magie de l'optique, depuis la Terre...

En résumé, Voyager n'a pas plus quitté le Système solaire que l'avion SpaceshipOne n'est allé dans l'espace. Il s'en faut, dans les deux cas, d'un ou deux ordres de grandeur, on est là dans l'image, le symbole.

J'ajouterais pour Sylvie que les "messages" embarqués à bord des Voyager comme des Pionneer étaient évidemment adressés aux Terriens...
Carl Sagan était aussi bon "communicant" que planétologue, il avait compris la puissance de ce type de message, qu'il soit entendu au premier degré, naïvement "tiens, les extraterrestres vont peut être le lire" qu'au second, le vrai :" Ah, c'est vrai que les sondes ont une espérance de vie plus grande que la Terre, ca donne à réflechir sur notre planète et notre civilisation, toutes deux tellement fragiles".

S
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie


avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Dim 2 Oct 2005 - 11:36

Citation :
les sondes ont une espérance de vie plus grande que la Terre, ca donne à réflechir sur notre planète et notre civilisation, toutes deux tellement fragiles".


Et pi, il y a aussi l'espérance de vie de notre étoile, le Soleil. Qui sait si Voyager 1 ne sera pas dans quelque 5 milliards d'années, l'ultime vestige de notre système solaire. :drunken:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Voyager 1   Dim 2 Oct 2005 - 12:03

Absolument Sylvie...

Sauf que Carl Sagan est l'un des concepteurs de "l'hiver nucléaire". Je crois qu'il s'inquiétait plus des Terriens, des rapports entre les Terriens, de l'entente entre les Terriens (d'où la grande "communion" des messages des disques de Voyager, CQFD) que de l'avenir du Système solaire dans... cinquante millions de siècles !

S
Revenir en haut Aller en bas
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 3 Oct 2005 - 8:47

SBrunier a écrit:


Tu as raison, au sens strict, Voyager n'a pas quitté le Système solaire... Il ne lui reste que dix mille ans de voyage à peu près pour s'aventurer vraiment dans l'espace interstellaire qui se trouve, à la louche, à une année-lumière du Soleil...

Tout dépend comment on définit cette frontière : la sphère d'influence gravitationnelle évidemment va bien plus loin que l'onde de choc qu'a déjà traversé la sonde, la limite du vent solaire.
Pour ce qui est du nuage d'Oort, sa localisation est assez floue, et on pense qu'il peut commencer à 10000 UA.
Les projets à l'étude visent à atteindre 1000 UA en environ 50 ans, une distance qui présente déjà beaucoup d'intérêt scientifique :
- largement en dehors du domaine du vent solaire -> mesure du champ magnétique galactique par exemple, composition du milieu interstellaire
- celà fournit une large base pour l'astrométrie
- utilisation de l'effet de lentille gravitationnelle du soleil (la focale doit être autour de 600 UA)

Il s'agit d'une mission tout à fait envisageable entre 2020 et 2030, même si la technologie optimale reste à définir (voilier photonique ou propulsion plasmique?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 3 Oct 2005 - 9:18

Attention,
Lambda, je suis d'accord avec toi, bien entendu, je n'ai jamais dit qu'une mission "interstellaire" n'était pas scientifiquement intéressante !

Je voulais juste remettre Voyager à sa juste place à l'aune des distances astronomiques, et faire remarquer qu'une multitude de petits corps, comètes et astéroïdes (KBO pour être précis) tournaient infiniment plus loin que Voyager...

Symboliquement, je voulais évidemment mettre le doigt sur le fait que ce n'est ni Pionneer 10, ni Pionneer 11, ni Voyager 1, ni Voyager 2, pourtant "sur place" qui ont découvert ce "nouveau monde à explorer" mais les astronomes, à l'aide de vaisseaux spatiaux virtuels, les télescopes, depuis la planète Terre.

S
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie


avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 3 Oct 2005 - 21:02

Citation :
l'hiver nucléaire". Je crois qu'il s'inquiétait plus des Terriens, des rapports entre les Terriens, de l'entente entre les Terriens

certes, certes, No

Mais puis-je faire remarquer (HS) que du temps où les Terriens n'existaient pas encore, les volcans, les dégazages de méthane ou de co2, les astéroïdes et l'augmentation de la température d'une dizaine de degrés ont fait tout aussi bien et même mieux pour provoquer des extinctions massives. Notre planète est tout aussi violente que ses habitants.

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sylviescope.com/astro/lune.html
SBrunier
Invité




MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 3 Oct 2005 - 22:57

Sylvie...

Tant qu'à rester HS, je suis pas vraiment d'accord...
La violence est un acte pensé, les volcans, les tsunamis, les supernovae, les astéroïdes, ne sont pas "violents", enfin à mon avis...

Pour en revenir à Sagan, sa contribution principale, je crois est, d'après les modèles martien et vénusien, entre autres, d'avoir modélisé "l'hiver nucléaire".

L'hiver nucléaire, tu ne t'en rappelles peut-être pas, était l'angoisse sociologique des années 1980, après l'angoisse de la "Bombe P" dans les années 1970, qui nous avaient valu les projets de cités spatiales de O'Neil, accueillant des milliers d'habitants... Aujourd'hui, en l'an 2000, on en est à l'angoisse de l'effet de serre, qui semble (évidemment, sinon ce ne serait pas une angoisse actuelle) plus légitime...

S
Revenir en haut Aller en bas
DanLM


avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Age : 61
Localisation : Genève
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Voyager 1   Ven 22 Juin 2012 - 10:42

Des nouvelles de Voyager I...

Il semblerait que Voyager I, qui voyage dans notre Heliosphère, arrive dans une nouvelle région de notre système solaire et il s'approcherait de plus en plus de la frontière appelée Heliopause.
C'est le taux de rayons cosmiques qui indique ce changement de région.

Voici le graphique des mesures du taux de rayons cosmique de ces derniers mois


Est-ce que quelqu'un aurait plus d'infos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101


avatar

Masculin Nombre de messages : 690
Age : 32
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Voyager 1   Ven 22 Juin 2012 - 11:26

L'instrument de mesure a effectivement détecté une nette augmentation de l'intensité des particules chargées en provenance d'au-delà de notre système.
Ce qui indiquerait que la sortie hors du système solaire du premier émissaire de l’humanité vers les régions interstellaires est imminente!
Cependant on sait que la taille de l'héliopause fluctue en fonction de l'intensité du Soleil et donc de son "vent"...en effet Voyager la déjà franchie plusieurs fois. C'est pour cela que pour le moment la NASA "se retient" un peu avant d'annoncer cela en grandes pompes

Une fois que l'on ne parviendra plus a distinguer les particules, le vent en provenance du soleil, des particules multi-directionnelles émises par l’environnement galactique on sera sûr d'être définitivement sorti du système solaire et de son influence.
Pour le moment les particules solaires ralentissent nettement au profit donc de celle du milieu extérieur en rentrant en contact avec lui

http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2012-177&cid=release_2012-177
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasgano


avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 63
Localisation : 91 & 44
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Voyager 1   Ven 22 Juin 2012 - 13:53

Antares101 a écrit:
... Une fois que l'on ne parviendra plus a distinguer les particules, le vent en provenance du soleil, des particules multi-directionnelles émises par l’environnement galactique on sera sûr d'être définitivement sorti du système solaire et de son influence. ...
Cependant, d'un aspect gravitationnel, on en est encore extrèmement éloigné, d'un facteur 100 au moins car on considère souvent le "nuage" de Oort (qui appartient bien à notre Système Solaire) comme une ultime frontière "where non man has gone before" Wink ...
Oort est une sorte de réservoir cométaire primitif dont certaines (comètes) plongent de temps en temps vers le Système Solaire interne suite à une (ou des) perturbation dont on se demande toujours qui en est le (ou les) responsable : passage d'un étoile proche et/ou présence d'une grosse planète voire d'une naine brune orbitant aux confins du Système Solaire scratch
Pour comparaison, Voyager -1 navigue actuellement vers les 121 Unités Astronomiques (1 UA ~ 150 millions de km) du Soleil quand on connaît un astéroïde (2012 DR30) qui "culmine" à plus de 2000 UA et que l'étoile la plus proche est distante de quelques ... 267000 UA, ... du genre gouffre intersidéral !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Voyager 1   Ven 22 Juin 2012 - 20:33

Image intéressante en notant bien que l'échelle de distances utilisée est logarithmique ... donc "écrase" les distances surtout au delà de la ceinture de Kuiper.

La combinaison de ces distances pharamineuses ... et de l'augmentation des rayons délètères ... relativise largement aussi la "sortie possible du berceau" de la maxime de Konstantin Tsiolkovski. Si cela se produit ... on pourra gambader au mieux dans "notre parc d'enfant" d'une centaine d'UA de rayon ..... où il y aura certes matière à d'importantes avancées de nos connaissances scientifiques mais pas beaucoup de havre accueillant.
Même des sondes auront du mal à dépasser ces distances (durée du voyage, resistance aux conditions, limite de réception des transmissions)

Heureusement avec des télescopes de plus en plus puissants ... on arrive à projeter notre oeil bien au delà Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis


avatar

Masculin Nombre de messages : 963
Age : 30
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Voyager 1   Jeu 19 Juil 2012 - 16:39

D'après l'astronome française, Rosine Lallement, la sonde Voyager 1 serait sortit définitivement du système solaire.

Citation :
Jusqu'à présent, Voyager 1 baignait, comme la Terre, dans le gaz dégagé par le Soleil, mieux connu sous le nom de vents solaires. Ce «nuage» de matière dilué qui nous entoure, aussi appelé «héliosphère», définit les contours du système solaire et nous protège des particules cosmiques - des protons et des électrons envoyés dans l'espace à des vitesses proches de celle de la lumière par l'explosion d'étoiles en fin de vie appelées «supernovae». Conséquence: plus la sonde Voyager s'approchait du bord de ce nuage, plus elle était frappée par les particules cosmiques qui passaient au travers du filtre.

Le 7 mai 2012, le phénomène s'est brusquement accentué. «Il y a un sursaut d'intensité puis une stabilisation début juillet: cela ne peut correspondre qu'au franchissement de la frontière entre notre système solaire et le milieu stellaire environnant», assure-t-elle. «La théorie prévoyait à cet endroit une fine zone de turbulence, appelée “héliopause”, qui est compatible avec les mesures.» Pour Gérard Belmont, chercheur au laboratoire de physique des plasmas de l'École polytechnique, il s'agit à n'en pas douter «d'une très belle traversée de frontière».

http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/07/11/01008-20120711ARTFIG00506-la-sonde-voyager-1-serait-sortie-du-systeme-solaire.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor


avatar

Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 45
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Voyager 1   Sam 8 Sep 2012 - 14:44

reportage du 20 h du 5 septembre de tf1
http://videos.tf1.fr/jt-20h/voyager-proche-de-l-espace-intersideral-7504527.html
reportage jt 20 h du 6 septembre de France 2 avancé jusqu’à 45 min environ
http://www.france2.fr/jt/20h/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor


avatar

Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 45
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mar 4 Déc 2012 - 2:53

vidéo de voyager 1 un point sur la distance parcouru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grysor


avatar

Masculin Nombre de messages : 3059
Age : 45
Localisation : bretagne rennes
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Voyager 1   Mer 20 Mar 2013 - 20:10

March 20, 2013
"The Voyager team is aware of reports today that NASA's Voyager 1 has
left the solar system," said Edward Stone, Voyager project scientist
based at the California Institute of Technology, Pasadena, Calif. "It is
the consensus of the Voyager science team that Voyager 1 has not yet
left the solar system or reached interstellar space. In December 2012,
the Voyager science team reported that Voyager 1 is within a new region
called 'the magnetic highway' where energetic particles changed
dramatically. A change in the direction of the magnetic field is the
last critical indicator of reaching interstellar space and that change
of direction has not yet been observed."

traduction via bing
20 Mars 2013
«
L'équipe de Voyager est au courant des rapports aujourd'hui que Voyager
1 de la NASA a quitté le système solaire, » a déclaré Edward Stone,
Voyager, responsable scientifique du projet basée à la California
Institute of Technology, Pasadena, Californie, "c'est le consensus de
l'équipe scientifique de Voyager que Voyager 1 n'a pas encore quitté le
système solaire ou atteint l'espace interstellaire. En
décembre 2012, l'équipe scientifique de Voyager a rapporté que Voyager 1
est dans une nouvelle région appelée « la route magnétique » où les
particules énergétiques changés radicalement. Un
changement dans la direction du champ magnétique est le dernier
indicateur essentiel d'atteindre l'espace interstellaire, et que le
changement de direction n'a pas encore été observé. »
lien http://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2013-107
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 13247
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 2 Sep 2013 - 14:12

Une petite question, s'il vous plait, d'un twitt que je reçois régulièrement et dans lequel je ne comprends pas certains chiffres: que veulent dire ceux soulignés en rouge ???



EDIT:  
2013 c'est évidement l'année
245 est le quantième jour de l'année (aujourd'hui 2 septembre)
pour le reste ... mystère

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
Akwa


avatar

Masculin Nombre de messages : 961
Age : 37
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 2 Sep 2013 - 17:25

wakka a écrit:
Une petite question, s'il vous plait, d'un twitt que je reçois régulièrement et dans lequel je ne comprends pas certains chiffres: que veulent dire ceux soulignés en rouge ???



EDIT:  
2013 c'est évidement l'année
245 est le quantième jour de l'année (aujourd'hui 2 septembre)
pour le reste ... mystère
Ben 120000 est probablement l'heure, 12:00:00

Quand au 1L, il s'agit évidement de la quantité de super qui reste dans le réservoir Je sors 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/flyakwa
Astro-notes
Donateur
Donateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 10379
Age : 75
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 2 Sep 2013 - 17:27

Et 245 est le 245 e jour de l'année en cours.

Ah oui, c'est déja dit plus haut Embarassed

Ou alors peut-être le 120000 pourrait se lire comme une fraction décimale de 24 heures comme sur le format Two Line des paramètres orbitaux ?

Comme ceci :

ISS (Zarya)
1 25544U 98067A   13222.08683053  .00004563  00000-0  87202-4 0  3628
2 25544 051.6485 201.2720 0004128 298.2475 180.8024 15.50224716843064

13 = 2013 ; 222 = 222e jour de l'année en cours ; 08683053 = l'heure de la journée (millième de seconde).


Dernière édition par Astro-notes le Lun 2 Sep 2013 - 18:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astro-notes.org
Wakka
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 13247
Age : 57
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Voyager 1   Lun 2 Sep 2013 - 17:43

Akwa a écrit:

Ben 120000 est probablement l'heure, 12:00:00
le twitt a été envoyé peu après 14h... donc ça correspond

Akwa a écrit:
Quand au 1L, il s'agit évidement de la quantité de super qui reste dans le réservoir Je sors 
megalol

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion


Dernière édition par wakka le Mar 3 Sep 2013 - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://developpement-orion.over-blog.com/
 
Voyager 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Exoplanètes, cosmologie, et divers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit