Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance"

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


(ce sujet est consacré au futur rover de la Nasa, il y en a d'autres pour traiter d'Exomars)

Les grandes lignes sur ce qui va être présenté tout à l'heure (21h00 ; 19hUTC : 3h PM EDT), en dessin :

Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Pia17210

Sources : http://mars.jpl.nasa.gov/m2020/multimedia/images/

Ce rover devrait donc pouvoir :
- embarquer de quoi collecter des échantillons en vue de pouvoir les retourner (par une autre mission) sur Terre.
- servir de banc de test technologique : pour de futures missions et pour apprendre à exploiter les ressources martiennes (critical in-situ resource utilization and technology demonstrations)
- faire des études géologiques sur de multiples sites, et très précises (multi instruments)  ( ... coordinated, nested context and fine-scale measurements)
- permettre de faire de l'ASTROBIOLOGIE

Vonfeld



Vonfeld

Vonfeld
Modérateur
Modérateur

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas


Hâte de lire ton compte rendu :D 
Je pense que tu avais bien vu pour la préparation du retour d'échantillons
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:Hâte de lire ton compte rendu :D

 Faudrait d'abord que je lise ce pavé : 154 pages , pdf de 75Mo
http://mepag.jpl.nasa.gov/reports/MEP/Mars_2020_SDT_Report_Final.pdf

Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Image110

(A propos de ce projet, celui ci m'était complètement sorti de la tête depuis plusieurs mois.
Donc hier soir, j'ai eu de nouveau une bonne surprise en ré-apprenant qu'un autre rover (US) était prévu pour rejoindre Mars :D ...)

Vonfeld
Vonfeld
Vonfeld
Modérateur
Modérateur

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 53 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


genial ton pdf, je lit sa. :D 




ps: regarde sur la premiere page:
Spoiler:
Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Sans_t11
c'est un signe :ven:  :megalol:
yoann
yoann

Messages : 5682
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:
ps: regarde sur la premiere page:
Spoiler:
Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Sans_t11
c'est un signe :ven:  :megalol:

le voilà, responsable de l'équipe qui devra definir les différents buts scientifiques a réaliser

Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Screen28

https://www.youtube.com/watch?v=cU5MWtEs4L4&feature=youtu.be

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


L'un des arguments pour promouvoir cette mission était qu'elle serait aussi une étape indispensable pour préparer les missions habitées futures.
cela ne m'avait pas sauté aux yeux.
Voici donc les arguments avancés.

Q: How would the Mars 2020 mission get NASA closer to sending humans to Mars?
A: NASA intends to send humans to the Mars system by the 2030s, and the proposed objectives for the Mars 2020 mission would help make that possible in at least three ways. The 2020 mission would be a step toward return of Martian samples for analysis on Earth, which could be important in planning best ways to protect the health and safety of astronauts on Mars (for example, the properties of Martian dust and how it could affect astronauts and mechanical systems).
Technologies under consideration for use during the final minutes before landing could improve the precision of targeting the landing location, an important capability for landing humans on Mars. A specific objective proposed for the 2020 mission would demonstrate technology to prepare for making use of natural resources on Mars in support of accomplishing a human mission.
Such a technology demonstration would be conducted by NASA's Human Exploration and Operations Mission Directorate as a participant in the Mars 2020 mission.

En tout cas, impliquer cette mission dans le futur des missions habitées est une "ficelle" judicieuse pour en assurer le support et le financement. Et dans le contexte budgétaire actuel, cela ne doit pas être inutile.
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:En tout cas, impliquer cette mission dans le futur des missions habitées est une "ficelle" judicieuse pour en assurer le support et le financement. Et dans le contexte budgétaire actuel, cela ne doit pas être inutile.

C'est en effet une ficelle récurrente, mais je pense qu'ici elle est plus du genre "cette mission ne s'exclue pas de participer aux futures missions habitées" qu'une véritable aide directe fortement revendiquée. Les responsables des missions robotiques en général et de celles vers Mars en particulier ont appris (parfois durement) que les politiciens qui votent les budgets suivent parfois des "modes" à très court terme... En bref, pour qu'un projet de mission tienne dans le temps côté vote de son budget, il est souhaitable qu'il ne donne pas l'impression de prendre parti de façon trop tranchée pour telle ou telle "politique spatiale".
On notera une autre prudence dans cette annonce de Mars 2020 par la NASA. J'en parle dans cet article :
http://www.enjoyspace.com/fr/news/curiosity-version-2020-cherchera-la-vie


Voici l'extrait concerné.
Jack Mustard, de l’Université de Brown et qui dirigeait l’équipe de 19 scientifiques et ingénieurs chargés de définir les objectifs du rover qui sera envoyé en 2020, souligne que si le but reste «la difficile tâche de chercher des signes de vie», il prévient que «le concept de la mission Mars 2020 ne présuppose pas que la vie a existé sur Mars». Une nuance et une précaution plus importantes qu’en apparence, car il s’agit d’éviter de trop lier la réussite de cette mission au fait de trouver ce qu’on appelle des «biosignatures». Peut-être faut-il y voir la leçon apprise avec les sondes Viking 1 et 2 en 1976 : posées avec succès sur Mars, le résultat négatif (et contesté par certains scientifiques) de leurs expériences de détection du vivant laissa une impression d’acte manqué.

Reprise de mon post.
Un acte manqué qui avait sérieusement ralenti le rythme des explorations martiennes au sol par la NASA. Après Viking, il a fallu en effet attendre 20 ans avec Mars Pathfinder avant de revoir un engin se poser sur la planète rouge. Ce n'était certes pas la seule raison, mais ça a joué un rôle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La NASA vient officiellement de lancer un appel pour "les sites candidats au débarquement dans les années 2020 de la nouvelle mission martienne robotisée"

ANNOUNCEMENTS

*** Call for Imaging of Candidate Landing Sites for the 2020 Mars Rover Mission ***
Le but de cet appel sera de :
1) Commencer à identifier et évaluer les sites potentiels d'atterrissage qui conviennent le mieux à la réalisation des objectifs scientifiques de la mission dans les limites imposées par les exigences techniques, de protection planétaire et la nécessité d'assurer un atterrissage en toute sécurité.
2) Contribuer avec la NASA et le JPL sur l'importance des capacités d'EDL* renforcée. C'est à dire d'établir une liste de tous les sites connus qui répondent aux critères de seuil d'EDL et une évaluation des besoins pour l'atterrissage.
3) Un classement des sites en fonction des critères géologiques.

* EDL: Enter, Descent and Landing

http://marsnext.jpl.nasa.gov/index.cfm

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Les sites qui avaient été sélectionnés pour Curiosity (et donc non retenus) seront-ils "prioritaires" ... ou au moins "candidats" ou bien les exigences scientifiques ont-elles significativement évolué pour choisir de viser plutôt ailleurs ?
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Les sites qui avaient été sélectionnés pour Curiosity (et donc non retenus) seront-ils "prioritaires" ... ou au moins "candidats"  ou bien les exigences scientifiques ont-elles significativement évolué pour choisir de viser plutôt ailleurs ?
Aucune idée pour le moment, montmein69, ce point n'est pas abordé dans le communiqué...

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Un des objectifs envisagé dans le rapport (déjà référencé) est de préparer des échantillons pour qu'une mission ultérieure puisse les rapatrier sur Terre (pour disposer des instruments d'analyse les plus sophistiqués)
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA en profiterait bien pour envoyer des plantes sur Mars avec ce rover...

Nommée Mars Plant eXperience (MPX), elle vise à voir comment de la vie terrienne gère les niveaux de radiation élevés et la basse gravité de la planète rouge.
Il n'est évidement pas question de creuser un trou et d'y mettre une plante mais les scientifiques envisagent de transformer un "CubSat" rempli d'air et d'environ 200 graines d'Arabidopsis, un cousin de la moutarde, posé sur le rover.

Arabidopsis: Du latin "arabis", de Arabia, Arabie : plantes croissant souvent dans des terrains secs et sablonneux - Ça tombe bien...

L'expérience ne consiste pas uniquement a vérifier si la vie est possible mais de voir si une colonisation a long terme est envisageable: il faut absolument savoir si des plantes peuvent croître sur Mars.

Cette proposition n'en est encore qu'a l'état d'ébauche car en moment la NASA étudie 58 instruments/propositions différents ( Curiosity n'en comporte lui que 10)

http://gizmodo.com/nasa-wants-to-send-plant-life-to-mars-in-2020-1573045176

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:La NASA en profiterait bien pour envoyer des plantes sur Mars avec ce rover...

Nommée Mars Plant eXperience (MPX), elle vise à voir comment de la vie terrienne gère les niveaux de radiation élevés et la basse gravité de la planète rouge.
Il n'est évidement pas question de creuser un trou et d'y mettre une plante mais les scientifiques envisagent de transformer un "CubSat" rempli d'air et d'environ 200 graines d'Arabidopsis, un cousin de la moutarde, posé sur le rover.

Arabidopsis: Du latin "arabis", de Arabia, Arabie : plantes croissant souvent dans des terrains secs et sablonneux - Ça tombe bien...

L'expérience ne consiste pas uniquement a vérifier si la vie est possible mais de voir si une colonisation a long terme est envisageable: il faut absolument savoir si des plantes peuvent croître sur Mars.

Cette proposition n'en est encore qu'a l'état d'ébauche car en moment la NASA étudie 58 instruments/propositions différents ( Curiosity n'en comporte lui que 10)

http://gizmodo.com/nasa-wants-to-send-plant-life-to-mars-in-2020-1573045176

envoyer une plante sur Mars, ce serait prendre le risque de "polluer" la planète par des germes terrestres. Jusque là on faisait toujours le nécessaire pour stériliser les sondes.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28846
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


D'une, le cubsat est complètement hermétique (mais peut évidemment de briser a l'amarsissage... là-dessus, tu as raison) et de deux, il va bien falloir un jour se décider a vérifier si la vie végétale peut résister ou pas aux conditions martiennes.

La stérilisation des rovers envoyés est, a mon avis, faite plus pour être sûr qu'en cas de découverte de trace de "vie", elle ne serait pas due a une pollution par le rover lui-même.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:D'une, le cubsat est complètement hermétique
Cela implique donc une vie en autarcie (et pas en atmosphère martienne) ?
Il n'y aurait que la lumière qui pourrait pénétrer ? et encore on peut la filtrer .....

Du coup ..... quid de la "terre sablonneuse" martienne ?

This specific proposal is still just a proposal.
Si on envisageait de mettre un substrat martien, et de l'atmosphère martienne (quitte à prévoir de rajouter des choses) avant d'introduire les graines .... on se rapprocherait plus des conditions propres à la planète.
Ou alors c'est une serre terrestre qu'on dépose sur Mars ......
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Si tu lis l'article, il est question de mettre le CubSat hermétique sur le rover. Bien sûr que non, la plante ne sera pas exposée a l'air libre, elle gèlerait de suite...

Quant a la terre sablonneuse, je n'ai pas dit qu'elle serait plantée dans le sol martien mais que Arabidopsis vient Du latin "arabis", de Arabia, Arabie car c'est un plante qui pousse dans les milieux sablonneux, d'où son nom.

Préparation du rover Mars 2020 "Perseverance" - Page 2 Scree414

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Ah, tu as modifié ton post pendant que je te répondais:  oui, cela se rapproche plus d'une mini serre dans laquelle on va tenter de faire pousser une plante a l'aide de graines pour voir si elle peut croître malgré la faible pesanteur et les radiations.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Au temps pour moi !
j'avais focalisé sur le "çà tombe bien" pour l'affinité sableuse  🤡 

Dans ces conditions : substrat terrestre, atmosphère terrestre, chauffage, lumière filtrée ou "renforcée", arrosage .... ne peut-on simuler cela -dans un premier temps - sur Terre ou dans l'ISS ?
On verra bien si ce projet est retenu.

Nous avions abordé le sujet des serres martiennes .... ici
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ca serait le premier organisme vivant "complexe" (on ne compte pas les bactéries accroché aux pattes des sondes) terrestre sur une autre planète non ?
(je compte pas la lune comme une "planète". )
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


Dans l'idéal, je preferrerais l'emport de, non pas un, mais de deux cubes qui serraient placés près l'un de l'autre pour être soumis aux mêmes conditions de rayonnement (en angle et intensité). L'un des cubes contiendrait un substrat terrestre constitué d'éléments mineraux que l'on sait présents sur Mars, dont on aurait d'abord vérifier, ici sur Terre, qu'il permette une pousse normal de la graine choisit (ou des graines) pour cette expérience. L'autre irait vide et l'on y déposerait, une fois sur place, un échantillon de sol martien que le robot recueillerait. Tout deux serait alors ensemencés par un même nombre de graines et arrosés durant un temps préalablement déterminé (l'eau devant être emporter par le rover, d'ici, donc en quantités succintes). Ils seraient aussi tous deux alimentés par un mélange gazeux, soit "terrestre", soit un mélange que l'on sait pouvoir induire la pousse, mais qui refleterait une composition légerement différente de la composition de notre atmosphère en ratio des gaz et surtout avec une pression moindre.
Trois cas pourraient ainsi surgir:
Le premier, rien ne se passe. Cela pourrait vouloir dire que les rayonnement et la gravité réduitent empêche la pousse.
Le second, il y a pousse dans la première boite comportant le substrat terrestre, mais pas dans celui avec l'échantillon martien. Le sol martien pourrait donc ne pas être fertile (trop oxydant ou/et autres causes) .
Dans le troisième cas, la pousse existe dans les deux cubes. Le sol martien est fertile! (dans ces conditions, du moins).
Bien sur, je schématise et simplifie à l'extrème, car cela serait beaucoup compliqué que cela (rien que sur le substrat terrestre, devraiit -il être stéréliser ou pas de tous les microorganismes qui le compose et que l'on sait qu'ici sur Terre, ils sont un élément essentiel pour l'absorption des mineraux par les graines et racines, par exemple).  Mais cela nous donnerait une première idée du chemin à suivre, si l'on veut un jours pouvoir alimenter une base en aliments frais sur place.


Dernière édition par Atlantis le Ven 9 Mai 2014 - 9:09, édité 1 fois
Atlantis
Atlantis

Messages : 977
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Je vais peut être dire une bêtise mais, avec un système de chauffage, il serais possible de mettre quelque chose de ce genre: www.eco-sphere.fr ?
(Bon, peut être sans crevette, pas sur qu'elle tiennent les vibration et les G du décollage et trajet.)
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


Le déroulement de l'expérience imaginée par Atlantis, donnerait assurément plus de renseignements. Mais elle serait assez complexe à mettre en oeuvre, donc il faudrait en plus des deux cubes, des "procédures" de mise en oeuvre de chacun des cubes avec des organes externes à manoeuvrer.
Rien qu'introduire du substrat martien dans l'un d'eux, puis refermer (étanche) serait complexe.
Je ne pense pas que pour le moment on s'oriente vers cela, mais plutôt sur un cube contenant tout le nécessaire et peut-être un système de commande activant des mini-réservoirs internes (tombée des graines, arrosage, etc ...).

Il faut attendre pour voir si cette expérience est retenue pour être embarquée (il doit y avoir de la concurrence) et si oui, sous quelle forme précise.

Pour prof-saesee :

dans un premier temps seront testés des systèmes demandant un minimum d'eau. Il faudrait la transporter ... et vu le prix du kg pour Mars ....
Après si on met au point des systèmes ISRU, permettant l'extraction de l'humidité de "l'air martien" ... il y aura plus de possibilités.
L'eau est abondante (mais gelée) près des pôles .... mais il y fait très froid et peu de lumière. Avantage d'un côté, désavantage de l'autre.
Et près de l'équateur c'est l'inverse. Bref tout est compliqué.
De plus on préférera des expériences en "dormance" pendant le voyage et qui ne s'activeront que sur place.
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:Budget : 1,5 milliards de dollars

Quand on dit ça, c'est le cout du rover + fusée/lancement mais aussi du développement, non ?
(Question un peux bête peut être, mais on m'a toujours dit de demandé quand on ne savait pas :x)
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


D'après un article d'Emily Lakdawalla sur le site de la Planetary Society, il s'agit d'une estimation de "Aerospace Corp", qui donne 1,5 Mds de dollars +- 200 millions, lancement inclus, pour le cout total de la mission.

La citation: "Because it will be reusing existing design and some hardware, they project the mission cost, including launch vehicle, to be $1.5 ± 0.2 billion, an estimate from an Aerospace Corporation study".

Et oui, tu a bien fait de demander, surtout que d'autres peuvent aussi se poser la même question et obtiennent ainsi une réponse, grace à toi. Super
Atlantis
Atlantis

Messages : 977
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Prof_Saesee a écrit:
@lionel a écrit:Budget : 1,5 milliards de dollars

Quand on dit ça, c'est le cout du rover + fusée/lancement mais aussi du développement, non ?
(Question un peux bête peut être, mais on m'a toujours dit de demandé quand on ne savait pas :x)

Il me semble, avec le recul, que lorsqu'on parle de budget, cela inclus tout: élaboration, construction du rover/sat et lancement.
Sinon, on parle du coût du rover/sat ou du coût du lancement.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22374
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum