Falcon Heavy (Tesla roadster) Demo flight - 06.02.2018 [Succès]

Page 22 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 31 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@GoLaN a écrit:Oui, si j'ai bien compris 1 FH = 3 F9, grosso modo, mais pour autant ça doit quand même être un sacré défi technique à relever, je n'en doute pas un instant! Et de toute façon je n'y connais rien... J'ai juste choisi d'être optimiste =)
C'est plutôt deux F9 modifiés et un corps central tout neuf fabriqué sur-mesure!
On y croit, on y croit!!

Anovel

Messages : 1545
Inscrit le : 03/10/2017

Revenir en haut Aller en bas


@PLINE a écrit:Scénario assez probable (et plutôt normal dans ce secteur d'activité et dans le contexte du développement de ce lanceur) :

Mise à feu non concluante en janvier : retour en usine
Deuxième série d'essais à l'automne
Lancement fin 2018 : échec
Premier vol réussi : mi 2019

ASTRONOTES a écrit:Le spleen de Pline !

Le scénario qu'envisage Pline est en effet le plus probable.

Il suffit de regarder l'historique de la mise au point de la Falcon 1 : deux ans et demi entre le premier échec en mars 2006 et le premier succès en septembre 2008.

Certes, en dix ans, SpaceX a beaucoup appris, mais il s'agit cette fois de développer sur fonds privés la plus puissante fusée lancée dans le monde depuis trente ans. Ils sont très forts, mais ils ont mis la barre très haut.

Cela étant, Confucius n'avait-il pas raison d'écrire : « Se préparer au pire, espérer le meilleur, prendre ce qui vient » ?
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1649
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
Le scénario qu'envisage Pline est en effet le plus probable.

Il suffit de regarder l'historique de la mise au point de la Falcon 1 : deux ans et demi entre le premier échec en mars 2006 et le premier succès en septembre 2008.

Certes, en dix ans, SpaceX a beaucoup appris, mais il s'agit cette fois de développer sur fonds privés la plus puissante fusée lancée dans le monde depuis trente ans. Ils sont très forts, mais ils ont mis la barre très haut.

Cela étant, Confucius n'avait-il pas raison d'écrire : « Se préparer au pire, espérer le meilleur, prendre ce qui vient » ?

C'est quand même oublier qu'il ne s'agit pas de développer une nouvelle fusée mais d'assembler trois fusées connues dont deux ont déjà volé.
Les seules contraintes étant la fixation des trois étages et les vibrations que l'ensemble doit engendrer.
Ces deux contraintes étant parfaitement calculables surtout pour les vibrations. Avec l'expérience des Falcon 9, il sera facile de calculer les spectres et harmoniques que vont produire les trois corps.

Il restera ensuite le problème du guidage durant le vol. Passer d'une Falcon 9 à la Falcon Heavy.
(On se souvient du 1er vol Ariane 5)
Ctyastro
Ctyastro

Messages : 1249
Inscrit le : 30/04/2015
Age : 66 Masculin
Localisation : Auch

http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


@Ctyastro a écrit:C'est quand même oublier qu'il ne s'agit pas de développer une nouvelle fusée mais d'assembler trois fusées connues dont deux ont déjà volé.
Les seules contraintes étant la fixation des trois étages et les vibrations que l'ensemble doit engendrer.
Ces deux contraintes étant parfaitement calculables surtout pour les vibrations. Avec l'expérience des Falcon 9, il sera facile de calculer les spectres et harmoniques que vont produire les trois corps.

Il restera ensuite le problème du guidage durant le vol. Passer d'une Falcon 9 à la Falcon Heavy.
(On se souvient du 1er vol Ariane 5)

Oui et non, il y a aussi des efforts liés au fait que les cores latéraux vont devoir "tirer" le core central, plus lourd et poussant moins fort.
Certes cette partie est facilement calculable d'un point de vue statique mais ça ajoute des modes de flambages possibles sur des structures qui n'étaient pas forcément prévues pour au départ.
Les modes vibratoires sont par ailleurs bien plus complexe que 3 fois ceux d'un seul core.
Il va y avoir des couplages entre les différentes structures, très difficile à calculer et anticiper... sans faire d'essais réels ;)
Surtout que les liens entre les cores modifient ces modes vibratoires par rapport à un core seul "libre"
Avec 27 moteurs, les problématiques acoustiques sont encore différents qu'avec 9 et un certain nombre des effets néfastes possibles ne pourront être mesurés qu'après le décollage dans les 1ères secondes à distance assez faible du sol.

Bref, d'un point de vue dynamique c'est très complexe. Encore plus qu'un fagot de 5 cores mono-moteurs montés en croix (je pense à Angara 5 par exemple). Elon Musk l'a avoué lui même, ils pensaient chez SX que ce serait un simple adaptation et au final c'est presque une fusée entièrement nouvelle (il ne faut pas se fier aux apparences externes).

A la limite je fais plus confiance justement au niveau trajectoire, programmation des calculateurs, etc... qui peuvent cependant être dépassés par des problématiques de dynamique des structures mal anticipés... :D

Syl35

Messages : 827
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


D'accord avec Syl35. Le couplage de trois premiers étages de Falcon 9 n'est en aucun cas trivial.
Les ingés de SpaceX ont du calculer tout ce qui pouvait l'être mais pour les reste et bien, on croise les doigts.
Je leur donne un peu plus de 50% de chance de réussir du premier coup mais je leur souhaite sincèrement de réussir.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 461
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


Si on pouvait tout calculer sur ordinateur, vous n'auriez jamais vu un crash de fusées de SpaceX à l'atterrissage.
Faire voler un tri-core est TRÈS compliqué, même avec des ordinateurs.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:
Bref, d'un point de vue dynamique c'est très complexe. Encore plus qu'un fagot de 5 cores mono-moteurs montés en croix (je pense à Angara 5 par exemple).

Très intéressant !
Peux-tu développer cette partie ? La plus grosse difficulté provient finalement du nombre de moteur ?

Car pour les autres points, Angara-5 fait face aux mêmes situations (il me semble par exemple que son élément central pousse aussi moins fort que les latéraux). 
Par ailleurs Delta IV Heavy a choisi également cette architecture à trois éléments, et il n'y avait pas eu la même angoisse d'un échec pour autant non ?

narount

Messages : 443
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


De nouveau décalé, l'essai statique aura lieu mardi. Même fenêtre :

https://twitter.com/SpaceflightNow/status/952716498841284608

J0J0Z

Messages : 299
Inscrit le : 23/01/2017
Age : 37 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


@narount a écrit:Syl35 a écrit:
Bref, d'un point de vue dynamique c'est très complexe. Encore plus qu'un fagot de 5 cores mono-moteurs montés en croix (je pense à Angara 5 par exemple).

Très intéressant !
Peux-tu développer cette partie ? La plus grosse difficulté provient finalement du nombre de moteur ?

Car pour les autres points, Angara-5 fait face aux mêmes situations (il me semble par exemple que son élément central pousse aussi moins fort que les latéraux). 
Par ailleurs Delta IV Heavy a choisi également cette architecture à trois éléments, et il n'y avait pas eu la même angoisse d'un échec pour autant non ?

Comme le souligne Syl35, les autres lanceurs tricorps ont des corps monomoteur. Celui de SpaceX en a 9 par corps.
Les modes de vibration sont pratiquement impossibles à calculer. Il faudrait découper chaque corps en une multitude d'éléments. La simulation de l'ensemble prendrait probablement des années à donner un résultat.
On est obligé de simplifier la simulation en faisant des approximation. Du coup on est pas sûr du tout que le modèle de simulation se comporte comme la réalité. C'est le premier vol qui tranchera.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 461
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


Difficile de connaître les causes exactes de ces reports successifs qui ne sont pas forcément liés au lanceur lui-même, mais peuvent aussi être liés à la plateforme de lancement : il ne s’agirait pas de tout détruire lors d’un essai raté !
En tout cas il vaut mieux prendre son temps avant ce test avec allumages de 27 moteur-fusées :hot:

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10773
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas



backfromcharly

Messages : 53
Inscrit le : 14/03/2017
Age : 37 Masculin
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas


:megalol:  très bon.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13384
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je me réjouis de ne pas voir remis sur le tapis les échecs de la N1 soviétique qui, je le rappelle encore, étaient dû non pas au manque de savoir faire des techniciens, mais à la volonté d'économiser/ou faire capoter le programme en annulant les tests au sol de l'ensemble bloc moteur. Je ne sais plus bien, mais de mémoire il fallait allumer 32 moteurs on sait que c'était le point le plus délicat, puisque le moteur à l'unité était parfaitement fiable. Je comprends donc très bien la réinterrogation pour la FH, bien qu'entre temps on ait inventé en mécanique (contrainte et vibration) les calculs par éléments finis.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13384
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


petite question annexe a tous ses reports

lors de ses tentatives le lanceur est mis en "configuration vol" avec chargement des réservoirs en ergols.
donc le métal des réservoirs subit un "stress" thermique (température ambiante Vs températures des ergols)

tous le monde a déjà vu ou testé la résistance d'un trombone a des pliages / dépliages successifs ; au bout d'un moment a force de stress le trombone casse !
combien de fois un réservoir peut subir ce stress thermique avant que la fatigue du métal ne se rapproche de la zone de danger ???

avec la réutilisation le "score" de mise en température d'un core devra sans doute être connu pour l'ecarté en cas de trop grande fatigue 
cela ne serait cool pour personne (sauf peut être la concurrence) de voir un core faire "pouf" a cause d'une fatigue excessive du métal

peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


Puisque les contraintes techniques liées à ce vol inaugural assurément complexe, nécessitent de reporter au moins jusqu'à demain ..... gardons le moral ..... et attendons le test .... ou peut-être le report suivant, toujours dans la bonne humeur.

Spoiler:
montmein69
montmein69

Messages : 17632
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@peronik a écrit:petite question annexe a tous ses reports

lors de ses tentatives le lanceur est mis en "configuration vol" avec chargement des réservoirs en ergols.
donc le métal des réservoirs subit un "stress" thermique (température ambiante Vs températures des ergols)

tous le monde a déjà vu ou testé la résistance d'un trombone a des pliages / dépliages successifs ; au bout d'un moment a force de stress le trombone casse !
combien de fois un réservoir peut subir ce stress thermique avant que la fatigue du métal ne se rapproche de la zone de danger ???

avec la réutilisation le "score" de mise en température d'un core devra sans doute être connu pour l'ecarté en cas de trop grande fatigue 
cela ne serait cool pour personne (sauf peut être la concurrence) de voir un core faire "pouf" a cause d'une fatigue excessive du métal

Vu que les 1er étages des Falcon sont étudiées pour être réutilisables, je pense que c'est un paramètre qui a été pris en compte et qu'elle supporte plusieurs fois sans problème ce type de contraintes.


Dernière édition par Mustard le Lun 15 Jan 2018 - 21:43, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28846
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Armez-vous de patience, car pour l'instant SpaceX a juste "fait le plein". Nul doute qu'après le test d'allumage (qui n'est pas une fin en soi), il y aura tout autant de données à analyser et de trucs à peaufiner avant le lancement proprement dit.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6470
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Je me réjouis de ne pas voir remis sur le tapis les échecs de la N1 soviétique qui, je le rappelle encore, étaient dû non pas au manque de savoir faire des techniciens, mais à la volonté d'économiser/ou faire capoter le programme en annulant les tests au sol de l'ensemble bloc moteur. Je ne sais plus bien, mais de mémoire il fallait allumer 32 moteurs on sait que c'était le point le plus délicat, puisque le moteur à l'unité était parfaitement fiable. Je comprends donc très bien la réinterrogation pour la FH, bien qu'entre temps on ait inventé en mécanique (contrainte et vibration) les calculs par éléments finis.

Je ne sais pas si la méthode du calcul par éléments finis a été ou non utilisée par les ingénieurs russes pour la conception de la N1, mais cette méthode est bien antérieure à cette conception ! Maintenant, ce sont les progrès de la puissance de calcul des ordinateurs qui ont permis ceux de cette méthode de calcul.
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2302
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


Les réserves de Falcon sont conçus pour être remplis des centaines de fois. Même pour les fusées consommables, ils peuvent en général l'être des dizaines de fois en prévision des reports.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19858
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace Pour avoir programmé dans cette optique éléments finis [avec sortie sur écran graphique], c'est bien de ça dont je voulais parler. c'est à partir des années soixante dix que la puissance des Mini-ordinateurs a commencé à permettre d'utiliser cette méthode. Je ne pense pas qu'en 1965, cela ait été un outil courant (?).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13384
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Les calculs numériques intensifs et les simulations était encore que des potentialités rêvés par les futurologues les plus optimistes 

Le film "les figures de l'ombre",malgré tous ses défauts, le montre bien.
A l’époque de la préparation du vol de J.Glenn (1962), les héroïnes du film font partie des mathématiciennes de la NASA qui vérifient tous les calculs nécessaires à la bonne marche d'un vol, à la main.
Ce n'est que vers la fin du film qu'arrive le 1er ordinateur de la NASA (pris en charge par l'une des héroïnes un peu à l'arrache :eeks:)

peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


Il y a calcul et calcul. 
Si je ne me trompe pas,  les femmes du film (je l ai pas vu) fond du calcul de trajectoires.  En gros tu a peu d eqution complexe a résoudre donc avec de la patience on s en sort (grace au eqution  qu' elle on développé a l époque)

Pour falcon heavy on parle de calcul de structure et notamment viratoire, la les équations sont simple mais il y en a énormément (facilement plusieurs milliers, meme pour une petite pièce  en grosse  maille) or le résultat  de chaqu une a une infuence sur les autres (donc facilement des milliard de relations ). Or plus on veut être précis  plus il faut d eqution donc des puissances  de calcul gigantesque.  En cours même sur des modèles simplement et des ordinateurs puissants on avait le temps de faire que deux ou trois calculs dans un cours de 4h, par contre mon vieux pc portable  calcul quasi instentanemment  des trajectoires avec deux ou trois assistance gravitationnelle.
phenix
phenix

Messages : 2089
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


En dehors des calculs bien aidés par les moyens numériques d'aujourd'hui, il y a les dispersions liées à la fabrication (défauts, variations, tolérances, etc...), à l'environnement, aux ambiances, etc... Le pb est qu'il ne faut pas sous-estimer une variable ni trop la surestimer (sinon autant faire voler des enclumes :D).
Plus il y a de paramètres dont il faut tenir compte, plus les calculs sont long et compliqués, plus ils peuvent tendre vers des résultats proches de la réalité ou à l'inverse s'en éloigner en cumulant trop d'erreurs ou d'incertitudes.
On pourra avoir la meilleure machine du monde, ce sont la pertinence et la précision des paramètres qui feront la valeur d'un calcul de dimensionnement ;).

Syl35

Messages : 827
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


pour en revenir au static fire, c'est toujours prévu ce soir?
Pas de report ?!
bed31fr
bed31fr

Messages : 749
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'instant non, début de la fenêtre toujours prévue pour 22h heure française.

J0J0Z

Messages : 299
Inscrit le : 23/01/2017
Age : 37 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 31 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum