Développement du Space Launch System (2/2)

Page 38 sur 38 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L’ex-administrateur de la NASA est persuadé que le SLS sera abandonné

wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 420
Inscrit le : 31/03/2018

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:L’ex-administrateur de la NASA est persuadé que le SLS sera abandonné

N'y a-t-il pas un risque d'autoréalisation en sortant une phrase comme ça. Ça pourrait influencer l'opinion d'une partie des parlementaires qui votent les crédits...
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
@Anovel a écrit:Il ne reste que cet engin n'est qu'un gouffre financier !
Quelle sera sa durée de vie ? mystère !!!
Pour ma part je pense que seuls trois voir quatre Orion seront effectivement lancés avant que cette gabegie ne soit dénoncée (probablement par ceux qui l'organisent actuellement !).
En tous cas, il est peu probable que Orion ait autant de vols qu'Apollo !

Sans nul doute, le SLS est un gouffre financier. C'est un projet qui entretient un outil industriel, maintient des emplois, et fait vivre l'idée spatiale. Il a donc de mon point de vue, transitoirement, une forme d'utilité sociale, mais c'est quasiment une imposture, puisque cette utilité réelle ne correspond pas au but affiché, censé être la création d'un lanceur destiné à envoyer des équipages vers la Lune et au-delà.

Le SLS disparaîtra du paysage lorsque des lanceurs moins coûteux ayant des capacités au moins comparables apparaîtront, ce qui sera le cas dans les deux ou trois ans, avec le SuperHeavy et peut-être la New Glenn.

Le SLS est un gouffre financier, soit. Mais on parle de gouffre financier en comparaison des initiatives privées, surtout de SpaceX. Mais celui-ci, contrairement à la NASA, ne publiant pas ses comptes, la comparaison demeure très bancale.

Par comparaison, même si la situation n'est pas celle des années 1960, les lanceurs lunaires du programme Apollo ont coûté 9,4 milliards de dollars d'époque sur la totalité du programme, soit en dollars 2019, 99 milliards de dollars. Le SLS avec ses 20 Mds $ jusqu'à maintenant a encore de la marge...

Vous me direz qu'il (le SLS) ne transcende pas les foules, et contrairement au SuperHeavy, ne bénéficie pas d'un fan-club pour vanter ses (futures) qualités. Mais je préfère, pour une aventure lunaire enfin remise en selle, un lanceur traditionnel qui (espérons-le) fonctionne, à un projet peut-être futuriste, mais qui pour l'instant, n'est qu'hypothétique. Quant à Blue Origine, j'attends qu'ils lancent un premier satellite pour me prononcer.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2830
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Une chose est sûre : le SLS est le seul à pouvoir amener des hommes sur la Lune entre 2024 et 2028. Penser que SpaceX puisse qualifier un engin lunaire habité pour 2024 (ou a fortiori avant) est à mon humble avis un pur délire. Pour Artemis, seuls la National Team et Dynetics seront, je pense, dans les temps.
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2257
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 38 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum