Thomas Pesquet - Astronaute français

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Jeu 30 Juil 2020 - 21:55


Le problème du retour géographique est un casse-tête et un véritable frein à tout ce qui est gros projet car chacun cherche à avoir une part du gâteau et le résultat est souvent lamentable.
Mais comment faire autrement ?

Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Jeu 30 Juil 2020 - 22:33


@Anovel a écrit:
[...] et le résultat est souvent lamentable.

Ah bon, depuis 1979 Ariane a été lamentable ?  :scratch:

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Jeu 30 Juil 2020 - 22:41


@David L. a écrit:
@Anovel a écrit:
[...] et le résultat est souvent lamentable.

Ah bon, depuis 1979 Ariane a été lamentable ?  :scratch:
Mais non c'est juste qu'on a à faire avec des marchands de tapis !
Si une fois en place c'est quelque chose qui marche bien , la mise en place c'est le cauchemar absolu !!! (enfin c'est ce qui m'a été rapporté )
C'est tout juste si le moindre boulon ne fait pas l'objet d'une négociation !
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Jeu 30 Juil 2020 - 22:58


@David L. a écrit:
@Anovel a écrit:
[...] et le résultat est souvent lamentable.

Ah bon, depuis 1979 Ariane a été lamentable ?  :scratch:

T'es un peu de mauvaise foi sur ce coup là DavidL
Jusqu'à Ariane 4 quand la France avait la majorité du programme Ariane ça marchait bien, depuis Ariane 5 où on n'a plus cette majorité faut avouer que c'est nettement plus compliqué. Y a qu'à voir la difficile négociation concernant les évolutions d'Ariane 5 ME et du moteur Vinci.
Et le programme européen ne se limite pas à Ariane.
La France voulait plus d'évolution sur Ariane, mais les italiens voulaient leur lanceur Vega, les Allemands voulait plus de participation sur ISS (Colombus, vols d'astronautes sur ISS), etc. Chacun voulait son programme pour récupérer une maitrise d'oeuvre et en faire profiter nationalement son industrie. C'est l'éternel combat de l'ESA, aucun état n'arrive à se mettre d'accord sur un programme commun, il faut sans arret étaler nos budgets pour satisfaire les programmes de chacun. On pourrait oeuvrer pour un beau programme ambitieux mais non, on doit s'étaler et finir souvent par faire des coopérations parce qu'à cause de ça on ne peut plus faire certains programmes d'exploration seul ou dans les délais.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28920
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 31 Juil 2020 - 7:48


@Mustard a écrit:
@David L. a écrit:

Ah bon, depuis 1979 Ariane a été lamentable ?  :scratch:

T'es un peu de mauvaise foi sur ce coup là DavidL
Jusqu'à Ariane 4 quand la France avait la majorité du programme Ariane ça marchait bien, depuis Ariane 5 où on n'a plus cette majorité faut avouer que c'est nettement plus compliqué. Y a qu'à voir la difficile négociation concernant les évolutions d'Ariane 5 ME et du moteur Vinci.
Et le programme européen ne se limite pas à Ariane.
La France voulait plus d'évolution sur Ariane, mais les italiens voulaient leur lanceur Vega, les Allemands voulait plus de participation sur ISS (Colombus, vols d'astronautes sur ISS), etc. Chacun voulait son programme pour récupérer une maitrise d'oeuvre et en faire profiter nationalement son industrie. C'est l'éternel combat de l'ESA, aucun état n'arrive à se mettre d'accord sur un programme commun, il faut sans arret étaler nos budgets pour satisfaire les programmes de chacun. On pourrait oeuvrer pour un beau programme ambitieux mais non, on doit s'étaler et finir souvent par faire des coopérations parce qu'à cause de ça on ne peut plus faire certains programmes d'exploration seul ou dans les délais.

Je me permettrait d’eux remarques sur ton point de vue:

Tu dis qu’Ariane 4 et 5 (à ses débuts) marchaient bien. C’est évidemment exact. Maintenant la différence tenait essentiellement aux conditions organisationnelles techniques. L’agence ESA initiait le programme et le finançait mais la Maîtrise d’Oeuvre était entièrement confiée au CNES. C’est l’échec de l’ECA L517 qui a marqué la fin de ce mode de fonctionnement .

Il existe à l’ESA de beaux programmes ambitieux! XMM, ENVISAT, ROSETTA, HERSHEL&PLANCK, et bien d’autres ... Mais ce sont des programmes “Corner Stone” à contributions obligatoires.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2370
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 31 Juil 2020 - 15:12


@Mustard a écrit:
@David L. a écrit:

Ah bon, depuis 1979 Ariane a été lamentable ?  :scratch:

T'es un peu de mauvaise foi sur ce coup là DavidL
Jusqu'à Ariane 4 quand la France avait la majorité du programme Ariane ça marchait bien, depuis Ariane 5 où on n'a plus cette majorité faut avouer que c'est nettement plus compliqué. Y a qu'à voir la difficile négociation concernant les évolutions d'Ariane 5 ME et du moteur Vinci.
Et le programme européen ne se limite pas à Ariane.
La France voulait plus d'évolution sur Ariane, mais les italiens voulaient leur lanceur Vega, les Allemands voulait plus de participation sur ISS (Colombus, vols d'astronautes sur ISS), etc. Chacun voulait son programme pour récupérer une maitrise d'oeuvre et en faire profiter nationalement son industrie. C'est l'éternel combat de l'ESA, aucun état n'arrive à se mettre d'accord sur un programme commun, il faut sans arret étaler nos budgets pour satisfaire les programmes de chacun. On pourrait oeuvrer pour un beau programme ambitieux mais non, on doit s'étaler et finir souvent par faire des coopérations parce qu'à cause de ça on ne peut plus faire certains programmes d'exploration seul ou dans les délais.

Non, je ne pense pas être de mauvaise foi. Je réagissais à propos de la qualification d'un résultat. Pour Ariane, le résultat c'est le lanceur. Ariane 5 a connu des échecs, mais je ne pense pas du tout que ce soit un lanceur lamentable, qui perdrait des charges utiles une fois sur dix... Le résultat n'est pas l'organisation dans la coulisse ou les tractations politiques, aussi consternantes qu'elles puissent être.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 31 Juil 2020 - 23:18


Il n'empêche que Pesquet pourrait voler sur un engin européen voir français si la basse politique ne fourrait son nez dedans !
Je sais j'ai encore en travers les milliards gaspillés dans Hermès et les autres projets non-aboutis !!!
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Dim 2 Aoû 2020 - 12:05


@Anovel a écrit:Il n'empêche que Pesquet pourrait voler sur un engin européen voir français si la basse politique ne fourrait son nez dedans !
Je sais j'ai encore en travers les milliards gaspillés dans Hermès et les autres projets non-aboutis !!!

Jusqu’à preuve du contraire, nous la chance inouïe de vivre dans une démocratie et de choisir nos élus. Donc la “basse politique” c’est collectivement nous ...
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2370
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Dim 2 Aoû 2020 - 12:17


@Hadéen a écrit:
@Anovel a écrit:Il n'empêche que Pesquet pourrait voler sur un engin européen voir français si la basse politique ne fourrait son nez dedans !
Je sais j'ai encore en travers les milliards gaspillés dans Hermès et les autres projets non-aboutis !!!

Jusqu’à preuve du contraire, nous la chance inouïe de vivre dans une démocratie et de choisir nos élus. Donc la “basse politique” c’est collectivement nous ...
Complètement d'accord même si on devrait faire mieux que 40% de votant en période de pandémie
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Dim 2 Aoû 2020 - 12:24


@Anovel a écrit:
@Hadéen a écrit:

Jusqu’à preuve du contraire, nous la chance inouïe de vivre dans une démocratie et de choisir nos élus. Donc la “basse politique” c’est collectivement nous ...
Complètement d'accord même si on devrait faire mieux que 40% de votant en période de pandémie

Parfaitement d'accord !
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2370
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Et bim, il est arrivé sans que je le voie venir : c'est mon 6000ème message sur le FCS (mais pas le 6000ème "utile", restons humble :D).

Pour ce message millierversaire, je voulais vous partager un constat tout bête mais qui m'a surpris : notre Thomas Pesquet national a cumulé en une seule mission pratiquement un tiers du temps dans l'espace de tous les spationautes français. Énorme, non ? Un autre tiers est chez Jean-Pierre Haigneré (recordman), et le tiers restant est à partager entre les huit autres spationautes français. Je vous laisse imaginer la tête de ce graphique à la fin de la mission Alpha : Thomas aura pris le record à Jean-Pierre Haigneré et cumulera ~50% du temps dans l'espace de tous les français.

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 2020-024

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6546
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 7 Aoû 2020 - 18:02


C'est l'effet de la transition entre l'ère Navette et l'ère ISS avec le passage à des vols de 6 mois comme la norme pour >90% des astronautes. Même chose pour beaucoup d'astronautes américains. Seuls les russes étaient depuis Saliout 7 déjà engagés majoritairement dans des séjours de 6 mois.

Cependant les missions étaient plus variées dans les années 1990, entre des vols à vocation très scientifique (la mission de J-J Favier par exemple) à d'autres plus techniques (missions STS vers Mir, Hubble ou l'ISS par exemple).

PS : félicitation Thierz pour ton 6000ème post ! bravo
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1722
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 7 Aoû 2020 - 18:50


@Vadrouille a écrit:PS : félicitation Thierz pour ton 6000ème post ! bravo
S'il n'y avait que ça...

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22702
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 7 Aoû 2020 - 19:21


@Thierz a écrit:Et bim, il est arrivé sans que je le voie venir : c'est mon 6000ème message sur le FCS (mais pas le 6000ème "utile", restons humble :D).

Pour ce message millierversaire, je voulais vous partager un constat tout bête mais qui m'a surpris : notre Thomas Pesquet national a cumulé en une seule mission pratiquement un tiers du temps dans l'espace de tous les spationautes français. Énorme, non ? Un autre tiers est chez Jean-Pierre Haigneré (recordman), et le tiers restant est à partager entre les huit autres spationautes français. Je vous laisse imaginer la tête de ce graphique à la fin de la mission Alpha : Thomas aura pris le record à Jean-Pierre Haigneré et cumulera ~50% du temps dans l'espace de tous les français.

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 2020-024
Je te raconte pas la gueule du graphique belge :D
198 j pour Frank De Winne (96%)
8 j pour Dirk Frimout (4%)
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1333
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 37 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 7 Aoû 2020 - 20:24


Super

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6546
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Pesquet - Astronaute français - Page 15 Empty Re: Thomas Pesquet - Astronaute français

Message le Ven 7 Aoû 2020 - 21:27


Ajoutons à propos de Léopold Eyharts que lors de sa deuxième mission il s'est fait "sucrer" littéralement plus d'un mois à bord de la station et aurait pu ainsi dépasser les 100 jours dans l'espace

STS-122 était censée décoller le 6 décembre 2007 et STS-123 le 18 Février 2008 A la suite de plusieurs reports, Atlantis a décollée le 7 février. En revanche, STS-123 a connu une préparation parfaite et n'a été retardée qu'à cause de STS-122. Pour rattraper le retard dans le planning des vols, la NASA s'est hâtée pour faire partir STS-123 le plus tôt possible et a réussi à faire décoller Endeavour le 11 Mars 2008, soit à peine plus d'un mois après Atlantis, record pour deux missions STS post Columbia. De fait, Léo restera dans l'histoire de l'ISS comme le membre à part entière d'une expédition qui sera resté le moins de temps à bord !
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1722
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Paris Match HS - Collection «A la une» n°13 - Novembre-Décembre 2020
fcCtBND.jpg
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour l'info FB_ok
 
J'en profite pour partager cette rediffusion d'une de ses interviews le 4 juillet 2019 sur France Inter dans "Le temps d'un bivouac" :
https://www.franceinter.fr/emissions/le-temps-d-un-bivouac/le-temps-d-un-bivouac-31-octobre-2020

"Astronaute : voilà typiquement le genre de métier auquel on rêve quand on est petit et qu’on oublie en grandissant. A quelques exceptions près : Il se raconte qu’avant de devenir le dixième astronaute français, le petit Thomas Pesquet a passé de longues heures à piloter le vaisseau spatial en carton que lui avait confectionné son papa.
Trente ans plus tard il s’asseyait à bord d’un vaisseau Soyouz et mettait le cap sur la station spatiale internationale pour y travailler pendant 6 mois. Et ce n’était qu’un début puisque cet été Thomas Pesquet a annoncé qu’il retournerait à bord l’ISS pour une nouvelle mission au printemps 2021. 
Alors la question se pose : qu’est ce que Thomas Pesquet a de plus que tous les autres enfants de sa génération qui rêvaient eux aussi un jour d’aller voir d’un peu plus prêt les étoiles ? Faut-il être déjà un peu extraterrestre pour obtenir son ticket pour l’espace ?"
Surt
Surt

Messages : 407
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 54 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


C'est une affaire de chiffres:
Il y a des millions de jeunes qui rêvent de devenir astronautes.
En 2009, l'ESA a procédé à la sélection de 6 astronautes. La France étant un grand pays contributeur, il fallait au moins un français ou une française parmi eux.
Cette personne devait avoir entre tel et tel âge, disposer de tel diplôme, avoir telle expérience en sciences, en ingénierie, en aviation, connaître telles langues, être en excellente santé, être sportif, supporter un long séjour dans l'espace, être capable de bien communiquer....Et les sélections ont abouti à une personne. 
Thomas était au bon endroit au bon moment et personne n'arrivait à son niveau de qualification en France.

Ce qui me frappe, cependant, c'est qu'il semble que pour devenir pilote de chasse, c'est encore plus difficile!
Michael Foale a d'abord voulu devenir pilote de chasse mais il n'a pas pu être sélectionné et a eu plus de chance pour devenir astronaute.
Raoul
Raoul

Messages : 1911
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:
Ce qui me frappe, cependant, c'est qu'il semble que pour devenir pilote de chasse, c'est encore plus difficile!
Michael Foale a d'abord voulu devenir pilote de chasse mais il n'a pas pu être sélectionné et a eu plus de chance pour devenir astronaute.
on peut pas conclure sur un seul cas. il y a des cetaines, peut etres des millier de pilote de chasse qui on etait refusé pour la selection d'astonaute alors qu'il n'y a (a ma connaissance) qu'un seul cas d'astronaute qui avait etait refusé comme pilote de chasse. C'est simplement que meme s'il y a beaucoup de point commun entre astronaute et pilote de chasse, c'est pas exactement les mêmes profile, donc il suffit qu'il au pas eu un profile parfaitement cardre avec le poste de pilote a un moment et que sa match pile au bon moment pour etre astronaute.

Pour revenir en france , il faut bien se dire qu'il est plus facile d'être président de la republique que d'etre astonaute. il faut se rappeler qu'avant thomas, il n'y a pas eu de français en orbite debut 10 ans (donc au rythme actuelle sa veux dire 2 president) et le dernier premier vol daté de 2002, donc a l'epoque chirac.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:

Pour revenir en france , il faut bien se dire qu'il est plus facile d'être président de la republique que d'etre astonaute. il faut se rappeler qu'avant thomas, il n'y a pas eu de français en orbite debut 10 ans (donc au rythme actuelle sa veux dire 2 president) et le dernier premier vol daté de 2002, donc a l'epoque chirac.

Avant Thomas Pesquet, lancé le 17 novembre 2016, le précédent français était revenu sur Terre le 27 mars 2008, pas en 2002. L'écart fut de 8 ans et un peu plus de 7 mois, pas 10 ans.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


bon oui j'avais arrondi a 10an pour le dernier vol d'Eyharts. pour le "dernier premier vol" (la dernier fois qu'un astonaute a fait sont premier vol) c'était en 2002 pour l'unique vol de Philippe Perrin.   sinon on peut comparé les date de sélection thomas a était sélectionné en 2009 et avant lui c'etait Perrin 13 an plus tot. donc même si on sélectionne un astronaute français l'année prochaine, on serait encore sur en délais de 12ans. bref , en se moment il y a forcement plus de président que d'astronaute.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:C'est une affaire de chiffres:
Il y a des millions de jeunes qui rêvent de devenir astronautes.
En 2009, l'ESA a procédé à la sélection de 6 astronautes. La France étant un grand pays contributeur, il fallait au moins un français ou une française parmi eux.
Cette personne devait avoir entre tel et tel âge, disposer de tel diplôme, avoir telle expérience en sciences, en ingénierie, en aviation, connaître telles langues, être en excellente santé, être sportif, supporter un long séjour dans l'espace, être capable de bien communiquer....Et les sélections ont abouti à une personne. 
Thomas était au bon endroit au bon moment et personne n'arrivait à son niveau de qualification en France.

Ce qui me frappe, cependant, c'est qu'il semble que pour devenir pilote de chasse, c'est encore plus difficile!
Michael Foale a d'abord voulu devenir pilote de chasse mais il n'a pas pu être sélectionné et a eu plus de chance pour devenir astronaute.
La grosse différence vient de la capacité à travailler en équipe.
Dans un avion de chasse, il y a un pilote qui prend ses decisions, c'est tout. Eventuellement avec le navigateur .

Le gros plus de Thomas est je pense d'avoir été pilote de ligne et a été habitué à beaucoup plus travailler en équipage, ayant un aspect CRM ( Crew Ressource Management) beaucoup plus développé que ce qui se fait dans l'armée .
avatar
French

Messages : 49
Inscrit le : 07/05/2007
Age : 35 Localisation : feklfob

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:bon oui j'avais arrondi a 10an pour le dernier vol d'Eyharts. pour le "dernier premier vol" (la dernier fois qu'un astonaute a fait sont premier vol) c'était en 2002 pour l'unique vol de Philippe Perrin.   sinon on peut comparé les date de sélection thomas a était sélectionné en 2009 et avant lui c'etait Perrin 13 an plus tot. donc même si on sélectionne un astronaute français l'année prochaine, on serait encore sur en délais de 12ans. bref , en se moment il y a forcement plus de président que d'astronaute.

Perrin a été sélectionné par le CNES en 1990 avec Eyharts, Silve et Gasparini.
Aucun autre astronaute français n'a été sélectionné entre 1990 et 2009 soit 19 ans (ou une génération)

Avant il y avait en 1985 : Tognini, Clervoy, Haigneré, Deshays, Favier, Viso et Patat
et avant en 1980 : Chrétien et Baudry
vp
vp

Messages : 2840
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Sans oublier l'abandon par les agences spatiales nationales (le CNES en France, l'ASI en Italie...) de la sélection d'astronautes à l'ESA qui a constitué un corps unique d'astronautes européens, d'où ce qui est considéré comme la 4ème sélection "intermédiaire" en 1999 de par cette réunification (Les époux Haigneré, Michel Tognini et Léopold Eyharts sont devenus ainsi astronautes de l'ESA par ce basculement et non sélection directe par l'ESA)
Aragatz
Aragatz

Messages : 3263
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


@French a écrit:
@Raoul a écrit:C'est une affaire de chiffres:
Il y a des millions de jeunes qui rêvent de devenir astronautes.
En 2009, l'ESA a procédé à la sélection de 6 astronautes. La France étant un grand pays contributeur, il fallait au moins un français ou une française parmi eux.
Cette personne devait avoir entre tel et tel âge, disposer de tel diplôme, avoir telle expérience en sciences, en ingénierie, en aviation, connaître telles langues, être en excellente santé, être sportif, supporter un long séjour dans l'espace, être capable de bien communiquer....Et les sélections ont abouti à une personne. 
Thomas était au bon endroit au bon moment et personne n'arrivait à son niveau de qualification en France.

Ce qui me frappe, cependant, c'est qu'il semble que pour devenir pilote de chasse, c'est encore plus difficile!
Michael Foale a d'abord voulu devenir pilote de chasse mais il n'a pas pu être sélectionné et a eu plus de chance pour devenir astronaute.
La grosse différence vient de la capacité à travailler en équipe.
Dans un avion de chasse, il y a un pilote qui prend ses decisions, c'est tout. Eventuellement avec le navigateur .

Le gros plus de Thomas est je pense d'avoir été pilote de ligne et a été habitué à beaucoup plus travailler en équipage, ayant un aspect CRM ( Crew Ressource Management) beaucoup plus développé que ce qui se fait dans l'armée .
mais oui bien sur, c'est vrai qu'un pilote de chasse n'a pas la capacité de travailler  avec son officier renseignement, son mécanicien, le contrôle aérien au sol, sont leader, l'équipage de l'awac , le leader tactique, les unités au sol et les éventuelle équipe de récupération.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum