A/2017 U1 (Oumuamua) : un visiteur interstellaire ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L'astéroïde A/2017 U1 a été découvert le 19 octobre 2017 par Rob Weryk à partir des images du télescope Pan-STARRS qui recherche les géocroiseurs. Se déplaçant à une vitesse de 44 km/s, il est apparu qu'il était sur une trajectoire hyperbolique dans le référentiel géocentrique et donc n'était pas en orbite autour de notre étoile. Il viendrait donc de l'extérieur du système solaire et après sa brève visite, va le quitter pour toujours.

D'une taille de 400 m, il est arrivé de la direction de la constellation de la constellation de la Lyre, a franchi l'écliptique à l'intérieur de l'orbite de Mercure le 2 septembre 2017, est passé au périhélie le 9 septembre 2017 à 40 millions de km du Soleil et le 14 octobre 2017 à 24 millions de km de la Terre, mais n'était alors pas visible car situé dans une direction proche de celle du Soleil. Il repart actuellement dans le direction de la constellation de Pégase.

Une campagne globale d'observation est actuellement coordonnée pour étudier ce visiteur unique. Cinq orbites du télescope Hubble lui seront réservées, ainsi que des nuits sur des télescopes du Chili et d'Hawaï.

https://www.scientificamerican.com/article/astronomers-spot-first-ever-space-rock-from-another-star/
https://www.nasa.gov/feature/jpl/small-asteroid-or-comet-visits-from-beyond-the-solar-system



David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Quel dommage qu'on n'ait pas pu prévoir cet événement... Vous imaginez un équivalent de Rosetta sur un caillou qui vient peut-être d'un autre système solaire ?

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9766
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Super intéressant, merci pour l'info !

Edit : d'accord avec Nikolai, dommage qu'on ait pas pu avoir l'info plus tôt pour aller voir de près. Même si se poser dessus parait impossible vu la trajectoire/vitesse, un survol aurait déjà été incroyable.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas pour le moment, il faudra se contenter de l’examiner au télescope car pour l’accompagner sur sa trajectoire hyperbolique dans un référentiel héliocentrique, il faudrait un delta V très important...et encore plus pour le capturer et l’amener sur Terre.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:En tout cas pour le moment, il faudra se contenter de l’examiner au télescope car pour l’accompagner sur sa trajectoire hyperbolique dans un référentiel héliocentrique, il faudrait un delta V très important...et encore plus pour le capturer et l’amener sur Terre.

Ce serait une idée assez bizarre .... et la technique pour arriver à "dominer" ce sujet itinérant et le domestiquer pour le moins complexe.

Un peu ceci .... mais à la puissance p+q 🤡

A/2017 U1 (Oumuamua) : un visiteur interstellaire ? Rodeo_10
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Première spectroscopie de A/2017 U1 et premières conclusions : il est rougeâtre, comme Pluton et les objets de la ceinture de Kuiper, et uni.
https://twitter.com/FitzsimmonsAlan/status/923928561722982400
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Quel dommage qu'on n'ait pas pu prévoir cet événement...

D'où l'intérêt de financer de nombreux observatoires, certains dédiés à une veille systématique et répétitive du ciel, et pas seulement des observatoires à la pointe des capacités technologiques actuelles. Avoir un JWST dans quelques années, ce sera bien, avoir des télescopes plus banals mais en grand nombre, c'est bien aussi.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:Super intéressant, merci pour l'info !

Edit : d'accord avec Nikolai, dommage qu'on ait pas pu avoir l'info plus tôt pour aller voir de près. Même si se poser dessus parait impossible vu la trajectoire/vitesse, un survol aurait déjà été incroyable.

Effectivement, je pense que beaucoup de chercheurs auraient été très intéressés d'en connaître la composition et les rapports isotopiques.

Mais avec une vitesse de 44 km/s...

Sauf erreur, la sonde la plus rapide est New Horizons, avec 14,5 km/s... A/2017 U1 va plus que trois fois plus vite...

Il serait intéressant de calculer ce que le SLS pourrait donner comme vitesse à une petite sonde de par exemple 100 kg.


Dernière édition par David L. le Ven 27 Oct 2017 - 21:50, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Vous imaginez un équivalent de Rosetta sur un caillou qui vient peut-être d'un autre système solaire ?

Avec une découverte si tardive, la seule possibilité aurait été d'avoir une sonde déjà en orbite terrestre, couplée avec un gros étage propulsif réallumable, en attente, au cas où...

Pour le découvrir plus tôt, le problème est sa petite taille à une distance d'autant plus grande que l'on veut le découvrir tôt...

Des sondes génériques, avec un matériel de base constitué de caméras et de spectromètres, pourrait être envisagé pour pouvoir saisir des cibles d'opportunité comme des géocroiseurs et des comètes proches comme Hyakutake (1996) ou très grandes comme Hale-Bopp (1997).

A chaque départ vers une cible d'opportunité, une autre sonde serait lancée pour la remplacer à sa position d'attente. Ces sondes simples pourraient être construites en série, par exemple une tous les deux ans, en utilisant des éléments communs pour être moins coûteuses que les petits bijoux construits à l'unité et spécifiquement pour chaque mission.

Bien sûr, il faudrait aussi le budget et la volonté...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Il y avait encore un doute hier sur son origine (en écartant une observation, A/2017 U1 devenait un objet classique), mais l'origine extra-solaire semble confirmée :
https://twitter.com/coreyspowell/status/923921231589531648
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Griffon a écrit:Super intéressant, merci pour l'info !

Edit : d'accord avec Nikolai, dommage qu'on ait pas pu avoir l'info plus tôt pour aller voir de près. Même si se poser dessus parait impossible vu la trajectoire/vitesse, un survol aurait déjà été incroyable.

Effectivement, je pense que beaucoup de chercheurs auraient été très intéressés d'en connaître la composition et les rapports isotopiques.

Mais avec une vitesse de 44 km/s...

Sauf erreur, la sonde la plus rapide est New Horizons, avec 14,5 km/s... A/2017 U1 va plus que trois fois plus vite...

Il serait intéressant de calculer ce que le SLS pourrait donner comme vitesse à une petite sonde de par exemple 100 kg.
Mon message n'était peut-être pas assez clair, je pensais à un survol (avec peut-être un impacteur à la mode Deep Impact), il est clair qu'une mise en orbite est hors de question dans ce cas.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:Mon message n'était peut-être pas assez clair, je pensais à un survol (avec peut-être un impacteur à la mode Deep Impact), il est clair qu'une mise en orbite est hors de question dans ce cas.

Je n'avais effectivement pas pensé à une trajectoire d'interception, mais cette possibilité, même avec une sonde déjà en orbite, n'était pas envisageable pour A/2017 U1 vu qu'il a été découvert 5 jours après son passage au plus près de la Terre.

En l'absence d'une capacité importante d'accélération, une interception nécessiterait de le découvrir tôt. Mais l'interception pose un autre problème : la vitesse relative très importante entre les deux objets. Plus de 50 km/s... La durée pendant laquelle des observations pourraient être faites serait vraiment très, très courte !
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


En lisant les news qui tournent sur le web, je voit que la vitesse de l’astéroïde est maintenant de 25km/s.


j'ai trouvé plein de chiffres (dont je ne comprend pas grand chose) sur le blog de up-ship:

A/2017 U1 (Oumuamua) : un visiteur interstellaire ? C2017u10

http://up-ship.com/blog/?p=36051
http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K17/K17UI1.html
yoann
yoann

Messages : 5679
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


A/2017 U1 vu par un télescope de 2 m de diamètre.
https://twitter.com/FitzsimmonsAlan/status/924288856773586949
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Dans un bon nombre d'articles américains on trouve cet objet A/2017 U1 qualifié de comète et désigné par C/2017 comme dans le document publié récemment par yoann :
A/2017 U1 (Oumuamua) : un visiteur interstellaire ? A_201710

L'objet n'a semble-t-il pas eu un comportement de comète à son périhélie ? (même si sa détection formelle reste imprécise). Et ce qu'elle était dans son "système solaire" d'origine restera vraisemblablement toujours inconnu.
Donc que faut-il en penser . Est-ce celle de l'UAI qui tranchera dans la dénomination ?

montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Que ce soit un astéroïde provenant d’un autre système stellaire -après éventuellement plusieurs passages dans d’autres systèmes stellaires - est possible.
En tout cas, on devrait avoir la possibilité de déterminer avec précision, sa trajectoire héliocentrique.
On peut d’ailleurs imaginer la réciproque : de temps à autre une comète de notre système solaire, qui par effet de fronde gravitationnelle , s’échappe définitivement de notre système.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Le Minor Planet Center a renommé l'objet en astéroïde et adopté la désignation A/2017 U1

Updates: The Minor Planet Center issued a new Circular where the object has been renamed A/2017
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'observatoire du mont Palomar a obtenu un spectre de A/2017 U1 dans le domaine visible, mais avec un faible rapport signal/bruit.

Il est cohérent avec la surface rougeâtre des objets de la ceinture de Kuiper et ne montre pas de bandes d'absorption dans le domaine visible.

https://arxiv.org/pdf/1710.09977.pdf
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Quel dommage qu'on n'ait pas pu prévoir cet événement... Vous imaginez un équivalent de Rosetta sur un caillou qui vient peut-être d'un autre système solaire ?

Tu voulais que les chercheurs découvrent cet astre 10-15 ans à l'avance ?
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 257
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 51 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Ce "Rama" naturel de près de 400 m est très inhabituel ! La probabilité d'être témoin d'un tel événement à la courte échelle historique de nos moyens d'observation modernes était considérée comme très faible. Il semblerait que l'espace interstellaire est loin d'être aussi vide qu'on le pensait... C'est même une très mauvaise nouvelle pour de futurs et éloignés dans le temps voyages interstellaires par des voies conventionnelles (atteindre quelques pourcents de la célérité de la lumière). Si un tel objet a pu être observé je vous laisse imaginer la quantité d'objets plus petits, du décamètre au millimètre et l'énergie libérée par un impact d'un de ces petits objets à 5 % de c... :affraid:

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
A/2017 U1 (Oumuamua) : un visiteur interstellaire ? 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4806
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


L'objet A/2017 U1 a reçu un nouvel identifiant : 1I/2017 U1 ("I" pour "Interstellaire", le premier objet de cette catégorie) ainsi qu'un nom : " 'Oumuamua " ("éclaireur" en hawaiien).

De plus, les observations menées par le VLT au Chili, combinées à celles d'autres observatoires indiquent que 'Oumuamua est allongé (10 fois plus long que large !)

Mais on ne sait toujours pas si c'est un cylindre... :o 

L'article de SpaceRef : http://spaceref.com/asteroids/first-interstellar-asteroid-oumuamua-is-like-nothing-seen-before.html

Et l'article de l'ESO dans Nature : https://www.eso.org/public/archives/releases/sciencepapers/eso1737/eso1737a.pdf
Le zouave
Le zouave

Messages : 122
Inscrit le : 31/12/2010
Age : 47 Masculin
Localisation : Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas


@Le zouave a écrit:L'objet A/2017 U1 a reçu un nouvel identifiant : 1I/2017 U1 ("I" pour "Interstellaire", le premier objet de cette catégorie) ainsi qu'un nom : " 'Oumuamua " ("éclaireur" en hawaiien).

De plus, les observations menées par le VLT au Chili, combinées à celles d'autres observatoires indiquent que 'Oumuamua est allongé (10 fois plus long que large !)

Mais on ne sait toujours pas si c'est un cylindre... :o 

L'article de SpaceRef : http://spaceref.com/asteroids/first-interstellar-asteroid-oumuamua-is-like-nothing-seen-before.html

Et l'article de l'ESO dans Nature : https://www.eso.org/public/archives/releases/sciencepapers/eso1737/eso1737a.pdf

Mouais ...
La vitesse de l'objet n'est pas si importante que ça. Rappelons que la vitesse de la Terre est de 30 km/s et que la comète de Halley passait au périhélie à 54 km/s ...
Ici, on a 25 km/s, mais proche de nous et en vitesse radiale, ce qui, bien entendu, change la donne. Malgré tout, on aurait sans doute été capable de réaliser une mission de rdv avec un tel objet, en s'aidant de l'effet de fronde près d'une grosse planète.
Quand un objet a une vitesse à peine supérieure à la vitesse hyperbolique, on peut tout de même avoir quelques doutes sur son origine. Il me semble tout à fait possible que cet objet soit le résultat d'une collision cosmique qui aurait eu lieu à quelques milliards de km du soleil, mais bien dans le système solaire. Actuellement, il est sur une trajectoire de sortie du système solaire, on est d'accord, mais son origine reste à mon avis très incertaine.
Argyre
Argyre

Messages : 3385
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Mouais ...
La vitesse de l'objet n'est pas si importante que ça. Rappelons que la vitesse de la Terre est de 30 km/s et que la comète de Halley passait au périhélie à 54 km/s ...
Ici, on a 25 km/s, mais proche de nous et en vitesse radiale, ce qui, bien entendu, change la donne. Malgré tout, on aurait sans doute été capable de réaliser une mission de rdv avec un tel objet, en s'aidant de l'effet de fronde près d'une grosse planète.
Quand un objet a une vitesse à peine supérieure à la vitesse hyperbolique, on peut tout de même avoir quelques doutes sur son origine. Il me semble tout à fait possible que cet objet soit le résultat d'une collision cosmique qui aurait eu lieu à quelques milliards de km du soleil, mais bien dans le système solaire. Actuellement, il est sur une trajectoire de sortie du système solaire, on est d'accord, mais son origine reste à mon avis très incertaine.

Il existe par ailleurs une troisième solution : l'objet pourrait être dans le système solaire et effectuer des allers-retours entre le soleil et une grosse planète située aux confins du système solaire, la fameuse Nemesis  ...
Argyre
Argyre

Messages : 3385
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Un article en français (ça ne fait pas de mal :-) :  de ce jour :

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/oumuamua-l-asteroide-venu-d-un-autre-systeme-solaire-une-premiere_118469

avec l'animation liée :
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum