[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Empty [SpaceX]

Message le Mar 18 Sep 2018 - 17:55


voir le lien
https://www.boursier.com/actualites/reuters/le-magnat-japonais-maezawa-premier-passager-prive-de-spacex-224464.html

A suivre mais rien d'enthousiasmant. En dehors du fait que ce Mr Japonais va ou plutôt espère se faire plaisir, ce sera Sa mission et non un vol grandiose pour nous autres. Ah si il avait été français... :iout:

Le nom de la mission: "JAXAAFER", je re  :iout:

Papy Domi

Messages : 1982
Inscrit le : 13/04/2011

Revenir en haut Aller en bas


[mod]Transfert de tous les messages dans le sujet ouvert par Giwa.
David L.[/mod]
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas Elon Musk a bien insisté que ces priorités restent pour 2019 le Crew Dragon et les lancements satellitaires comme Starlink : il est pressé , mais ne tient pas à griller les étapes. 


Quant à Yusaku Maezawa, c’est loin d’être un illuminé . Il prend des risques, mais cela peut lui rapporter .


Dernière édition par Giwa le Mar 18 Sep 2018 - 22:09, édité 2 fois
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10882
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


J'imagine (et j'espère) qu'avant d'envoyer le milliardaire nippon avec ses amis de la jet set 🤡 faire la teuf en orbite lunaire, SpaceX les précédera avec de VRAIS astronautes à bord ?
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


@Gasgano a écrit:J'imagine (et j'espère) qu'avant d'envoyer le milliardaire nippon avec ses amis de la jet set 🤡 faire la teuf en orbite lunaire, SpaceX les précédera avec de VRAIS astronautes à bord ?

Il y aurait une douzaine de places sur cette nouvelle version de la BFR. S'il y a entre 6 et 8 jet-setteurs qui accompagnent notre ami Maezawa, ça laisse au moins 3 places pour des astronautes pro

Edit : Argh ! J'ai oublié les hôtesses
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2219
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


La mission, si elle a lieu un jour, sera diffusée en haute définition et en "réalité virtuelle".
https://twitter.com/elonmusk/status/1042117285568073728
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Gasgano a écrit:J'imagine (et j'espère) qu'avant d'envoyer le milliardaire nippon avec ses amis de la jet set 🤡 faire la teuf en orbite lunaire, SpaceX les précédera avec de VRAIS astronautes à bord ?
De vrais astronautes ? Il n'y en a même plus à la NASA, je m'explique :
les astronautes sont des hommes (et bientôt des femmes ) qui ont marché sur un autre astre que la Terre !
Bon d'accord c'est la désignation des cosmonautes américains, mais au fait pourquoi ceux qui vont tester cet engin devraient-ils être spécialement américain ? Un russe ferait aussi l'affaire.
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit: il semble qu'au moins les moteurs sont quasi près à entrer en production,

Quelle source officielle a annoncé cela ?

PS : Excusez-moi ..... je suis un peu terre à terre 🤡 , mais cela n'échappe à personne que cette première motorisation Méthalox haute performance .... c'est du lourd.
Encore faut-il qu'on en soit sûr ... avant de bla-blater sur un vol circum-lunaire d'un - à ce jour - vapor-launcher BFR/BFS
montmein69
montmein69

Messages : 17662
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour les raptor c'est le responsable en chef de la motorisation de chez SpaceX qui a dit que les essais étaient terminé (à la 21è convention de la Mars Society), et que la production allait commencer ( pour le moment il n'y a pas d'info officielle autre que ce que Musk a dit)
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Empty Yusaku Maezawa

Message le Mer 19 Sep 2018 - 1:09


Suite à cette annonce l'ancien astronaute de la NASA, Scott KELLY qui a passé 520 jours dans l'espace dont 1 an dans l'ISS a indiqué qu'il était volontaire pour participer à l'expédition !

[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Mz15
[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Scottk12
MRS
MRS

Messages : 373
Inscrit le : 18/02/2017
Age : 64 Masculin
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:[mod]Transfert de tous les messages dans le sujet ouvert par Giwa.
David L.[/mod]
Merci David L. 
Je remarque que vous avez fait le choix judicieux de le placer dans la rubrique SpaceX plutôt que dans la rubrique La Lune où je l’avais disposé initialement .
En effet n’oublions pas que l’objectif principal  d’Elon Musk , c’est Mars et non la Lune...et que ce voyage circumlunaire programmé pour 2023 est surtout une question d’opportunité.
Il sait aussi qu’il doit faire vite avant que Blue Origin ne mette en service sa New Glenn.
N’a-t-il pas remercié Yusaku Maezawade de l’avoir choisi plutôt que l’inverse selon l’interview d’un journaliste qu’il a rectifié ? Est-ce qu’une convention de politesse?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10882
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:
@Gasgano a écrit:J'imagine (et j'espère) qu'avant d'envoyer le milliardaire nippon avec ses amis de la jet set 🤡 faire la teuf en orbite lunaire, SpaceX les précédera avec de VRAIS astronautes à bord ?

Il y aurait une douzaine de places sur cette nouvelle version de la BFR. S'il y a entre 6 et 8 jet-setteurs qui accompagnent notre ami Maezawa, ça laisse au moins 3 places pour des astronautes pro

Edit : Argh ! J'ai oublié les hôtesses

Elon Musk n'a pas cache qu'ils aimerais faire partie du voyage.

(extrait d'un message d'hayabusa2015)

journaliste: When are you going to space? (quand irez vous dans l'espace?)
Musk: “I’m not sure. He did suggest that maybe I would join on this trip.” (je ne suis pas sur. il (maezawa je suppose) suggérera peut être que je pourrais me joindre au voyage)
Maezawa: “Oh, yea yea!” ( oh, oui oui)
Musk: “Alright, maybe we’ll both be on it.” (parfait, peut etre serons nous ensemble)

De la a imaginer Musk en hotesse comme richard branson, il n'y a qu'un pas  :megalol:
[SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Images?q=tbn:ANd9GcR5T-RHkXiJprUmM9GonFYUUUJyovil64CNXirYr3nSBEfEvLvsRg
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


A part le côté hautement théorique de la date de cette mission, je ne comprends pas trop tout le foin qu'on fait autour de sa faisabilité.
SpaceX semble avoir une bonne santé financière, de bon ingénieurs vu ce qu'ils ont fait en matière de récupération, cette société sera bientôt capable de faire du vol habité, il semble que le projet BFR soit une réalité puisque même si il sera certainement très différent de ses versions 2016/2017/2018 ils nous en ont déjà montré des bouts.
Alors bien sur tout cela peut être annulé comme beaucoup de projets dans notre domaine, mais on a déjà fait bien mieux que cette mission il y a des décennies et certaines missions robotiques me semblent même plus complexes.
C'est dommage de voir qu'en matière de vol habité nous sommes tellement habitués à être déçus (personnellement VentureStar et Hermès ont détruit mon enfance 👅 ) que nous ne sommes plus capable de croire en de nouveaux projets.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


J'avoue que j'y crois de moins en moins... Peut-être suis-je désabusé par les effets d'annonce précédents qui n'ont pas été suivis dans les faits, et encore ils étaient beaucoup plus simples que BFR (FH + Red Dragon)... BFR semble tellement complexe, et revu à la baisse chaque année, que j'ai de plus en plus de mal à croire que ça aboutira... Pour mon plus grand malheur.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Oui, je vous sens désabusés, mais il en a toujours été comme ça depuis les débuts. Moi aussi j'ai rêvé sur le projet MOL (Dyna Soar) qui était presque abouti lorsqu'il a été balayé d'un trait de plume et que dire des projets post Apollo eux aussi bien alléchants, voire d'un dès plus contrariant, l'arrêt du vol balistique cir cum lunaire habité soviétique et enfin vous avez raison de pleurnicher sur Hermes !
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13455
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Oui, je vous sens désabusés, mais il en a toujours été comme ça depuis les débuts. Moi aussi j'ai rêvé sur le projet MOL (Dyna Soar) qui était presque abouti lorsqu'il a été balayé d'un trait de plume et que dire des projets post Apollo eux aussi bien alléchants, voire d'un dès plus contrariant, l'arrêt du vol balistique cir cum lunaire habité soviétique et enfin vous avez raison de pleurnicher sur Hermes !

Dyna Soar et MOL étaient deux programmes différents, le second succédant au premier. Le X-20 Dyna Soar a été officiellement abandonné le 20 décembre 1963 et la station orbitale MOL annoncée le même jour, puis annulé le 10 juin 1969.

Lequel des deux te faisait rêver ? Le X-20 ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20365
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


En ce qui me concerne, je trouve que c’est une bonne chose que le programme BFR est été revu à la baisse pour ses débuts : la marche était trop haute . Un voyage circumlunaire me paraît raisonnable, même si ça va être très difficile à tenir pour 2023.
En tout cas faire du circumlunaire avec du récupérable , ça serait quand même mieux qu’avec du jetable vu  le prix de tels lanceurs.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10882
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Bon rappel David L, C'est Gemini modifiée qui était accrochée au MOL et Dyna Soar c'était une mini navette. Réponse les deux me fascinait.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13455
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


J'ai réécouté la bande de la présentation et j'en tire plusieurs info qui semble très intéressantes :
le fait d'utiliser des raptor atmosphériques c'est pour réduire le temps  de construction en n'ayant qu'un type de moteur à construire
il n'y aura pas de ravitaillement en vol pour ce vol
Les "boites " autour des moteurs feront place à des raptor longs pour la suite du développement
La charge utile est limité afin de ne pas être en surpoids lors du décollage pour les vols de qualifications
avec ravitaillement, les 100 tonnes métriques sont possible pour Mars (pas de détails sur le nombre) (j'ai cru comprendre avec cette motorisation et équipage réduit)
Avec des raptor optimisés la charge utile peut atteindre 200 tonnes métriques sur Mars au prix d'un voyage plus long (pour un cargo c'est pas un problème AMHA)
avatar
Anovel

Messages : 1583
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Moi je ne suis pas ingénieur ou dans l'astronautique mais il me semble que les divers changements sont liés à une volonté d'améliorer constamment le projet, de le rendre réaliste et faisable. De loin, ça semble pragmatique en tout cas.

En revanche, quid de Mars et du cargo 2022 + humains 2024 ? 

Bon, on savait que c'était un calendrier intenable l'an dernier, mais il ne me semble pas qu'Elon ait communiqué là dessus ?
avatar
alexilahio

Messages : 61
Inscrit le : 18/01/2018
Age : 41 Masculin
Localisation : belley

Revenir en haut Aller en bas


Comme j'ai un peu de mal à suivre la vitesse à laquelle les neurones d'Elon travaillent, je vais demander une confirmation sur les éléments qu'on entrevoit de l'engin qui serait utilisé.

  • Ce serait un BFR complet (booster + navette-BFS) ?

  • Le BFR serait rempli d'ergols ..... et pousserait la navette-BFS*  mais pas forcément jusqu'en orbite terrestre. Ceci afin de permettre le retour et l'atterrissage du booster à Boca Chica après largage de la navette-BFS ?
    * plutôt allégée mais avec espace et support-vie complet (?) et son plein d'ergols

  • La navette- BFS utiliserait ses ergols (du moins une partie) pour finir le lancement et s'injecter sur un trajet TLI ?

  • pour la suite du voyage on peut penser à une trajectoire comparable à celle d'Orion pour la mission EM-1 , donc un vol avec "free return" (?) ou bien un vol avec des orbites lunaires - pour satisfaire le client - puis réallumage des moteurs pour rentrer (?) ou bien autre profil (?).

    Je mets le profil de la mission EM-1 pour rappel.

    [SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Missio10

  • arrivé à proximité de la Terre, procédure de rentrée atmosphérique (à la deuxième vitesse cosmique environ) et atterrissage à Boca Chica (?)


Un sacré programme .... J'ai comme un doute qu'ils puissent programmer un tel voyage sans utiliser les ressources de la NASA ... mais à SX .... rien d'impossible disent certains (?)
montmein69
montmein69

Messages : 17662
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le BFS n'aurait que deux allumages à réaliser (je pense): se mettre en orbite terrestre puis le TLI..et le reste, Newton s'en charge..D'où le peu de carburant nécessaire..Apollo 13 a bien duré 5 jours..Musk a aussi parlé de 4 jours ?? 
Le retour m'intrigue: les ailes devraient pivoter pour diriger l'engin (même pendant la phase cruciale du retour alors qu'ils reviennent à toute vitesse de la Lune... :scratch: )
Et puis, il devrait y avoir encore du carburant à bord car le BFS va se poser sur le sol à la verticale!!!!  😢
Raoul
Raoul

Messages : 1911
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@alexilahio a écrit: il me semble que les divers changements sont liés à une volonté d'améliorer constamment le projet, de le rendre réaliste et faisable. De loin, ça semble pragmatique en tout cas.

En revanche, quid de Mars et du cargo 2022 + humains 2024 ? 
rendre réaliste oui, améliorée non vu que de tout façon le BFR 2016 n’était pas mécaniquement possible. donc oui c'est une démarche pragmatique, mais se qui commence a me faire douté, c'est que en 2016 il nous disais "sais bon c'est prés a décollé" et a moins d'un an du premier vol il nous disais que "tout se qui existait avant était faux  mais voila la version final" . d'ou la question: version final jusqu’à quand?

il admet de cette version sera un model simplifier avec que des raptor SL pour gagne du temps avant le vol de 2023 et que ensuite ils ajouterons des raptors VAC pour la version martien. donc cargo 2022 c'est impossible et humains 2024 c'est irréaliste vu qu'il y aura une mission cargo avant. 

@montmein69 a écrit:

  • pour la suite du voyage on peut penser à une trajectoire comparable à celle d'Orion pour la mission EM-1 , donc un vol avec "free return" (?) ou bien un vol avec des orbites lunaires - pour satisfaire le client - puis réallumage des moteurs pour rentrer (?) ou bien autre profil (?).


  • arrivé à proximité de la Terre, procédure de rentrée atmosphérique (à la deuxième vitesse cosmique environ) et atterrissage à Boca Chica (?)

sur la présentation de la mission de 2023 on voit pas d'orbite lunaire (en plus sa consommerait jusqu’à 2000m/s Aller/Retour et qu'es qu'on fait si le moteur ne repart pas pour rentre a la maison?) et un atterrissage dans le pacifique (le schéma est grossier mais c'est a peu prés au niveau de l'ile cliperton) surement pour pouvoir l'envoyer a l'usine de los angeles apres pour revision.
 
@Raoul a écrit:Le BFS n'aurait que deux allumages à réaliser (je pense): se mettre en orbite terrestre puis le TLI..et le reste, Newton s'en charge..D'où le peu de carburant nécessaire..Apollo 13 a bien duré 5 jours..Musk a aussi parlé de 4 jours ?? 
Le retour m'intrigue: les ailes devraient pivoter pour diriger l'engin (même pendant la phase cruciale du retour alors qu'ils reviennent à toute vitesse de la Lune... :scratch: )
Et puis, il devrait y avoir encore du carburant à bord car le BFS va se poser sur le sol à la verticale!!!!  😢

La mise en TLI depuis la LEO coûte tout de même 3,1km/s , c'est juste un peu moins que la vitesse de liberation. Surtout avec des moteurs inadapté au vide, sa veut dire qu'il faudra une masse d'ergol environ 2 fois la masse a vide du BFR+ charge utile (astronaute, support vie, aménagement interieur)+ ergol pour atterrissage.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:(...) de tout façon le BFR 2016 n’était pas mécaniquement possible. (...)

Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Comme j'ai un peu de mal à suivre la vitesse à laquelle les neurones d'Elon travaillent, je vais demander une confirmation sur les éléments qu'on entrevoit de l'engin qui serait utilisé.

  • Ce serait un BFR complet (booster + navette-BFS) ?

  • Le BFR serait rempli d'ergols ..... et pousserait la navette-BFS*  mais pas forcément jusqu'en orbite terrestre. Ceci afin de permettre le retour et l'atterrissage du booster à Boca Chica après largage de la navette-BFS ?
    * plutôt allégée mais avec espace et support-vie complet (?) et son plein d'ergols

  • La navette- BFS utiliserait ses ergols (du moins une partie) pour finir le lancement et s'injecter sur un trajet TLI ?

  • pour la suite du voyage on peut penser à une trajectoire comparable à celle d'Orion pour la mission EM-1 , donc un vol avec "free return" (?) ou bien un vol avec des orbites lunaires - pour satisfaire le client - puis réallumage des moteurs pour rentrer (?) ou bien autre profil (?).

    Je mets le profil de la mission EM-1 pour rappel.

    [SpaceX] Un voyage touristique circumlunaire en 2023 ? - Page 3 Missio10

  • arrivé à proximité de la Terre, procédure de rentrée atmosphérique (à la deuxième vitesse cosmique environ) et atterrissage à Boca Chica (?)


Un sacré programme .... J'ai comme un doute qu'ils puissent programmer un tel voyage sans utiliser les ressources de la NASA ... mais à SX .... rien d'impossible disent certains (?)
De ce que j'ai compris, pour tes 3 premières affirmations, ça sera de toutes façons toujours le cas:


  • "Ce serait un BFR complet (booster + navette-BFS) ?  " oui forcément car le BFS (et sa cu)n'a pas les capacités de se satelliser seul.
  • "La navette- BFS utiliserait ses ergols (du moins une partie) pour finir le lancement et s'injecter sur un trajet TLI ?" Oui, ca sera toujours le cas ( pour ce qui est de la finalisation de la mise sur orbite par le BFS) le booster n'a pas les capacités de mettre le BFS sur orbite, il se comporte comme un S1 de f9 il pousse le BFS jusqu'à une cetaine altitude et vitesse (entre 5000 et 10000km/h) puis revient gentiment ce poser et le BFS finalise l la mise sur orbite (comme un second étage). 
  •  "La navette- BFS utiliserait ses ergols (du moins une partie) pour finir le lancement et s'injecter sur un trajet TLI ? "Oui comme je l'ai dit au-dessus.une fois la mise sur orbite réalisée,ça dépendra du type de mission: pour une mission LEO il doit rester simplement assez d'ergol pour le retour, donc possibilité d'embarquer une masse importante;pour la mission lunaire de 2023, la CU sera faible donc on pourra faire une TLI et le retour avec le restant d'ergol;pour les missions martiennes les réservoirs du BFS devront être ré-remplis en orbite avant le grand départ...



Voilà.qu'on me corrige si j'ai dit une bêtise.merci.
avatar
Craps
Donateur
Donateur

Messages : 815
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 41 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:
@phenix a écrit:(...) de tout façon le BFR 2016 n’était pas mécaniquement possible. (...)

Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
les math, comme toujours Super

Selon les info qui était sur wiki (change depuis lundi) et donné ici :
  http://www.b14643.de/Spacerockets_2/United_States_1/SpaceX_ITS/Description/Frame.htm
 
on a
CU en LOE: 150t
navette : masse plein (Mi(s)) =1335t (elle ne comprend pas la CU) masse ergol : me(s))=1100t   isp(s)= 356s
 
Pour le booster on vas être hyper optimiste et ça en deviens très drôle.
On a pas la masse de carburant et la masse à vide , on a que la masse au décollage (mi(b)) de 3065t et pour le plaisir de l’hypothèse on va dire que c’est de l’ergol pur :hot: . Pas de réservoir, pas de moteur, l’ergol se tient et se brûle seul :megalol: mv(b)=0  me(b)=mi(b)=3065t. On a aussi isp au sol et dans le vide et pour reste optimiste on vas dire que l’isp est constante et qu’on prend la plus favorable , celle du vide isp(b)=356s
 
 
Donc on calcul
DV=isp(s)*9,81*ln((CU+mi(s))/(CU+mi(s)-me(s)) + isp(b)*9,81*ln((CU+mi(s)+mi(b))/(CU+mi(s))= 8876m/s
 
Pour s’orbité il faut atteindre la vitesse orbital (7 700m/s) et compensé le perte gravitationnel et aérodynamique (environ 1500m/s) donc 9 200m/s. Or la BFR n’a pas l’air particulièrement puissance (rapport poussé/poid =1,22, 1,4 pour une falcon 9 FT) et/ou aérodynamique .
 
Donc même avec des hypothèses complètement stupide, elle arrive pas à se mettre en orbite. Avec une CU réduit a 100t on peut se mettre en orbite, mais toujours avec un premier étage qui pèse rien , une isp ideal et on parle pas de récupération.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum