PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Planning des lancements

Derniers sujets
» Antares 230 (Cygnus NG-10) - 17.11.2018
par Astro-notes Aujourd'hui à 18:55

» Falcon heavy une mission lunaire ?
par L'Augure Aujourd'hui à 18:50

» Nouvelles d'ArianeGroup
par bds973 Aujourd'hui à 18:26

» Spatial militaire français
par bds973 Aujourd'hui à 18:10

» Delta-4H (NROL-71) - 29.11.2018
par David L. Aujourd'hui à 17:37

» Falcon 9 block 5 (SSO-A) - 19.11.2018
par Ctyastro Aujourd'hui à 17:33

» Flotte maritime de SpaceX
par Giwa Aujourd'hui à 17:07

» Soyouz-FG (Progress MS-10) - 16.11.2018 [Succès]
par nikolai39 Aujourd'hui à 16:44

» Présentation d'Arwen
par Wakka Aujourd'hui à 16:20

» [SpaceX] Constellation Starlink
par Anovel Aujourd'hui à 16:16

» Dassault rêve d'espace
par Mustard Aujourd'hui à 15:28

» Kosmonavtika sur Youtube !
par Mustard Aujourd'hui à 15:24

» Nouvelles de Northrop Grumman
par David L. Aujourd'hui à 15:19

» CZ-3B / YZ-1 (Beidou-3 MEO-17 & MEO-18) - 18.11.2018
par David L. Aujourd'hui à 14:59

» Antares 230 (Cygnus NG-11) - 17.4.2019
par David L. Aujourd'hui à 14:50

» GSLV MkIII D2 (GSAT-29) - 14.11.2018
par David L. Aujourd'hui à 14:23

» Photos des tirs d'Ariane avant la création du FCS
par Hadéen Aujourd'hui à 12:48

» Intelligence artificielle
par aldebaran Aujourd'hui à 12:35

» Présentation de Sbrugnera
par Wakka Aujourd'hui à 9:01

» L-1011/Pegasus-XL (ICON) - 2018 ?
par Astro-notes Aujourd'hui à 7:50

» ICBM Atlas
par Astro-notes Aujourd'hui à 7:45

» Atlas V 541 (GOES-S / 17) - 1.3.2018
par David L. Hier à 22:07

» Falcon 9 block 5 (Es'hail-2) - 15.11.2018
par L'Augure Hier à 22:01

» CZ-2D (Saudisat-5A & 5B) - 20.11.2018
par David L. Hier à 21:32

» Atterrisseur/rover sur Europe - 2024
par Pline Hier à 18:37

» Chercher la vie extraterrestre : pourquoi se focaliser sur Mars ?
par wettnic Hier à 14:16

» Rocket Lab
par Syl35 Hier à 13:48

» Développement du Space Launch System (2/2)
par montmein69 Hier à 12:53

» J.-Y. Le Gall
par katalpa Hier à 12:26

» Futur programme spatial américain
par katalpa Hier à 10:29

Lancement Progress MS-10

Le vaisseau de ravitaillement russe Progress MS-10 sera mis sur orbite le 16 novembre 2018 au moyen d'un lanceur Soyouz-FG, qui décollera à 18h14 UTC du pas de tir n°5, dit "Gagarine", du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Il s'agit du premier vol du lanceur Soyouz-FG depuis l'accident de Soyouz MS-10 le 11 octobre 2018. Cet événement a provoqué le report du lancement de Progress MS-10, qui était planifié initialement pour le 31 octobre 2018. Par conséquent, les conditions balistiques ne sont plus réunies pour un rendez-vous rapide, et le ravitailleur suivra donc une trajectoire classique en trente-quatre orbites, soit deux jours de voyage, pour rejoindre la Station Spatiale Internationale.

Il faut également noter que c'est un lanceur Soyouz-FG d'ancienne génération qui est utilisé pour cette mission. Le but est d'écouler les cinq exemplaires restants afin de pouvoir basculer le plus rapidement possible sur la version modernisée Soyouz-2.1a, et ce aussi bien pour les vaisseaux habités que pour les Progress MS.

Utilisé pour la première fois en 1978 pour ravitailler la station Saliout 6, le vaisseau automatique soviéto-russe Progress a évolué sur 5 versions et réalisé 161 vols avant cette prochaine mission, pour seulement 3 échecs.

Progress MS-10 doit s'amarrer à l'arrière du module Zvezda et apportera plus de 2,5 tonnes de fret. Sa mission devrait se terminer le 28 mars 2019, quand il sera détruit au-dessus de l'océan Pacifique.

16.11.2018: Succès du lancement du vaisseau de ravitaillement Progess MS-10. L'amarrage avec ISS doit avoir lieu le 18 novembre à 19h30 UTC sur le module russe Zvezda.


Lancement du Cygnus NG-10 vers l’ISS

Le 15 novembre prochain à 09h49 UTC, un lanceur Antares 230 doit lancer depuis le pas de tir LP-0A du Mid Atlantic Regional Spaceport de Wallops Island (Virginie, USA) un vaisseau de ravitaillement Cygnus enhanced (amélioré) à destination de la station spatiale internationale (ISS). Initialement dénommée OA-10 par Orbital ATK, cette mission a été rebaptisée NG-10 depuis le rachat par Northrop-Grumman Innovative Systems en juin 2018.

Ce sera le 11ème vol du vaisseau Cygnus, mais la dixième mission à destination d'ISS dans le cadre du programme Commercial Ressuply Services de la NASA.
NG-10, baptisé SS John Young en hommage au célèbre astronaute décédé en janvier dernier, sera le septième vol du de la version amélioré Cygnus enhanced (à volume augmenté), qui comporte notamment un module pressurisé amélioré et réalisé en Italie par Thales Alenia Space.

La charge utile, comprise entre 3,5 et 3,75 t, comportera des fournitures pour l'équipage et des équipements pour des expériences scientifiques (notamment sur la solidification des ciments, l'étude des changements dans la perception par les astronautes des mouvements, de la position du corps et de leur appréciation des distances, le test de la première imprimante 3D « spatiale » capable de recycler des déchets plastiques, l'évaluation d'une méthode de production de fibre optique et, en astrophysique, l'examen de la formation des chondres, parmi les plus anciens matériaux du système solaire). Elle comportera également du matériel pour la station ainsi que neuf cubesats développés dans le cadre du programme Educational Launch of Nanosatellites (ElaNa) de la NASA.

Le 18 novembre, le bras télécommandé SSRMS d'ISS réalisera la capture puis l'amarrage du vaisseau sur le port nadir du module américain Unity. Le vaisseau restera 3 mois sur ISS pour un départ qui ne devrait pas intervenir avant la fin février 2019; l'engin terminera sa course détruit dans les couches denses de l'atmosphère.

17.11.2018 : Succès du lancement et de la mise en orbite du Cygnus SS John Young. L'amarrage à l'ISS est prévu à 10h20 UTC lundi 19 novembre.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Revoir le lancement ICI


MetOp-C, la météorologie au top

Arianespace doit lancer le 7 novembre 2018 à 0h47 UTC une fusée Soyouz-ST-B / Fregat-MT porteuse du satellite MetOp-C, depuis l'Ensemble de Lancement Soyouz du Centre Spatial Guyanais. La charge utile doit être injectée sur une orbite héliosynchrone, dite de "mi matinée", à 811 km d'altitude, inclinée à 98,37°. Son orbite de travail se situera légèrement plus haut, à 820 km d'altitude.

D'une masse de 4084 kg, MetOp-C est le 3e satellite météorologique polaire européen à être lancé pour le compte de l'ESA et EUMETSAT (l'organisation européenne d'exploitation des satellites métérologiques). Ce sera le premier à décoller de la Guyane, les deux précédents, toujours opérationnels, ayant été lancés par Starsem, depuis Baïkonour, en 2006 et 2012. MetOp-C est construit par Airbus Defense & Space à partir de la plate-forme Spot Mk3.

La charge utile est constituée de 9 instruments de mesure qui observeront l'atmosphère terrestre et sa composition. En complément du domaine principal d'application, la météorologie, la teneur en ozone de l'atmosphère sera suivie avec l'instrument GOME-2 et les flux de particules ionisées seront mesurés avec SEM 2. MetOp-C emporte aussi des équipements pour les systèmes Argos (localisation et collecte de données) et Cospas-Sarsat (localisation pour sauvetage).

D'une durée de vie nominale de 5 ans, MetOp-C est le dernier satellite européen polaire de météorologie de première génération. L'arrivée de la seconde (METOP-SG) est prévue en 2022. La série A emportera des instruments optiques alors que la série B sera équipée de capteurs sensibles au domaine des micro-ondes.

Metop-C sera le 20e satellite météorologique ainsi que le 66e satellite d’observation de la Terre lancé par Arianespace.


07.11.2018 : Succès du lancement de la Soyouz ST et de la mise en orbite du satellite MetOp-C.


Naissance de la chaîne Kosmonavtika

Après avoir créé l'excellent site Kosmonavtika dédié à l'astronautique russe et devenu une référence dans ce domaine, Nicolas Pillet (Administrateur du FCS) a décidé de compléter son site par une toute nouvelle chaîne YouTube nommée "Kosmonavtika".

Évidemment la chaîne Kosmonavtika restera dans le thème de la conquête spatiale russe et tout ce qui l'entoure. Elle proposera de façon non régulière des vidéos plutôt orientées techniques tout en restant accessibles au grand public. Les sujets seront souvent basés sur l'actualité mais seront décalés dans le temps pour avoir le recul suffisant de l'analyse et de la précision. Cette actualité sera également l'occasion de revenir sur des explications plus globales. Le sérieux, la qualité des informations de cette première vidéo montre à quel point la chaîne deviendra à coup sûr également une référence sur l'astronautique russe.

Les sites et vidéos sur les activités spatiales russes sont tellement rares que cela fait de Kosmonavtika un média francophone unique, en plus d'être fiable. La chaîne vient tout juste de naître, nikolaï39 compte donc sur vous tous pour la faire connaitre.

Et les autres chaines YouTube ?
Il existe de plus en plus de chaines YouTube francophones dédiées au spatial. De tout ce que nous avons pu voir, de notre point de vue et de par leur qualité et le sérieux du travail de recherche, les quatre qui sortent du lot sont "Techniques spatiales", "Space Oddity" (qui proposent aussi d'excellents lives commentés en français), "Hugo Lisoir" et "La minute spatiale".

Nous vous invitons donc à visiter et vous abonner à cette nouvelle chaîne Youtube Kosmonavtika ICI

Bepicolombo à la découverte de Mercure

C’est le 20 octobre à 01h45 UTC qu’une fusée Ariane 5 ECA doit lancer de la ZL3 du centre spatial guyanais la sonde Bepicolombo en direction de la planète Mercure.
Après 4 ans d’études et 11 années de réalisation, Bepicolombo est enfin prête pour son voyage de 7 ans. Elle est constituée de 4 éléments : 2 orbiteurs (MPO et MMO), un bouclier solaire (MOSIF) et un module de propulsion (MTM).

Le bouclier MOSIF (Magnetospheric Orbiter Sunshield and Interface Structure) protège MMO du soleil et joue le rôle d'interface entre MMO et MPO. Le module de transfert vers Mercure MTM (Mercury Transfer Module) est chargé de la propulsion de l'ensemble depuis la Terre jusqu'à l'orbite de Mercure.

L’orbiteur MPO (Mercury Planetary Orbiter) d’une masse de 1140 kg pour une charge utile de 85 kg est une plateforme alimentée par panneaux solaires et recouvert de couches d’isolants thermiques (sa surface sera portée à des températures supérieures à 400°C). Il comporte 11 instruments dédiés à l'étude de la surface et de l'intérieur de la planète (géologie, volcanisme, tectonique, composition etc.) ainsi que de son exosphère.

MMO (Mercury Magnetospheric Orbiter) est un satellite de 275 kg développé par l'agence spatiale japonaise JAXA. Le 8 juin dernier, l’agence spatiale japonaise dévoilait le nouveau nom de MMO : Mio, désignant une voie d’eau navigable en référence au chemin parcouru par le projet. Grace à ses 5 instruments scientifiques dont la masse et la puissance totale allouée sont respectivement de 40 kg et 53 Watts, Mio étudiera principalement l’atmosphère et de la magnétosphère de Mercure.

Si tout se déroule comme espéré, la mission devrait durer 2 ans, de la mise en orbite autour de Mercure fin 2025 à une fin de mission nominale prévue au printemps 2026 et une fin de mission étendue en 2027.

20.10.2018: Succès du lancement de la sonde Bepicolombo qui fait maintenant route vers Mercure.


Lancement du vaisseau Soyouz MS-10

Le lanceur Soyouz FG doit décoller le 11 octobre 2018 à 08h40 UTC du pas de tir 1/5 de Baïkonour au Kazakhstan, il emportera le vaisseau habité Soyouz MS-10 à destination d'ISS. L'équipage sera constitué de seulement 2 membres, le cosmonaute russe Alekseï Ovtchinine et de l'astronaute américain Nick Hague. Ils constitueront les Expeditions 57/58.
Soyouz MS-10 doit réaliser un rendez-vous rapide en quatre orbites (la procédure en deux orbites n'étant pas encore qualifiée pour les vols habités) et s'amarrera au module Poïsk à 14h44 UTC, soit 6 heures et 4 minutes après son lancement.

Ce sera le deuxième vol pour Ovtchinine, qui avait déjà passé six mois sur la station en 2016. Il devrait réaliser lors de cette mission sa première sortie dans l'Espace, dont l'un des objectifs sera d'inspecter la brèche sur le vaisseau Soyouz MS-09. Il sera également le commandant d'ISS lors de l'Expédition 58. Nick Hague réalisera en revanche son premier vol. Ancien pilote de chasse, il avait été sélectionné par la NASA en 2013, et sera d'ailleurs le premier de sa promotion à voler dans l'Espace.
Durant leur séjour de 6 mois ils réaliseront en plus des tâches de maintenances de la station plus de 250 expériences et démonstrations non réalisables sur Terre. Ils devraient également être encore à bord pour recevoir les vaisseaux inhabités Dragon Crew et CST-100 qui effectueront des essais d'amarrage automatiques.

Ovtchinine et Hague rentreront sur Terre le 15 avril 2019 en compagnie du premier cosmonaute des Émirats Arabes Unis, qui aura décollé entre temps sur Soyouz MS-12 pour un vol de courte durée sur l'ISS.

11.10.2018 : Échec du lancement. A 08h42'17" UTC un incident s'est produit sur l'un des boosters du 1er étage lors de la séparation, secouant fortement l'équipage. Le lanceur a donc coupé la propulsion par sécurité empêchant une mise en orbite. La tour de sauvetage ayant déjà été éjectée la capsule n'a pu l'utiliser. Après une fin de vol balistique la capsule a permis aux 2 astronautes d'atterrir à 400 km du pas de tir. L'équipage a été récupéré en bonne santé.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Voir la vidéo du lancement ICI

Liens

Les sites d'actualité :

Techno-Science, l'actualité technologique et scientifique
Flashespace.com, en direct du ciel et de l'espace
Futura-Sciences, au coeur de la science


Les sites créés par nos membres :

Kosmonavtika, le site francophone de la cosmonautique russe, par Nikolai
De la Terre à la Lune, le programme Apollo, un fantastique voyage ..., par Apolloman
Destination Orbite, par Yantar
Pioneer_astro, par Pioneer6014
Blog sur le suivi du développement de la capsule Orion, par Wakka
L'homme sur Mars, par Argyre
La liste des satellites lancés depuis 1957, par Astro-notes
Archéovidéos, par Nyos
Cosmopif
Bourane, Energia, et les navettes soviétiques, par Buran
Space Models, par Lunokhod2
Capcom Espace, l'encyclopédie de l'espace, par Capcom

Espace-Passion, par Tezio
ISS 360°, par Visite360Pro
Kosmosnews, l'actualité spatiale russe, par Patchfree


Quelques agences spatiales du monde :
L'ESA, l'agence spatiale européenne
La NASA, l'agence spatiale américaine
Roscosmos, l'agence spatiale russe
La JAXA, l'agence spatiale japonaise
Le Cnes, l'agence spatiale française
SpaceX
ISRO, l'agence spatiale indienne
CNSA, l'agence spatiale chinoise


Les « lives », l'espace en direct :
NASA TV, l'ISS et les lancements de la NASA en direct (UStream NASA-TV HD)
Vidéos et webcams en direct du Kennedy Space Center

Les lancements d'Arianespace en direct
Spaceflight Now, l'actualité du spatial en direct


Pour plus de liens, rendez vous dans la rubrique "l'astronautique sur le web" du forum.

Prochain évènement
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

alexilahio, Astro-notes, Ctyastro, L'Augure

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 446 le Mar 6 Fév 2018 - 21:02
Aidez le Forum par un don

Petites annonces

Statistiques
Nous avons 3925 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est pierrev

Nos membres ont posté un total de 414173 messages dans 18157 sujets
Bien utiliser le forum



Dédicaces
Les dédicaces des personnages de la conquête spatiale pour le forum
Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit