PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partenariat FCS-Amazon

En achetant vos articles via notre lien vous aidez le forum à vivre
Derniers sujets
» Lancement Angara-A5 - 23 décembre 2014
par nikolai39 Aujourd'hui à 14:58

» Nouvelles du lanceur Vega
par Mekka Aujourd'hui à 12:55

» Prolongation ISS après 2020 (coût, partenaires ...)
par MarsSurfaceWanderer Aujourd'hui à 12:38

» Lancement Delta IV Heavy / Orion EFT-1 - 5 décembre 2014
par MarsSurfaceWanderer Aujourd'hui à 11:54

» [Jeux] space simulator (pour tablettes iOS & Android, PC & Mac à venir)
par agena Aujourd'hui à 11:37

» Lancement Soyouz-ST-B VS10 / O3b - 18 décembre 2014
par Astro-notes Aujourd'hui à 11:00

» Problèmes techniques sur la plateforme forum-actif
par Stikeurz Aujourd'hui à 10:34

» Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]
par Stikeurz Aujourd'hui à 10:24

» Rosetta : atterrissage et mission de Philae (Sujet n°2)
par MarsSurfaceWanderer Hier à 21:59

» [Information] News du Secteur Aérospatial Chinois
par Astro-notes Hier à 20:54

» [Information] Système de Navigation COMPASS-2 / BEIDOU-2
par Elixir Hier à 20:35

» [Téléfilm] Ascension (syfy)
par Apolloman Hier à 19:49

» La Russie envisage de créer une nouvelle station orbitale en 2017
par Goldmoon Hier à 16:57

» Eve Online (MMO spatial)
par Griffon Hier à 14:57

» Tradition du Père Noël en Russie ?
par Gergovie Hier à 14:28

» [Mission] Sonde Lunaire CE-3 (Alunissage & Rover)
par Tallinn Hier à 13:58

» [Jeux vidéos] KSP - Kerbal Space Program
par Stikeurz Hier à 10:28

» Lancement Falcon-9 / CRS-5 - 06 janvier 2015
par wakka Hier à 8:47

» Nouvelles de Mars Express
par Astro-notes Hier à 8:36

» [Mission] Sonde Lunaire CE-1
par Astro-notes Hier à 8:31

» Série Anime : Freedom
par Apolloman Sam 20 Déc 2014 - 23:05

» Une imprimante 3D dans la Station Spatiale
par Kitu Sam 20 Déc 2014 - 22:38

» Réflexions sur le paradoxe de Fermi
par Space Opera Sam 20 Déc 2014 - 22:07

» Expe 42 contact radio amateur SSTV
par Griffon Sam 20 Déc 2014 - 13:44

» Prolongation de mission pour Cassini....2017 !
par montmein69 Sam 20 Déc 2014 - 12:58

» Les nouvelles du lanceur Ariane 6
par Gergovie Sam 20 Déc 2014 - 12:50

» Espace & Exploration n°25
par yoann Sam 20 Déc 2014 - 10:27

» Le Google Lunar X Prize
par Prof_Saesee Ven 19 Déc 2014 - 19:38

» Le Lynx d'XCOR Aerospace
par lionel Ven 19 Déc 2014 - 19:30

» Lancement Strela / Kondor-E n°2 - 19 décembre 2014
par nikolai39 Ven 19 Déc 2014 - 18:46

Angara, la relève russe


21.12.14:
Après le succès du premier vol suborbital d'Angara-1.2PP, le 9 juillet dernier, qui n'utilisait que le corps central, la Russie s’apprête à lancer la version complète, l’Angara-5, le 23 décembre à 05h58 UTC depuis la base de lancement militaire de Plesetsk.

D’une masse totale de 773 tonnes pour 55,4 mètres de haut, le lanceur est assemblé dans une architecture dite en "asperge" (ou en "grappe"). C'est à dire que le premier étage se compose d'un corps central motorisé entouré de quatre autres identiques. Pour ce vol, le lanceur sera surmonté d’un étage Briz-M qui emmènera un satellite factice sur une orbite de transfert géostationnaire.
Les performances annoncées sont de 24,5 T en orbite basse, 5,4 T en orbite de transfert géostationnaire et 2,8 T en orbite géostationnaire. Dans l’avenir, l’étage Briz-M sera remplacé par l'étage KVTK (LOX/LH2), qui portera la performance en orbite géostationnaire à 5,4 tonnes.
Le constructeur de cette famille de lanceurs, Krounitchev, prévoit de développer cinq versions de puissance croissante : les A1.1, A1.2, A3, A5 et A7. Toutes ces versions utilisent comme premier étage le même corps propulsif (URM-1), soit de manière unique, soit groupés en 3, 5 ou 7 éléments. Tous sont équipés d'un moteur RD-191M, de 196 tonnes de poussée, fonctionnant au mélange kérosène et oxygène liquide.

Angara est le futur lanceur russe et prendra la relève de la Zenit et de la Proton dont les ergols sont jugés trop toxiques. Ce nouveau lanceur devrait également avoir la charge de lancer la future capsule russe PTK-NP (jusqu'à 6 cosmonautes) qui remplacera la capsule Soyouz dont le concept a plus de 50 ans.


Lancement de Falcon 9 V.1.1 - Dragon (CRS-5)


17/12/2014: SpaceX s’apprête à lancer son 5eme vaisseau Dragon à destination de la Station Spatiale Internationale le 19 décembre 2014 à 18H22 UTC à l’aide d'une Falcon 9 v1.1 à partir du SLC 40 du Cape Canaveral Air Force Station. Ce vol prévu initialement le 9 a été retardé pour permettre à la NASA de remanier la charge utile en raison de l’échec de lancement d'Antares d’Orbital Sciences Corporation le 28 octobre qui transportait le ravitailleur CRS-3.

La cargaison comprend plus de 1700 kg d'expériences scientifiques et de fournitures avec en particulier le « CATS » pour Cloud-Aerosol Transport System, qui utilise le système LIDAR (light detection and ranging ) afin de mesurer l'emplacement, la composition et la répartition de la pollution, de la poussière, de la fumée, des aérosols et autres particules dans l'atmosphère.

Une fois arrivée à proximité d'ISS, le vaisseau spatial Dragon sera capturé puis amarré au module Harmony le dimanche 21 décembre vers 11h00 UTC et y restera pendant plus de quatre semaines avant de revenir et amerrir dans l'océan Pacifique, au large de la côte de la Californie. Il rapportera près de deux tonnes d'échantillons, d'expérimentations et d'équipements provenant de la station.

Parallèlement à la mission première de CRS-5 qui est la livraison de ses fournitures à l’ISS, SpaceX continue de mettre au point son système de récupération du premier étage de Falcon 9, qui doit revenir se poser par ses propres moyens sur une barge en pleine mer. Cette barge est équipée de propulseurs couplés au système GPS qui peuvent la maintenir en place. La manœuvre s’annonce délicate en raison des marges d’erreurs du système de positionnement. E.Musk, patron de SpaceX, confiait récemment une probabilité de 50% de réussite pour cette opération.

Mise à jour (18.12.14): En raison d'un problème technique sur le lanceur, le vol est reporté au plus tôt au 06 janvier 2015.

Retrouvez le sujet de discussions ICI
Voir le lancement en direct ICI

GSLV, le nouveau gros lanceur indien


17/12/14: L'inde s'apprête à lancer son tout nouveau lanceur lourd GSLV Mark III le 18 décembre 2014 à 04:00 UTC depuis le centre spatial Satish Dhawan (Sriharikota, Inde). Pour ce premier vol test, le lanceur emportera comme charge utile une capsule expérimentale non habitée.

Cette capsule, d’un poids de 3.6 tonnes, ne fera qu'un vol suborbital culminant à 126 km et aura pour but d'expérimenter le bouclier thermique lors de la rentrée atmosphérique, puis amerrira à 1500 km de son point de lancement, dans la baie du Bengale.
Pour ce vol inaugural, bien qu'étant en version GSLV Mk III, le lanceur ne mérite qu’à moitié sa dénomination puisque seul le premier étage à ergols liquides (deux moteurs Vikas) et ses deux boosters à poudre (qui fournissent 80% des 9100 kN de poussée totale) seront alimentés. L'étage supérieur sera passif.

Le GSLV-III ou Géosynchrone Satellite Launch Vehicle Mark III est en cours de développement depuis les années 2000 avec un premier lancement qui était prévu pour 2009-2010. Mais plusieurs facteurs, y compris la défaillance de l'étage supérieur cryogénique du 15 avril 2010 ont retardé le programme. Les boosters utilisés sont à propergol solide ayant une masse de 200 tonnes tandis que l'étage de base est le L110 qui dispose de moteurs de 110 tonnes à propergol liquide. L'étage supérieur sera un C25 cryogénique mais inerte pour ce lancement. Quant à la coiffe, elle a un diamètre de 5 m pour un volume de charge utile de 100 m³.

Le responsable de l’ISRO a déclaré dernièrement que l'objectif à long terme est de faire un véhicule de 12 tonnes de capacité de lancement. Actuellement, la charge utile est de 10 tonnes en LEO et 4 à 5 tonnes en GTO.


18.12.14: Succès du lancement de la première GSLV Mk3 pour un vol suborbital. La capsule test a correctement effectué sa rentrée atmosphérique et son amerrissage.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Revoir la vidéo du lancement ICI

Succès pour Ariane 5 et CZ-4B


07/12/2014:
Deux lancements ont eu lieu avec succès cette nuit.
Le premier, Ariane 5 ECA VA221 a décollé le 06/12/14 à 20h40 UTC depuis Kourou en Guyane Française, réalisant ainsi son 6ème lancement de l'année et son 63ème succès consécutif.
Le lanceur emportait deux satellites de communication géostationnaires, Direct-Tv 14 (6300Kg) destiné à la diffusion de TV HD et 4K couvrira l'Amérique du nord, et GSAT-16 (3000Kg) de l'ISRO destiné aux communications de l'Inde.
En 2014, le centre spatial Guyanais aura effectué 10 lancements (6 Ariane 5, 1 Vega, 3 Soyouz).

Quelques heures plus tard, à 3h26 UTC, une Longue Marche CZ-4B lançait à son tour depuis le centre spatial de Taiyuan, en Chine, un satellite scientifique Sino-brésilien CBERS-4 destiné à l'observation des ressources de la Terre.
CBERS-4 arrive un an après la perte de CBERS-3 qui n'avait pas réussi à atteindre l'orbite à cause d'une panne sur un lanceur identique. CBERS-4 a une masse de 1980 Kg et se trouve sur une orbite héliosynchrone à 778 km.

Voir le sujet de discussion sur Ariane 5 ICI
Revoir le lancement d'Ariane 5 ICI
Voir le sujet de discussions sur CZ-4B/CBERS4 ICI


Venus Express : l'Étoile du Berger perd un compagnon


06 décembre 2014: La sonde européenne Venus Express, après une formidable moisson scientifique, a cessé ses activités autour de la planète Vénus. L'ESA perd ainsi une de ses plus importantes et emblématiques missions d'étude du Système solaire. La mission, d'une durée initiale de 500 jours aura finalement durée 8 ans et demi.

Après les sondes Giotto, Mars Express, SMART 1 et Rosetta, Venus Express symbolisait l'ambition de l'ESA des années 2000 d'étudier le Système solaire de façon indépendante (programme Horizon 2000+). Cette sonde était le seul engin scientifique qui étudiait la "planète jumelle" de la Terre depuis la sonde Magellan (USA) en 1994.

Bien que la médiatisation de ses résultats ait été moindre que celle de ses congénères, les conditions infernales sur Vénus la rendant moins attirante, la communauté scientifique impliquée est ravie des avancées scientifiques qui auront été permises par la sonde. Parmi ces avancées scientifiques majeures, citons la découverte d'un vortex au pôle sud, les traces d'une activité volcanique relativement récente, un éventuel ralentissement de rotation de la planète, les variations de vitesse de rotation de l'atmosphère, la présence d'ozone et la perte d'eau de celle-ci, ou encore ses interactions avec le vent solaire.

Après neuf ans dans l'espace, la mort de la sonde devenait inévitable à cause de l'épuisement de ses réserves d'ergols, ce qui avait amené les ingénieurs à tenter l'été 2014 des manœuvres de freinage atmosphérique sur une orbite basse de 184km. Le but était d'accumuler des données sur cette méthode d'aérofreinage que l'ESA aimerait utiliser pour de futures missions interplanétaires, dont ExoMars 2016. Il n'avait pas été exclu que la sonde succombe à ces escapades qui l'exposaient à des contraintes mécaniques et thermiques. Malgré cela, la sonde avait résisté et réalisé ses mesures avant de remonter sur son orbite de travail, et y reprendre son programme scientifique habituel. Depuis, l'ESA s'attendait à une perte de contact entre novembre ou décembre 2014, celle ci eu lieu le 28/11, conséquence directe de l'épuisement des réserves d'ergols qui ne lui permet plus de pointer son antenne vers la Terre. Le 03/12 l'ESA déclare la sonde perdue. Venus Express devrait se consumer dans l'atmosphère au cours de l'année.

À ce jour, aucun successeur à Venus Express n'est prévu par l'ESA. La prochaine sonde à explorer Vénus pourrait être la sonde japonaise Akatsuki, qui après une première tentative ratée en 2010, doit se mettre en orbite en 2015-2016.


Retrouvez le sujet de discussion ICI

Premier vol test de la nouvelle capsule américaine ORION


02.12.14: La Nasa va réaliser le premier vol test de son nouveau vaisseau spatial Orion. Né du programme Constellation initié par le président G.W.Bush (qui voulait la Lune) puis abrogé par B.Obama, le véhicule habité a cependant survécu à la réorientation et restructuration de la Nasa. Le lancement est prévu le 4 décembre 2014 avec le lanceur lourd Delta IV Heavy de Lockheed Martin (ULA), depuis le SLC37 à Cap Canaveral (Floride, USA) à 12h05 UTC avec une fenêtre de tir s’étalant jusqu'à 14h44 GMT.

Cette mission inaugurale, baptisée EFT-1 (Exploration Flight Test 1), est destinée à tester les éléments critiques de la capsule tels que les moteurs d'attitudes, la résistance au vide, l'informatique et l'électronique, le bouclier thermique, les parachutes et les systèmes d'amerrissage.
Dans ce but, la capsule, après une première orbite à basse altitude, sera envoyée sur une orbite bien plus haute, culminant à 5800 km d'altitude, avant de revenir 4h après vers la Terre à plus de 30.000 km/h pour simuler un retour de l'espace lointain à haute vitesse et tester son bouclier thermique.
La capsule sera récupérée par la Navy dans l'Océan Pacifique, à 1000km des côtes Californiennes.

A l'image de la capsule Apollo, dont il est nettement inspiré et plus grand, le vaisseau Orion est formé de trois principaux éléments, le Launch Abort System (tour d'éjection), le Module de commande (habité), et le Module de Service assurant la propulsion et fournissant eau, air et électricité. Ce dernier sera par la suite fabriqué par l'Agence Spatiale Européenne (ESA) en contre partie de places à destination d'ISS.
Les missions d'Orion seront aussi variées que les voyages vers ISS ou des visites d'astéroïdes, tout en ayant une capacité de vol vers la Lune et Mars. Avec un volume double du vaisseau Apollo, elle sera capable d'emporter jusqu'à 6 astronautes pendant 21 jours.
Bien que ce vol d'essai soit réalisé à partir d'une Delta IV Heavy, lors de ses futures missions habitées elle utilisera le lanceur lourd de la Nasa, le Space Launch System (SLS) en cours de développement et prévu pour 2017.

EFT-1 est le premier vol test du véhicule Orion et le premier vol d'un nouveau vaisseau spatial américain, depuis le premier vol de la navette spatiale Columbia en 1981, il y a 33 ans. Suivra, EM-1 (Exploration Mission 1) fin 2017 qui sera le premier vol d'Orion dans sa configuration finale, lancé par le Space Lauch System (SLS) pour une mission inhabitée qui comportera un survol de la Lune. Plus tard, en 2020, EM-2 sera lancé pour un premier vol habité d'Orion. Le véhicule sera à nouveau lancé par le SLS et un équipage de quatre astronautes qui réalisera une mission orbitale autour de la Lune.


Mise à jour 04/12/14: après de multiples reports liés à une intrusion et un vent trop fort, le lancement est reporté de 24h suite à des problèmes avec des vannes.
Mise à jour 05/12/14 (12:05 UTC): Succès du lancement d'Orion qui commence une mission de 4h et se trouve sur une première orbite de 198x878 km.
Mise à jour (16:30 UTC): Après avoir atteint 5809km d'apogée, la capsule est revenue dans l'atmosphère à 16:18 UTC. Les parachutes de freinage puis les principaux se sont parfaitement déployés avant de voir la capsule Orion amerrir dans le pacifique à 16:29 UTC. La mission est un succès total.

Retrouvez le sujet de discussion ICI
Revoir le lancement ICI

Liens

Les sites d'actualité :

Enjoy Space
Techno-Science, l'actualité technologique et scientifique
Flashespace.com, en direct du ciel et de l'espace
Futura-Sciences, au coeur de la science


Les sites créés par nos membres :

Kosmonavtika, le site francophone de la cosmonautique russe, par Nikolai
De la Terre à la Lune, le programme Apollo, un fantastique voyage ..., par Apolloman
Destination Orbite, par Yantar
Pioneer_astro, par Pioneer6014
Blog sur le suivi du développement de la capsule Orion, par Wakka
Le site des missions de la navette spatiale, par DGFIP
L'homme sur Mars, par Argyre
La liste des satellites lancés depuis 1957, par Astro-notes
Archéovidéos, par Nyos
Cosmopif
Bourane, Energia, et les navettes soviétiques, par Buran
Space Models, par Lunokhod2
Capcom Espace, l'encyclopédie de l'espace, par Capcom

Espace-Passion, par Tezio


Quelques agences spatiales du monde :
L'ESA, l'agence spatiale européenne
La NASA, l'agence spatiale américaine
Roscosmos, l'agence spatiale russe
La JAXA, l'agence spatiale japonaise
Le Cnes, l'agence spatiale française
SpaceX
ISRO, l'agence spatiale indienne
CNSA, l'agence spatiale chinoise


Les « lives », l'espace en direct :
NASA TV, l'ISS et les lancements de la NASA en direct (UStream NASA-TV HD)
Vidéos et webcams en direct du Kennedy Space Center

Les lancements d'Arianespace en direct
Spaceflight Now, l'actualité du spatial en direct


Pour plus de liens, rendez vous dans la rubrique "l'astronautique sur le web" du forum.

Evénement
Planning des lancements

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 1 Moteur de recherche

docstein76, Mustard, tonyrock

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 243 le Mar 27 Mar 2012 - 21:31
Statistiques
Nous avons 3252 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Maxily

Nos membres ont posté un total de 304921 messages dans 15115 sujets
Concours N°7 du Forum.

Dédicaces
Les dédicaces des personnages de la conquête spatiale pour le forum
 
Sondage
Pensez vous que la vie de l'iSS sera prolongée après 2020.
Non l'ISS sera désorbité en 2020 pour cause d'une trop grosse détérioration de l'infrastructure.
2%
 2% [ 2 ]
L'iss sera abandonnée pour des raisons politiques et financières entre partenaire.
31%
 31% [ 26 ]
Oui, la vie de l'iSS sera prolongée après 2020 par une bonne santé de l’infrastructure et de l’intérêt de tous les partenaires.
67%
 67% [ 57 ]
Total des votes : 85
Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit