Un "hélicoptère" comme éclaireur pour les prochains rovers martiens ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Les ingénieurs du jet propulsion laboratory de la NASA planchent sur un projet d'hélicoptère pour jouer les éclaireurs pour les futurs rovers Martiens.

Cela pourrait donner une meilleur visibilité pour les rovers de la direction à prendre et cela pourrait tripler les distances effectués habituellement en une journée.

L'hélicoptère pourrait voler presque tous jours en ouvrant la marche aux rovers, aidant ainsi les ingénieurs à choisir la meilleur route à prendre et repérer les meilleurs échantillons à collecter.

Le véhicule devrait peser 1kg et faire 1m10 d'envergure. 



Source (en anglais): http://www.nasa.gov/jpl/helicopter-could-be-scout-for-mars-rovers/#.VMIx89Lz2-Y

La question que je me pose, c'est comment ils vont faire avec le vent et les tempêtes sur Mars ??? Avec un appareil de 1kg !
Pumpkin Star
Pumpkin Star

Messages : 200
Inscrit le : 20/01/2015
Age : 33 Masculin
Localisation : Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Réponse non informée : en regardant la météo avant de lancer l'engin. Si il y a un anémomètre sur le rover, alors on peut vérifier si le lancement de l'engin de reconnaissance est sur ou pas. Si il ne l'est pas, on revient aux vieilles méthodes.

el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 44 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas

Un "hélicoptère" comme éclaireur pour les prochains rovers martiens ? Empty Oui pour le vol mais...

Message le Ven 23 Jan 2015 - 13:53


@el_slapper a écrit:Réponse non informée : en regardant la météo avant de lancer l'engin. Si il y a un anémomètre sur le rover, alors on peut vérifier si le lancement de l'engin de reconnaissance est sur ou pas. Si il ne l'est pas, on revient aux vieilles méthodes.

Oui pour le vol mais je pensais, même au sol, avec les pales et tout, ça fait une sacrée prise au vent 1m10...
Pumpkin Star
Pumpkin Star

Messages : 200
Inscrit le : 20/01/2015
Age : 33 Masculin
Localisation : Portugal

Revenir en haut Aller en bas


ne pas oublier que l'atmosphère de Mars est très ténue, donc quand on parle de tempète ça soulève surtout de la poussière
c'est pour ça d'ailleurs que le drone fera 1m10 pour 1kg, sur terre la moindre brise l'enverrai balader mais sur mars c'est tout juste ce qu'il faut pour arriver à décoler vu la pression atmosphérique très basse.
bed31fr
bed31fr

Messages : 749
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@bed31fr a écrit:ne pas oublier que l'atmosphère de Mars est très ténue, donc quand on parle de tempète ça soulève surtout de la poussière
c'est pour ça d'ailleurs que le drone fera 1m10 pour 1kg, sur terre la moindre brise l'enverrai balader mais sur mars c'est tout juste ce qu'il faut pour arriver à décoler vu la pression atmosphérique très basse.

hé hé, oui bien vu Super
Pumpkin Star
Pumpkin Star

Messages : 200
Inscrit le : 20/01/2015
Age : 33 Masculin
Localisation : Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Toute idée visant à améliorer les capacités des engins robotiques d'exploration me parait intéressante.

Restera à intégrer ce genre d'engin dans un futur lancement de rover vers Mars. Ce qui ne pourra se faire AMHA sans avoir donné au "cerveau" du rover la capacité à la fois de planifier les vols (en tenant compte du vent, de la visibilité, de l'ensoleillement etc ...) et de recevoir et interprêter les données reçues en temps réel pour décider de la poursuite de son exploration.
S'il faut d'abord transiter via un opérateur sur Terre ... cela ne sera guère opérationnel.

Donc je suis dubitatif sur :
The helicopter would fly ahead of the rover almost every day, checking out various possible points of interest and helping engineers back on Earth plan the best driving route.
montmein69
montmein69

Messages : 17626
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@bed31fr a écrit: sur terre la moindre brise l'enverrai balader mais sur mars c'est tout juste ce qu'il faut pour arriver à décoler vu la pression atmosphérique très basse.

D'ailleurs je pensais que c'était même impossible de faire un hélico sur mars. Donc d'après leur calcul ça serait réaliste alors. Intéressant

mais le vrai soucis pour moi c'est la batterie. Ce qui font du modélisme vous le diront. On vole 10 minutes et on a la batterie complètement à plat. Avec des si petits panneaux solaires ça prendra des jours pour recharger et faire 10 minutes de vol en gros... Pas super efficient comme technologie

Edit : ah ben c'est dit dans la vidéo que je n'avais pas regardé. 2 minutes par jour maximum d'autonomie . J'étais pas loin du tout dans mon estimation.
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


Ce projet est très intéressant et même s'il faut passer par la Terre pour programmer les déplacements du roveur le lendemain , le délai des communications entre Mars et la Terre n'est pas du tout rédhibitoire : au maximum un peu plus  de 20 minutes soit 40 pour l'aller-retour.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10771
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:2 minutes par jour maximum d'autonomie


@Giwa a écrit:Ce projet est très intéressant et même s'il faut passer par la Terre pour programmer les déplacements du roveur le lendemain .

On se console comme on peut, mais avec de telles conditions de fonctionnement .... cela m'étonnerait qu'on intègre ce système dans une mission.

Le concept est intéressant ... il doit murir et dépasser des limites techniques qui me paraissent rédhibitoires pour le moment.
Quand l'helicoptère aura une autonomie de 2 ou 3 h et que le rover pourra infléchir le déroulement de sa mission pendant cette durée pour franchir au mieux des obstacles, s'approcher d'un site intéressant, se placer au mieux pour par exemple un tir laser pour analyser des roches .... on aura un système opérationnel.
montmein69
montmein69

Messages : 17626
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


D'accord il serait bien d'augmenter l'autonomie d'un tel drone-hélicoptère : ne peut-on envisager que celui-ci se repose entre chaque vol sur une plate-forme du rover où il se rechargerait rapidement pour un nouveau vol ?

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10771
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Je trouve le concept vraiment intéressant. 

Honnêtement, avoir 2 ou 3h d'autonomie par jour pour un tel engin n'est pas réaliste. Cela dit, on parle bien d'optimisation de parcours du rover ici, pas de science en amont. Donc avoir autant d'autonomie ne montre aucun intérêt pour guider des rovers qui se déplacent à des vitesses de quelques m/j uniquement.

Si on reste pragmatique, un vol de 5 minutes suffirait amplement pour reconnaitre les surfaces sur un rayon d'une centaine de mètres autour du rover: c'est largement suffisant pour optimiser les déplacements et contraindre la meilleure voie à emprunter pour le rover.

Clément

Messages : 13
Inscrit le : 14/12/2014
Age : 36 Masculin
Localisation : Nouméa

Revenir en haut Aller en bas


@Clément a écrit:
Honnêtement, avoir 2 ou 3h d'autonomie par jour pour un tel engin n'est pas réaliste. Cela dit, on parle bien d'optimisation de parcours du rover ici, pas de science en amont. Donc avoir autant d'autonomie ne montre aucun intérêt pour guider des rovers qui se déplacent à des vitesses de quelques m/j uniquement.

Certes, ton honnêteté n'est pas contestée. Pour le réalisme .... restons prudent ... personne n'en est investi sans conteste, pour ce qui est de l'évolution des techniques d'exploration robotique martiennes (ou autres)
Ainsi, puisqu'on se projette sur de futures missions (pas avant 2025 probablement vu les programmes déjà en cours de développement) on ne peut faire de la vitesse actuelle des rovers un postulat éternel.
Justement leur vitesse est faible entre autres raisons parce qu'il n'a aucune autonomie pour s'orienter et prendre des décisions en cas de chemin "à problème".
Tout s'arrête ... et on attend la décision venant d'un opérateur terrestre (et le chargement des nouvelles instructions) pour poursuivre la mission.

Je suppute, bien sûr, sur les progrès en matière de robotique, mais je pense que dans un avenir proche, un  système plus élaboré, aura les capacités de travailler avec une certaine autonomie. Notamment on pourra accélérer si la zone s'avère sans grand intérêt et qu'un autre objectif situé à 1 ou 2 km parait (après repérage de l'hélicoptère) bien plus prometteur (et en élaborant un cheminement sécurisé au mieux, autorisant une telle vitesse).
Sinon l'intérêt de l'hélicoptère (dans les conditions de décision actuelles pour les déplacements) .....  est minime. Il faudra y consacrer du temps pour pas grand chose de plus (effet gadget)
montmein69
montmein69

Messages : 17626
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum