Fonctionnement de l'ESA : conseil de l'ESA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je me pose quelques questions sur le fonctionnement de l'ESA, je les pose ici au cas où quelqu'un sache y répondre pour m'éviter des recherches (et peut-être une prise de tête).

Apparemment, le directeur de l'ESA est nommé par le "Conseil de l'ESA". Qui est ce fameux Conseil de l'ESA ? Comment les membres sont-ils nommés ? Quels sont ses pouvoirs, ses limites ? Quelles sont ses relations (s'il y en a) avec les institutions de l'Union Européenne, avec les états membres ?

Toutes ces questions découlent d'une remarque que je me suis faite : avec un italien à la direction de l'ESA, on aurait peut-être plus de chances de voir se développer le vol habité en Europe (ou pas).

En vous remerciant d'avance...

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7098
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Quand tu parles du "Directeur", tu veux bien parler du Directeur Général de l'ESA, Johann-Dietrich WOERNER, ancien patron du DLR, nommé à la tête de l'ESA le 1er juillet 2015 ?
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2436
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Oui.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7098
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


C'est la référence au Directeur italien qui m'avait mis un doute...

Ma compréhension sûrement un peu simpliste est la suivante. Le Conseil de l'ESA est une assemblée représentative des états membres. Chaque pays membre y envoie un représentant. Chaque pays membre y dispose d'une voix aux votes. Le conseil se réunit soit au niveau "ordinaire" avec les délégués de chaque état membre, soit au niveau "ministériel" pour les séances importantes.
Le conseil définit la stratégie de l'agence et adopte les résolutions qui sont mises en œuvre par l'exécutif de l'agence.
Le conseil nomme le DG de l'agence mais aussi les Directeurs N-1.
Le conseil n'est pas pour autant tout puissant, car une fois une stratégie définie, chaque pays membre conserve son indépendance pour contribuer ou non à chaque programme décidé. Sauf pour les programmes à contribution obligatoire c'est à dire le fonctionnement et les programmes corner stones.

Sinon cet organigramme officiel est censé "éclairer" sur les prérogatives du conseil:
http://esamultimedia.esa.int/docs/Delegations/ESA_Delegate_bodies_2010.pdf
de mon point de vue, cela demeure assez abscons.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2436
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Hmmm donc tant qu'il n'y a pas une majorité d'états membres favorable à l'autonomie Européenne en matière de vol habité, rien ne se fera en ce sens. Je parlais de mettre un directeur italien car les italiens sont très tournés vers le vol habité, cf. leurs partenariats bilatéraux avec américains et chinois pour faire voler leurs astronautes.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7098
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Hmmm donc tant qu'il n'y a pas une majorité d'états membres favorable à l'autonomie Européenne en matière de vol habité, rien ne se fera en ce sens. Je parlais de mettre un directeur italien car les italiens sont très tournés vers le vol habité, cf. leurs partenariats bilatéraux avec américains et chinois pour faire voler leurs astronautes.


Non seulement il faut une majorité d'états membres favorables, mais surtout que les pays dits "favorables" contribuent seuls à la hauteur de leurs ambitions. A moins de rendre le programme obligatoire. Ce qui est peu probable; pour info les lanceurs ne SONT PAS des programmes obligatoires de l'agence. Les états font du "cherry picking" parmi les programmes qui les intéressent et qui vont leur donner du retour géographique...

Sans minimiser le rôle de synthèse du DG de l'ESA (qui est considérable pour arriver à dégager des consensus sur les programmes portés par les grands pays), tu as raison. Quel qu'il soit et qu'elles que soient ses motivations personnelles il ne fait qu'appliquer les décisions du conseil...
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2436
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum