Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


https://arstechnica.com/science/2018/05/nasa-asks-for-europa-lander-science-experiments-and-thats-a-big-deal/
La NASA-JPL demande à ses partenaires de soumettre des propositions d'instruments scientifiques pouvant  être inclus dans l'atterriseur, d'ici le 24 août 2018.
Par ailleurs on y mentionne que cette sonde serait de 16t, comparativement Europa Clipper serait environ 6t.
"Europa Lander" n'a pas encore de budget, mais la démarche ci-haut pourrait susciter l'intérêt et faire avancer les choses, selon l'auteur.

Arès F

Messages : 440
Inscrit le : 19/03/2017

Revenir en haut Aller en bas


16t à l'arrivée vers Jupiter : s'ils utilisent l'aérofreinage dans la haute atmosphère de Jupiter, avec un moteur fusée de 300s d'Isp il faudra 5 t de carburant pour insérer la sonde en orbite d'Europe (delta-V = 1100m/s)
Nous reste 11t en orbite d'Europe. L'atterrisage va coûter 5t de carburant (delta-V = 1800 m/s).
Nous reste une masse sèche de 6t. Bel engin !
aRes
aRes

Messages : 977
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Et il va falloir un super lanceur .... et peut-être quelques assistances gravitationnelles ?

L'Europe ne peut faire moins que de proposer de l'instrumentation pour aller étudier de près Europe. :sage:
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Et il va falloir un super lanceur .... et peut-être quelques assistances gravitationnelles ?

L'Europe ne peut faire moins que de proposer de l'instrumentation pour aller étudier de près Europe. :sage:

En trajet direct il faut un delta-V de 6570 m/s depuis l'orbite basse terrestre pour intercepter Jupiter. Ça fait sur la base d'un moteur cryogénique avec une isp= 435s exactement 75t à placer en orbite basse. Et aérofreinage obligatoire à l'arrivée (2010: l'année du premier contact !)
Au dessus de la limite pour le SLS block 1. Mais nickel pour le block 1b.

Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 2110
aRes
aRes

Messages : 977
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


En voyant ce schéma je me pose une question un peu hors-sujet : pour un astre dépourvu d'atmosphère, y a t-il une limite d'altitude minimale en dessous de laquelle on ne peut pas se mettre en orbite ?
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3139
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 36 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Oui ....la surface .
Théoriquement c est possible,  mais c est dangereux,  a la moindres erreurs de calcul (donc connaissance parfaite du geoide) c est le crash ou au moindre dégazage même mineur vers l avant c est fini.
Et surtout c est sans grande  interet, un orbiteur scientifiques aurait un angle  de vu très réduite et un défilement particulier rapide. Pour un vaisseau destinés a se poser , il se crasherai desle début de freinage
phenix
phenix

Messages : 2550
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Je vois. Merci Phenix
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3139
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 36 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


On doit avoir une indication sur l'altitude minimale (réellement utilisée) en voyant ce qui se pratique pour la Lune.

Théoriquement si l'engin a la vitesse minimale requise pour la satellisation .... il pourrait faire du rase-motte. Mais comme le dit Phenix cela n'aurait aucun intérêt et serait à haut risque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_de_satellisation_minimale
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


J'ai vu dans le dernier Espace & Exploration, l'utilisation du terme "Europa Lander" pour désigner la mission qui doit succéder à Europa Clipper.
Sait-on si c'est la terminologie officielle qui est adoptée ?
Auquel cas, il faudra changer le titre du Fil par exemple en :
Mission Europa Lander (atterrisseur et rover sur Europe) - 2024
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:J'ai vu dans le dernier Espace & Exploration, l'utilisation du terme "Europa Lander" pour désigner la mission qui doit succéder à Europa Clipper.
Sait-on si c'est la terminologie officielle qui est adoptée ?
Auquel cas, il faudra changer le titre du Fil par exemple en :
Mission Europa Lander (atterrisseur et rover sur Europe) - 2024

L'atterrisseur ne succédera pas à l'orbiteur. Les deux missions sont complémentaires.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Fabien0300 a écrit:En voyant ce schéma je me pose une question un peu hors-sujet : pour un astre dépourvu d'atmosphère, y a t-il une limite d'altitude minimale en dessous de laquelle on ne peut pas se mettre en orbite ?
Sur un astre dépourvu d'atmosphère, la limite est liée au relief du dit astre et surtout aux irrégularités de répartition de sa masse.
Plus on s'éloigne, plus le champ gravitique est régulier et plus l'orbite ressemble à un cercle ou une ellipse, plus on se rapproche et plus les fluctuations de gravité se font sentir et l'orbite ressemble alors à un patatoïde.
l'orbite devient alors instable et on risque rapidement de percuter la planète.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 543
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 56 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


aRes a écrit:16t à l'arrivée vers Jupiter : s'ils utilisent l'aérofreinage dans la haute atmosphère de Jupiter, avec un moteur fusée de 300s d'Isp il faudra 5 t de carburant pour insérer la sonde en orbite d'Europe (delta-V = 1100m/s)
Il y a des assistances gravitationnelles à la fois pour aller vers Jupiter et pour s'insérer sur orbite. En son temps, Galileo n'avait pratiquement pas utilisé de carburant pour s'insérer sur orbite autour de Jupiter, puis pour changer d'orbite. A son arrivée sur place, il avait utilisé 2 flybys coup sur coup pour perdre plus de 1000m/s. Et chaque flyby de lune a un potentiel de gain/perte de vitesse de plus de 500m/s.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
L'atterrisseur ne succédera pas à l'orbiteur. Les deux missions sont complémentaires.

Donc .... si je décode correctement ton terme "complémentaires" et "ne succèdera pas"  , les deux engins seraient mis sous la coiffe du même lanceur ? (probablement un SLS Block 1 avec étage supérieur ICPS ?)
Toute la question est de savoir si l'orbiteur c'est celui d'Europa clipper ou s'il y en aura un deuxième qui partira avec le lander/rover ?
C'est là qu'il y a, je crois méprise ou confusion  en tout cas information pas claire :suspect:
 
Donc je donne mon interprétation, avec la source ..... (je n'ai pas vu de document plus récent qui infirme cela ?????) :
C'est un article qui a été cité dans la page précédente, mettant en évidence qu'il y aurait deux missions avec des envols à des dates successives :

http://spacenews.com/house-bill-keeps-europa-clipper-on-track-despite-launch-vehicle-uncertainties/ a écrit:The bill provides more than $21.5 billion for NASA in fiscal year 2019. It specifically includes $545 million for Europa Clipper, a mission to orbit Jupiter and perform multiple flybys of the icy moon Europa, which scientists believe is potentially habitable. The bill also includes $195 million for a follow-on lander mission.
Le terme "follow-on" veut dire "qui suivra" .... donc mission lander séparée  :scratch:
Les élus ont souhaité que le budget affecté permette de rapprocher les dates (2022 pour l'orbiteur, 2024 pour le lander/rover)
The bill specifies that both Europa Clipper and the lander spacecraft launch using the Space Launch System rocket, in 2022 and 2024, respectively, language included in previous years’ appropriations bills.

La NASA ne proposant dans sa demande prévisionnelle de budget, que de prévoir le financement de l'orbiteur ... et d'utiliser un lanceur commercial en 2025 pour lancer cet orbiteur (ce qui est la mission Europa Clipper)
NASA’s budget proposal offered only $264.7 million for Europa Clipper and nothing for the lander, and projected a 2025 launch for Europa Clipper using a commercially procured launch vehicle.[/quote]
Elle ne voulait affecter aucun budget à "Europa Lander" (pas de trace qu'il y aurait un orbiteur supplémentaire accompagnant le lander/rover)
ce qui est en fait comparable à la configuration qu'aura Mars 2020 pour la NASA et ExoMars-2020 pour l'ESA)

Donc pour résumer ..... (à corriger s'il y a du nouveau qui serait paru, mais alors, merci d'indiquer les sources)

Mission Europa Clipper : un orbiteur qui tournera autour de Jupiter/Europe) .... et cet orbiteur servira aussi de relais de communication pour la mission suivante

mission Europa-Lander
: quelques années après (on ne sait pas encore ?) un lander visera Europe, ce lander transportant le rover sera la seule charge. Il atteindra le sol après freinage *. Ensuite communication directe avec la terre et/ou utilisant aussi l'orbiteur d'Europa Clipper - comme relais **

* masse importante d'ergols pour freiner et atterrir.
** en supposant qu'il soit toujours en état de fonctionner ???
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:
David L. a écrit:
L'atterrisseur ne succédera pas à l'orbiteur. Les deux missions sont complémentaires.

Donc .... si je décode correctement ton terme "complémentaires" et "ne succèdera pas"  , les deux engins seraient mis sous la coiffe du même lanceur ? (probablement un SLS Block 1 avec étage supérieur ICPS ?)
Toute la question est de savoir si l'orbiteur c'est celui d'Europa clipper ou s'il y en aura un deuxième qui partira avec le lander/rover ?
C'est là qu'il y a, je crois méprise ou confusion  en tout cas information pas claire :suspect:

Je voulais dire que l'atterrisseur ne succédera pas à l'orbiteur comme Iridium Next succède à la première génération, en la remplaçant.

Les deux lancements se succéderont dans le temps, 2022 puis 2024, mais les deux missions seront complémentaires.

A l'instar d'une mission comme Mars Insight, Phoenix ou Pathfinder, je ne pense pas qu'il y ait d'orbiteur prévu dans cette mission.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


En cas de défaite du représentant John Culberson (Républicain, Texas) aux prochaines élections de mi-mandat, la mission d'atterrissage sur Europe perdrait son principal défenseur.

http://www.sciencemag.org/news/2018/09/could-november-elections-scramble-controversial-us-mission-frozen-moon
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


On est donc loin d'une décision ferme concernant  cette mission pour l'instant.

Vient s'ajouter à cela que le SLS va devoir travailler sur les missions lunaires. Donc peu vraisemblable qu'on en construise beaucoup pour des vols robotiques (même si personnellement et n'engageant que ma modeste personne, je le regrette, car on peut envoyer des CU importantes et gagner du temps sur ce type de voyage) .... mais peut-être qu'Atlas 5 ferait l'affaire ? qu'une collaboration internationale aiderait la NASA àa se décider, et de notre côté, on saurait être patient :ven: :)xx

Un rover sur Europe cela aurait pourtant un intérêt indéniable et une saveur inédite* ....  :yeea:

* nonobstant ceux dont le coeur ne s'accélère que si un astronaute est du voyage (nan ... pas taper sur ma tête ! je galège 🤡 )
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:On est donc loin d'une décision ferme concernant  cette mission pour l'instant.

Ce n'est pas un problème de décision ferme ou molle. Toutes les missions d'exploration robotique de la NASA peuvent être remises en cause à chaque budget fédéral.

Si cette mission d'atterrissage sur Europe en est arrivée à ce stade, alors qu'elle n'est pas voulue par la NASA, c'est parce qu'il y avait une forte volonté du Congrès et précisément un ardant défenseur. En cas de défaite aux élections, le soutien pour ce projet pourrait être insuffisant pour les prochains arbitrages budgétaires...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


J'utilisais "décision ferme" ... pour "décision acquise définitivement".

Mais tu as raison de demander une clarification, çà rassure et évite le "misunderstanding"  .....

Quant aux décisions budgétaires à venir :scratch:

D'autant que rien non plus ne filtre du côté d-une de mes sources préférées :lol!:

Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 Madame10
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Donc, c'est d'accord pour Europa Clipper, mais pas encore pour Europa Lander ?

(Après le passage par la chambre des représentants, l'atterrisseur sur Europe reçoit un budget de 195 M$ pour l'année fiscale 2019.

Le lancement est prévu en 2024 par le SLS.)
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Les missions vers Europe ont perdu leur soutien le plus important à la chambre des représentants américaine à la suite des élections de mi-mandat. John Culberson, un républicain (eh oui) particulièrement impliqué dans les missions de recherche de la vie sur Europe et occupant un poste stratégique dans le comité définissant le budget de la NASA, a perdu son mandat face à une démocrate.

When Space Science Becomes a Political Liability
avatar
Pline

Messages : 1090
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 67 Masculin
Localisation : Gap

Revenir en haut Aller en bas


Les nouvelles dates de référence prévues pour les lancements de l'orbiteur et de l'atterrisseur :
https://twitter.com/SciGuySpace/status/1067426419632979968
Mais l'avenir est beaucoup plus incertain depuis la défaite de Culberson.

L'ancienne date prévue était 2024.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


L'atterrisseur serait reporté au plus tôt à 2030.
https://twitter.com/voooos/status/1133837763940364289

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 24759
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Le pourquoi du comment...

https://www.numerama.com/sciences/573994-pourquoi-la-vapeur-deau-sur-europe-interesse-t-elle-autant-la-nasa.html

Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 Europe-lune-jupiter-1024x576
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Voici quelques informations données par Conor A Nixon (@Shamrocketeer) - astronome et scientifique planétaire travaillant au laboratoire des systèmes planétaires du Goddard Space Flight Center - à propos d'Europa lander.

- Un vaisseau spatial en 4 parties de 15,5 tonnes
Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 1_jfif39

Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 2_jfif17

- Europa Lander utilisera la technologie «skycrane» pour réussir un atterrissage précis sur un emplacement sûr mais scientifiquement intéressant sur la surface glacée et rugueuse d'Europa.
Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 1_jfif40

- Les instruments d'Europa Lander mourraient très tôt dans le champ de rayonnement sévère de Jupiter sans protection. Pour prolonger leur durée de vie à trois semaines, ils seront blindés dans une «voûte» en aluminium de 100 kg ayant jusqu'à 8 cm d'épaisseur.

- Échantillonnage: sur la surface froide d'Europe, la glace est aussi dure que la roche sur Terre. Un bras externe raclera, déchiquettera ou forera la surface pour collecter des échantillons et les transférer à l'intérieur de l'atterrisseur pour analyse par ses instruments.
Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 1_jfif41

- Protection planétaire: le dernier acte d'Europa Lander consistera à s'auto-stériliser pour empêcher que des microbes terrestres robustes restés à l'intérieur du vaisseau ne contaminent cet autre monde. Une pyrotechnie sera allumée pour immoler les entrailles du vaisseau spatial.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27199
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le schéma du trajet, qui est illustré par un SLS Block 1b cargo .... peut-il être considéré comme prémonitoire ?

Projet de mission EUROPA-LANDER (NASA) - 2026 ? - Page 2 Lancem12

En effet le choix du lanceur n'est pas encore fait.
Le SLS a le mérite de pouvoir réduire notablement la durée du voyage et c'est un lanceur qui va être qualifié pour les vols lunaires habités ..... mais on sait aussi qu'il est cher et long à construire.

D'un autre côté .... ce vol pourrait être l'occasion de qualifier le nouvel étage EUS destiné à remplacer l'ICPS* ..... un feuilleton dont on ne connait pas encore les péripéties .....

* un vol cargo avant de l'utiliser pour du vol habité lunaire


Dernière édition par montmein69 le Lun 18 Mai 2020 - 11:59, édité 2 fois
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Vraiment hâte d'admirer la vue depuis le sol d'Europe avec Jupiter dans le ciel (si c'est sur sur la face orientée vers Jupiter). Espérons que les geysers auront déposé des choses très intéressantes sur la surface :)xx

En étant optimiste, imaginons que les geysers recrachent des micro-organismes, ceux-ci seraient-ils détectables avec les radiations absolument terribles qui existent à la surface d'Europe (en partant du principe qu'ils sont foutus comme sur Terre). Seraient-ils juste morts ou complètement transformés en soupe ?


PS : Europa Lander a déjà son sujet :

https://astronautique.actifforum.com/t18492p25-atterrisseur-rover-sur-europe-novembre-2026
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3139
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 36 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum