Soyouz-2.1a (Progress MS-09) - 9.7.2018

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Distance : 273 m à 1h14 GMT.

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas


Distance : 24 m, au-dessus de la Nouvelle Guinée.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Contact et capture confirmés à 1h31 GMT, au-dessus du nord de l'Australie.

Les images en haute définition de la phase finale de l'approche étaient superbes.  :eeks:



















David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Progress MS-09 lancement

Progress MS-09 approche, contact et capture
SciNews
SciNews

Messages : 183
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 102 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Ce qui l'est moins c'est la tentative de RdV super-rapide avec la station :

Overall, this is Roscosmos’ third attempt to launch a Progress resupply vehicle to the International Space Station and have it dock in just three and a half hours.  
Effectivement cette tentative de rdv ultrarapide n'était pas de la routine : c'était une première !
(les autres lancements qui avaient été prévus pour cela avaient été soit repoussé pour je ne sais plus quel problème survenu, soit reprogrammé - du fait d'autres lancements prioritaires - à une date qui ne pouvait convenir à la tentative).
Et pour une première c'est une réussite donc.

bravo bravo bravo
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 64 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Ca, c'est vite fait bien fait.  bravo Super
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13687
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Le "old space" .... ne se défend décidément pas trop mal au niveau technologique. Pour un lanceur conçu il y a plus d'un demi-siècle :respect ! Et pour le Progress ... : "vite fait, bien fait* je m'arrime comme un grand" :yeea:

* un mantra cher à Astro-Notes :ven:
montmein69
montmein69

Messages : 17890
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


On peut imaginer que pour certaines expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la biologie, la brièveté des trajets du Progress vers l'ISS puisse être utile. Toutefois, je ne sais pas si à ce stade des exemples précis de telles expériences peuvent être donnés.

Cela pourrait également servir en cas de catastrophe à bord de l'ISS, d'impossibilité pour les astronautes de redescendre avec les Soyouz amarrés à la station et de besoin de secours. Mais l'ISS est une station sûre, et de toute façon il n'est pas envisagé de tenir en permanence un lanceur Soyouz en attente pour un lancement impromptu.

Cette technologie du rendez-vous rapide, qui d'ailleurs avait été expérimentée par les Américains dès les années 1960, a en revanche sûrement des applications militaires.

Par ailleurs, bien entendu, si les Russes ont pu réaliser ce rendez-vous automatique en trois heures avec un ravitailleur Progress, il n'y a a priori pas d'obstacle à ce qu'ils soient capables d'acheminer aussi vite en Soyouz un équipage vers l'ISS, ce qui représentera une amélioration significative pour les cosmonautes, compte tenu de l'inconfort du Soyouz. Mais à ce stade, pour le Soyouz, on a parlé de rendez-vous en six heures au lieu de quarante-huit traditionnellement. Trois heures pour passer du sol à l'ISS, ce  serait vraiment impressionnant.

Si le Soyouz ne coûtait pas si cher, on pourrait faire l'aller et retour Terre-ISS-Terre dans la journée, par exemple pour organiser en terrain neutre des sommets de chefs d'Etat, afin de leur donner la hauteur de vue qui convient avant la signature solennelle d'un Traité. Mais cela, le Old Space ne le réalisera jamais, et le New Space ne l'a pas inscrit dans ses projets pour le moment.
:iout:
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1780
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:On peut imaginer que pour certaines expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la biologie, la brièveté des trajets du Progress vers l'ISS puisse être utile. Toutefois, je ne sais pas si à ce stade des exemples précis de telles expériences peuvent être donnés.

Cela pourrait également servir en cas de catastrophe à bord de l'ISS, d'impossibilité pour les astronautes de redescendre avec les Soyouz amarrés à la station et de besoin de secours. Mais l'ISS est une station sûre, et de toute façon il n'est pas envisagé de tenir en permanence un lanceur Soyouz en attente pour un lancement impromptu.

Cette technologie du rendez-vous rapide, qui d'ailleurs avait été expérimentée par les Américains dès les années 1960, a en revanche sûrement des applications militaires.

Par ailleurs, bien entendu, si les Russes ont pu réaliser ce rendez-vous automatique en trois heures avec un ravitailleur Progress, il n'y a a priori pas d'obstacle à ce qu'ils soient capables d'acheminer aussi vite en Soyouz un équipage vers l'ISS, ce qui représentera une amélioration significative pour les cosmonautes, compte tenu de l'inconfort du Soyouz. Mais à ce stade, pour le Soyouz, on a parlé de rendez-vous en six heures au lieu de quarante-huit traditionnellement. Trois heures pour passer du sol à l'ISS, ce  serait vraiment impressionnant.

Il n'y a pas à proprement dit de nouvelle technologie mise en oeuvre pour réaliser cette poursuite en deux orbites. C'est surtout une meilleure précision de l'injection par le lanceur et des manœuvres orbitales, et surtout la bonne position de l'ISS par rapport au pas de tir au moment du décollage.

Je doute que cette première réalisée avec Progress MS-09 ait quelque application militaire que ce soit. D'une part, les deux poursuites encore plus rapides, dont une soviétique (le premier arrimage deux Soyouz, sous l'étiquette Cosmos), ont eu lieu dès les années 60 et d'autre part un tir tendu, façon destruction de NROL-21, est encore plus rapide...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Il n'y a pas à proprement dit de nouvelle technologie mise en oeuvre pour réaliser cette poursuite en deux orbites.

Si : le système de navigation par satellite ASN-K, qui permet de se passer des mesures d'orbite faites depuis le sol, qui sont très chronophages.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9839
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@David L. a écrit:
Il n'y a pas à proprement dit de nouvelle technologie mise en oeuvre pour réaliser cette poursuite en deux orbites.

Si : le système de navigation par satellite ASN-K, qui permet de se passer des mesures d'orbite faites depuis le sol, qui sont très chronophages.

Merci pour la correction.  Super

Ce système utilise le réseau Glonass ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:On peut imaginer que pour certaines expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la biologie, la brièveté des trajets du Progress vers l'ISS puisse être utile.

Le but principal des rendez-vous rapides ou ultra-rapides est de préserver la santé de l'équipage. Les études montrent que le principal obstacle à l'adaptation à la microgravité, c'est le séjour en Soyouz de deux jours.

@PierredeSedna a écrit:Cela pourrait également servir en cas de catastrophe à bord de l'ISS, d'impossibilité pour les astronautes de redescendre avec les Soyouz amarrés à la station et de besoin de secours. Mais l'ISS est une station sûre, et de toute façon il n'est pas envisagé de tenir en permanence un lanceur Soyouz en attente pour un lancement impromptu.

De toute façon, les conditions balistiques qui permettent ce type de rendez-vous sont tellement spécifiques qu'il ne sera pas possible de le réaliser le jour où il y aura un gros pépin.

@PierredeSedna a écrit:Par ailleurs, bien entendu, si les Russes ont pu réaliser ce rendez-vous automatique en trois heures avec un ravitailleur Progress, il n'y a a priori pas d'obstacle à ce qu'ils soient capables d'acheminer aussi vite en Soyouz un équipage vers l'ISS, ce qui représentera une amélioration significative pour les cosmonautes, compte tenu de l'inconfort du Soyouz. Mais à ce stade, pour le Soyouz, on a parlé de rendez-vous en six heures au lieu de quarante-huit traditionnellement. Trois heures pour passer du sol à l'ISS, ce  serait vraiment impressionnant.

Ils vont faire encore un essai avec le prochain Progress (fin d'année), puis les Soyouz MS basculeront eux aussi sur ce type de rendez-vous.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9839
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Ce système utilise le réseau Glonass ?

GLONASS + GPS.

J'ai mis quelques infos ici (paragraphe 3.5), pour ceux qui sont intéressés :

https://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/soyouz/tech/rdv/rdv.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9839
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Quelques images de l'approche de Progress MS-09 :









Dernière édition par David L. le Mar 10 Juil 2018 - 21:35, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@PierredeSedna a écrit:On peut imaginer que pour certaines expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la biologie, la brièveté des trajets du Progress vers l'ISS puisse être utile.

Le but principal des rendez-vous rapides ou ultra-rapides est de préserver la santé de l'équipage. Les études montrent que le principal obstacle à l'adaptation à la microgravité, c'est le séjour en Soyouz de deux jours.

Parce que le Soyouz est exigu ou parce qu'ils ne peuvent y faire d'exercice physique ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Parce que le Soyouz est exigu ou parce qu'ils ne peuvent y faire d'exercice physique ?

Ce n'est pas lié au manque d'exercice. Le sport permet de mieux s'adapter à la pesanteur quand on revient, et non de s'adapter à l'apesanteur quand on part.

Ce sont les conditions de vie spartiates du Soyouz qui gênent l'adaptation.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9839
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@David L. a écrit:Parce que le Soyouz est exigu ou parce qu'ils ne peuvent y faire d'exercice physique ?

Ce n'est pas lié au manque d'exercice. Le sport permet de mieux s'adapter à la pesanteur quand on revient, et non de s'adapter à l'apesanteur quand on part.

Ce sont les conditions de vie spartiates du Soyouz qui gênent l'adaptation.

Qu'est-ce qui est le plus pénible dans ce vaisseau durant le trajet vers la station ? J'ai observé lors des retransmissions de certaines arrivées dans la station que les équipages qui sortent du Soyouz semblent frigorifiés. Je ne suis pas sûr que les toilettes du Soyouz soient confortables, mais passons. Dans la cabine, je doute que l'on puisse s'étirer... Personnellement si j'étais invité, je prendrais des cachets de potassium pour éviter les crampes. Mais heureusement, il y a le module orbital, où l'on devrait pouvoir se dégourdir les jambes et les bras. S'ils se répartissent entre les deux modules et passent de l'un à l'autre une fois l'orbite atteinte, n'est-ce pas un peu moins désagréable ? Je me pose enfin une question : dans un habitacle aussi étroit, peut-on éviter que l'air ne soit un peu vicié ?
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1780
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


L'approche de Progress MS-09, en accéléré :
https://twitter.com/OlegMKS/status/1016781932439461889
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Qu'est-ce que les images en HD sont belles !  :up8:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13687
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@PierredeSedna a écrit:Par ailleurs, bien entendu, si les Russes ont pu réaliser ce rendez-vous automatique en trois heures avec un ravitailleur Progress, il n'y a a priori pas d'obstacle à ce qu'ils soient capables d'acheminer aussi vite en Soyouz un équipage vers l'ISS, ce qui représentera une amélioration significative pour les cosmonautes, compte tenu de l'inconfort du Soyouz. Mais à ce stade, pour le Soyouz, on a parlé de rendez-vous en six heures au lieu de quarante-huit traditionnellement. Trois heures pour passer du sol à l'ISS, ce  serait vraiment impressionnant.

Ils vont faire encore un essai avec le prochain Progress (fin d'année), puis les Soyouz MS basculeront eux aussi sur ce type de rendez-vous.

N'était-il pas question de faire lancer la capsule Soyouz avec une version 2-1 A (ou 2-1 B ?) du lanceur en remplacement de la version FG ? (comme a été faite la transition pour les cargos Progress) ? C'est imminent ? ou cela prendra encore du temps ? Auquel cas je pense qu'ils attendront pour faire coïncider avec le RdV ultra-rapide ?

Nikolaï a écrit:
David L. a écrit:
   Ce système utilise le réseau Glonass ?


GLONASS + GPS.

J'ai mis quelques infos ici (paragraphe 3.5), pour ceux qui sont intéressés :

https://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/soyouz/tech/rdv/rdv.html

Question :
Pour le système de positionnement, j'avais lu que cela nécessitait aussi l'utilisation de 3 satellites "Loutch" c'est en rapport avec les communications .... mais c'est bien utilisé dans tout le processus d'approche et d'amarrage par l'envoi d'instructions (ou pas ?)
montmein69
montmein69

Messages : 17890
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Il est effectivement prévu (une série de modifications nécessaires a été approuvée en février 2017 par Roskosmos)  le passage de la Soyouz FG à la Soyouz 2.1a pour le lancement des  Soyouz MS .
Nicolai39 pourra apporter toutes précisions à ce sujet.


Et si j'en crois le contenu tiré d'un communiqué de Roskosmos (https://www.roscosmos.ru/25288/ ) , le rendez-vous en 2 orbites n'est possible que si le lanceur est une 2.1a donc pas une FG.
Ce qui veut dire que pour un RDV en 2 orbites pour un Soyouz MS, il faudrait attendre le passage sur 2.1a:

La transition vers un nouveau système «court» n'est devenue possible qu'avec la mise en service du lanceur Soyouz-2.1a, qui permet d'injecter des vaisseaux spatiaux sur une orbite donnée avec la plus grande précision en termes de caractéristiques techniques et de capacités de contrôle.
(Переход к новой «короткой» схеме стал возможен только с вводом в эксплуатацию ракеты-носителя «Союз-2.1а», позволяющей по своим техническим характеристикам и возможностям системы управления выводить космические объекты на заданную орбиту с высочайшей точностью.)

Soyouz-2.1a (Progress MS-09) - 9.7.2018 - Page 2 2-vitkovaa
RD107
RD107
Donateur
Donateur

Messages : 973
Inscrit le : 17/04/2007
Age : 71 Masculin
Localisation : France - Nord

Revenir en haut Aller en bas


Oui, le rendez-vous en deux orbites n'est possible qu'avec une précision d'injection suffisante, que seule la Soyouz-2.1a permet.

Il n'y a plus que quelques Soyouz-FG en stock (je ne me rappelle plus le nombre exact), et les Soyouz MS basculeront donc sur Soyouz-2.1a dès l'année prochaine.

C'est le but du vol inhabité (Soyouz MS-14) d'août 2019 dont on parle dans un autre fil : qualifier le tandem Soyouz-2.1a+Soyouz MS.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9839
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Pour revoir les couvertures du lancement et de l'arrimage sur NASA TV :



David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22063
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Sur la video précédente, une partie très intéressante, entre approximativement 32:00 et 35:00, montre la mise dans l'axe du Progress lors de la rétraction après la capture. Je n'avais jamais vu ça aussi bien, souvent c'est coupé au montage.
avatar
cosmochris

Messages : 1611
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Tu as raison cosmochris c'est une séquence que je n'avais pas vue. Beau travail des automates.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13687
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum