La fusée d'archimède/Archytas de Tarente (5ème siècle av JC!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Lors de ma visite en Grèce fin 2018, quelle ne fut pas ma surprise, en visitant un musé consacré à Archimède(né à Syracuse vers 287 av. J.-C. et mort en cette même ville en 212 av. J.-C), de constater que les Grecs antiques avaient, déjà en leur temps, imaginé une fusée (à vapeur).
L'inventeur serait un autre savant grec, Archytas de Tarente (né vers 435 av. J.-C. à Tarente et mort en 347 av. J.-C. au large de l'Apulie).
Il s'agissait de chauffer une marmite contenant de l'eau et raccordée à une petite fusée(en forme de pigeon avec un corps creux pour stocker une certaine quantité de vapeur d'eau), puis de désolidariser la fusée de la marmite. La fusée était alors propulsée par réaction sur quelques dizaines, voire centaine de mètres, par la poussée issue de la détente/libération de la vapeur.
Je vous laisse voir les photos que j'ai prises du dispositif en question:
 La fusée d'archimède/Archytas de Tarente (5ème siècle av JC!) Archim10
La fusée d'archimède/Archytas de Tarente (5ème siècle av JC!) Archim11
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 33 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


Belle trouvaille.
Ca parait avoir été reconstitué à partir d'une description littéraire plutôt que de schéma.
"Nuits attiques", compilation d'un auteur romain, Aulu-Gelle, lui-même citant un auteur plus ancien.
Livre 10, chapitre 12
http://remacle.org/bloodwolf/erudits/aulugelle/index.htm

...

Cependant il est un prodige, opéré par Archytas, philosophe pythagoricien, qui n'est pas moins étonnant, et dont on conçoit davantage la possibilité. Les plus illustres des auteurs grecs, et entre autres le philosophe Favorinus, qui a recueilli avec tant de soin les vieux souvenirs, ont raconté du ton le plus affirmatif qu'une colombe de bois, faite par Archytas à l'aide de la mécanique, s'envola.  Sans doute elle se soutenait au moyen de l'équilibre, et l'air qu'elle renfermait secrètement la faisait mouvoir. Je veux, sur un sujet si loin de la vraisemblance, citer les propres mots de Favorinus : « Archytas de Tarente, à la fois philosophe et mécanicien, fit une colombe de bois qui volait. Mais, une fois qu'elle s'était reposée, elle ne s'élevait plus ; le mécanisme s'arrêtait là
...

lambda0
lambda0

Messages : 4614
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum