[Vidéo] Comprendre les points de Lagrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Une très bonne vidéo d'Astronogeek pour comprendre pourquoi les points de Lagrange existent

Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3139
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 36 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


oui je suis d'accord.... très bon  Super
philippe26
philippe26

Messages : 383
Inscrit le : 20/12/2017
Age : 51 Masculin
Localisation : France Valence

Revenir en haut Aller en bas


Question : ( j'ai fait qqles recherches sans trouver de réponses, snif !)
    Existe-t-il des points de Lagrange entre le trou noir massif et central de la voie lactée et un autre trou noir granvitant autour ?
    Même question pour deux galaxies, par ex entre la voie lactée et la galaxie naine du sagitaire ?
Troll
Troll

Messages : 177
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


C'est vrai que si certains points tombent sur mon sens, d'autres sont pour moi moins facile à garder en mémoire tant ils sont compliqués et rares dans la rédaction littéraire.  FB_reflechi
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15288
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Très bien cette vidéo.
Il y a cependant une énormité, je cite: "le télescope James Webb sera en L2, constamment dans l'ombre de la terre, et c'est pour cela qu'il n'a pas de panneau solaire"

Non!
Webb orbitera autour du point L2 afin justement d'être constamment éclairé (par dessous) par le soleil, afin d'alimenter son panneau solaire.
(panneau qui n'est pas visible sur l'illustration car situé sous le bouclier thermique)

Mais sinon très bien cette vidée.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2834
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Troll a écrit:Question : ( j'ai fait qqles recherches sans trouver de réponses, snif !)
    Existe-t-il des points de Lagrange entre le trou noir massif et central de la voie lactée et un autre trou noir granvitant autour ?
    Même question pour deux galaxies, par ex entre la voie lactée et la galaxie naine du sagitaire ?
pour qu'il y ai des point de lagrange apparais dans un probleme a 3 corps.il faut que l' objet B soit  en orbite (circulaire ou quasi circulaire? a verifier) autour d'un objet A . que la masse de B soit négligeable devant  A et la masse de l'objet C négligeable de B et donc A.  Mais il faut aussi prendre en compte les perturbations extérieur, sur un objet "materie" comme une étoile planète et trou noir, on est très ponctuel, donc porche de la théorie, mais une galaxie , c'est très lacunaire, donc a moins d'être a très grande distance, on aura un fort effet de marée (les etoiles exterieur aurons une attraction plus forte celle situer au centre de la galaxie).  donc je dirait qu'il y a des point de lagrange entre la voie lacte et ses galaxie satelitte, mais pas sur qu'il soit stable a long terme (d'un autre coté les periode orbital sont tellement énorme qu'on a du mal a le concevoir)
phenix
phenix

Messages : 2524
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Intéressante vidéo ! Mais attention, il y a une grosse erreur concernant le JWST, il n'est pas dans l'ombre de la terre et il possède bien des panneaux solaires.
avatar
jR
Donateur
Donateur

Messages : 81
Inscrit le : 15/04/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas


phenix a écrit:pour qu'il y ai des point de lagrange apparais dans un probleme a 3 corps.il faut que l' objet B soit  en orbite (circulaire ou quasi circulaire? a verifier) autour d'un objet A . que la masse de B soit négligeable devant  A et la masse de l'objet C négligeable de B et donc A.  Mais il faut aussi prendre en compte les perturbations extérieur, sur un objet "materie" comme une étoile planète et trou noir, on est très ponctuel, donc porche de la théorie, mais une galaxie , c'est très lacunaire, donc a moins d'être a très grande distance, on aura un fort effet de marée (les etoiles exterieur aurons une attraction plus forte celle situer au centre de la galaxie).  donc je dirait qu'il y a des point de lagrange entre la voie lacte et ses galaxie satelitte, mais pas sur qu'il soit stable a long terme (d'un autre coté les periode orbital sont tellement énorme qu'on a du mal a le concevoir)
   Merci pour ces précisions phenix.
   Si j'ai bien compris tes propos, au sein de la voie lactée, théoriquement les points de Lagrange pourraient exister entre le massif trou noir central et un autre, beaucoup moins massif, mais qu'il y avait beaucoup trop d'étoiles ou autres objets qui pertuberaient cet espace gravitationnel particulier. Au final cela annulerait tous les points de Lagrange potentiel, sauf peut-être pour L1 et L2, et encore sous certaines conditions.
   L'idée qui a motivé ma question était la localisation de trous noirs de manière indirecte, grâce par ex à une concentration de matières ou d'étoiles à un endroit de la galaxie sans qu'on comprenne la raison de cette concentration. Parce ce que cet amas de matière n'évolue pas à la même vitesse que les autres étoiles environnantes par ex.Par corrélation, on calculerait la position d'un trou noir ou d'une force gravitationnel particulière.
   Pour Les PdL entre une galaxie principale et une naine qui graviterait autour, les périodes énormes favoriseraient peut-être l'amas de matière à certains point .... peut-être un moyen indirecte de localiser une concentration de matière noire ! ( enfin, vu qu'on ne sait toujours pas ce que c'est, ce n'est bien suir que de la spéculation )
Troll
Troll

Messages : 177
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Troll a écrit:
phenix a écrit:pour qu'il y ai des point de lagrange apparais dans un probleme a 3 corps.il faut que l' objet B soit  en orbite (circulaire ou quasi circulaire? a verifier) autour d'un objet A . que la masse de B soit négligeable devant  A et la masse de l'objet C négligeable de B et donc A.  Mais il faut aussi prendre en compte les perturbations extérieur, sur un objet "materie" comme une étoile planète et trou noir, on est très ponctuel, donc porche de la théorie, mais une galaxie , c'est très lacunaire, donc a moins d'être a très grande distance, on aura un fort effet de marée (les etoiles exterieur aurons une attraction plus forte celle situer au centre de la galaxie).  donc je dirait qu'il y a des point de lagrange entre la voie lacte et ses galaxie satelitte, mais pas sur qu'il soit stable a long terme (d'un autre coté les periode orbital sont tellement énorme qu'on a du mal a le concevoir)
   Merci pour ces précisions phenix.
   Si j'ai bien compris tes propos, au sein de la voie lactée, théoriquement les points de Lagrange pourraient exister entre le massif trou noir central et un autre, beaucoup moins massif, mais qu'il y avait beaucoup trop d'étoiles ou autres objets qui pertuberaient cet espace gravitationnel particulier. Au final cela annulerait tous les points de Lagrange potentiel, sauf peut-être pour L1 et L2, et encore sous certaines conditions.
   L'idée qui a motivé ma question était la localisation de trous noirs de manière indirecte, grâce par ex à une concentration de matières ou d'étoiles à un endroit de la galaxie sans qu'on comprenne la raison de cette concentration. Parce ce que cet amas de matière n'évolue pas à la même vitesse que les autres étoiles environnantes par ex.Par corrélation, on calculerait la position d'un trou noir ou d'une force gravitationnel particulière.
   Pour Les PdL entre une galaxie principale et une naine qui graviterait autour, les périodes énormes favoriseraient peut-être l'amas de matière à certains point .... peut-être un moyen indirecte de localiser une concentration de matière noire ! ( enfin, vu qu'on ne sait toujours pas ce que c'est, ce n'est bien suir que de la spéculation )
Alors attention, les spécialistes me reprendrons si je me trompe mais les galaxies ne sont pas en orbite l'une autour de l'autre, ce qui semble être une condition indispensable pour définir un point de Lagrange (sauf à un instant T, mais il n'y aurait pas de stabilité dans le temps). Notre galaxie est sur une trajectoire de collision avec celle d'Andromède...

Sans parler du fait que l'espace intergalactique est aussi sujet au phénomène d'expansion de l'Univers (dilatation de l'espace-temps).
avatar
taolanglais

Messages : 169
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


taolanglais a écrit:
Troll a écrit:
   Merci pour ces précisions phenix.
   Si j'ai bien compris tes propos, au sein de la voie lactée, théoriquement les points de Lagrange pourraient exister entre le massif trou noir central et un autre, beaucoup moins massif, mais qu'il y avait beaucoup trop d'étoiles ou autres objets qui pertuberaient cet espace gravitationnel particulier. Au final cela annulerait tous les points de Lagrange potentiel, sauf peut-être pour L1 et L2, et encore sous certaines conditions.
   L'idée qui a motivé ma question était la localisation de trous noirs de manière indirecte, grâce par ex à une concentration de matières ou d'étoiles à un endroit de la galaxie sans qu'on comprenne la raison de cette concentration. Parce ce que cet amas de matière n'évolue pas à la même vitesse que les autres étoiles environnantes par ex.Par corrélation, on calculerait la position d'un trou noir ou d'une force gravitationnel particulière.
   Pour Les PdL entre une galaxie principale et une naine qui graviterait autour, les périodes énormes favoriseraient peut-être l'amas de matière à certains point .... peut-être un moyen indirecte de localiser une concentration de matière noire ! ( enfin, vu qu'on ne sait toujours pas ce que c'est, ce n'est bien suir que de la spéculation )
Alors attention, les spécialistes me reprendrons si je me trompe mais les galaxies ne sont pas en orbite l'une autour de l'autre, ce qui semble être une condition indispensable pour définir un point de Lagrange (sauf à un instant T, mais il n'y aurait pas de stabilité dans le temps). Notre galaxie est sur une trajectoire de collision avec celle d'Andromède...

Sans parler du fait que l'espace intergalactique est aussi sujet au phénomène d'expansion de l'Univers (dilatation de l'espace-temps) ce qui vient perturber un peu plus la belle physique harmonieuse de Newton !
avatar
taolanglais

Messages : 169
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Wiki Voie Lactée a écrit:Des galaxies naines orbitent autour de la Voie lactée, dont le Grand Chien, la galaxie naine du Sagittaire, la Petite Ourse, la galaxie naine du Sculpteur, la galaxie naine du Sextant, la galaxie naine du Fourneau et Lion I. Le diamètre des plus petites galaxies naines de la Voie lactée, la galaxie naine de la Carène, la galaxie naine du Dragon et Lion II, atteignent 500 al
Sans compter le grand nuage de Magellan et son petit frère.

Sinon il y a aussi cette similation qui expliquerait comment 2 galaxies peuvent former jusqu'à 600 galaxies naines. ( ça date de 2006, y'a surement moyen d'en avoir une plus récente )
https://irfu.cea.fr/Images/astImg/935_2.gif?reload=5233  ( https://irfu.cea.fr )

Je ne suis pas non plus un spécialiste sur la question. J'ai lu "galaxie sattelitaire", est-ce que ça veut dire proche de la voie lactée sans être en orbite ? Et existe-t-il aussi des galaxies naines en orbite avec des révolutions de plusieurs centaines de millions d'années ?

wiki galaxies naines a écrit:On compte ainsi environ 50 petites galaxies situées dans un rayon d'environ 420 kpc (∼1,37 million d'a.l.) autour de la Voie lactée, bien qu'elles ne sont pas nécessairement toutes en orbite autour de cette dernière. Les seules visibles à l'œil nu sont les Nuages de Magellan, observés depuis la préhistoire et qui ne sont probablement pas en orbite autour de la Voie lactée2. La plus grande galaxie dont l'orbite est confirmée est la galaxie naine du Sagittaire, d'un diamètre d'environ 2,6 kpc

Troll
Troll

Messages : 177
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum