Ravitaillement suborbital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Ravitaillement suborbital

Message le Mar 4 Fév 2020 - 22:26


Cet article m'intrigue! La technologie est-elle mûre pour ce genre d'opération? Il y a du danger mais il y a un énorme potentiel si c'est parfaitement maîtrisé!
Raoul
Raoul

Messages : 1910
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Mer 5 Fév 2020 - 18:07


Bizarre cette idée !
C'est forcément vouloir faire un mono-étage à tous prix . Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi faire un ravitaillement en sub-orbital pour le Skylon, alors que c'est donné pour pouvoir utiliser l'oxygène de l'air pendant la traversée de l'atmosphère. Ceci permettant de n'avoir que le carburant à emporter pour cette phase de vol, l'oxygène  n'étant utilisé que quand le taux d'oxygène devient trop faible pour soutenir une combustion!
avatar
Anovel

Messages : 1578
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Mer 5 Fév 2020 - 20:58


En utilisant plusieurs lanceurs identiques on réduit leurs coûts et on augmente la charge utile à mettre sur orbite….
Raoul
Raoul

Messages : 1910
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Mer 5 Fév 2020 - 21:53


Ce qui est important c'est aussi que ces lanceurs  soient des avions-fusées fonctionnant le plus longtemps possibles en mode avion aérobie  avant de passer en mode fusée anaérobie (avec une phase intermédiaire entre les deux avec injection de propergol oxydant dans les moteurs aérobies  (soit peroxyde d'hydrogène ou LOX quand l'air devient trop raréfié  ) 

Des essais de ravitaillement en oxydant pour celui devant se rendre en orbite  ,- en hypersonique dans la stratosphère avec des X-15 à Mach 6 -, s'étaient avérés non concluants car le milieu n'était pas encore assez raréfié ce qui provoquait trop de perturbations et empêcher leur alignement et leur connexion.

 L'idée est de grimper au sommet d'une parabole à une centaine de kilomètres où les avions- fusées devant se rejoindre peuvent s'aligner sans perturbation atmosphérique. En contre partie le ravitaillement devra être très rapide et ne prendre que quelques minutes avant que les avions ne replongent trop dans les couches atmosphériques plus denses. 
L'idée est intéressante, mais cela est complexe et demande beaucoup de mises au point
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10859
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Jeu 6 Fév 2020 - 1:19


Je ne sais pas si c'est techniquement faisable (ça ne semble pas hors de portée, en tout cas) mais c'est un concept assez impressionnant ! bravo
Et un sujet pour une nouvelle de hard SF totalement effarante (avec un côté badass très "L'étoffe des héros"). En lisant l'article, je visualisais les phases de vol, c'était fantastique !
Merci Raoul, je n'avais pas été inspiré comme ça par un texte depuis bien longtemps.  :cheers:
ShiftRegister
ShiftRegister

Messages : 100
Inscrit le : 21/05/2019
Age : 42 Masculin
Localisation : Lune, Sinus Medii

https://32drones-sf.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Jeu 6 Fév 2020 - 8:20


je comprend pas trop l’intérêt de se concept. sub-orbital veut dire court laps de temps. donc les deux (celle avec la CU et celle avec le ravitaillement) fusée ou avion-fusée devront être lancé simultanément ou quasi-simultanément. donc au lieux de deux petit fusée autant en faire une grosse en plus on améliorera l'indice structurelle, le coefficient balistique, la continuité de la trajectoire. même si le but est de faire des économie d'echelle niveau production, mieux faut coller les deux fusée entre elle au décollage avec déjà les connexion d’ergols plutôt que jouer au bilboquet dans la stratosphère.
phenix
phenix

Messages : 2111
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Ravitaillement suborbital Empty Re: Ravitaillement suborbital

Message le Jeu 6 Fév 2020 - 9:09


L'IA aujourd'hui permet de faire se poser un premier étage sans parachute à 1.000 km de son lieu de lancement sur une plateforme de quelques mètres carré.
On peut aussi contrôler la caméra d"un engin autour pour photographier un autre engin en train de se poser sur Mars! 
Il s'agit ici d'opérations rapidement exécutées et à très grande vitesse pendant l'ascension….L'IA jouerait un rôle qu'elle devrait pouvoir tenir avec la technologie actuelle.
Raoul
Raoul

Messages : 1910
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum