Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Un FIL a abordé le questionnement sur des "trous" bizarres découverts sur les pentes d'un volcan.

http://tinyurl.com/362f26

Probablement l'entrée de cavernes dont le dôme s'est écroulé.

Ces abris naturels pourraient être le refuge de bio-organismes à l'abri des UV, des vents etc ...

La robotique permettrait-elle d'avoir des données sur ce qu'il y a à l'intérieur :???:
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Comme je le disais une simple sonde de reconnaissance équipée de tout le "toutim" video pour voir ce qu'il en ai vraiment
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Il faudra tenir compte de ce qu'il n'y aura pas beaucoup sinon pas de lumière du tout, là-dedans et que donc les caméras et l'énergie alimentant les robots devront être adaptés.
Raoul
Raoul

Messages : 2014
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Une camera infrarouge ou à vision nocturne fera l'afffaire, ou meme simplemen tun radar.
Le problème de ses grottes, c'est la difficulté de transmission et surtout le difficulté de déplacement, le sol y est souvent très rocailleux et instable.
franchement je crois que l'homme sera plus adapté pour visiter ces endroits.
Je pense qu eces robots et osndes font un superbe travail de prospection et de déocuverte pour préparer les objectifs à visiter par l'homme.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29322
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Caméra infrarouge ou nocturne et radar comme le dis Mustard comme source d'énergie un RTG et comme moyen de transmission une parabole visant un relais suspendus à un ballon d'hélium.. pas bête non???

Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons Sanstitrehy5
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Moi je pense tout simplement que s'il y a des sondes à envoyer dans les années à venir, ça n'est pas un des endroits privilégiés à visiter. Tout ça pour trouver une grotte de lave...

Ceci dit, comme on fait sur Terre, si ça devait se faire malgré tout (dans 200 ans), j'imaginerais plutôt un palan au bord, puis une sonde qui se ferait descendre au bout d'une corde. Je cherche pas très compliqué, mais ça serait surement le plus efficace ! :P
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Moi je pense tout simplement que s'il y a des sondes à envoyer dans les années à venir, ça n'est pas un des endroits privilégiés à visiter. Tout ça pour trouver une grotte de lave...

Ceci dit, comme on fait sur Terre, si ça devait se faire malgré tout (dans 200 ans), j'imaginerais plutôt un palan au bord, puis une sonde qui se ferait descendre au bout d'une corde. Je cherche pas très compliqué, mais ça serait surement le plus efficace ! :P

Oh.. rabat joie ;)
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:Oh.. rabat joie ;)
Au contraire, je sous-entends qu'il y a beaucoup de choses encore plus intéressantes que cette grotte, qui doit pourtant être passionnante à visiter ! ;)
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
@Apolloman a écrit:Oh.. rabat joie ;)
Au contraire, je sous-entends qu'il y a beaucoup de choses encore plus intéressantes que cette grotte, qui doit pourtant être passionnante à visiter ! ;)

comme quoi???
On y a jamais poser les pieds et on à une cartographie complete en 3D de la surface de Mars, tandis que là on à un accés direct au sous sol.. au diable le carrotage de surface (à moins d'un au fond du gouffre)
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Mmmh je ne suis pas convaincu par cet argument. S'agissant d'un dôme volcanique, il y a 2 contre-arguments majeurs:
1) On sait à priori quoi trouver: de la roche volcanique. Certes, une surprise est toujours possible et les roches volcaniques sont intéressantes à étudier, mais la présence de ce gouffre laisse quand même peu de chances à la variété. Si on veu trouver des roches purement volcanique, autant se baisser par terre en surface, il y en aura à peu près autant (même si elles sont moins "directes"). Au pire, le volcan est tout proche, autant envoyer une sonde dans la caldeira... et là les informations sur le volcanisme seront encore plus précieuses !
2) Ensuite non il ne s'agira pas du sous-sol, puisque justement remodelé par la lave. Ce qu'il y a sur les bords et au fond, c'est en gros le lit d'une rivière magmatique, qui n'est pas différent d'un lit magmatique qu'il y a en surface. Une roche magmatique est la même à 100m de profondeur ou en surface, d'autant plus si elle a subit le même processus de création, ce qui semble être le cas. Ce que je veux dire, c'est qu'une rivière magmatique qui coule en surface ou 100m sous terre ne va pas donner des roches fondamentalement différentes. Ainsi, en surface comme dans cette grotte, il faudra de toute façon la nécessité de carotter pour analyser des roches du sous-sol, j'entends par là des roches qui n'ont pas été altérées par le passage de la lave. Bref, la même chose est possible en surface dans les nombreux lits de rivière de lave.

Et sinon tu veux un exemple de site qui propose réellement des roches sous-jacentes mises à nue ?
-> N'importe quel cratère d'impact, Valles Marineris, ...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Et sinon tu veux un exemple de site qui propose réellement des roches sous-jacentes mises à nue ?
-> N'importe quel cratère d'impact, Valles Marineris, ...
Le cratère Victoria ?
Quand est-ce qu'Opportunity va faire le grand saut ? ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Etrange coincidence ?

La NASA vient d'envoyer un robot spécialement conçu pour l'occasion, pour explorer un "trou" au mexique, qui est un bon exemple sur terre du trou d'Arsia Mons, à ceci près qu'il est rempli d'eau à raz-bord:

http://www.physorg.com/news99843697.html
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:Caméra infrarouge ou nocturne et radar comme le dis Mustard comme source d'énergie un RTG et comme moyen de transmission une parabole visant un relais suspendus à un ballon d'hélium.. pas bête non???

Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons Sanstitrehy5

Ce n'est pas bête du tout mais ce la me semble irréaliste, j'ai du mal à voir comment le ballon pourrait s'ancrer correctement de chaque côté !

Par contre un rover comme MER ou plus gros (ExoMars) pourrait parfaitement poser des pitons en haut et descendre en rappel dans le gouffre !
Il utiliserai alors ses roues au début puis ensuite un treuille.

Et le mieux c'est qu'il pourrait remonter et redescendre à partir d'un autre endroit :bounce1:
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


L'idée de s'ancrer de chaque côté est judicieuse (même si la faisabilité est un problème en soi)

Je verrai plutôt un système plus ramassé (les vents sur Mars me font craindre pour un ballon devant rester en poste)

De même la sonde proposée pour descendre est-elle autonome (ou suspendue ous le ballon ?) quelle propulsion alors pour la maintenir en vol plus ou moins stationnaire ? Je ne crois pas qu'on puisse envisager un drone helicoptere sur Mars ...

Ma proposition après première réflexion :

Le module principal fixe (1) - à gauche sur le schéma - est ancré dans le sol (ce peut-être un rover qui s'approche du bord puis il s'ancre). Il assure le relais de communication et contient l'alimentation.

Ce module (1) possède un mat en porte à faux (juste pour se dégager du bord) avec un treuil au bout. Un module de descente (2) avec caméra et divers senseurs d'analyse descend sous le treuil par un cable assurant la sustentation, l'alimentation, le rapatriement des données). Ce module (2) peut pivoter sur 360 ° et balayer l'intérieur de la caverne

Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons Schema11


Dernière édition par le Sam 2 Juin 2007 - 11:34, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Le module principal fixe (1) - à gauche sur le schéma - est ancré dans le sol (ce peut-être un rover qui s'approche du bord puis il s'ancre). Il assure le relais de communication et contient l'alimentation.

Ce module (1) possède un mat en porte à faux (juste pour se dégager du bord) avec un treuil au bout. Un module de descente (2) avec caméra et divers senseurs d'analyse descend sous le treuil par un cable assurant la sustentation, l'alimentation, le rapatriement des données). Ce module (2) peut pivoter sur 360 ° et balayer l'intérieur de la caverne

Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons Schema11
C'est également plutôt comme ça que je le verrais.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Vous imaginez un peu si Beagle2 était finalement tombé dans l'un de ces gouffres :)
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29322
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Vous imaginez un peu si Beagle2 était finalement tombé dans l'un de ces gouffres :)
Le vraisemblable implique aussi que l'invraisemblable se produise. :)
Aristote, (384 - 322 A.C.)

Le hasard nous aurait joué un drôle de tour...mais pas si drôle que çà pour les concepteurs de Beagle :pale:
Il faut quant-même ajouter qu'avec des air-bags et les rebonds qui s'en suivent, on augmente la probabilité de tomber à pic ...dans un gouffre même si au premier contact, on était à côté! ;)
Et puis le nom, même si c'était en hommage à l'expédition de Darwin, le prédestinait à aller dans les terriers martiens chercher le renard et la belette! :)


Dernière édition par le Sam 2 Juin 2007 - 15:44, édité 1 fois
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11202
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Ma proposition après première réflexion :

Le module principal fixe (1) - à gauche sur le schéma - est ancré dans le sol (ce peut-être un rover qui s'approche du bord puis il s'ancre). Il assure le relais de communication et contient l'alimentation.

Ce module (1) possède un mat en porte à faux (juste pour se dégager du bord) avec un treuil au bout. Un module de descente (2) avec caméra et divers senseurs d'analyse descend sous le treuil par un cable assurant la sustentation, l'alimentation, le rapatriement des données). Ce module (2) peut pivoter sur 360 ° et balayer l'intérieur de la caverne

Mars : une première exploration des cavernes d'Arsia Mons Schema11

C'est une bonne idée! Ce qui va devoir être décidé bien à l'avance, c'est la longueur du cable et comment l'enrouler à nouveau pour pouvoir s'en servir ailleurs.
Raoul
Raoul

Messages : 2014
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Plutot que d'installer un cable et un treuil, lourd et complexe à mettre en oeuvre, et dangereux sur un rebord de caverne, ce serait peut être plus judicieux un mini ballon dirigeable avec des petites hélices directionnelles.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29322
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Plutot que d'installer un cable et un treuil, lourd et complexe à mettre en oeuvre, et dangereux sur un rebord de caverne, ce serait peut être plus judicieux un mini ballon dirigeable avec des petites hélices directionnelles.

C'est possible, mais ça limite fortement l'expérience dans le temps! Il faudrait quelque chose qui soit durable et répétitif.
Tout ce qui vole est limité, tout ce qui roule peut durer, je pense
Raoul
Raoul

Messages : 2014
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui me gêne dans les solutions légères et volantes, c'est qu'il y a des vents violents sur Mars, et les ouvertures des cavités peuvent atteindre environ 100 m pour certaines, donc probablement des vents tourbillonnants à l'intérieur, et au moins des "appels d'air martien" dûs aux convections thermiques à proximité de la bouche d'entrée ...
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:
C'est possible, mais ça limite fortement l'expérience dans le temps! Il faudrait quelque chose qui soit durable et répétitif.
Tout ce qui vole est limité, tout ce qui roule peut durer, je pense

Un rover pourrait effectivement se déplacer autour de l'ouverture pour sélectionner son point d'ancrage le mieux adapté, et eventuellement sélectionner plusiurs endroits successifs. Soit pour changer des angles de vue, soit pour faire des prélévements à différents endroits du sol (à l'endroit où le module de descente toucherait le fond si on envisage ce type d'activité)

Je ne pense pas qu'on puisse envisager l'exploration de plusieurs cavernes, au cours de la même mission, car elles sont pas mal éloignées les unes des autres, et le sol doit être très accidenté sur ces pentes de volcan.

Déposer l'engin près du trou ... sans qu'il risque de tomber dedans, mais pas trop loin pour qu'il puisse s'approcher sans qu'il rencontre sur sa route un obstacle au sol insurmontable, serait déjà un sacré challenge.
Mais les missions précédentes avec atterriseur, "vented airbag" etc... seront des expériences précieuses ... et on aura d'ici là, une cartographie de plus en plus précise de la région des sept soeurs ...
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


M'est d'avis qu'aucune agence ne risquera d'amener un rover sur un bord de gouffre, le risque serait trop grand d'avoir un éboulement et une perte de l'engin.
Ou alors une sorte de mini rover, sorte de sojourner, filoguidé et rataché par un cable à un autre rover plus lourd de type MSL par exemple.
Le mini rover pourrait ainsi descendre dans la cavité., meme s'il ne touche pas le fond (ce qui n'est pas indispensable, il pourrait au moins prendre des photos de la cavité et faire quelques analyses optiques
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29322
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Etrange coincidence ?

La NASA vient d'envoyer un robot spécialement conçu pour l'occasion, pour explorer un "trou" au mexique, qui est un bon exemple sur terre du trou d'Arsia Mons, à ceci près qu'il est rempli d'eau à raz-bord:

http://www.physorg.com/news99843697.html

Une petite video ici :

http://www.engadget.com/2007/02/22/depthx-robot-submarine-passes-first-test/

Il ya une longue expérience des robots sous-marins ... et cela continue à progresser.
Evidemment la grosse difference avec notre problème, c'est qu'il est soutenu par l'eau et sa poussée d'Archimède. Pour explorer un gouffre il faudrait un câble de sustentation.
Et bien sûr, sur la rive ... il doit avoir un camion-grue    LOL
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:M'est d'avis qu'aucune agence ne risquera d'amener un rover sur un bord de gouffre, le risque serait trop grand d'avoir un éboulement et une perte de l'engin.

La remarque est judicieuse :D
Le problème étant d'estimer la "marge" de sécurité compte tenu de la qualité du sol. :scratch:

Ou alors une sorte de mini rover, sorte de sojourner, filoguidé et rataché par un cable à un autre rover plus lourd de type MSL par exemple.

Si la distance à laquelle on peut s'ancrer solidement et sans risquer un effondrement est modeste .. il faut trouver l'astuce pour ensuite envoyer la sonde de descente au dessus de l'ouverture. Si c'est vraiment éloigné ... :pale:

Le mini rover pourrait ainsi descendre dans la cavité., meme s'il ne touche pas le fond (ce qui n'est pas indispensable, il pourrait au moins prendre des photos de la cavité et faire quelques analyses optiques

Tu le laisses s'avancer et tomber à partir du bord ?
montmein69
montmein69

Messages : 18040
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum