PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 La mission Corot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
tatiana13




Nombre de messages : 6156
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Jeu 29 Avr 2010 - 12:31

Kostya a écrit:
D'ailleurs, les projets qui ont le vent en poupe en ce moment, ce sont les détections d'astéroïdes géocroiseurs.

normal avec les récentes orientations d'OBAMA, puis peut-être également la prise de conscience pour le SSA (space situation awarness)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doc


avatar

Masculin Nombre de messages : 1591
Age : 31
Localisation : Basse-normandie
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: La mission Corot   Jeu 29 Avr 2010 - 18:39

Astrophysique Chasse aux exoplanètes : Corot-9b, une planète bien de chez nous

Citation :
Le télescope spatial européen Corot notamment conçu pour la détection d'exoplanètes en transit, avait déjà révélé l'an dernier Corot-7b, la plus petite exoplanète découverte à ce jour (deux fois le diamètre de la Terre). Ce satellite vient de détecter un nouvel astre intéressant, Corot-9b, orbitant autour de son étoile située à 1.500 années lumière de la Terre dans la constellation du Serpent. Des 70 exoplanètes découvertes par leur transit autour de leur étoile, sur un total de près de 450, Corot-9b est en effet celle qui tourne le plus loin de son soleil, lui conférant ainsi des années d'une longueur relativement importante de 95 jours. On a donc affaire à une planète qui n'a pas trop d'interférence avec son étoile et pour laquelle des modèles classiques de planétologie peuvent être appliqués. C'est ainsi que l'étude des caractéristiques du transit de la planète devant son étoile permet de déduire qu'elle ressemble à des planètes que l'on connaît bien comme Jupiter ou Saturne. Avec des températures en surface oscillant entre -20°C et 150°C, elle est composée en majorité d'hydrogène et d'hélium et son intérieur de 20 masses terrestres est vraisemblablement solide, fait peut être de roches et d'eau à hautes températures et sous très forte pression.

Ce travail collectif réunissant 61 scientifiques de 28 centres de recherche (14 pays) a été mené sous la houlette de Hans Deeg de l'Instituto de Astrofisica de Canarias (IAC) et a fait l'objet d'une publication dans la revue Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14647
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: La mission Corot   Jeu 29 Avr 2010 - 20:48

Kostya a écrit:
ce qui n'est pas sans poser d'énormes difficultés à la mission CoRot qui en a toujours besoin pour confirmer plus d'une centaine de "suspicions de découverte" d'exoplanète.

Je ne sais pas si on peut utiliser le terme "énormes difficultés" ce qui suggère "épine dans le pied".
Les moyens satellites et les moyens au sol sont complémentaires. Plutôt "balayage" pour les premiers, et plutôt confirmation avec affinage des données pour les moyens au sol.
C'est une synergie.
Cela dit obtenir des temps d'observation c'est vrai que "c'est chaud".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3674
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Ven 30 Avr 2010 - 0:26

montmein69 a écrit:
Kostya a écrit:
ce qui n'est pas sans poser d'énormes difficultés à la mission CoRot qui en a toujours besoin pour confirmer plus d'une centaine de "suspicions de découverte" d'exoplanète.

Je ne sais pas si on peut utiliser le terme "énormes difficultés" ce qui suggère "épine dans le pied".
Les moyens satellites et les moyens au sol sont complémentaires. Plutôt "balayage" pour les premiers, et plutôt confirmation avec affinage des données pour les moyens au sol.
C'est une synergie.
Cela dit obtenir des temps d'observation c'est vrai que "c'est chaud".
L'adjectif "énormes" s'appliquait dans mon esprit aux difficultés de débloquer en France des financements pour ce type de mission (et pour l'exploration spatiale en général): je me souviens d'un temps béni où le CNES ne menait pas moins de 3 projets de missions vers Mars en même temps à des stades différents (tout en ayant des filières Spot-Hélios et Ariane très dynamiques donc qu'on arrête de nous faire croire que c'est incompatible: quand on le veut, on peut !) et puis ceux qui n'étaient pas encore en développement ont été arrêté et les rescapés ont seulement apporté un soutien à Mars Express qui ne devrait sinon pas grand chose au CNES puisque les principales contributions institutionnelles françaises viennent de l'IAS et du CNRS.
Les créneaux ne sont pas seulement difficiles à obtenir, il faut les payer et c'est là que certains finiront par être à la retraite avant même qu'on est pu acheter assez de temps d'observation pour les "confirmations".
Dans la première partie de ma signature, tu vois à quel point je suis en déphasage avec la "nouvelle" devise du CNES . C'est d'une telle absurdité qu'il y a pratiquement plus de financement aujourd'hui pour sponsoriser les développements de plate-forme télécoms à destination du marché privé (là dessus, on devrait pratiquer les "avances remboursables" comme pour les Airbus) que pour faire le travail scientifique et institutionnel d'une agence d'Etat. Au Ministère de la Mer, ils doivent se fendre la poire car personne ne leur fait croire à eux que financer le construction d'un porte-avion leur profite autant que de financer des navires océanographiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Doc


avatar

Masculin Nombre de messages : 1591
Age : 31
Localisation : Basse-normandie
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: La mission Corot   Ven 30 Avr 2010 - 12:25

Une exoplanète défie les modèles planétologiques

Citation :
GJ 436b n’est située qu’à 33 années-lumière de la Terre et c’est une géante gazeuse. Elle secoue en ce moment le monde de la planétologie car elle semble dépourvue de méthane en contradiction avec les modèles actuels.

GJ 436b fait partie des Jupiter chauds, c'est-à-dire des exoplanètes dont l'orbite reste très proche de leur étoile. En l’occurrence, il suffit de 2,64 jours à cette géante gazeuse de la taille de Neptune pour boucler son orbite autour de la sienne, une naine rouge de type M plus froide que le Soleil et située dans la constellation du Lion.

Ce genre d’astre, inclus dans sur la séquence principale du diagramme HR, a une masse inférieure à la moitié de celle du Soleil pour une température de surface d'au maximum 3.600 kelvins (K). L’étoile de ce type la plus connue est probablement Proxima du Centaure, la plus proche de nous. Ces étoiles sont peu lumineuses, présentant en général une luminosité d'au moins 0,08 fois celle du Soleil.

GJ 436b tourne cependant si près de son étoile que sa température a été estimée à 800 K. Comme elle effectue un transit (elle passe entre son étoile et nous), elle est une cible de choix pour un télescope spatial comme Spitzer. Bien que celui-ci soit à court d’hélium depuis un bon moment, il peut encore réaliser des analyses spectroscopiques des atmosphères des exoplanètes de ce genre.

Surprise !

Alors que les lois de la thermochimie et les observations précédentes de la cosmochimie impliquaient qu’une géante gazeuse de ce type, avec une température inférieure à 1.000 K, doit être riche en méthane et pauvre en monoxyde de carbone (CO), comme c’est le cas pour les géantes de notre Système solaire, les observations menées dans 6 bandes de longueurs d’onde ne montrent pas de trace de méthane et, à l’inverse, une abondance de CO.

Les théoriciens sont perplexes. L’hydrogène est l’élément le plus abondant de l’Univers, sous forme gazeuse et présence de molécules carbonées, les lois de la thermochimie à l’équilibre impliquent que l’hydrogène et le carbone doivent, en dessous de 1.000 K, réagir pour former une atmosphère dominée par le méthane.

Il semblerait que des réactions de déséquilibre thermochimique soient à l’œuvre, mais lesquelles ? Sur Terre, l’oxygène de l’atmosphère ne devrait ainsi pas exister mais la vie se charge de ce genre de réactions de déséquilibre.

Une fois de plus, l’Univers surprend les planétologues en défiant les modèles les plus raisonnables bâtis à partir des observations dans le Système solaire.


GJ 436b : la structure d’une exoplanète déterminée pour la première fois


Citation :
Le télescope de l’Observatoire François-Xavier Bagnoud (OFXB, Suisse) a été pointé vers GJ 436, une naine rouge [1] située dans notre galaxie, à environ 30 années-lumière. Cette étoile, relativement proche de nous, est connue depuis 2004 pour abriter une planète, appelée GJ 436b (voir Fig.1), d’environ 22 masses terrestres, qui orbiterait à environ 4 millions de kilomètres (0,026 fois la distance Terre-Soleil) de son étoile en un peu plus de deux jours et demi. Des observations complémentaires du transit de la planète ont été effectuées avec le satellite WISE et le télescope Euler (Chili). Les données collectées ont permis d’en déterminer le diamètre, qui est estimé à 50 000 km (4 fois celui de la Terre).

D’après ces caractéristiques, la densité de la planète, et donc sa composition, peuvent être estimées. Si GJ 436b était composée essentiellement d’éléments légers (hydrogène, helium) comme Jupiter et Saturne par exemple, son diamètre serait plus grand ; si au contraire elle était constituée d’éléments lourds (fer, silicium) comme la Terre ou Mars, son diamètre serait bien plus petit. Les chercheurs en ont déduit que la planète devait être essentiellement composée d’eau entourant un coeur rocheux. Deux modèles obtenus par des simulations correspondent à ce qui a été observé (voire Fig.2) : soit le coeur rocheux est entouré d’eau et d’une atmosphère d’hydrogène et d’helium, comme Neptune et Uranus ; soit c’est une "planète-océan", possédant un manteau de glaces sous très hautes pressions et températures (voir Ref.4) et de l’eau liquide sur toute sa surface. La température en surface de la planète est en effet estimée entre 520 et 620K, et pourrait être bien plus élevée si l’atmosphère permet un effet de serre important.




Fig.2 - Les deux modèles de composition de l’exoplanète GJ 436b.
A gauche la modèle "Neptune chaud", à droite le modèle "planète-océan".
Crédits : Université de Liège/OFXB.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6156
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Ven 30 Avr 2010 - 12:28

merci DOC :esanasa:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 59
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: La mission Corot   Lun 14 Juin 2010 - 9:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6156
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Mar 15 Juin 2010 - 22:20

comme nous l'avais hier signalé SB dans un autre FIL,

Le télescope spatial du CNES vient de mettre la main sur de nouvelles exoplanètes. Une moisson de données pour mieux comprendre ces « systèmes solaires » lointains.



http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/8576-gp-7-nouvelles-planetes-decouvertes-par-corot.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3674
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Mer 16 Juin 2010 - 15:25

SB a écrit:
Quand on parle du loup... (message submiminal pour Kostya) Wink

La toute dernière fournée de Corot...


http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-8
http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-10
http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-11
http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-12
http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-13
http://exoplanet.eu/star.php?st=CoRoT-14
Oui, d'ailleurs, ce projet est tellement atypique et inconcevable de la part du CNES qui se fait connaître maintenant plus pour ses actions en faveur du spatial commercial que le site suivant parle de CoRoT comme d'un projet de l'ESA:

http://www.maxisciences.com/plan%e8te/le-telescope-spatial-corot-decouvre-7-nouvelles-planetes_art7829.html alors que le site de l'ESA lui-même rétablit la verité: http://www.esa.int/esaMI/COROT/SEMJOMCKP6G_0.html

Oui ! Il s'agit bien d'un Programme du CNES auquel l'ESA n'est que contributeur. bravo veneration

Pour paraphraser certains commentateurs sportifs célèbres, des "infos comme on aimerait en avoir plus souvent" up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
SB


avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 59
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: La mission Corot   Mer 16 Juin 2010 - 15:32

:)

Il faut croiser les doigts avec Corot, qui a eu, c'est clair, du "retard à l'allumage".
L'équipe a 170 candidats à vérifier, c'est pas mal...
Elle espère qu'un second rallongement de mission jusqu'en 2015 sera financé, si c'est le cas et que le satellite fonctionne toujours, çà ouvre la porte à des orbites terrestres, c'est énorme...

:drunken:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4134
Age : 50
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La mission Corot   Mer 16 Juin 2010 - 16:40

A part Corot-10b, toutes les excentricités sont nulles.
Bizarre.
Vérification faite en lisant les articles, c'est un paramètre assez libre.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6156
Age : 67
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Mer 16 Juin 2010 - 18:26

quelle diffrence entre le présent FIL et celui Corot en Orbite, ci après http://www.forum-conquete-spatiale.fr/exoplanetes-cosmologie-et-divers-f40/corot-en-orbite-t9139.htm?highlight=corot ?

car où poster une info pour ne pas faire doublons (cf nouvelles consignes)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3674
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Jeu 17 Juin 2010 - 0:41

tatiana13 a écrit:
quelle diffrence entre le présent FIL et celui Corot en Orbite, ci après http://www.forum-conquete-spatiale.fr/exoplanetes-cosmologie-et-divers-f40/corot-en-orbite-t9139.htm?highlight=corot ?

car où poster une info pour ne pas faire doublons (cf nouvelles consignes)?
Dans le sujet qui a été créé le premier Wink Je pense que celui que tu mentionnes est un doublon créé après le présent FIL. Suivant les nouvelles consignes, les deux FILs devraient fusionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Kostya


avatar

Masculin Nombre de messages : 3674
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La mission Corot   Jeu 17 Juin 2010 - 23:42

tatiana13 a écrit:
entiérement d'accord avec Toi Kostya

Rolling Eyes mais que font tous nos modos Rolling Eyes scratch
Ils corrigent le concours et y'a du boulot apparemment... A moins qu'à 22h16, il y ait encore du foot à la télé: la Terre entière est footue en ce moment et l'Espace est notre seul refuge


Dernière édition par Kostya le Ven 18 Juin 2010 - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La mission Corot   Dim 18 Nov 2012 - 14:57

D'après un article de Nature, l'ordinateur de bord de Corot aurait rendu l'âme, rendant les instruments du satellite inexploitables.

Les ingénieurs du CNES sont penchés sur le problème, affaire à suivre...

http://www.nature.com/news/exoplanet-hunter-nears-its-end-1.11845

edit : le dernier message date un peu, peut-être faudrait-il créer un nouveau sujet...
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


avatar

Masculin Nombre de messages : 14647
Age : 66
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: La mission Corot   Dim 6 Jan 2013 - 20:10

Cela sent le sapin pour Corot.
Les tentatives de réactiver les fonctions du télescope ont toutes échoué. Cool Cool

Citation :
Attempts to restart the instrument have been unsuccessful, according to Annie Baglin, CoRoT principal investigator from the Paris Observatory.

Baglin told Spaceflight Now the problem is likely in the instrument. The spacecraft is functioning normally as it orbits more than 550 miles above Earth.

http://spaceflightnow.com/news/n1301/04corot/#.UOnLKneIjgU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La mission Corot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Exoplanètes, cosmologie, et divers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit