Coût des lancements et des satellites

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Oui je les ai vues. Et j'aimerais bien savoir comment l'auteur a pu donnée un coût à une Soyouz de 1966 construite dans une économie communiste planifiée, et en dollars en plus !

Mais sinon, tu as lu mon message jusqu'au bout ?

nikolai39
Admin
Admin

Messages : 11104
Inscrit le : 15/05/2006

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Si on manipule des prix de Soyouz militaires au moment de la chute de l'urss et de l'indépendance de la Russie en pleine crise économique, je suis sur qu'on peut trouver des coût de masse en orbit/kg  battant le Starship  FB_langue2
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 476
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
nikolai39 a écrit:Absolument tout est faux dans ce graphique. Donc forcément, quand on concatène plein de données fausses, on arrive à des conclusions qui el sont tout autant.

Par exemple, une Soyouz-2.1a coûte 13,6 M$ de nos jours et elle peut lancer 7,4 t depuis Vostotchnyi, ce qui donne un prix de 1800 $/kg. Inférieur, donc, à la Falcon 9 si j'en crois le graphique, mais j'imagine que les données de Falcon sont aussi fausses que le reste.

Par ailleurs, il est absolument primordial de comprendre que, dans une mission spatiale, le coût de lancement équivaut, en ordre de grandeur :

- à 20% du coût total pour une mission dite récurrente (comme un satellite de télécom, par exemple)
- à 5% du coût total pour une mission unique (comme une sonde d'exploration). Exemple : Mars 2020 a coûté 2,6 G$ et 200 M$ pour son lancement, soit 7,6%.

On en déduit que réduire le coût de lancement, contrairement à une idée reçue, ne changera pas (encore) la face de l'astronautique.
Tu as vu les années en abscisse? Par exemple au-dessus de 6.400 $/kg en 1967 pour le Soyouz ?  La Navette en 1981 très au-dessus de tous les autres.....

OK, mais une partie du coût des missions spatiales provient de l'optimisation drastique en masse des satellites, des sondes et autres véhicules.
Nous pouvons penser qu'en relachant un peu les critères "masse" et "volume", le prix des missions s'envolera moins.
En outre, l'augmentation des capacités de lancement devrait permettre plus de charges utiles fabriquées en série et moins à la "pièce" forcément plus chères.
Aramis
Aramis
Donateur
Donateur

Messages : 403
Inscrit le : 02/04/2007
Age : 74 Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Coût des lancements et des satellites - Page 5 Empty Pognon

Message Ven 5 Juil 2024 - 16:05


OK, mais une partie du coût des missions spatiales provient de l'optimisation drastique en masse des satellites, des sondes et autres véhicules.
Ce n'est pas réellement le paramètre de coût le plus important. On peut gratter sur la masse mais en général ce n'est pas vraiment faisable pour un équipement donné. On gratte un peu sur les marges mais ça ne fait pas des miracles. Le vrai facteur de coût est ce que l'on appelle le 'non récurrent' c'est à dire les milliers d'heures consommées en études et en extraction de jus de cerveau pour satisfaire les spécifications. Par ailleurs une gestion de projet complexe et distribuée sur une foule de sous-traitants (chacun ajoutant sa marge) est aussi un facteur significatif quant aux coûts.
Ces points sont en faveur de la verticalisation des activités à la Space X, ce qui n'est pas du tout la direction donnée par les grands organismes de type ESA ou CNES.

Nous pouvons penser qu'en relachant un peu les critères "masse" et "volume", le prix des missions s'envolera moins.
En outre, l'augmentation des capacités de lancement devrait permettre plus de charges utiles fabriquées en série et moins à la "pièce" forcément plus chères.

Ceci n'est que partiellement effectif, encore faut-il disposer d'un 'marché' permettant une forte récurrence. Ceci marche pour les constellations par exemple. Dans d'autres domaines les coûts proviennent souvent d'une exigence client jusqu'au-boutiste qui empêche de réutiliser un produit déjà développé. Les agences ne sont pas les dernières à ce jeu.

Ceci étant, si le coût des lancements devient 'dérisoire' on peut imaginer de relâcher drastiquement les contraintes qualité et construire deux satellites de durée de vie beaucoup plus courte au lieu d'un seul de durée de vie très longue. C'est quand même très spéculatif....

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 548
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 63 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Voilà voilà! 
Pour réduire les coûts, 3 conditions:
Réutiliser le lanceur !
Trouver un marché récurrent pour lancer le même type de satellite aussi souvent que possible.
La verticalisation des activités pour tout centraliser dans une usine et éviter la sous-traitance.

On peut imaginer convaincre les clients d'adopter une masse et un volume tels que leurs satellites bénéficient de prix avantageux aux lancements.

Mais il y a une autre condition: avoir un concurrent qui joue le jeu !  Et il se trouve qu'il y en a un qui évolue à toute vitesse : Stoke Space !

Et puis, il y a une type de satellite récurrent dans un futur proche: les personnes !
Raoul
Raoul

Messages : 3265
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 67 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Et puis, il y a une type de satellite récurrent dans un futur proche: les personnes !

Le but de ce sujet, que j'ai constitué initialement en regroupant des fils ponctuels déjà existants, avant de le compléter, est de regrouper dans un même lieu des données chiffrées officielles sur les coûts constatés (par les annonces de contrats notamment) de lancements et de satellites, afin qu'il puisse servir dans un second temps de base de travail pour des analyses... plus fiables si possible que le tableau de Zubrin.

Si l'on pouvait éviter d'y mettre des conjectures basées sur le seul enthousiasme, ce serait bien...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33247
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:Nouvelle information, concordante, sur le coût du lanceur CZ-3B : 264,72 M¥, soit 38,445 M$.

https://twitter.com/CNSAWatcher/status/1638405656154710020

微博 (weibo.cn)
Autre information concordante, pour les lancements de Chinasat 9C et Chinasat 10R, 260 M¥ chacun,
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 476
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 24 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


TheRathalos a écrit:
David L. a écrit:Nouvelle information, concordante, sur le coût du lanceur CZ-3B : 264,72 M¥, soit 38,445 M$.

https://twitter.com/CNSAWatcher/status/1638405656154710020

微博 (weibo.cn)
Autre information concordante, pour les lancements de Chinasat 9C et Chinasat 10R, 260 M¥ chacun,

Merci.  FB_ok

Ça, ce sont des informations concrètes et intéressantes.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33247
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum