Scénario de retour d'échantillons martiens (1988)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Un scénario un peu kitsch de la NASA pour une mission Mars Sample Return.

À l'époque, il y est question d'utiliser l'ISS et le STS pour récupérer les échantillons en orbite terrestre !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ils avaient des moteurs à la guimauve à l'époque :megalol:

Le coût estimé de la mission: 8G$, c'est à dire une belle mission du programme flagship. Officiellement ça reste à l'ordre du jour... mais on ne sait pas vraiment de quelle année.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:Un scénario un peu kitsch de la NASA pour une mission Mars Sample Return.

À l'époque, il y est question d'utiliser l'ISS et le STS pour récupérer les échantillons en orbite terrestre !
C'est totalement invraisemblable leur histoire ! Quelqu’un a osé imaginer ça ??? C'est de la moquerie !

Il n'y a pas moins de deux atterrissages martiens de précision, transfert d'échantillons dans une capsule, transfert de la capsule dans un engin de remontée, décollage pour rdv orbital puis transfert de la capsule dans un second vaisseau, qui se sépare puis largue un deuxième vaisseau qui freine dans l'atmosphère terrestre avant de s'ouvrir à son tour pour larguer un mini-vaisseau et la capsule et rdv orbital avec un étage fusée pour ralentir puis encore pour rdv orbital avec l'ISS, etc...

Taux d'échec : 100%
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


@Akwa a écrit:Quelqu’un a osé imaginer ça ??? C'est de la moquerie !
Ouhlà, un peu de retenue quand même...
C'est le genre de scénario qui passe bien dans des budgets énormes. La version actuelle de la mission a 1 seul atterrisseur et la phase au niveau de la Terre qui est en retour direct sans mise sur orbite. Mais le reste est tout à fait identique.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
@Akwa a écrit:Quelqu’un a osé imaginer ça ??? C'est de la moquerie !
Ouhlà, un peu de retenue quand même...
C'est le genre de scénario qui passe bien dans des budgets énormes. La version actuelle de la mission a 1 seul atterrisseur et la phase au niveau de la Terre qui est en retour direct sans mise sur orbite. Mais le reste est tout à fait identique.
pas d'accord : Curiosity est une mission avec un budget énorme, et il y avait déjà d'énormes craintes simplement concernant l'atterrissage avec la grue.
Même Apollo présentait moins de complexité (un seul rdv en orbite lunaire), et sous contrôle humain continu.

Plus on rajoute d'opérations de transfert/rendez-vous etc, plus le risque d'échec est élevé.
D'autant que tout se fait de façon automatique, sans contrôle humain direct au niveau de Mars.
D'autant plus en 1988.

Non, sincèrement, ça ne me parait pas crédible du tout. D'ailleurs cette mission n'a pas quitté le stade du croquis.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
@Akwa a écrit:Quelqu’un a osé imaginer ça ??? C'est de la moquerie !
Ouhlà, un peu de retenue quand même...
C'est le genre de scénario qui passe bien dans des budgets énormes. La version actuelle de la mission a 1 seul atterrisseur et la phase au niveau de la Terre qui est en retour direct sans mise sur orbite. Mais le reste est tout à fait identique.
Je confirme.
Dans le scénario proposé ici, il y a quelques éléments qui rendent la mission un peu plus complexe, mais MSR est de toute façon une mission complexe. En vérité, la difficulté d'avoir 2 atterrisseurs nécessitant d'être précis sur l'atterrissage est compensée par la réduction de la masse de l'atterrisseur qui simplifie la phase EDL (entrée, descente et atterrissage sur Mars). Faire atterrir 4 tonnes ou 2, même 2 fois, cela complique beaucoup les choses, car certains systèmes EDL comme les parachutes ne sont plus qualifiés pour le nouveau contexte de freinage atmosphérique. Tout cela pour dire que 2 atterrisseurs au lieu d'1, cela se défend.
En revanche, le rendez-vous avec la station orbitale terrestre parait incongru.

A noter que je milite personnellement (conférences à l'appui) pour que MSR soit mieux intégrée dans la préparation aux vols habités vers Mars. Sachant qu'il faudra de toute façon qualifier les systèmes EDL pour faire atterrir au moins 15 à 20 tonnes sur Mars, si on ne se sert pas de MSR pour effectuer de tels tests, il y aura forcément un énorme gâchis. Si vous suivez mon raisonnement, il faudrait donc envisager MSR avec au moins 15 tonnes sur la surface, pas moins. Eventuellement, il pourrait d'abord y avoir un MSR light. Toutefois, les calculs montrent qu'il est possible d'envoyer tout le nécessaire avec un seul lancement lourd si on dispose du SLS. Par conséquent, je pense qu'il faut se donner les moyens pour que cette MSR heavy voit le jour. Par la même occasion, on pourrait tester la production de méthane sur Mars, puisque c'est aussi un prérequis aux missions martiennes habitées (pratiquement tous les scénarios le prévoient) et qu'il y a de la marge au niveau de la charge utile. On ferait ainsi d'une pierre 3 coups et même 4 :
1) retour d'échantillons
2) qualification flight proven de l'aérocapture pour les futurs vols habités
3) qualification flight proven des systèmes EDL pour les futurs vols habités
4) qualification de la production de méthane à partir des ressources locales

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3385
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Je ne suis pas sûr qu'une agence spatiale qui voudrait tenter le retour d'échantillons, se lancerait dans une mission pluri-potente 🤡 visant à qualifier autant de techniques d'un coup.
Peut-être est-ce le type de mission que tu as qualifiée de "MSR light" qui est le plus probable et malgré un objectif très ciblé (qui se suffit à lui-même) .... cela n'est pourtant pas encore programmé.

Après qu'il y ait besoin d'une (ou plus ?) mission préparatoire à une mission habitée ... c'est certain.
Et cette (ces) mission(s) devra qualifier les étages EDL pour 15/20 t, la production ISRU de méthane etc ... etc ....
Mais cela me parait une autre problématique. Cela correspondra aussi à une autre gamme de financement puisque le voyage habité aura été décidé et qu'on sera dans sa préparation. Sujet donc plus en rapport avec ce FIL
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t15276-nouvelle-etude-nasa-pour-le-voyage-habite-vers-mars
puisqu'il s'agit de sa phase préparatoire.
montmein69
montmein69

Messages : 17574
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum