Pesanteur maximale supportable au quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Salut à tous !
Après avoir vu Dragon Ball Z dans ma jeunesse, j'ai commencé à me demander quelle pesanteur maximale on peut supporter. Attention, je parle pas d'accélération pendant quelques secondes (on trouve que ça sur Internet :x ), mais bien de vivre dans un champ de pesanteur plus important que celui de la Terre sans conséquences sur la santé (je crois que le minimum est inférieur à g/7, donc on peut vivre sur Mars).
Merci de votre réponse :cheers:
avatar
dattebayo

Messages : 4
Inscrit le : 19/07/2017
Age : 104 Masculin
Localisation : Dans le 12

Revenir en haut Aller en bas


De mon point de vue, sur Terre au delà de 200kg il y a un risque à long terme pour la santé, 300kg c'est à risque à court terme qui limite fortement les déplacements, donc on pourrait dire 3G si on compte un homme de bon gabarit et avec un scaphandre.
Sur Terre le record est un homme qui a atteint 560kg, évidemment à ce point il restait couché sans possibilité de bouger, et c'est un danger mortel.
Mais avec une planète ausi massive, qui nous infligerait une gravité de 2 à 3G, le risque serait l'arrivée, car après un long voyage en pesanteur le squelette est très affaibli et perd en densité et une gravité si forte et si rapidement pourrait effectivement etre dangereux pour la santé, le coeur pourrait meme ne pas etre assez puissant pour faire circuler le sang correctement. Pendant le voyage il faudrait obligatoirement un système de gravité artificielle (centrifuge) pour s'adapter petit à petit à une gravité si forte.

Cela dit, pas d'inquiétude, il n'existe aucune planète solide de notre système solaire qui nous infligerait un tel supplice, la Terre étant la plus grosse des planètes et astres rocheux. Les planètes plus grosses, les Joviennes étant gazeuses il n'est pas possible de s'y installer.


Dernière édition par Mustard le Mer 19 Juil 2017 - 11:50, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30425
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


J'avais déjà lu quelque chose à ce sujet, et un des principaux problèmes était la tension artérielle. En gros, au-delà d'une fraction de g, on meurt en quelques heures. Il est peut-être possible de vivre en bonne santé à 1,1g ou 1,2g, mais guerre plus je pense.

Et il ne faut pas réfléchir en termes de masse, les problèmes pour la santé ne seraient pas du tout liés à la masse supplémentaire qu'on devrait porter mais au coeur qui devrait pomper très fort, cause de l'hypertension.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:J'avais déjà lu quelque chose à ce sujet, et un des principaux problèmes était la tension artérielle. En gros, au-delà d'une fraction de g, on meurt en quelques heures. Il est peut-être possible de vivre en bonne santé à 1,1g ou 1,2g, mais guerre plus je pense.

Et il ne faut pas réfléchir en termes de masse, les problèmes pour la santé ne seraient pas du tout liés à la masse supplémentaire qu'on devrait porter mais au coeur qui devrait pomper très fort, cause de l'hypertension.

Je serais peut-être un peu moins pessimiste : si tu considères que le poids "de forme" d'un adulte de sexe masculine de 1,80 m est de 75 kg, on voit bien des personnes de ce gabarit faire jusqu'à 110+kg (muscles et graisse) et être en forme (vivre vieux). 1,5G me semble potentiellement acceptable pour peu qu'une activité physique régulière et une vie saine soit assurées.

C'est d'une certaine manière comme ça qu'on gère le cas en sens inverse pour les situations de 0G mais on est d'accord que l'espérance de vie à 0G au-delà d'un an ou deux est assez incertaine.
avatar
ReusableFan

Messages : 1378
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


ReusableFan a écrit:C'est d'une certaine manière comme ça qu'on gère le cas en sens inverse pour les situations de 0G mais on est d'accord que l'espérance de vie à 0G au-delà d'un an ou deux est assez incertaine.

A 0G le record mondial de duré&e est de 14 mois environ, et en 1995 sur Mir. Certes le cosmonaute est revenu en mauvais état mais il faut reconnaitre que depuis nous avons fait de gros progrès, et il n'y a qu'à voir dans quel état est revenu Pesquet après 6 mois, il a rapidement récupéré et marchait (timidement) déja dès le lendemain.
Peu avant Scott Kelly et Mikhail Kornienko ont réalisé une mission de presque 1 an dans l'espace et leur retour semble s'etre plutot bien passé meme si à l'évidence il leur a fallu une période de récupération plus longue.

Avec des l'exercices quotidiens adaptés, une alimentation équilibrés, des médocs pour les carences, des séances médicales avec un caisson (Chibis sur ISS) pour la pression artérielle, etc, je pense qu'à 0G on pourrait tenir largement plus d'un an et atteindre 2 ans. Après on évite d'aller jusque là pour des raisons de psychologie liée au temps d'enfermement et pour les radiations qu'ils subissent malgré tout.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30425
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas non plus que la comparaison avec des personnes en surpoids soit pertinente vu que la baisse de leur espérance de vie est surtout du a leur excès de graisse.
Les 1,2 g me paraît faible. Certes un terrien passent brutalement de 1 a 1,2g aurait sûrement des vertiges dans un premier temps et une augmentation de son rythme cardiaque pour créé une pression artérielle sufissante.  Mais si on envois quelqu un ayant un rythme cardiaque sur terre de 50, il n aurait sûrement pas de problème à vivre à long terme a 70 b/m surtout que pendant le sommeil (couché ) la gravité n a plus beaucoup d effet  (cf essai de la clinique de l espace). 
phenix
phenix

Messages : 2548
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


1.2G, ce n'est pas énorme. Je pèse 70Kg, si demain je pèse +20%, soit 84Kg, je doute que ça joue fortement sur ma santé. surtout si à coté je fais du sport pour entretenir un coeur puissant et une bonne circulation.
Mais bon, je pense que seul un médecin, et un médecin spécialisé pourrait nous répondre vraiment à cela.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30425
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Ok je vois donc on peut pas dépasser environ 2g (on est loin des 100g de DBZ mais bon je fais des études de physique donc je savais que c'était impossible LOL ), et il faut pas que la variation soit brutale.
Mais comme tu dis avec une adaptation progressive, peut-être que le squelette et les muscles (le cœur par exemple) grossiraient suffisamment pour s'adapter à 2g en permanence, parce que le corps humain s'adapte quand même plutôt bien au mode de vie. Quand on était encore nomades par exemple, on avait un squelette plus épais et des muscles beaucoup plus développés, pour pouvoir courir toute la journée, alors que notre espèce est restée la même.
Bon après c'est clair qu'avec au moins 500 ans de voyage pour la planète la plus proche, on a peu de chances d'arriver en forme à destination  :o


Dernière édition par dattebayo le Mer 19 Juil 2017 - 13:55, édité 1 fois
avatar
dattebayo

Messages : 4
Inscrit le : 19/07/2017
Age : 104 Masculin
Localisation : Dans le 12

Revenir en haut Aller en bas


dattebayo a écrit:on est loin des 100g de DBZ mais bon je fais des études de physique

A 98 ans, moi je dis "chapeau" ;)

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27188
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


J'avoue avoir utilisé une fausse identité  LOL. J'avais voulu mettre 12/12/1212 à l'inscription mais c'est pas passé  ;)
avatar
dattebayo

Messages : 4
Inscrit le : 19/07/2017
Age : 104 Masculin
Localisation : Dans le 12

Revenir en haut Aller en bas


Vous vous focalisez beaucoup trop sur le poids. Ce n'est pas le poids qui posera problème, on peut très bien vivre en pesant 2 fois son poids.
Un des gros problème qu'aucun humain ne rencontre (à part les pilotes qui font des acrobaties), c'est que le sang est plus lourd également et a un impact énorme sur notre système cardio-vasculaire. Si vous prenez un obèse qui pèse 200kg, il n'a pas ce problème, son sang pèse autant que le vôtre. Par contre avec un fraction de g en plus, nos artères et notre coeur commencent à déguster. Et, j'insiste, le problème n'a absolument rien à voir avec le poids qu'on est capable de porter qui est bien supérieur.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


C'est exactement ça le problème !
Mais le cœur est un muscle, et les artères sont aussi entourées de muscle, donc peut-être que le système sanguin peut s'adapter avec le temps à un sang plus lourd. Par contre il me semble avoir lu que des muscles artériels plus gros étaient mauvais pour la santé, je sais plus pour quelle raison. Il faudrait l'avis d'un médecin !
avatar
dattebayo

Messages : 4
Inscrit le : 19/07/2017
Age : 104 Masculin
Localisation : Dans le 12

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:Vous vous focalisez beaucoup trop sur le poids. Ce n'est pas le poids qui posera problème, on peut très bien vivre en pesant 2 fois son poids.
Un des gros problème qu'aucun humain ne rencontre (à part les pilotes qui font des acrobaties), c'est que le sang est plus lourd également et a un impact énorme sur notre système cardio-vasculaire. Si vous prenez un obèse qui pèse 200kg, il n'a pas ce problème, son sang pèse autant que le vôtre. Par contre avec un fraction de g en plus, nos artères et notre coeur commencent à déguster. Et, j'insiste, le problème n'a absolument rien à voir avec le poids qu'on est capable de porter qui est bien supérieur.

Intéressante remarque, mais même dans ce cas, l'impact n'est important qu'en position verticale. Le sang ayant plus de difficulté à aller au cerveau, par compensation, il me paraitrait logique qu'on observe un effet inverse à l'apesanteur, c'est-à-dire une production supplémentaire de sang, avec un impact direct sur le muscle cardiaque. Cependant, les personnes qui sont très grandes ont un problème similaire, car il faut que le cœur envoie le sang très haut. Et je crois bien qu'elles ont justement plus de risques au niveau cardiovasculaire, mais on peut quand même vivre assez longtemps.
Quoi qu'il en soit, la question posée concerne la limite. Or, si le fait d'être debout conduit à d'importantes limitations, une solution simple est de ne jamais se mettre debout, ou très rarement. Et donc là, on doit bien pouvoir aller beaucoup plus loin que les 1,2G. 2 options :
- Vivre dans l'eau et n'en sortir qu'occasionnellement. Il faut repenser tous les usages de la vie courante, ça peut être l'objet d'un livre de SF ...
- Vivre à 4 pattes, ce serait une vie de chien ... mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le faire. Il faudrait inventer des chaussures spéciales pour protéger les genoux et puis surtout, il faudrait un système porte-tête (ne me piquez pas le brevet SVP).
Allez, on doit bien pouvoir atteindre 2G de cette façon, avec des robots pour travailler à notre place, nous aider à nous déplacer et nous alimenter, mais ce serait vraiment des conditions de vie très peu enviables. Et il y a intérêt à choisir un matelas très souple ...
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Je suis curieux de voir l'état des tissus mous soumis à 2G en permanence, à commencer par un certain cerveau aplati dans sa boîte crânienne. Si j'avais un pari à faire, j'imagine bien les syncopes arriver après quelques heures sur place, même allongé, même dans l'eau, ça ne changera rien à ce qui arrivera à nos organes internes et à notre cerveau.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


une autre piste a regarder serait les personnes qui ont un sang pâteux.

par exemple un de mes ancien collègue a un taux d'EPO naturelle est très élevé résultat il a le double de globule rouge par rapport à la norme
non il ne se dope pas, ce taux bizarre à été détecter à la maternelle a l’occasion d'une banale prise de sang, c'est peut être super pour pratiquer des sports d’endurance
mais il est obligé d’être suivit par un cardiologue depuis la classe de CP.

autrement les habitant des haut plateaux des Andes sont réputé avoir un nombre de globule supérieur par adaptation à l'attitude depuis des générations

avec un sang pâteux le cœur a plus de travail a faire comme si il était plus "lourd" (simulant de ce fait une gravité supérieure pour le système cardio-vasculaire)
avatar
peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:Je suis curieux de voir l'état des tissus mous soumis à 2G en permanence, à commencer par un certain cerveau aplati dans sa boîte crânienne. Si j'avais un pari à faire, j'imagine bien les syncopes arriver après quelques heures sur place, même allongé, même dans l'eau, ça ne changera rien à ce qui arrivera à nos organes internes et à notre cerveau.
Pour ceux que ca intéresse un petit article sur les effets de l apesanteur sur le cerveau:
http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-le-cerveau-des-astronautes-se-remodele-dans-l-espace-38242.php
On imagine en effet qu'il pourrait y avoir quelques effets indésirables à 2 g en permanence. 
Je peux vous dire également (en mode plaisanterie) que sur une planète à 2 g les chirurgiens esthétiques feraient fortune: certaines rondeurs féminines ce verraient inexorablement entrainées vers la bas (je vous laisse imaginer pour les hommes)
D ailleurs cette aspect des choses avait était imaginé par Asimov dans son livre "les dieux eux même" ou des humains vivant sur la lune ont des traits physiques paraissant plus jeunes que leur âges car leur peau (et le reste) subit moins de contrainte car moins de pesanteur.
avatar
Craps

Messages : 909
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 42 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum