StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement

Page 7 sur 40 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@aRes a écrit:La version test sera certainement allégée : pas de support vie, aucun frêt, structure interne minimaliste, pas de hublots, pas de sas, pas de système de communication longue distance.
Car la version finale du Ship pèsera à sec 85 t. La charge utile totale est de 150 t dont 50 t d'ergols pour l'atterrissage sur Terre. Reste 15 t de frêt.

J'ai pris pour mes chiffres uniquement la masse sèche et les ergols donc à priori hors toute masse charge utile ;)
Comme cet étage est à la base conçu pour l'espace (et non un départ depuis le sol) le rapport poussée/poids n'a pas besoin d'être supérieur à 1.

Hors depuis le sol c'est nécessaire d'être > 1 mais ils embarquent une proportion d'ergols tellement conséquente (l'indice sans CU est de 0.07!!!) qu'ils ont à mon avis la capacité à vide d'aller effectivement dans l'espace (moyennant quelques petite modifs) voire même d'imaginer ce test de rentrée atmosphérique à seconde vitesse cosmique avec une trajectoire un peu comme celle du test d'Orion sur Delta-4H.


edit: "aller dans l'espace" n'implique pas d'être en orbite, comme le font régulièrement des fusées sondes

Syl35

Messages : 835
Inscrit le : 02/08/2012

Revenir en haut Aller en bas


Je suis en train de ma poser la même question que pour la F9 Heavy : est-ce qu'il y a des charges utiles en projet réel qui nécessiteront la capacité d'emport d'un lanceur super-lourd ? Ou alors est-ce que Elon mise réellement sur un appel d'air généré par les F9H et BFR pour le développement de charges lourdes.
Et même si ça peut sembler délirant vu son coût (comparé à celui attendu pour un théorique BFR réutilisable), est-ce que la NASA ne va pas privilégier le SLS pour l'envoi de charges de type Europa Clipper ? :scratch:
ndiver
ndiver

Messages : 442
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:
@aRes a écrit:edit: "aller dans l'espace" n'implique pas d'être en orbite, comme le font régulièrement des fusées sondes

Oui la BFR de test va certainement faire des vols paraboliques, ce qui nécessitera beaucoup moins d'ergols qu'une satellisation. Idem pour le retour sur Terre : pas de désorbitation nécessaire donc légèrement moins d'ergols nécessaires.
D'ailleurs qui dit vaisseau test à la structure allégée dit d'office moins d'ergols pour le freinage retour.

Sur cette vue en découpe on voit clairement le secteur vie à l'avant qui ne sera pas installé pour la version test :
aRes
aRes

Messages : 876
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Sauf à ce que les premiers BFR produits soient les versions cargo qu'on voyait dans la vidéo :
StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Tesla-bfr-rocket-640
ndiver
ndiver

Messages : 442
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Tout simplement, bien vu ndiver.
Mais je pense que le prototype n'aura même pas de trappe, ni panneaux solaires. Juste le minimum pour s'envoyer en l'air bardé de capteurs.

J'ai refais les calculs :
Le ship en version finale pèsera à sec 85 t.
A quoi sera ajouté la charge utile de 150 t maximum dans la soute (version Cargo) ou système vie-réserves-passagers-frêt (version Habitable) ou ergols supplémentaires (version Tanker).
En plus il aura un capacité max de 1100 t d'ergols (240 t de méthane - 860 d'oxygène liquide).
Soit un poids total au décollage maximum de 1335 t pour le ship.
aRes
aRes

Messages : 876
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


je viens de faire un petit calcul rapide.
Sur la version nouvelle du deuxième étage Space X prévoit 3 raptor "atmosphériques" et quatre spatiaux.
Si les chiffres sont bons cela donne une poussée de 1071 tonnes au décollage uniquement avec les "atmosphériques", donc pas loin du poids du lanceur au décollage.

Avec quatre "atmosphériques" cela fait 1428 tonnes de poussée donc dans les clous pour le poids de l'étage plein
avatar
Anovel

Messages : 1578
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:je viens de faire un petit calcul rapide.
Sur la version nouvelle du deuxième étage Space X prévoit 3 raptor "atmosphériques" et quatre spatiaux.
Si les chiffres sont bons cela donne une poussée de 1071 tonnes au décollage uniquement avec les "atmosphériques", donc pas loin du poids du lanceur au décollage.

Les raptors SL sont donnés à 1700kN au niveau de la mer et 1900kN pour le vacuum.
Si ils remplacent les 4 vacuum par des SL pour le proto ça fait 7 x 1700kN soit 11 900kN (1213 tonnes), pour 1185 tonnes réservoirs pleins et sans CU.

Si ils laissent la conf avec les 4 vacuum ça ne fait que 5100kN (soit 519 tonnes) pour les 3 SL seuls.
avatar
Syl35

Messages : 835
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas se que vous en pensait, mais il paraitrait logique que les premiers bfr construits soit de type cargo: beaucoup plus simples,moins couteux (surtout en cas de perte lors des vol d'essais et qualif) et potentiellement commercialisables rapidement.Quand on voit le nombre de f9 nécessaires à la mise au point de la reutilisabilité et de la version finale (block5) avant de passer au vol habité...(qu'on attend toujours).
Quant au démonstrateur BFS cargo: si il doit avoir la même puissance que le vaisseau finale,la même protection thermique pour la rentrée,qu'il soit capable de se satelliser (ou presque) et de se poser: ce n'est plus un démonstrateur BFS cargo: C'est un BFS cargo...
Soyons patients et prudents face aux annonces Muskiennes, grisés que nous somme tous par ce spectacle fascinant (FH)...   
Mais sa fait tellement de bien de rêver:shock::shock::shock:


Dernière édition par Craps le Ven 9 Fév 2018 - 23:43, édité 1 fois
avatar
Craps
Donateur
Donateur

Messages : 811
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 41 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


J'ai utilisé en partie les données de wikipédia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raptor_(moteur-fus%C3%A9e)
avatar
Anovel

Messages : 1578
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Le BFS de test sera équipé de 7 moteurs Raptor SL. Les Raptor Vacuum-optimised ne seront installés que sur les versions supérieures.
Ce modèle de test n'ira qu'à quelques centaines de kilomètres d'altitude. Il ne sera pas équipé de bouclier thermique.


Dernière édition par aRes le Sam 10 Fév 2018 - 0:08, édité 1 fois
aRes
aRes

Messages : 876
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


C'est noté Arès!!! Ce serait déjà un sacré démonstrateur. 
D'où tiens tu l'info? De la conférence de Musk?
avatar
Craps
Donateur
Donateur

Messages : 811
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 41 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


J'ai fouiné sur Wikipédia anglais 👅
Ici aussi https://www.reddit.com/r/space/comments/76e79c/i_am_elon_musk_ask_me_anything_about_bfr/dodec8l/?context=3

Pour le décollage le ratio poussé / poids doit être en théorie supérieur à 1.
Dans la pratique l'un des plus bas ratio enregistré sur un gros lanceur est de 1,14 (3467 t / 3038 t) pour Saturn V.
La Falcon Heavy = 1,63 (2326 t / 1421 t) 
Ariane V = 1,67 - STS = 1,50 - la N1-L3 = 1,71
aRes
aRes

Messages : 876
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:J'ai utilisé en partie les données de wikipédia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raptor_(moteur-fus%C3%A9e)

Comme trop souvent malheureusement, les pages Wikipédia françaises sont lentement mises à jour ou très peu complètes par rapport à ce qu'on trouve sur la version américaine dont voici les valeurs qui sont tirées de la présentation de septembre 2017 de SpaceX:

https://en.wikipedia.org/wiki/Raptor_(rocket_engine_family)

Le Raptor a été revu plusieurs fois à la baisse, aujourd'hui l'objectif est bien de 1700kN SL et 1900kN Vac reste à voir à combien ils vont arriver au final.

avatar
Syl35

Messages : 835
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


La BFR aura un ratio poussée / poids au décollage de 1,22 (5373 t / 4400 t). Ce qui est clairement dans les clous.
Le BFS de test avec une poussée au décollage de 1213 t devra donc peser dans les 1000 t tout compris pour respecter ce ratio. Ce qui permettra un plein d'ergols situé dans les 920 t (selon le poids gagné par l'absence de bouclier thermique), soit plus de 80% de remplissage.
aRes
aRes

Messages : 876
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:Le Raptor a été revu plusieurs fois à la baisse, aujourd'hui l'objectif est bien de 1700kN SL et 1900kN Vac reste à voir à combien ils vont arriver au final.


A noter que SL veut dire "Sea level" soit la poussée au niveau de la mer et Vac "Vacuum", dans le vide.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22638
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@aRes a écrit:Le BFS de test sera équipé de 7 moteurs Raptor SL. Les Raptor Vacuum-optimised ne seront installés que sur les versions supérieures.
Ce modèle de test n'ira qu'à quelques centaines de kilomètres d'altitude. Il ne sera pas équipé de bouclier thermique.
Les plans demeurent changeant, s'il est vrai que dans le AMA d'il y a trois mois Elon Musk avait fait mention de ces caractéristiques pour ce BFS de test, il semblerait que pour le bouclier, les plans aient changé et il veulent spécifiquement le tester avec ce BFS de test (comme Elon Musk l'aussi souligné lors de cette conférence post lancement de la Falcon Heavy, l'objectif est de s'attaquer en premier au plus difficile).

Extrait de la susdite conférence:


"NBC News reporter Tom Costello followed up:  "Did you say you might go to the Moon or Mars as soon as next year?"
Elon:  "Well, by hopper tests, we had the Grasshopper program for Falcon 9, where we just had the rocket take off and land in Texas... so we'd either do that at our South Texas launch site, or either do ship-to-ship... we're not sure yet whether ship to ship or Brownsville, but most likely it's gonna happen at our Brownsville location, 'cause we've got a lot of land with nobody around, so if it blows up, it's cool. 
By "hopper test" I mean it'll go up several miles then come down. The (BFR) ship is capable of Single Stage To Orbit if you fully load the tanks.  So we'll do flights of increasing complexity. We'll want to test the heat shield material, so we'll go like... fly out, turn around, accelerate back real hard, and come in hot to test the heat shield, because we want to have a highly re-usable heat shield capable of handling interplanetary velocities.  So it's really tricky."
Atlantis
Atlantis

Messages : 980
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:
Extrait de la susdite conférence:


"NBC News reporter Tom Costello followed up:  "Did you say you might go to the Moon or Mars as soon as next year?"
Elon:  "Well, by hopper tests, we had the Grasshopper program for Falcon 9, where we just had the rocket take off and land in Texas... so we'd either do that at our South Texas launch site, or either do ship-to-ship... we're not sure yet whether ship to ship or Brownsville, but most likely it's gonna happen at our Brownsville location, 'cause we've got a lot of land with nobody around, so if it blows up, it's cool. 
By "hopper test" I mean it'll go up several miles then come down. The (BFR) ship is capable of Single Stage To Orbit if you fully load the tanks.  So we'll do flights of increasing complexity. We'll want to test the heat shield material, so we'll go like... fly out, turn around, accelerate back real hard, and come in hot to test the heat shield, because we want to have a highly re-usable heat shield capable of handling interplanetary velocities.  So it's really tricky."
Petite traduction rapide:

Tom Costello: "Vous dites que vous serez en mesure d'aller sur la Lune ou Mars dès l'année prochaine?"

Elon:"Hé bien par Hopper test, nous avons eu le le programme grasshopper pour la Falcon 9, ou nous avions juste une fusée pour faire des essais de décollage et d'atterrissage au Texas.... nous souhaitons faire de même sur notre site de lancement du sud-texas, ou plutôt d'un navire à un autre... Nous ne sommes pas sur encore si nous ferons entre navires ou à  Brownsville, car nous y avons pas mal de terrain avec personne autour, donc si ça pète c'est cool.
Par Hopper test j' entend monter à plusieurs milles et revenir. Le vaisseau (BFR) est capable d'aller en orbite de lui même si l'on fait le plein complet. Aussi nous allons faire des vols de plus en plus complexes. Nous voulons tester les matériaux du bouclier thermique, aussi nous allons aller hors de l'atmosphère, faire demi-tour et accélérer réellement beaucoup et rentrer en force pour essayer le bouclier thermique, car nous voulons avoir un bouclier thermique hautement réutilisable capable d'affronter des vitesses interplanétaires. C'est très sérieux.
avatar
Anovel

Messages : 1578
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


avatar
reco

Messages : 51
Inscrit le : 11/12/2017
Age : 25 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


@reco a écrit:Première pièce usiné du BFR !!! 
https://www.instagram.com/p/BhVk3y3A0yB/

usinée certainement. Par contre c'est probablement un mandrin pour bobiner le corps du BFR, pas une pièce du BFR lui même.

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 29738510
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 48 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Quelqu'un peut-il expliquer comment fonctionne cet outil ? On enroule/plaque des tôles dessus pour leur donner la forme cylindrique, puis on les soude ?

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6539
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Plutôt un outil qu'une pièce en effet. Reste à voir le fonctionnement.

En tous cas, on quitte la planche à dessin pour se rapprocher d'un premier prototype.

Donc SX est très sérieuse sur ce projet.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Quelqu'un peut-il expliquer comment fonctionne cet outil ? On enroule/plaque des tôles dessus pour leur donner la forme cylindrique, puis on les soude ?

C'est un mandrin pour faire de l'enroulement filamentaire de fibres de carbone (du bobinage) ou du dépôt de fibres sous forme de nappe mais c'est moins probable.
avatar
Syl35

Messages : 835
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


en tout cas la photo a été prise dans un nouveau hangar de spacex au port de LA :
https://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=43871.msg1775421#msg1775421


et voilà à quoi ça va servir :
bed31fr
bed31fr

Messages : 756
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Ca se situerait où (dans l'engin complet) cette "composite fuselage section" qui serait construite avec l'aide de ce "mandrin" ?
A la fin de la vidéo c'est une opération de cuisson dans un four (après un dépôt de "vernis" polymèrisable) ?
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Ca se situerait où (dans l'engin complet) cette "composite fuselage section" qui serait construite avec l'aide de ce "mandrin" ?

Selon toute vraisemblance, ça servira à construire le fuselage là où il est cylindrique, càd de l'extrémité basse (moteurs) jusqu'à l'endroit où il prend une forme ogivale.

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 BFR-sections-1200x750

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6539
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:
@montmein69 a écrit:Ca se situerait où (dans l'engin complet) cette "composite fuselage section" qui serait construite avec l'aide de ce "mandrin" ?

Selon toute vraisemblance, ça servira à construire le fuselage là où il est cylindrique, càd de l'extrémité basse (moteurs) jusqu'à l'endroit où il prend une forme ogivale.

Ce ne serait pas plutôt une section du premier étage ?

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 VSE6e515f_spacexbfr1
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2219
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 40 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum