Projet Kuiper (constellation d'Amazon)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


https://twitter.com/KenKirtland17/status/1511374250183208971

Petite comparaison avec des limites bien entendu car on a pas toutes les infos!

J-B

Messages : 550
Inscrit le : 17/11/2020

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:J'ai comme l'impression qu'Arianespace et Stephane Israel vont etre beaucoup moins critiques des megaconstellations dans les annees qui viennent.


Comme on dit, le bruit des vestes qui se retournent va être tellement assourdissant qu’il va empêcher les enfants de dormir la nuit !

Tant mieux d’ailleurs, cela fera une génération de futurs astronomes qui ne se laisseront pas démoraliser par les rumeurs de ces dernières années sur les prétendus effets délétères des constellations de satellites pour l’observation astronomique.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2236
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Tu ne crois pas qu'il pourra y avoir des ajustements dans la règlementation ? S'ils sont arrivés à lancer des satellites, s'ils montrent qu'il ont un plan pour améliorer le taux de lancement, s'ils font amende honorable, je parie qu'on leur fera juste les gros yeux en soupirant que "c'est bon pour cette fois"... Après tout, la FCC est un service gouvernemental américain, et tout ce qui est bon pour la suprématie américaine est bon pour le gouvernement américain. Les concurrents américains pourront se plaindre officiellement que c'est anti-concurrence etc. mais les currents internationaux pourront aller se brosser. Je le sens bien comme ça.
 En effet, cette condition de devoir avoir mis sur orbite la moitié de la constellation en 2026, n'est pas une condition figée, mais plutôt une garantie qu'une compagnie ne lance qu'une centaine de satellite par exemple (par manque de clients potentiels ou autre situation légale, donc qui n'arrivent pas à obtenir les moyens financiers pour achever leur constellation, au lieu de 1000 ou 2000, et bloque de ce fait des fréquences que d'autres compagnies plus sérieuses quand à leur ambitions ET ayant les moyens financiers seraient à même d'utiliser). C'est un peu l'esprit de cette condition dans l'autorisation qu'a reçu cette constellation, comme celle de Oneweb ou Starlink.

Ainsi, l'autorisation qu'à reçu SpaceX précise que SpaceX pourra demander un délai supplémentaire si elle démontre qu'elle entend bien mener à bien l'ensemble de la constellation autoriser, bien que n'ayant pas réussit à envoyer la moitié des satellites en 2024 ou la totalité en 2027 pour des raisons de force majeur ou s'il lui manque peu de satellites pour y arriver. 

Pour les autres constellations, si une situation semblable devait arriver, elles pourraient aussi demander une dérogation à cette limite temporelle.
Atlantis
Atlantis

Messages : 1045
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


https://www.cnbc.com/2022/04/05/amazon-signs-rocket-deal-with-blue-origin-arianespace-ula-for-project-kuiper-internet-satellites.html

La société américaine la plus active dans le domaine des fusées est notablement absente de la liste des lanceurs d'Amazon : SpaceX d'Elon Musk. Mais, même avec la promesse de Musk de lancer des concurrents, Amazon et SpaceX se sont longtemps affrontés devant les régulateurs fédéraux au sujet de leurs réseaux Internet par satellite respectifs, Kuiper et Starlink.

SpaceX a pris une avance considérable sur Amazon dans la course à la fourniture d'Internet depuis l'espace, ayant lancé jusqu'à présent environ 2 000 satellites Starlink, qui desservent au total quelque 250 000 abonnés.

Mais Amazon mise sur son empreinte mondiale pour combler cet écart. La société affirme que le réseau Kuiper "tirera parti de l'empreinte logistique et opérationnelle mondiale d'Amazon, ainsi que des réseaux et de l'infrastructure d'Amazon Web Services (AWS)".

Kuiper n'est pas seulement en concurrence avec Starlink pour les abonnés des particuliers et des entreprises, mais aussi avec OneWeb, soutenu par la Grande-Bretagne, qui a terminé aux deux tiers le lancement de sa première génération de satellites. Cependant, lors d'un briefing à la 37e conférence Space Symposium à Colorado Springs, M. Limp d'Amazon a déclaré qu'il pensait qu'il y avait de la place pour "plusieurs gagnants" dans la course à l'Internet par satellite, car "il y a tellement de besoins non satisfaits".

Amazon a également une longueur d'avance sur l'un des principaux obstacles à l'accès à l'internet par satellite à un prix abordable : les antennes dont les clients ont besoin pour se connecter. Amazon a vanté son "expérience dans la production d'appareils et de services à bas prix comme Echo et Kindle" pour réduire le prix du matériel dont les clients ont besoin pour le service. De même, Limp a noté qu'Amazon prévoit de vendre son internet par satellite "en un clic" aux clients comme il le fait pour d'autres appareils.

M. Limp a déclaré que l'équipe de Kuiper a eu une révélation en concevant l'antenne satellite qui sera envoyée aux clients.

"Nous avons réussi à faire passer le coût de cette antenne bien en dessous de 500 dollars", a-t-il ajouté.

À titre de comparaison, SpaceX a déclaré l'année dernière que le coût de ses terminaux utilisateurs Starlink était d'environ 1 300 dollars chacun, alors qu'il était initialement prévu qu'ils coûtent environ 3 000 dollars. SpaceX fait payer aux clients 599 dollars d'avance pour le matériel Starlink, ce qui signifie que l'entreprise absorbe environ la moitié du coût d'acquisition des abonnés.

Amazon n'a pas encore donné beaucoup d'informations sur les satellites Kuiper, comme leur masse ou leur puissance.

"Nos satellites sont plus grands que les autres constellations [d'orbite terrestre basse] que vous connaissez peut-être, et nous avons donc besoin de nouveaux véhicules de lancement plus grands pour que cela soit rentable", a déclaré M. Limp.

Mais la conception de l'entreprise est probablement sur le point d'être terminée, si ce n'est déjà fait, car Amazon a annoncé qu'elle travaillait avec la société suisse Beyond Gravity pour construire des distributeurs de satellites afin de déployer le vaisseau spatial Kuiper.
J-B
J-B

Messages : 550
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 30 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


J'ai pas posté la partie sur les lanceurs car on a déjà eu un aperçu via les autres articles. Par contre je trouve cette partie sur la constellation Kuiper très intéressante!
J-B
J-B

Messages : 550
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 30 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum