PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Hipparcos (1989)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 10:58

Il y a 30 ans aujourd'hui, était lancé le satellite d'astrométrie Hipparcos.



Une mission d'astronomie spatiale importante, relatée notamment dans ce livre :



https://www.springer.com/gp/book/9783642116018

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 12:19

Une bien belle boulette de préparation au lancement pour un satellite qui n’atteindra jamais son orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 12:25

Hadéen a écrit:
Une bien belle boulette de préparation au lancement pour un satellite qui n’atteindra jamais son orbite.

Quelle était cette boulette de préparation ?

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 12:59

David L. a écrit:
Hadéen a écrit:
Une bien belle boulette de préparation au lancement pour un satellite qui n’atteindra jamais son orbite.

Quelle était cette boulette de préparation ?

Si ma mémoire est bonne le satellite a passé sa vie en GTO incapable qu'il fût de mettre à feu son moteur à poudre d'apogée. Le dispositif de sécurité anti allumage n'avait pas été retiré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 13:12

Hadéen a écrit:
David L. a écrit:


Quelle était cette boulette de préparation ?

Si ma mémoire est bonne le satellite a passé sa vie en GTO incapable qu'il fût de mettre à feu son moteur à poudre d'apogée. 

C'est bien ça. Je me souviens de ce mois d'août 1989. Les journaux en avaient régulièrement parlé. Je suivais ça en camping.

La crainte était que la mission soit un échec, mais finalement les objectifs ont heureusement pu être atteints.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 13:14

Hadéen a écrit:
David L. a écrit:


Quelle était cette boulette de préparation ?

Le dispositif de sécurité anti allumage n'avait pas été retiré...

Crying or Very sad

Le "coupable" a-t-il été identifié ?

Il y a-t-il eu des changements dans les procédures de préparation des charges utiles pour les lancements suivants ?

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)


Dernière édition par David L. le Jeu 8 Aoû 2019 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OXIA




Masculin Nombre de messages : 139
Age : 48
Localisation : MEAUX
Date d'inscription : 31/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 13:58

D'ici que ce soit la même "boulette" qui ait été faite sur Véga VV15 lolnasa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 14:38

David L. a écrit:
Hadéen a écrit:


Le dispositif de sécurité anti allumage n'avait pas été retiré...

Crying or Very sad

Le "coupable" a-t-il été identifié ?

Il y a-t-il eu des changements dans les procédures de préparation des charges utiles pour les lancements suivants ?

Bien que plus âgé que mon avatar, en 1989 j'étais sur les bancs de l'école...  Coupable identifié ? Plutôt d'ailleurs celui qui n'a rien fait ! Sûrement un manque dans les procédures du constructeur du satellite. Un truc pareil ce n'est jamais une panne unique... De mémoire c'était un moteur MAGE. Abandonné rapidement à cette époque. Non pour cette cause mais pour le manque de souplesse de l'utilisation de la poudre comme moteur d'apogée. Pas cher mais pas pratique non plus.

Sur les bancs de ladite école, je me souviens avoir signé une pétition pour exiger une nouvelle mission HIPPARCOS 2 ! C'est beau la naïveté de la jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostya


Kostya

Masculin Nombre de messages : 3776
Localisation : Kalouga
Date d'inscription : 09/07/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 16:49

Je rappelle quand même que, en dépit de cette défaillance matérielle, la mise à jour du logiciel d'Hipparcos a permis non seulement de réaliser malgré cela sa mission mais d'en dépasser les objectifs en cataloguant plus d'étoiles qu'initialement prévu, le satellite ayant fonctionné jusqu'en 1993. Hipparcos n'est pas étranger à la détection d'exoplanètes même si ça n'était pas sa mission, les données Tycho-1 et Tycho-2 (près de 2M600 étoiles cataloguées) ont grandement guidé les recherches vers les lieux présumés de présence d'exoplanètes. Pour ceux qui voudraient explorer Tycho-2: http://cdsarc.u-strasbg.fr/viz-bin/Cat?I/259

C'est un bon exemple que depuis déjà près de 30 ans, l'intelligence de la mission se trouve dans le logiciel et pas dans les moteurs d'apogée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 17:57

Kostya a écrit:
Je rappelle quand même que, en dépit de cette défaillance matérielle, la mise à jour du logiciel d'Hipparcos a permis non seulement de réaliser malgré cela sa mission mais d'en dépasser les objectifs en cataloguant plus d'étoiles qu'initialement prévu, le satellite ayant fonctionné jusqu'en 1993. Hipparcos n'est pas étranger à la détection d'exoplanètes même si ça n'était pas sa mission, les données Tycho-1 et Tycho-2 (près de 2M600 étoiles cataloguées) ont grandement guidé les recherches vers les lieux présumés de présence d'exoplanètes. Pour ceux qui voudraient explorer Tycho-2: http://cdsarc.u-strasbg.fr/viz-bin/Cat?I/259

C'est un bon exemple que depuis déjà près de 30 ans, l'intelligence de la mission se trouve dans le logiciel et pas dans les moteurs d'apogée. Wink

C'est exact. L'atteinte voire le dépassement des objectifs de la mission est d'ailleurs la base même de la décision de ne pas faire de mission HIPPARCOS 2 ...

EDIT : D'ailleurs dans mes lointains souvenirs l'inquiétude portait sur la durée de vie du satellite sur l'orbite GTO. Orbite sur laquelle le S/C ne cesse de traverser la ceinture intérieure de Van Allen ce qui n'est vraiment pas terrible pour l'électronique embarquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yantar


Yantar

Masculin Nombre de messages : 2861
Age : 44
Localisation : Liège
Date d'inscription : 30/09/2005

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 19:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://destination-orbite.net
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyVen 9 Aoû 2019 - 1:14

Hadéen a écrit:
David L. a écrit:


Crying or Very sad

Le "coupable" a-t-il été identifié ?

Il y a-t-il eu des changements dans les procédures de préparation des charges utiles pour les lancements suivants ?

Bien que plus âgé que mon avatar, en 1989 j'étais sur les bancs de l'école...  Coupable identifié ? Plutôt d'ailleurs celui qui n'a rien fait ! Sûrement un manque dans les procédures du constructeur du satellite. Un truc pareil ce n'est jamais une panne unique... De mémoire c'était un moteur MAGE. Abandonné rapidement à cette époque. Non pour cette cause mais pour le manque de souplesse de l'utilisation de la poudre comme moteur d'apogée. Pas cher mais pas pratique non plus.

Sauf erreur, c'est ce qui a causé la perte du satellite BSat-2B, placé sur une orbite avec un apogée plus bas que prévu, 18 000 km au lieu de 36 000 km, le 12 juillet 2001.

Il était équipé d'un moteur à poudre Star 30CBP qui ne permettait qu'un allumage, alors qu'il en aurait fallu deux, un à l'apogée et un au périgée...

Avec les ergols liquides, en cas de défaillance du moteur principal, avec un peu de patience la réserve d'ergols peut être utilisée par les moteurs de maintien à poste pour rejoindre l'orbite géostationnaire.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyVen 9 Aoû 2019 - 9:25

David L. a écrit:
Hadéen a écrit:


Bien que plus âgé que mon avatar, en 1989 j'étais sur les bancs de l'école...  Coupable identifié ? Plutôt d'ailleurs celui qui n'a rien fait ! Sûrement un manque dans les procédures du constructeur du satellite. Un truc pareil ce n'est jamais une panne unique... De mémoire c'était un moteur MAGE. Abandonné rapidement à cette époque. Non pour cette cause mais pour le manque de souplesse de l'utilisation de la poudre comme moteur d'apogée. Pas cher mais pas pratique non plus.

Sauf erreur, c'est ce qui a causé la perte du satellite BSat-2B, placé sur une orbite avec un apogée plus bas que prévu, 18 000 km au lieu de 36 000 km, le 12 juillet 2001.

Il était équipé d'un moteur à poudre Star 30CBP qui ne permettait qu'un allumage, alors qu'il en aurait fallu deux, un à l'apogée et un au périgée...

Avec les ergols liquides, en cas de défaillance du moteur principal, avec un peu de patience la réserve d'ergols peut être utilisée par les moteurs de maintien à poste pour rejoindre l'orbite géostationnaire.

Clairement les moteurs d'apogée à poudre ce n'était pas la panacée. Le manque de souplesse sur le delta V est trés gênant à gérer.

Après le nombre de satellites qui ont échoué à cause d'une sécurité encore en place intempestivement il y en a pas mal... Je crois qu'un OLYMPUS n'a jamais pu ouvrir ses panneaux solaires car la broche de sécurité était toujours là...

La propulsion liquide n'est pas non plus idéale même si elle est largement répandue. Trés dangereuse au sol, en orbite on a dû tout voir... Explosion, fuite... 

A cet égard la plupart des gros satellites en GEO utilisent le bi-ergols pour la circularisation de l'orbite et ensuite la propulsion électrique pour le maintien à poste. Ce qui semble le meilleur compromis pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16776
Age : 45
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Hipparcos (1989) Empty
MessageSujet: Re: Hipparcos (1989)   Hipparcos (1989) EmptyVen 9 Aoû 2019 - 12:44

Hadéen a écrit:


Clairement les moteurs d'apogée à poudre ce n'était pas la panacée. Le manque de souplesse sur le delta V est trés gênant à gérer.

[...]

La propulsion liquide n'est pas non plus idéale même si elle est largement répandue. Trés dangereuse au sol, en orbite on a dû tout voir... Explosion, fuite... 

A cet égard la plupart des gros satellites en GEO utilisent le bi-ergols pour la circularisation de l'orbite et ensuite la propulsion électrique pour le maintien à poste. Ce qui semble le meilleur compromis pour l'instant.

Je crois que le dernier satellite géostationnaire à avoir utilisé un moteur d'apogée à poudre est Fengyun-2H, l'an dernier. A vérifier.

J'ai commencé à travailler sur l'évolution des moteurs d'apogée utilisés depuis le lancement du premier satellite géostationnaire. Il y a encore du boulot à faire avant que ce soit présentable.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hipparcos (1989)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Historique spatial :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit