Programme spatial publicitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Programme spatial publicitaire

Message le Lun 18 Mai 2020 - 11:52


Bonjour
Je songeais à un système de financement de programme spatial habité (bon dans mon idée c’était plutôt pour Vénus, mais ça devrait s’appliquer pour Mars ou la Lune) et j’aimerais vos avis généraux (de tout façon on n’a pas les chiffres).

Aujourd’hui il y a 3 types de programme :

National : le but est de promouvoir son pays et son idéologie. Il est financé par le pays (donc le contribuable) au travers de son agence spatiale. Le travail est soit effectué par des centres dépendant de ces agences nationales mais surtout par des entreprises spécialisées qui surfacture car sont assez peu nombreuses et surtout car se sont des entreprises stratégiques qu’il faut maintenir en vie au prix de contrats gonflés. Le public fini souvent par se désintéresser car n’est pas impliqué (les agences et entreprise passent pour une élite inatteignable) voir y être hostile quand il voit les énormes facture qu’il doit payer avec ses impôts. De plus, entre retour géographique, opposition politique, changement de gouvernement il y a souvent des lourdeurs administratives et de la perte d’efficacité.

International : tout pareil sauf en multinational. Il y a plus d’argent et la contribution par contribuable est plus faible mais, il y a plus de problème de gouvernance car chaque participant veut maximiser les retours géographiques (car doit faire vivre ses entreprises stratégiques) et augmenter leur visibilité.

Personnel ou entreprise : c’est une personne qui décide « seule » (musk, bezos) qu’elle veut crée un programme pour coloniser la Lune ou Mars. Bon aucun a abouti donc on ne sait pas ce que cela donne. Il se finance principalement sur l’argent de l’entreprise via des contrats commerciaux et ou publiques et aussi des autres entreprises du groupe (tesla, amazon) mais probablement aussi par les agences qui s’impliquerons de plus en plus au fur et a mesure que sa deviendra concret. Le grand publique n’est pas impliqué (tout se fait en interne) mais ne paye pas ou peu donc ne rejeter pas. Cependant, il est possible de le suivre car les entreprises communiquent beaucoup dessus.
 
On en vient à l’idée d’un programme spatial « publicitaire ». Le but est d’impliquer au maximum le public et de le faire financer par des volontaires et le budget publicitaire de grande entreprise.

L’organe décisionnaire n’est pas une agence spatial soumis à des alea politique, ou une entreprise isolé mais une assemblé d’entité volontaire. Je pensais cette organisation pour le programme vesta (https://venautics.space/projet-dexploration-venusien/vesta/) est le nom pour l’organisation auxquelles je pensais c’était INOVEX (INternational Organisation for Venus EXploration).

Parmi les entites qu’on peut retrouvez dans l’inovex, Des agences spatiales qui chercherais à être impliqué dans la première mission vénusien pour leur image et surtout celle de leur pays. Des institue de recherche qui veulent que leur expérience face partie du programme scientifique (oui il ne faut pas oublier la science). Il y aurait aussi des mécène passionne de spatial qui voudrais contribuer et avoir un pouvoir de décision personnel ou par l’intermédiaire d’un groupement de contributeur. Mais les cibles principales sont des entreprise « grand publique » (qui vente des produite et service au grand publique) qui profiterais de la participation dans le programme pour faire de la publicité (exemple plus bas).
Pour l’organisation de l’inovex, j’hésite entre deux possibilité :
1) un comité similaire a un comité d’actionnaire (je ne suis pas expert, certain aurons surement une meilleur vision de leur organisation). Chaque entité acheté des « action » qui sont proportionnelle à leurs pouvoir de décision dans le comité et permet de crée un « pot commun ». Ce pot commun permettrait d’acheter le développement puis la production d’élément (fusée, vaisseau, base, etc) au près d’entreprise spécialisé sur lesquels chaque entité collerait leur image, communiquerais et vendrais des produits dérivé.
2)      Plus utopique, c’est un comité « desmonetisé ». Chaque entité s’engagerai a développé un élément ou fournier un service a l’inovex sur c’est fond propre et pourra donc communiquer dessus.

La solution optimal serait probablement entre les deux avec une grosse implication volontaire mais avec un pot commun pour aider sur les élément les plus cher et surtout finir l’achat de l’équipement en cas de désistement d’une des entités. De plus, si une entité veux se désengage complètement, elle vendra ses actions ce qui permettra de faire rentrer une nouvelle entité a sa place.
Evidemment, les entreprise « grand publique » (voiture, boisson, aspirateur) n’ont pas les compétences pour développer du matériel spatial de qualité contrairement aux entreprises « spécialisé ». Il faudrait soit qu’il développe une division spatial largement « aidé » par des entreprise spécialisé, ou qu’il crée un joint-venture avec ces dernières. En faire se serait les entreprises spécialisés qui ferons le gros du travail avec le financement des entreprises grand publique qui y apposerait leur marque, leur identité visuel, et qui communiquerait dessus et ferai des produis dériver.


Voici quelque idée (souvent loufoque) d’entreprise grand publique pouvant s’intégré.


Siege de l’inovex Clubmed : l’inovex devrait se réunir régulièrement pour prendre les décisions de gouvernance du projet donc au lieu de les faire dans un siège dédier (à construire ou a acheté) il pourrait à chaque fois le faire dans un centre de vacances diffèrent (probablement en basse saison selon l’endroit où se trouve le centre). Cela permettrait de présenter les différentes destination proposé par le club Med (exemple).


Transport Skyteam (alliance de compagnie aérien) : au lieu d’avoir des jet privé siglé nasa (avec les cout qui vont avec) pour transporter les dirigent de l’inovex et les astronautes l’idée est de les faire voyage dans les avions commerciaux de la skyteam avec parfois de l’affrètement de jet pour des besoin spécifique. Cela permettrait de venter la disponibilité, le nombre de destination et la qualité de service de l’alliance avec par exemple des interview d’astronaute en vol ou dans les salon VIP d’aéroport.


Centre d’entrainement de la cité de l’espace (bon niveau budget j’imagine plus disny land) : l’idée est de collé le centre de formation des astronautes a un parc d’attraction sur le thème du spatial. Ainsi en plus des attractions habituel, les visiteurs pourrais voir les astronautes pendant leur entrainement (centrifugeuse, piscine, simulateur de vaisseau, maquette de base, bac à sable et pilotage de véhicules (pour la lune ou mars) etc…). De plus, entre les séances d’entrainement, les visiteurs pourrais visiter ou voir utilisez toutes c’est installation (dans les limites de sécurité et de non-endommagement du matériel) voir les avion 0G. ça ferait un belle ensemble d’attraction unique au monde pour attirer du publique.


Préparation des astronautes basic fit : sa paramétrait de vendre des abonnement « space training » dans toute les salles du monde.


Assurance axa : s’ils sont capable d’assuré 6 types qui s’assois sur 1 000 tonnes d’explosif pour traverse le vide spatial dans une boite de conserve, il devrait pouvoir gérer une gamin qui joue à chat dans une cours d’école.


Financement société general : pour gère le financement de tout le projet et proposé des compte épargne inovex.


Là on rentre dans le matériel. L’idée est à chaque fois de venter du matériel grand publique car lier (de façon très lointain en réalité) a du matériel spatial. Les exemples ci-dessous sont tiré par les cheveux mais donne juste une idée.


pas de tir bouygues : s’ils peuvent maîtriser les contraints acoustique et mécanique d’un décollage, celle d’un appartement devrait être facile à gérer.

ergol total: le mieux serait que se soit en même temps que le déploiement de station service a hydrogène.

Fusée redbull : Niveau budget communication ils sont déjà au top, donc autant les intégré a l’aventure, et quoi de mieux que la fusée pour dire que redbull donne des ailes. En plus sa permettra de vendre des canette super isolé voir en fibre de carbone hérité des réservoir du lanceur.


Moteur fusée dyson : imaginé les aspirateur avec des turbopompe de moteur fusée, ça devrait faire le job.


Booster a poudre mentos: il restera plus qu’à écrire coca sur le dispositif d’allumage.

Capsule volkswagen: il fiance déjà des écuries de course et des marques(bugatti) pour des raison publicitaire, pourquoi pas une capsule avec l’éclairage rappelant la signature visuel des voiture.

Hublot KparK : isolation thermique (entré atmosphérique), acoustique (décollage), mécanique (vide spatial), anti-effraction (micro-météorite), tout y ai.

Une combinaison spatial nike : pour rappel avant apollo, ILC (qui conçoit les combinaison spatial depuis) fabrique des soutien-gorge. Donc imaginé une combinaison Nike qui permettrais de revendre des vêtement technique siglé spatial.  

Un système de support vie boch: c’est de l’électroménager , mais qui gère absolument tout.

Ration de nourriture findus : vu que des personnes super surveiller vont manger que ça pendant 2 ou 3 ans (venus ou mars) il y a intérêt a se que ce soit de la qualité.

Base déplorable décathlon : après une base volante vénusien, ou un dôme martien ou lunaire, une tente de camping sera prêtée à tout affronter.

Aménagement intérieur ikea : imaginé la gamme spacekröm léger, ergonomique et facile a monté (voir à deployage automatique, plus de plan incompressible et de vis en trop) si en plus ça peu avoir un look futuriste, c’est top.

Système informatique HP : bon tout est géré informatiquement, donc faut que sa marche

Système de communication orange : si sa capte sur mars, a devrait capter même au fond de la Lozère.

Support medical sanofi : car ils doivent faire une trousse a pharmacie costaud pour tout anticipé pendant plusieurs année dans un milieu si extrême.

De plus la plupart de ces propositions serait soutenu financièrement par les agences spatial, pays, région dans lesquels s’implante les unité de production ou centre d’entrainement.
 
Bon il faudrait trouver des truc à faire pour intégrer les grand surface, produit beauté et fast food car ils ont de gros budget communication.

Vu que c’est dans un but de communication grand publique le programme doit avoir un maximum de visibilité. Pour cela, pourquoi pas crée une émission de téléréalité ? sa parait aussi tiré par les cheveux mais imaginé une émission toute les semaines ou l’on voit la sélection des astronautes, les entraînements, les préparatif, les missions préparatoire. Il y aurait aussi un volet technique et scientifique avec la présentation de chaque éléments (avec des logo redbull/volkswagen/decatlon partout) leur design, leur développement et leur test. Chaque semaine il y aurait un système de vote (le fameux 2*75 centime par SMS) qui permettrait au public de choisir le nom de la mission, la deco de la combi ou du vaisseau et … je ne sais pas, d’autre truc sans importance. Pour tout se qui est choix technique ou sélection des astronautes, hors de question que le publique décide. Mais il faudrait peut-être qu’il pourrait donnée sont avis (ou leur donné l’impression qu’on leur demande leur avis, après les 60 millions de sélectionneur on aurais 7 milliards de directeur de vol) qui serais suivie ou non par l’inovex. En plus du vote, il pourrait gagner des privilèges comme assisté a des lancement ou participé à l’entrainement avec les astronautes et surtout se dire qu’il participe au financièrement de l’aventure.

Les exemple que j’ai donné son surtout français, Il faut se rappeler que tout cela ne se fait pas à l’échelle national mais pour le monde entier. Donc avec une dizaine de pourcent du budget pub (mondial) de toutes ces entreprise+ une participation des agences spatial+ une participation des institut scientifique qui envoi leur expérience + une émission télé a audience mondial+ les votes+ les produits dérivé+ les dons de mécène et particulier+ …(a vos clavier si vous avez des idées) on devrait pouvoir atteindre plusieurs milliard de dollars par an et cela sur quelque année permettrait de financer un programme spatial intéressant.
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Re: Programme spatial publicitaire

Message le Lun 18 Mai 2020 - 14:10



...
Financement société general : pour gère le financement de tout le projet et proposé des compte épargne inovex.
...
J'ai un slogan : "A la SG, les arbres montent vraiment jusqu'au ciel" :D
(détournement d'un célèbre adage boursier).



...
Capsule volkswagen: il fiance déjà des écuries de course et des marques(bugatti) pour des raison publicitaire, pourquoi pas une capsule avec l’éclairage rappelant la signature visuel des voiture.
...
Certains envoient déjà des bagnoles dans l'espace ;)

lambda0
lambda0

Messages : 4642
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Re: Programme spatial publicitaire

Message le Lun 18 Mai 2020 - 18:03


N'y avait-il pas déjà eu des marquages publicitaires sur des lanceurs ? (Lanceurs  russes il me semble)
Sinon, Phenix tu réinventes Mars One  qui proposait de faire un show télévisuel de la sélection finale des candidats pour Mars !!!
avatar
Anovel

Messages : 1579
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Re: Programme spatial publicitaire

Message le Lun 18 Mai 2020 - 23:05


@Anovel a écrit:N'y avait-il pas déjà eu des marquages publicitaires sur des lanceurs ? (Lanceurs  russes il me semble)
Sinon, Phenix tu réinventes Mars One  qui proposait de faire un show télévisuel de la sélection finale des candidats pour Mars !!!
Oui de mémoire c est pizza hut qui a mis sont logo sur la fusée proton qui a lancé zvezda. Je crois que c est Parce que a l époque (quel année après la chute de l urss) La Russie n avais pas de quoi payer l assurance du lancement
phenix
phenix

Messages : 2112
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Re: Programme spatial publicitaire

Message le Mar 19 Mai 2020 - 10:12


@phenix a écrit:
@Anovel a écrit:N'y avait-il pas déjà eu des marquages publicitaires sur des lanceurs ? (Lanceurs  russes il me semble)
Sinon, Phenix tu réinventes Mars One  qui proposait de faire un show télévisuel de la sélection finale des candidats pour Mars !!!
Oui de mémoire c est pizza hut qui a mis sont logo sur la fusée proton qui a lancé zvezda. Je crois que c est Parce que a l époque (quel année après la chute de l urss) La Russie n avais pas de quoi payer l assurance du lancement

Oui quelle que fois... Le Proton a servi de panneau publicitaire. La première fois pour AKAI !
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2365
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Programme spatial publicitaire Empty Re: Programme spatial publicitaire

Message le Mar 19 Mai 2020 - 11:51



_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9785
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum