PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Vega - Le lanceur de l'ESA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
David L.
Modérateur
Modérateur



Nombre de messages : 16999
Date d'inscription : 16/08/2009

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Vega - Le lanceur de l'ESA   Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 EmptyLun 11 Mar 2019 - 19:24

Le futur lanceur Vega-C a passé la revue critique de conception (CDR).

https://www.esa.int/Our_Activities/Space_Transportation/Vega-C_enters_qualification_phase_for_maiden_flight

Mais le report du premier tir à 2020 est désormais officiel.

https://spacenews.com/vega-c-debut-slips-to-2020/
Revenir en haut Aller en bas
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 19553
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Vega - Le lanceur de l'ESA   Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 EmptyMer 15 Mai 2019 - 10:24

Succès du second essai au banc du moteur Zefiro Z40 par Avio le 4 mai, sur le polygone d’essais de Salto di Quirra, en Sardaigne.

Lors de ce tir de qualification, il a fourni une poussée de l’ordre de 1 300 kN, conforme aux prédictions, pendant ses 92 secondes de fonctionnement. Initialement annoncé en 2019, le premier vol de Vega C est désormais prévu pour mars 2020. Sa capacité d’emport sera de 2,2 t vers une orbite héliosynchrone à 700 km d’altitude, contre 1,5 t pour la version actuelle.

Huit missions gouvernementales figurent déjà au manifeste de Vega et Vega C sur la période 2020-2023 avec des satellites d’observation pour Ingenio (Espagne), Cosmo-Skymed SG-2 (Italie) et Naos (Luxembourg), ainsi que le triplet de satellites d’écoute français Cérès.
Les autres missions devraient être effectuées pour le compte de l’ESA avec les satellites Biomass et Flex du programme Earth Explorers pour la mesure de la biomasse végétale et de l’activité de photosynthèse, ainsi que le premier vol de l’avion spatial Space Rider.
Le dernier créneau pourrait échoir au renouvellement des satellites d’observation Sentinel 2 ou 3 du programme Copernicus, ou à un deuxième vol du Space Rider.

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 1634

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
Fabien0300
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Fabien0300

Masculin Nombre de messages : 1313
Age : 33
Localisation : Dunkerque (59)
Date d'inscription : 23/10/2016

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Vega - Le lanceur de l'ESA   Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 EmptyMar 4 Juin 2019 - 23:09

Les différentes possibilités d'emports de CU par Vega-C
Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 NSF-2019-06-04-20-16-07-308
Revenir en haut Aller en bas
Fabien0300
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Fabien0300

Masculin Nombre de messages : 1313
Age : 33
Localisation : Dunkerque (59)
Date d'inscription : 23/10/2016

Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Vega - Le lanceur de l'ESA   Vega - Le lanceur de l'ESA - Page 17 EmptyMar 4 Juin 2019 - 23:55

Traduction de l'article original qui va avec l'illustration ci-dessus :


L’ESA collabore avec l’industrie en vue du vol inaugural du nouveau lanceur européen Vega-C en 2020, pour davantage de lancements, avec des performances accrues.
Depuis la dernière mise à jour sur l'état de Vega-C en décembre, le projet est passé à la phase de qualification suite à un examen critique de la conception effectué en mars.
Les tests finaux de cette phase vérifieront les processus de conception et de fabrication, le matériel et les logiciels d’assemblage et de vol, ainsi que les systèmes d’assistance au sol associés. Des simulations de vol sur ordinateur montreront que les segments espace et sol fonctionnent ensemble comme ils le devraient.

L'industrie suit le calendrier serré. Les essais de tir à chaud du premier étage du P120C à Kourou et du deuxième étage Zefiro 40 en Sardaigne qualifient ces moteurs à propergol solide. De plus, des essais aérodynamiques en soufflerie, des essais de vibrations, des essais de structure et des chocs ont été effectués. Ces jalons marquent l'achèvement de tous les tests de moteurs.
Les examens du système et des sous-systèmes intégrant tous les aspects du système de lancement et de la base de lancement ont également été menés à bien. Cette étape sera suivie par un examen préliminaire des exigences du système de lancement prévu pour la mi-2019.

Au port spatial européen en Guyane française, de nouvelles adaptations au complexe de lancement Vega existant en vue des lancements Vega-C ont été achevées. 
Des renforts de porte-à-faux mobiles, des volets de plate-forme, un nouveau secteur de mât et un nouveau pont roulant sont maintenant installés.
Vega a démontré une fiabilité inégalée depuis 2012 et des capacités impressionnantes allant des orbites équatoriales aux SSO, des missions orbitales aux missions suborbitales, de la charge utile simple à la charge multiple.

Vega-C s'appuie sur ces capacités et deviendra le pilier du système de transport spatial Vega, offrant une gamme de supports de charge utile pour différentes formes et tailles de charges allant de 1 kg à 2300 kg, pour un «accès à», des «opérations dans» et 'retour de' l'espace.
Dans le cadre d'un vol de démonstration de concept cet été, Vega déploiera plusieurs petits satellites à l'aide de son nouveau système de transport de charge utile, le service de mission pour petits vaisseaux spatiaux, ou SSMS, pour le marché en pleine croissance des petits satellites. Ce lancement en covoiturage comportera sept microsatellites et 35 CubeSats. Le SSMS sera également lancé sur Vega-C à partir de 2020 et offrira une capacité de charge supplémentaire de 700 kg à l’intérieur d’un carénage plus large.
Les adaptateurs de charge utile supplémentaires incluent une amélioration de l'adaptateur de charge utile Vespa de Vega pour les passagers jumelés et du Vampire pour les charges utiles simples de grande taille.

Le système Space Rider, intégré à Vega-C, fournira une capacité de retour de charge utile pour l'Europe.
Des développements sont en cours pour un étage supérieur Vega Electrical Nudge, Venus, qui fournira la capacité de transfert orbital aux satellites afin d'étendre sa portée sur le marché avec le déploiement de constellations, une mission lunaire et un service en orbite.

L’ESA supervise les achats et l’architecture de l’ensemble du système de lancement Vega-C, tandis que l’industrie construit la fusée avec Avio  comme maître d’œuvre. ArianeSpace sera responsable des opérations commerciales de Vega-C depuis le port spatial européen en Guyane française. 
Vega-Evo, une évolution de Vega et de Vega-C, augmentera encore la compétitivité au-delà de 2025 en offrant une famille de configurations reposant sur des blocs de construction communs. Les activités Vega-Evo se déroulent parallèlement au développement de Vega-C.

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Transportation/All_engines_GO_for_Vega-C_maiden_flight
Revenir en haut Aller en bas
 
Vega - Le lanceur de l'ESA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Sciences