Une mission conjointe NASA-ESA vers le système jovien

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Il faut impliquer Jim Cameron, il nous prépare ça ;-)


( ça avait été déjà posté mais je ne sais plus où... )
cosmos99
cosmos99

Messages : 1471
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 50 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


cosmos99 a écrit:
( ça avait été déjà posté mais je ne sais plus où... )

Une réflexion avait été lancée sur les missions robotiques que l'on pouvait envisager, en les abordant du point de vue technique (faisabilité, quels obstacles , sans oublier le budget à y consacrer).
https://astronautique.actifforum.com/robotique-f42/quelle-mission-si-on-atterrissait-sur-europe-t7442.htm
https://astronautique.actifforum.com/robotique-f42/sous-marin-titanesque-titan-submersible-explorer-t8982.htm

De telles missions ambitieuses, sur des mondes très hostiles et même peut-être dans leurs entrailles difficiles à atteindre ... il y a aussi moyen de s'enthousiasmer 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


merci montmein69 pour le rappel.
Je mets le calendrier de la mission :
Une mission conjointe NASA-ESA vers le système jovien - Page 2 Calend11

Concernant JEO, la sonde envoyé par la NASA, elle sera lancée par une ATLASV 551 en 2020.
En parcourant les pdf du 4ème séminaire ( http://opfm.jpl.nasa.gov/europajupitersystemmissionejsm/2010ejsminstrumentworkshopproducts/ ) donné par Gasgano, je constate que cette sonde va encaisser beaucoup plus de radiations que JGO ( 3 fois plus je crois ).
il faudra attendre 2025-26 le temps de voir les sondes arriver à bon port... c'est long 😢 , et sans atterrisseurs ...:(
on a vraiment besoin de faire tous ces "fly-by"( assistance gravitationnelle ) à repétition ? est-ce uniquement économique ?...

Une mission conjointe NASA-ESA vers le système jovien - Page 2 Jeo_co10
cosmos99
cosmos99

Messages : 1471
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 50 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


Réanimation du sujet :)
L'ESA vient de publier un long papier sur cette future mission, et surtout la partie européenne Jupiter Ganymede Orbiter (JGO) :
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=48360

Cette double mission promet d'être vraiment passionnante. :amour:

Voici le tableau résumant les deux missions situé en page 4 :

Une mission conjointe NASA-ESA vers le système jovien - Page 2 Esjm
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 49 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


Il se peut que la fenêtre de lancement prévue en 2020 ne soit pas respecter selon Christian Erd, qui était le chef de Projet Européen de la mission Indienne Chandrayaan-1, aucun "obstacle" n'a pour le moment encore entraver cette futur mission donc je vois pas pourquoi 2020 ne serait pas possible :scratch:.

Source
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 36 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement aucune explication n'est donnée sur cette crainte de dépassement de la date 2020.

Peut-être simplement un principe de lucidité en voyant que toutes les missions prennent du retard pour des raisons diverses et variées. :scratch:
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui m'étonne à la lecture du document c'est d'une part qu'il considère qu'en 2020 ce sera une Ariane 5 ECA qui pourrait lancer cette sonde dans l'espace. A cette date ce sera sûrement une Ariane 5ME beaucoup plus performante avec son moteur VINCI. Comme elle est plus puissante cela va modifier les quantités de carburant .. dans le bon sens et donc permettre de mettre de nouveaux instruments scientifiques. De plus pourquoi mettre des panneaux solaires alors que mettre un RTG comme les américains cela serait plus simple. Soit l'ESA peut le négocier avec les américains, soit ce peut être l'occasion d'en développer un qui ensuite serait utile pour des sondes comme URANUS PATHFINDER. Enfin cerise sur le gâteau, il serait intéressant de mettre un moteur électrique comme pour la sonde SMART-1 à la fois pour raccourcir le temps de parcours (on irait plus vite que les américains!) et plus sérieusement cela donnerait beaucoup plus de possibilités de changement d'orbite sur place!
avatar
chrisjx2011

Messages : 151
Inscrit le : 03/01/2011
Age : 64 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


chrisjx2011 a écrit:Ce qui m'étonne à la lecture du document c'est d'une part qu'il considère qu'en 2020 ce sera une Ariane 5 ECA qui pourrait lancer cette sonde dans l'espace. A cette date ce sera sûrement une Ariane 5ME beaucoup plus performante avec son moteur VINCI.
Effectivement ceci m'a aussi étonné...puis je me suis dit encore un coup de ce fameux principe de précaution !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11822
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas si la question de l'alimentation de la sonde peut poser problème (et notamment influer sur les délais).
La technique des panneaux solaires est en évolution constante avec de l'électronique de conversion de la lumière de plus en plus performante et conservant mieux ses propriétés dans la durée.
La puissance annoncée disponible (entre 600 et 700 W) - voir le tableau - parait adaptée aux besoins. (mais avec la zone orbitale de Jupiter on doit être à la limite d'éloignement du Soleil pour utiliser cette technique)

chrisjx2011 a écrit: De plus pourquoi mettre des panneaux solaires alors que mettre un RTG comme les américains cela serait plus simple. Soit l'ESA peut le négocier avec les américains, soit ce peut être l'occasion d'en développer un qui ensuite serait utile pour des sondes comme URANUS PATHFINDER.
Peu vraisemblable que les américains "confient" leur technologie du RTG à une autre agence spatiale (on est dans le cadre des restrictions de transfert de technologie, de plus la matière radioactive utilisée est rare) ... et s'ils acceptaient de le faire ... ce serait à quel prix ?
Pour l'idée d'en concevoir un .... c'est effectivement une question qu'on se pose depuis longtemps .... :???: Mais aucune mission européenne n'a nécessité absolument d'en utiliser un .... et les prochaines missions encore plus lointaines, ou devant faire fonctionner des atterrisseurs/rovers/perforateurs sur des lunes se feront probablement en collaboration (NASA ou ROSCOSMOS qui maitrisent le RTG)

Le panel d'instruments scientifiques à embarquer est partagé entre les deux agences pour les deux sondes ...peut-être est-ce cette collaboration qui pourrait s'avérer chronovore ?
montmein69
montmein69

Messages : 19103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum