Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Page 1 sur 26 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Jeu 12 Aoû 2010 - 13:55


La mission Hayabusa-2 (évoquée dans plusieurs fils dédiés à Hayabusa) a été approuvée par la commission japonaise gérant le programme spatial national, qui a recommandé au gouvernement son financement.

Cette mission, d'un budget de 200 millions de dollars, aura pour destination l'astéroïde 1999 JU3. Ce dernier fait environ 1 kilomètre de diamètre et est riche en carbone. Comme son prédécesseur elle tentera de récolter des échantillons et de les ramener sur Terre.

Le lancement est prévu pour 2014, l'arrivée sur l'astéroïde en 2018, et le retour sur Terre en 2020.

http://www.spaceflightnow.com/news/n1008/11japan/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Mar 24 Aoû 2010 - 14:52


des nouvelles sur:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/hayabusa-2-visitera-un-asteroide_24870/#xtor=RSS-19

"L’objectif est d’atteindre 1999 JU3, un astéroïde de type C (riche en éléments carbonés) qui tourne non loin de notre planète. Deux fois plus grand que Itokawa (1 kilomètre de diamètre contre 500 mètres), 1999 JU3 s'en différencie également par sa composition. Les observations réalisées depuis le sol laissent à penser qu’il pourrait contenir des composés organiques que les chercheurs supposent être les précurseurs de la vie terrestre."

Le lancement pourrait être effectué en 2014 en vu d’un retour sur Terre en 2020.

diagramme orbital de 1999 JU3
http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=1999%20JU3;orb=1

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22082
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Mar 24 Aoû 2010 - 19:25


@wakka a écrit:
Le lancement pourrait être effectué en 2014 en vu d’un retour sur Terre en 2020.

A-t'on idée de la durée du voyage proprement dit (la mission peut prévoir une mise en orbite assez longue en préalable à l'atterrissage pour collecter des échantillons) ?
Avec 6 ans de durée totale, cela correspondrait probablement quand même, à un astéroïde plus éloigné que celui que la NASA envisage d'explorer d'abord avec une mission automatique, puis un vol habité (dans le cadre du flexible path) ?

La JAXA en tout cas n'hésite pas à se spécialiser sur ce créneau et à prévoir des missions ambitieuses.
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Mer 25 Aoû 2010 - 1:04


Steph a écrit:
Cette mission, d'un budget de 200 millions de dollars, aura pour destination l'astéroïde 1999 JU3. Ce dernier fait environ 1 kilomètre de diamètre et est riche en carbone. Comme son prédécesseur elle tentera de récolter des échantillons et de les ramener sur Terre.
http://www.spaceflightnow.com/news/n1008/11japan/

C'est trois fois moins que la Mission Marco Polo étudié un temps en Europe... Pour la même cible et les même objectifs.
J'aimerais bien avoir des infos détaillées sur Hayabsa 2 si possible.
Outan
Outan

Messages : 957
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Mar 31 Aoû 2010 - 12:50


@Outan a écrit:J'aimerais bien avoir des infos détaillées sur Hayabsa 2 si possible.

pour l'instant au niveau de la JAXA, le site de l'équipe projet est en construction, mais à suivre sous peu
http://www.jspec.jaxa.jp/e/activity/hayabusa2.html

tatiana13

Messages : 6143
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 70 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


La mission Hayabusa-2, proposée en interne à la JAXA, visera cette fois un astéroïde encore plus primitif, l'astéroïde 1999JU3. Elle consistera à lancer deux sondes, un orbiteur et un impacteur qui se dirigeront vers l'astéroïde en suivant deux trajectoires différentes.
Une fois à proximité, l'orbiteur effectuera des mesures scientifiques pendant un an et prélèvera des échantillons selon la méthode d'Hayabusa.
L'impacteur entrera en collision en 2019 et permettra à l'orbiteur d'effectuer un second prélèvement d'échantillon afin d'atteindre les couches inférieures.

Le lancement devrait avoir lieu en juillet 2014.

le site pour suivre les évolutions
http://www.jspec.jaxa.jp/e/activity/hayabusa2.html#

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Pic_0310
Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Pic_0410

de même
SIC: Si le design de Hayabusa-2 s’inspire de son prédécesseur, de nombreuses modifications seront apportées. Le système de récupération des échantillons sera redondé, la propulsion et le système d’orientation à base de roues à réaction en grande partie repensé et on utilisera un nouveau type d’antenne pour communiquer avec la Terre.

Concernant la récupération des échantillons, les ingénieurs ont prévu d’utiliser un projectile d’une trentaine de centimètres pour former un cratère d'un mètre de diamètre. Il sera largué à environ 500 mètres d'altitude, une distance permettant à la sonde de se mettre à l’abri derrière l’astéroïde pour éviter qu’elle soit touchée par les éjectas du cratère. L’idée est de mettre à nu le sous-sol, protégé des rayons du Soleil.

La mission précédente s’était contentée de récupérer des échantillons de surface. Pour récupérer la poussière en suspension, Hayabusa-2 utilisera un cornet similaire à celui de Hayabusa-1 mais aussi, pour la redondance, une sorte de ruban adhésif

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/hayabusa-2-visitera-un-asteroide_24870/

tatiana13

Messages : 6143
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 70 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Ven 3 Déc 2010 - 15:05


une mission Hayabusa-2, qui pourrait décoller dès 2014 pour revenir sur Terre en 2020. Pour cette future mission, le Japon prévoit d'explorer un astéroïde encore plus primitif qu'Itokawa

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65227.htm

avons-nous d'autres informations?

tatiana13

Messages : 6143
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 70 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Ven 3 Déc 2010 - 15:13


@tatiana13 a écrit:avons-nous d'autres informations?

si ça vous derange pas que ça soit en anglais, un extrait de "Robotic Exploration of the Solar System - Part 3"

Japan has begun a Hayabusa 2 pre-project, exploiting lessons learned from the first sample-return mission. The new spacecraft, which draws on the design of Hayabusa to save time and money, is to investigate a more primitive body of the taxonomic, possibly organic rich, C-class. The preferred target (on a shortlist of ten) is the 1-km-sized near-Earth object (162173) 1999JU3, which was extensively observed in 2007–2008 in preparation for the mission. The baseline schedule was originally to launch in September 2010, make an Earth flyby in December 2011, reach 1999JU3 in July 2013 and return the samples to Earth in January 2016.
Meanwhile, Japan has begun a Hayabusa 2 pre-project, exploiting lessons learned from the first sample-return mission. The new spacecraft, which draws on the design of Hayabusa to save time and money, is to investigate a more primitive body of the taxonomic, possibly organic rich C-class. The preferred target (on a shortlist of ten) is the 1-km-sized near-Earth object (162173) 1999JU3, which was extensively observed in 2007–2008 in preparation for the mission. The baseline schedule was originally to launch in September 2010, make an Earth flyby in December 2011, reach 1999JU3 in July 2013 and return the samples to Earth in January 2016.
The underfunded $200 million program was promised increased financing from Japan’s science and technology minister just after the successful return of Hayabusa and after the joint Marco Polo sample-return with ESA was not approved by Europe. Hayabusa 2 was finally approved during August 2010, for launch during the summer of 2014. It will arrive at 1999JU3 in June 2018. The first months, as on Itokawa, will be dedicated to characterizing the target, followed by sampling runs and delivery of payloads to the surface. After initial sampling runs, Hayabusa 2 will release a 20-cm 10-kg impactor that will create a small crater several meters across. Then, the probe will collect more samples, this time from the unearthed interior of the asteroid which should have been unchanged since the formation of the solar system. Departure for Earth will take place 18 months after arrival in December 2019.
The Hayabusa 2 spacecraft will include a number of technical modifications and improvements, based on the experience of its predecessor. For example, it will use a planar array antenna as mounted on the Akatsuki Venus Climate Orbiter; the attitude control system and attitude control system plumbing will be improved and modified to preclude a repeat of the problems which plagued Hayabusa; and the ion thrusters will be uprated for a thrust of 10 mN. The horn and projectile sampling technique will be retained but upgraded, with conical bullets instead of spherical pellets being used. Cameras, however, will be used to monitor the sampling sequence and provide a confirmation that a sample is aboard. In addition, other techniques will be tested, possibly including sticky materials. An uprated MINERVA could be carried, as well as other payloads which might include a small German lander or hopper. In 2007 the Italian Space Agency began talks with JAXA regarding participation in the mission by providing an ESA-developed VEGA (Vettore Europeo di Generazione Avanzata) advanced launcher, but it now appears more likely that the launcher, as well as the rest of the mission, will be mostly Japanese-funded
Paolo
Paolo

Messages : 629
Inscrit le : 10/12/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : 43° 35' 53" N 1° 26' 35" E

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Ven 3 Déc 2010 - 19:01


Launch during the summer of 2014. It will arrive at 1999JU3 in June 2018. The first months, as on Itokawa, will be dedicated to characterizing the target, followed by sampling runs and delivery of payloads to the surface. After initial sampling runs, Hayabusa 2 will release a 20-cm 10-kg impactor that will create a small crater several meters across. Then, the probe will collect more samples, this time from the unearthed interior of the asteroid which should have been unchanged since the formation of the solar system. Departure for Earth will take place 18 months after arrival in December 2019.

Fort belle mission, avec étude préalable de l'astéroïde, puis un impacteur dégage des matériaux primitifs "intacts", un atterrisseur va dans le cratère et récupère des échantillons qu'il ramène sur Terre.
Si la JAXA mène cela à bien .... elle prendra inévitablement un ascendant sur pas mal d'autres agences spatiales dans ce domaine des missions automatiques. C'est plus compliqué qu'un retour d'échantillons lunaires. Et pour l'instant personne n'a de sérieux projet pour faire cela sur Mars.
Le Japon a les capacités pour créer la sonde et dispose de sa gamme de lanceurs ...... (assez succulente la façon d'éconduire VEGA)
Sa volonté politique doit être aussi de montrer à ses voisins chinois et indiens .... qu'elle a les moyens de ses ambitions.


Dernière édition par montmein69 le Lun 16 Avr 2012 - 19:54, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le gouvernement japonais a décidé d'allouer 3 milliards de yens (environ 28 millions d'euros) au projet Hayabusa-2 pour l'année fiscale 2011, dans le cadre du budget spécial du MEXT (Ministère de l'Education, de la Culture, du Sport, de la Science et de la Technologie). Le gouvernement explique son geste par l'impact très favorable de la mission Hayabusa auprès du public japonais. Plusieurs journaux ont en effet mentionné le retour d'Hayabusa dans le trio de tête des "bonnes nouvelles" concernant le Japon pour l'année 2010, au même titre que l'obtention de deux prix Nobel de Chimie ou l'accession de l'équipe de football aux phases finales de la Coupe du Monde

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu 65532_10

La sonde Hayabusa-2 devrait décoller en 2014 à destination de l'astéroïde 1999JU3. Comme Hayabusa-1, elle devrait larguer un mini-rover, réaliser des observations scientifiques à distance, et prélever des échantillons à la surface de l'astéroïde. La différence avec la mission précédente, outre la nature plus primitive de l'astéroïde visé, réside dans le fait que la sonde récupèrera des échantillons situés en profondeur. Il est en effet prévu qu'Hayabusa-2 largue un impacteur qui créera un cratère, mettant ainsi à jour l'intérieur de l'astéroïde. La sonde devrait ensuite revenir sur Terre en 2020.

Cette décision faisait suite à la réunion du Centre Stratégique de Politique Spatiale (SHSP, présidé par le premier Ministre M. Naoto KAN) du 20 décembre 2010, qui marquait la première réunion de ce groupe de très haut niveau depuis la mise en place du gouvernement actuel. Plusieurs journaux japonais ont noté que, contrairement aux promesses électorales qui assuraient la divulgation publique des processus décisionnels du gouvernement, cette réunion avait pour la première fois été organisée à huis clos. Le même jour, le comité d'experts du SHSP (présidé par M. YASUNISHI, ancien président de l'Université Keio) a annoncé qu'il allait fournir cet été une liste classant par ordre de priorité les projets du Japon mentionnés dans son Plan Spatial Fondamental.


http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65532.htm

des craintes évoquées précédemment pourraient sans doute un peu s'envolées avec cette déclaration (leplus pourrait être content ;) )
cette exploration spatiale sera donc à suivre en 2011 au Japon

tatiana13

Messages : 6143
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 70 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:[color=green]Le gouvernement japonais a décidé d'allouer 3 milliards de yens (environ 28 millions d'euros) au projet Hayabusa-2 pour l'année fiscale 2011, [...]

Les 28 millions d'euros me paraisse peu :scratch:, c'est toujours ça de pris en tout cas ;)

@tatiana13 a écrit:une mission Hayabusa-2, qui pourrait décoller dès 2014 pour revenir sur Terre en 2020. Pour cette future mission, le Japon prévoit d'explorer un astéroïde encore plus primitif qu'Itokawa

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65227.htm

avons-nous d'autres informations?

Juste par curiosité, pourquoi ne pas avoir directement par le biais de Hayabusa première du nom ciblé l'astéroïde 1999JU3 plus primitif et donc plus intéressante qu'Itokawa ?
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 34 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


@Outan a écrit:C'est trois fois moins que la Mission Marco Polo étudié un temps en Europe... Pour la même cible et les même objectifs.
Le Japon a décidé d'allouer environ 28 millions d'euros à la mission dès cette année :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65532.htm

Il est vrai que le budget est "modeste" mais il ne faudrait pas faire des économies au détriment de la qualité, cf Hayabusa 1 (qui a été très chanceuse) et Akatsuki.
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 47 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas

Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu Empty Re: Mission Hayabusa-2 - Astéroïde Ryugu

Message le Lun 16 Avr 2012 - 15:35


Il y a dix jours, JAXA a commence a recevoir les donations personelles pour ses projets, y compris Hayabusa2.
Aujourd'hui on annonce que la somme des dons a depasse 11 millions de yens (pour Hayabusa2, 6 millions).

Mais ca ne suffit pas pour Hayabusa2, qui manque toujours de budget.
Peut-etre que le gouvernement changera d'avis, si ies donatons continue a augmenter.

Pour moi, je n'en ferais rien, je n'ai pas d'argent et je n'aime pas ce genre de donation 🇳🇴 .


@Exocet a écrit:
@Outan a écrit:C'est trois fois moins que la Mission Marco Polo étudié un temps en Europe... Pour la même cible et les même objectifs.
Le Japon a décidé d'allouer environ 28 millions d'euros à la mission dès cette année :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65532.htm

Il est vrai que le budget est "modeste" mais il ne faudrait pas faire des économies au détriment de la qualité, cf Hayabusa 1 (qui a été très chanceuse) et Akatsuki.

leplus

Messages : 106
Inscrit le : 10/06/2010
Age : 61 Masculin
Localisation : japon

Revenir en haut Aller en bas


Le successeur d’Hayabusa vient d’être présenté après son premier test d’intégration et devrait être prêt pour un lancement en 2014.

http://www.jaxa.jp/topics/2012/12_e.html

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Le successeur d’Hayabusa vient d’être présenté après son premier test d’intégration et devrait être prêt pour un lancement en 2014.

http://www.jaxa.jp/topics/2012/12_e.html

Mais qu'est ce qu'ils ont tous avec les astéroïdes en ce moment ? Ils ont tellement d'argent à claquer ? Ils savent pas quoi faire de leurs budgets ?

On en a déjà un paquet des sondes qui sont allé sur/proche d'un astéroïde. De toute façon, les astéroïdes viennent tout seul rejoindre le plancher des vaches, il n'est pas utile de perdre son temps et son argent à aller les voir où ils sont.

Ils ne pouvaient pas faire des rovers lunaires plutôt ? Avec des webcams, et de la diffusion en streaming temps-réel de ce que voit le rover ?
Non seulement il y aurait un vrai intérêt scientifique, mais en plus il y aurait de quoi attirer le grand public.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


Ouhla, doucement... :)

Tu ne peux pas prétendre mieux savoir que les scientifiques qu'une web-cam qui fait du streaming sur la Lune est plus instructive que la flopée d'instruments qu'aura Hayabusa 2 qui explorera une relique des premiers temps du système solaire. Allons bon.
Les astéroides sont les restes du système solaire primitif et surtout sont non-différenciés (contrairement à la Lune), il y a énormément à apprendre sur les débuts (et donc l'histoire) du système solaire en allant leur rendre visite, surtout s'il y a retour d'échantillon comme c'est le cas ici. En plus, visiter un astéroide de type Apollo et un chondrite carbonnée nous en apprendra beaucoup sur l'origine de ces corps.

Un peu de calme, ce n'est pas parce que tu ne trouves pas les choses assez intéressantes à ton goût que ça ne l'est pas réellement pour la communauté scientifique...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Ouhla, doucement... :)
Tu ne peux pas prétendre mieux savoir que les scientifiques qu'une web-cam qui fait du streaming sur la Lune est plus instructive que la flopée d'instruments qu'aura Hayabusa 2 qui explorera une relique des premiers temps du système solaire. Allons bon.

Une webcam sur la Lune, ce n'est pas un instrument scientifique, c'est un gadget qui permet d'intéresser le grand public (et moi aussi).

Hayabusa2, personne va en parler, personne ne saura ce qu'elle fait (à part refaire ce que d'autres sondes ont déjà fait), elle ne va rien nous apporter (jusqu'à présent, je n'ai vu aucune évolution notable de notre connaissance du systèmes solaire suite aux sondes vers des astéroïdes).

Les "scientifiques", si on les écoute, il peuvent claquer des milliards juste pour un grain de sable, avant de se rendre compte que finalement il n'y a rien à découvrir de ce côté là.

Les seules missions qui nous ont vraiment fait progresser, c'est Apollo, et les grandes sondes interplanétaires (Voyager, Viking, Cassini, etc).
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas



Les "scientifiques", si on les écoute, il peuvent claquer des milliards juste pour un grain de sable, avant de se rendre compte que finalement il n'y a rien à découvrir de ce côté là.
Ou là, là .... c'est le foie gras ou le champagne qui n'est pas passé ?
Essaye la soupe au cresson 🤡

Si on s'intéresse aux programmes scientifiques uniquement pour leur aspect récréatif ou fournisseur de buzz pour alimenter tweeter, il vaut mieux regarder un bon blockbuster en 3D ou s'éclater sur une Wii avec "krondor le conquérant du monde aux 3 étoiles dont une supernova" Super

Crapahuter sur un volcan, manoeuvrer un sous-marin à proximité d'un fumeur noir sur une dorsale océanique, dépouiller les "collisions" issues d'Atlas au LHC, traiter des données de spectro de Harps .... c'est pas forcément bandant de chez Viagra il faut bien te l'accorder, et surtout ce n'est pas programmé prioritairement pour divertir le grand public. Mais il faut se faire une raison, c'est cela -entre autres - la science.

les chinois devraient lancer Chang'e-3 dans le deuxième semestre 2013 ... tu devrais avoir les images (mais pour le commentaire tu vas devoir te mettre au chinois et à la lecture des kanjis.)
voir le récent document posté par Elixir :
http://youtube.googleapis.com/v/zH8De9YkQVc

Et que la sérénité soit sur toi :sage:
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:...


Les astéroïdes sont les restes du système solaire primitif et surtout sont non-différenciés (contrairement à la Lune), il y a énormément à apprendre sur les débuts (et donc l'histoire) du système solaire en allant leur rendre visite, surtout s'il y a retour d'échantillon comme c'est le cas ici. En plus, visiter un astéroïde de type Apollo et un chondrite carbonée nous en apprendra beaucoup sur l'origine de ces corps.
...
Tout à fait !

@Akwa a écrit:...

Une webcam sur la Lune, ce n'est pas un instrument scientifique, c'est un gadget qui permet d'intéresser le grand public (et moi aussi).

Akwa , je pense que pour intéresser le "grand" public ( et moi aussi ;) ) il faudra plus qu'une webcam qui se balade sur la Lune .
Ah, si j'y vois la construction d'une base lunaire alors d'accord !
@Akwa a écrit:...

Hayabusa2, personne va en parler .

Attendons après 2014 pour savoir si ta prédiction se réalisera ... Bon, mais du moins sur le forum AMHA
on n'en parlera donc il y aura quand même des personnes pour en parler ;)

Mais l'objet de ce sujet n'est pas de débattre du bien fondé ou non de cette mission, mais simplement d'en suivre son développement .

Par contre comme tu le faisais remarquer on semble s’intéresser de plus en plus à ces astéroïdes et là japonais et états-uniens semblent se compléter ... allons donc savoir pourquoi ?





Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Si on s'intéresse beaucoup aux astéroides, c'est parce que justement, contrairement à ce que dit Akwa, les bénéfices scientifiques sont immenses. Il suffit de regarder le nombre de papiers, voire d'articles publiés dans des magazines grand public sérieux comme "La recherche" pour voir les découvertes fondamentales que permettent ces engins.
Les astéroides nous permettent de lire l'histoire du système solaire comme dans un livre, et les technologies récentes qui permettent le retour d'échantillon (surtout en termes d'autonomie) dupliquent leur intérêt.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


sans compter qu'un retour d'un petit échantillon ouvre la porte à une exploitation futur des astéroïdes.

Pour le bien de notre terre, en dévellopant le matériel, les techniques et surtout en réduisant l'exploitation de notre berceau stélaire.
astroyoyo
astroyoyo

Messages : 570
Inscrit le : 26/11/2007
Age : 45 Masculin
Localisation : Région Parisienne Ouest

http://espace-maquette.com

Revenir en haut Aller en bas


Plutôt d'accord avec Akwa ;)
En fait, la mission astéroïdale, c'est la solution de la facilté et de l'économie.
Excepté pour Dawn, on vise quasiment toujours un NEA avec, donc, un faible delta V pour l'atteindre, pas grand chose pour effectuer un RDV, peu pour s'y poser/repartir ... et pas de bouclier. La simplicité (relative), quoi ! On peut y arriver en reprenant la base d'un sat. géostationnaire !
Et pour quel retour scientifique ? Sachant que l'on dispose sur Terre de milliers d'échantillons "gratuits" de ces corps sous forme de météorites ...
Au pire, on prétextera de façon racolleuse (comme les russes pour Apophis) que ça servira à nous éviter un "fin du monde" prématurée en déviant un gros rocher menaçant ! :suspect:
Les vraies missions intéressantes et ambitieuses du style forer sur Europe ou Encelade, analyser les lacs d'hydrocarbures de Titan, envoyer un rover sur Triton et s'élancer vers les contrées lointaines (Eris, Haumea, ...) du Système Solaire, heu ! Ils sont pas trop pressés de nous les proposer ... 😢
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


Une mission du type Hayabusa est pourtant plus complexe qu'une mission d'atterrisseur lunaire ou martien. Le nombre de phases critiques dans la mission est beaucoup plus important, de même que le besoin en autonomie. Le challenge d'ingénierie est vraiment plus relevé, même les américains ne s'y sont pas risqués (NEAR et Dawn ne font qu'orbiter).
Ensuite, dire que Hayabusa reprend les bases d'un satellite géo, c'est comme dire que le PC de bureau reprend les bases de la cafetière. Les missions de retour d'échantillon sont un vrai casse-tête à concevoir, et ce n'est pas parce que ça a "l'air" simple parce qu'il n'y a pas de forte pesanteur que ça l'est réellement. C'est tout le contraire dans le cas de cette mission. :)

Ensuite, parler du peu de retour scientifique comme Akwa, c'est une fois de plus considérer les scientifiques comme des idiots. Ils veulent cette mission, des labos se battent pour mettre la main sur quelques grammes d'échantillon, et vous dites quand même que ça n'a aucun intérêt ? Qu'en savez-vous ? Les missions de retour d'échantillon (Lune, Mars, NEO, ...) sont le Graal des missions d'exploration pour les scientifiques alors qu'on en a déjà des échantillons sur Terre de ces corps, ils seraient donc idiots ? :scratch:
J'ai pas mal trainé mes guêtres dans des labos de planéto, et quand je vois leur enthousiasme (pour ne pas parler d'excitation) sur les quelques micro-grammes de poussière ramenés par inadvertance par Hayabusa-1 et l'effervescence que les résultats ont apporté à la communauté, je me dis que c'est plutôt vous qui ne devez pas avoir vraiment idée de ce qui leur est utile et de ce qui leur est moins... Et nous avons encore la chance et la rationalité d'avoir des missions choisies en fonctions des besoins des labos scientifique, et non de ceux du public fana de la conquête spatiale ou des politiciens. Sinon on s'éclairerait encore à la bougie probablement.

Pour finir, entre les rovers sur Triton et les foreuses sur Encelade, il est vrai que ça serait des missions passionnantes. Par contre, une seule mission comme ça, et vu le coût on arrête toute autre mission scientifique pendant 20 ans. Le retour sur investissement serait toujours aussi bon d'après toi ?

Donc les "vraies" missions "intéressantes" (pour qui, pour toi ?) et "ambitieuses" (la complexité de Hayabusa-2 laisse déjà rêveur) ne sont heureusement pas sélectionnées avec les marges budgétaires actuelles, et "Ils" (les scientifiques, les politiciens ?) ne sont pas pressés de les proposer parce que ça tuerait tout simplement la science :)

Quand je lis ça, je comprends la plupart des ingénieurs et des scientifiques qui trouvent que les fans de conquête spatiale sont plus dangereux et médisants que ceux qui ne s'y intéressent pas (sujet récurrent "dans le milieu"). Au moins, ces derniers ne les jugent pas sur leurs seules envies d'adrénaline.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


J'avais abordé ma réponse sur un ton plutôt humoristique ... pensant qu'après tout les "critiques" assez acerbes sur cette mission étaient peut-être plus dues à un mouvement d'humeur qu'à une véritable remise en cause pour "nullité de la chose" .
A la lecture de ce qui est ni plus ni moins qu'une remise en cause de ces missions scientifiques, certes à budget relativement modeste, mais avec des objectifs crédibles et des challenges réels à relever, je ne peux qu'acquiescer aux réponses de Giwa et Space Opera.

Cela dit je pense qu'eux aussi ne seraient pas les derniers à applaudir si des missions d'exploration avec de plus grandes ambitions encore étaient mises en route. (Europe, Ganymède, Titan, retour d'échantillons etc ..)
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bien nous n’allons pas débattre en vain du bien fondé ou non de cette mission programmée à partir de 2014 par la JAXA -seule maitre à bord - et tout ce que nous raconterons ni changera rien.

D’accord ce débat est tout de même intéressant, mais il faudrait y trouver un autre cadre comme par exemple un vote sur les missions scientifiques programmées ou imaginables.

Sinon, si j’ai lancé ce sujet, c’est que cette mission m’intéresse comme Space Opera et montmein69, mais bon nous n’avons pas tous le même point de vue et voilà…

Par contre cette mission n’est pas simple comme le fait remarquer Space Opera et ce n’est pas gagné d’avance, même si Hayabusa 1 a défriché le chemin.

Cette fois-ci il ne faudra pas se poser à la dérobée sur l’astéroïde mais correctement et prélever plus que quelques nano grammes, et il serait mieux que les gyroscopes stabilisant l’attitude de cette sonde fonctionnent pendant toute la mission … même si c’est au détriment du suspens comme celui d’Hayabusa I où les contrôleurs au sol ont dû déployer des trésors d’ingéniosité pour s’en sortir.

Bien, voilà, je souhaite une mission plus terne sans accroc dans son déroulement, mais pleinement réussie.
Évidemment - si mes souhaits se réalisent - côté médiatique cela ne vaudra jamais Apollo 13 et on ne pourra pas en tirer un film.


Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 26 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum