Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

Page 2 sur 33 Précédent  1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Space Opera a écrit:Oui, sauf que cette faille a la taille d'un fossé au bord de la route :)
L'ESA donne cette photo pour une résolution de 2.4m/pixel
en grossissant au max, la faille semble faire 3 pixel, soit environ 7m. Pour la profondeur, en se basant sur l'ombrage ça ne semble etre guerre plus d'un pixel, soit 2m.

Bref, gros un fossé de bord de route, genre comme celui là
Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 34121408


Dernière édition par Mustard le Mer 6 Aoû 2014 - 22:24, édité 1 fois

Mustard
Admin
Admin

Messages : 28710
Inscrit le : 16/09/2005

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


En 3D c'est magnifique !
Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 MgtGQLv
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:En 3D c'est magnifique !

Impressionnant. Notamment ce fameux trou à l'avant !
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28710
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Cliquez pour voir l'image:

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 5hnccb12
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@ndiver a écrit:1) pour qu'il y ait orbite, il faut (si je ne me trompe pas), sphère d'influence du corps. Quelle taille fait la sphère d'influence de 67P ?

Elle ne semble pas encore connue avec précision : il faut affiner la densité et donc la masse du noyau cométaire pour la connaître mieux. Apparemment, elle est estimée à moins de 30 km, si j'ai bien compris...

@ndiver a écrit:2) pourquoi une approche aussi complexe niveau trajectoire ? De tels changements de direction n'ont pas consommé une quantité folle d'ergols (et donc de delta-v) ?

Justement parce que la faible masse de 67P ne permet pas un freinage-capture comme dans le cas de corps plus massifs. On est plus près d'une prise de terrain en L, comme en aviation, répétée plusieurs fois. Ce sont les freinages et corrections de trajectoires successifs qui permettent de réduire la distance et d'approcher la vitesse de satellisation qui se situe dans une fourchette étroite : trop vite et on l'échappe, trop lentement ou trop près et on s'écrase...
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 50 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


@spacedreamer a écrit:
@ndiver a écrit:1) pour qu'il y ait orbite, il faut (si je ne me trompe pas), sphère d'influence du corps. Quelle taille fait la sphère d'influence de 67P ?

Elle ne semble pas encore connue avec précision : il faut affiner la densité et donc la masse du noyau cométaire pour la connaître mieux. Apparemment, elle est estimée à moins de 30 km, si j'ai bien compris...

@ndiver a écrit:2) pourquoi une approche aussi complexe niveau trajectoire ? De tels changements de direction n'ont pas consommé une quantité folle d'ergols (et donc de delta-v) ?

Justement parce que la faible masse de 67P ne permet pas un freinage-capture comme dans le cas de corps plus massifs. On est plus près d'une prise de terrain en L, comme en aviation, répétée plusieurs fois. Ce sont les freinages et corrections de trajectoires successifs qui permettent de réduire la distance et d'approcher la vitesse de satellisation qui se situe dans une fourchette étroite : trop vite et on l'échappe, trop lentement ou trop près et on s'écrase...
Il faudra faire le bilan de ces Δ  V lors de la mise en orbite autour de cette comète , mais à mon avis ils doivent être assez faibles  : justement car le champ de gravité de cet astre est  faible  (il en sera de même pour le posé de Philae : son Δ  V sera bien plus faible que si cet engin avait du se poser sur la Lune) 
Non, l'exploit technique est dans la finesse de ces corrections, non dans leur intensité.


PS: Par contre le  Δ  V  d'approche depuis la Terre jusqu'à l'orbite de cette comète est certainement bien plus important  et comme le faisait remarqué Astro-notes ce n'est pas les Mkm (méga kilomètres ) parcourus qui font l'exploit mais les  Δ V nécessaires pour se retrouver à la même vitesse que la comète  !


Remarque en passant : 1 Mkm = 1 Gm (gigamètre) ... en informatique, on hésite plus à parler de Go , To, Po avec le publique: pourquoi cette frilosité avec les  distances interplanétaires   où le km continue à être sacré chez nous ?...ou les miles ailleurs ? Ah, oui, cela permet de s'imaginer au volant de SA voiture parcourant cette distance sur les autoroutes de l'Espace !


Dernière édition par Giwa le Jeu 7 Aoû 2014 - 10:12, édité 4 fois

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@spacedreamer a écrit:
@ndiver a écrit:2) pourquoi une approche aussi complexe niveau trajectoire ? De tels changements de direction n'ont pas consommé une quantité folle d'ergols (et donc de delta-v) ?

Justement parce que la faible masse de 67P ne permet pas un freinage-capture comme dans le cas de corps plus massifs. On est plus près d'une prise de terrain en L, comme en aviation, répétée plusieurs fois. Ce sont les freinages et corrections de trajectoires successifs qui permettent de réduire la distance et d'approcher la vitesse de satellisation qui se situe dans une fourchette étroite : trop vite et on l'échappe, trop lentement ou trop près et on s'écrase...
s'écraser... comme sur un matelas douillet :)
la gravité de la comète exercée sur la sonde est très minime.
d'aprés wiki,
Masse : environ 3E12 kg
rayon moyen : 3500 m
G : 6.67E-11
j'estime g = GM/r2 = environ 0.00001 m.s-2  ( c'est corrigé, et j'ai retrouvé les exposants :) ) à comparer à 9.81 sur terre.
l'attraction est très très faible, et pouvoir se satelliser demande à mon avis une très grande précision de la trajectoire et vitesse choisie  :ven:

En tout cas, elle a pris la relève du capitaine Haddock  :D 

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 396144695


Dernière édition par cosmos99 le Jeu 7 Aoû 2014 - 12:51, édité 1 fois
cosmos99
cosmos99

Messages : 1466
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


@cosmos99 a écrit:

j'estime g = 6.67E-11xm/r2 = environ 0.00001 m/s-2   m/s2  ou m.s-2
l'attraction est très très faible, et pouvoir se satelliser demande à mon avis une très grande précision de la trajectoire et vitesse choisie  :ven:

En tout cas, elle a pris la relève du capitaine Haddock  :D 

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 396144695
En reprenant votre valeur de g= 0.00001 m.s-2  (ou 0.00001 m/s2) et en imaginant que Philae se trouve 3 500 m au dessus du sol à l’arrêt, sa vitesse d’impact serait : V =(gz)1/2 = (10 –5 x 3500)1/2 = 0,18  m.s-1 (ou 18 cm/s)
Quant à la vitesse de satellisation, on peut l’estimer à V= (GM/r)1/2 = (6,67 .10-11  X3 X 10 12 /3500)1/2
= 0, 24 m /s
Effectivement tout doit  se faire en douceur !


Dernière édition par Giwa le Jeu 7 Aoû 2014 - 11:26, édité 1 fois

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Hier, c'était jour de plage  👅 , pas pu suivre cette superbe mission, mais ce matin..ouah!
Ces images magnifiques et toute la science qui résultera de l'ensemble de cette mission montre que notre ESA n'a pas à rougir de ses ingénieurs et de l'ensemble des scientifiques qui préparent ce genre de mission, par rapport à la prestigieuse NASA. On peut parfois se plaindre de l'aspect comunication, comme nous le faisions il y a encore quelques jours à propos de la divulgation des images de cette mission, mais c'est une question de culture, et donc quelque chose de long à changer.
Mais, un grand bravo à l'ESA pour cette mission, c'est du grand art! 🍺 

Quand à la communication des images, on voit à quelle point elle est importante pour le publique en général, mais aussi pour que des amateurs puissent les retravaillés pour nous donner ces images en 3D à couper le souffle. Quelle choc! Je me rapelle avoir ressenti quelque chose comme cela lors de la divulgation des images 3D des paysages de Miranda en 1986. Depuis, nous avions été gatés, et presque habitués, par les images colorées et en 3D des paysages martiens, que ce soit depuis l'orbite ou de la surface, mais lá cette petite comète décoiffe. En attendant la suite des événements.
Il n'y a pas à dire, au niveau du spatiale, on vit une époque fantastique!
Atlantis
Atlantis

Messages : 974
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@grysor a écrit:
@grysor a écrit:j'ai raté le live de se matin y aurait il une possibilité de le revoir quelque part?  8-) 8-) 8-) 8-) 8-) 8-) 
j'ai trouvé cette vidéo sur le site de l'esa
http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos

Le briefing scientifique qui a suivi la couverture de la manoeuvre de freinage vient d'être mis en ligne. C'est de loin le plus intéressant des deux directs d'hier. Pour la comparaison entre les communications de la NASA et de l'ESA, un point à apporter au crédit de l'Europe : ces vidéos sont directement téléchargeables.

Rosetta at comet: First images & science results
http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2014/08/Rosetta_at_comet_First_images_science_results

Rosetta at comet: Arrival & orbit entry
http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2014/08/Rosetta_at_comet_Arrival_orbit_entry
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Rosetta fait la une du International New York Times !



Elle est téléchargeable à l'adresse suivante :
http://graphics8.nytimes.com/images/ihtfrontpage/europefrontpage.pdf

A télécharger dans la journée, le fichier sera remplacé par la une de demain.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19429
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Distance 145 km, le 5 aout, camera NavCam

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 ROSETTA_NAVCAM_20140805


Distance 96 km, le 6 aout, camera NavCam

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 ROSETTA_NAVCAM_20140806_2
Loulou
Loulou

Messages : 1125
Inscrit le : 08/10/2007
Age : 70 Masculin
Localisation : Saint Cyprien

Revenir en haut Aller en bas


C'est bien des photos noir et blanc qu'on a eu jusqu'à présent, n'est-ce pas? Ou est-ce que c'est sa couleur réelle?
@Space Opera a écrit:Non, Ariane 5 n'avait que très peu de marge. 3000 kg sur orbite de libération, c'est quand même pas mal.
Vivement Ariane 6 alors.

/sarcasme

soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 100 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


Bien vu Comos99, le rapprochement est tentant :)

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Smtint10
Tezio
Tezio

Messages : 1942
Inscrit le : 16/02/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


sympa-mignon  bravo 
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Extrait du CNESmag

Calcul de la trajectoire d'atterrissage de Philae sur la comète.

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0910

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0911

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0912
Lune
Lune

Messages : 2322
Inscrit le : 18/08/2008
Féminin
Localisation : Loire atlantique

http://surlalune.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas


Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0913

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0914

Rosetta : Mission autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko  - Page 2 Img_0915
Lune
Lune

Messages : 2322
Inscrit le : 18/08/2008
Féminin
Localisation : Loire atlantique

http://surlalune.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas


Petite question, si le champ de gravité de la comète est très faible (environ 30km) pourquoi mettre la sonde en orbite aussi loin, à 100 km ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28710
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Petite question, si le champ de gravité de la comète est très faible (environ 30km) pourquoi mettre la sonde en orbite aussi loin, à 100 km ?

en fait d'après le dernier communiqué de l'ESA elle va se rapprocher ensuite :
http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/La_sonde_cometaire_Rosetta_arrive_a_destination

(mais 100 kms c'est sans doute par mesure de sécurité dans un premier temps, pour voir comment se comporte la comète et éviter d'éventuels endommagements à cause d'éjections ; sur le site du CNES on peut lire : < L’orbiteur ne s’approchera qu’exceptionnellement du noyau. Il restera à au moins 30 km d’altitude pour des raisons de sécurité (risques liés au gaz et aux poussières), à l’exception des phases d’observation rapprochée avant l’atterrissage, de la livraison de Philae pour sa séparation et de quelques survols pour des zooms ponctuels. En moyenne, son altitude devrait rester autour de 100 km.>
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


dans le dernier "communiqué" du CNES : http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11398-gp-rosetta-est-arrivee-a-destination.php
on lit aussi : <à terme dans quelques semaines Rosetta devrait parcourir une orbite circulaire à 10 kms d'altitude > ! (c'est vrai : à un moment il faudra qu'elle s'approche ...!)
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


La notion d' "orbite" est très floue dans le cas de ces petits corps, ça n'a pas grand chose à voir avec une orbite autour d'une planète par exemple. C'est plus un ballet gravitationnel, où le champ tordu de la gravité de ce corps irrégulier est comparable à la pression solaire, aux erreurs de pilotage de la sonde ou encore de son dégazage continuel. Ca ne ressemble pas tout à fait à une ellipse cette "orbite", ça ressemble plus à un vol en formation en plus dangereux.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


En s'éloignant le champ gravitationnel est plus faible, mais plus homogène et se rapproche d'un champ à symétrie sphérique : l'orbite est plus régulière et  se rapproche d'une ellipse.
A courte distance , le champ devient très irrégulier et l'orbite chaotique. on rencontre le même problème pour les orbites lunaires proches du sol à cause de l'hétérogénéité du sous-sol et des réplétions (en anglais " mascon" pour "mass concentration")
Dans le cas de Chury , le phénomène serait encore plus accentué vu la forme biscornue de cette comète et la trajectoire non maitrisable!

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:En s'éloignant le champ gravitationnel est plus faible, mais plus homogène et se rapproche d'un champ à symétrie sphérique : l'orbite est plus régulière et  se rapproche d'une ellipse.
Pas tout à fait, parce qu'à grande distance d'autres forces que la gravitation de la comète sont prépondérantes: je citais dans mon précédent message la pression solaire et le dégazage.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:La notion d' "orbite" est très floue dans le cas de ces petits corps, ça n'a pas grand chose à voir avec une orbite autour d'une planète par exemple. C'est plus un ballet gravitationnel...
ballet gravitationel, on en parle quand ce sont deux corps de masse comparable qui orbitent entre eux ( du genre pluton - charon avec un rapport de masse de 1/8 )
cosmos99
cosmos99

Messages : 1466
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


@cosmos99 a écrit:
@Space Opera a écrit:La notion d' "orbite" est très floue dans le cas de ces petits corps, ça n'a pas grand chose à voir avec une orbite autour d'une planète par exemple. C'est plus un ballet gravitationnel...
ballet gravitationel, on en parle quand ce sont deux corps de masse comparable qui orbitent entre eux ( du genre pluton - charon avec un rapport de masse de 1/8 )
Après chacun appelle ça comme il veut, mais on est loin d'une orbite stable et régulière en tout cas :)
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 33 Précédent  1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum