PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Site de lancement de Boca Chica au Texas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Wakka
Admin
Admin



Nombre de messages : 21574
Date d'inscription : 10/07/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyMer 12 Fév 2020 - 20:29

J'ai écrit "booster" du SuperHeavy. C'est en tout cas ce que suppute C. Bergin...

https://twitter.com/NASASpaceflight/status/1227624386171154433
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyMer 12 Fév 2020 - 22:16

Alors pour la hauteur, en prenant comme référence la hauteur du garde-corps de la nacelle qui est normalisé à 1,1m de hauteur on trouve qu'un élément fait 4,4m de haut donc 8,8m entre chaque renforts/collerettes.

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Sans_t24

Donc pour l'instant on serait actuellement à 44m de hauteur (à la grosse louche).

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Sans_t25


Dernière édition par Florent D le Mer 12 Fév 2020 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fabien0300
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Fabien0300

Masculin Nombre de messages : 2113
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 23/10/2016

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyMer 12 Fév 2020 - 22:22

Bien joué Florent D. Super
Revenir en haut Aller en bas
Christoliquide


Christoliquide

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 36
Localisation : Saint laurent du var
Date d'inscription : 15/11/2014

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyMer 12 Fév 2020 - 22:32

Super Florent  Smile

Du coup à l'heure actuelle, le bâtiment de 44m de hauteur n'est pas suffisant pour le Starship complet, ayant une taille de 50m

Edit: Sur le forum nasaspaceflight, certain trouve 50m actuellement pour le bâtiment

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 17445810
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 6:30

L'événement de recrutement massif dont on parlait l'autre jour à BC a pour but de libérer le personnel venu de Floride, car là-bas on prépare la montée en puissance du site de Roberts road.
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 15:54

Voici mon petit plan pour aider à mieux comprendre la configuration du site de Boca Chica !

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Plan_i10

Légende : 
1 - Stargate
2 - Tente
3 - Double giga tente 
4 - "VAB"
5 - Tente
6 - Partie haute du Mk1
7 - Tente de fabrication des anneaux
8 - Pare-vent triangulaire
9 - Gros hangar
10 - Caméra du Live de LabPadre


Dernière édition par Florent D le Jeu 13 Fév 2020 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 15:56

Oh ben tu aurais dû mettre à jour mon plan qui date de la construction de Mk1 : https://www.google.com/maps/d/edit?mid=11hFitiz8qqgGCicxsmc257WugM5mOTJm&ll=25.98794191928576%2C-97.18603523546767&z=19

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 15:56

Mince je l'avais oublié !
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 15:57

Faut dire que c'est pas idéal d'avoir à parcourir les pages pour le retrouver. Il y a même le pas de tir à l'est clown

Edit : j'ajoute un lien dans le tout premier message du fil

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
Fabien


Fabien

Masculin Nombre de messages : 5446
Age : 42
Localisation : Paris (75)
Date d'inscription : 23/09/2005

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 16:49

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Vab_110
L'assemblage se poursuit aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 22:01

Thierz, j'ai complété la carte google !

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Sans_t26


Dernière édition par Florent D le Jeu 20 Fév 2020 - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 14 Fév 2020 - 8:16

Super

Super boulot. J'ai enlevé la fameuse "structure en 8", c'était des containers posés à même le sol comme des pare-vents niveau zéro pour protéger les soudures sur les dômes du Star Hopper, et je pense qu'ils ce n'est plus là (ou qu'il ne serviront plus comme tel).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 20 Fév 2020 - 14:09

Selon Musk c'est bien une sorte de VAB  up Et son petit nom, c'est le High bay !

https://twitter.com/elonmusk/status/1230439298874343424
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 20 Fév 2020 - 15:09

Donc le starship entier pourra tenir dedans si je comprends bien.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 20 Fév 2020 - 15:22

Ca m'a bien l'air d'être le but ! Mais ce qui m'étonne c'est qu'il n'y a aucun pont roulant au plafond de ce bâtiment ...Vont-ils continués à utiliser des grues mobiles ??
Revenir en haut Aller en bas
anthoemt




Masculin Nombre de messages : 347
Age : 48
Localisation : mars dans mes reves
Date d'inscription : 29/10/2014

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 20 Fév 2020 - 22:46

Un châssis mobile/ grue installé après est concevable?
Revenir en haut Aller en bas
http://umps.fr
yoann


yoann

Masculin Nombre de messages : 5664
Age : 34
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 21 Fév 2020 - 19:26

celle la manque, du coup:

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Compo10

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyMer 4 Mar 2020 - 12:02

Modélisation 3D très bien faite de AlexRex du forum NSF.

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Index.php?action=dlattach;topic=49086
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 5 Mar 2020 - 17:00

Article très intéressant, concernant Boca Chica et le Starship : https://arstechnica.com/science/2020/03/inside-elon-musks-plan-to-build-one-starship-a-week-and-settle-mars/ 

Il s'agit d'un entretien tout récent entre Eric BERGER et Elon Musk, voici une traduction brut de décoffrage :


BOCA CHICA BEACH, Texas - À quel point Elon Musk veut-il se rendre sur Mars? Laissez-moi vous raconter une histoire. Dimanche 23 février, Musk a convoqué une réunion sur le site du sud du Texas où SpaceX construit son vaisseau spatial Starship.

Il était 1h du matin .

À une heure où la plupart des Américains se préparaient à aller au lit, ou regardaient The Office avant de quitter Netflix, Musk a réuni son équipe. Il voulait savoir pourquoi l'usine Starship ne fredonnait pas à toutes les heures. Pourquoi les tôles d'acier n'étaient pas soudées dans les dômes et les réservoirs de carburant, pourquoi les réservoirs n'étaient pas empilés dans des fusées, pourquoi les choses n'allaient pas aussi vite qu'il le voulait.

Musk veut toujours aller vite. Il ne vivra pas éternellement et l'argent pourrait finir par s'épuiser. Il le sait. Un jour, la fenêtre pour répandre l'humanité sur Mars pourrait se fermer, mais Musk ne sait pas quand. Il doit donc se faufiler avant que la fenêtre ne se ferme.

Pour accélérer vraiment, ses ingénieurs et techniciens aux yeux larmoyants ont répondu qu'ils avaient besoin de suffisamment d'employés pour affecter des travailleurs à des postes particuliers au sein de l'usine en plein essor, permettant à chaque personne de se spécialiser. Cela nécessiterait beaucoup plus de mains capables de construire des choses.

"J'ai dit:" OK, pas de problème "", se souvient Musk. «J'ai dit: 'Vous pouvez embaucher des gens - sachez simplement que votre réputation est en jeu. N'amenez pas votre beau-frère qui ne trouve jamais d'emploi. Pas cette personne, d'accord? Vous allez en être responsable. Tout le monde  connait quelqu'un dont on dit de lui, mec, je suis sûr que l'enfer ne voudrait pas travailler avec cette personne. N'amenez pas cette personne. Amenez la personne pour qui vous mettriez votre réputation en jeu. »

SpaceX avait organisé une «journée de carrière» très médiatisée début février, et l'entreprise a embauché plusieurs dizaines de nouveaux employés. En revanche, la mise à l'échelle de cette usine Starship ne serait que du bouche à oreille. Et cela arriverait immédiatement.

Musk a dit aux membres de son équipe qu'ils auraient un rassemblement de recrutement juste 12 heures plus tard, à 13 heures ce dimanche. Ils en auraient un autre le lundi à 13h puis à nouveau à 20h. De longues files de personnes se sont présentées, des membres de la famille et des amis, principalement locaux. Des voitures et des camions bloquaient la route de haut en bas sur la route de Boca Chica. Lundi soir à 23 heures, SpaceX recrutait toujours.

Tout compte fait, la société a ajouté 252 personnes à son site de lancement du sud du Texas ce dimanche et lundi. Il a doublé l'effectif, comme ça, à plus de 500 travailleurs. La plupart des nouveaux employés, même ceux qui avaient signé des contrats à minuit, ont été invités à se présenter au travail le lendemain matin. Il y a un an, une dizaine de personnes environ travaillaient sur place. Bientôt, l'usine du Texas sera probablement le plus grand site de SpaceX en dehors de son siège social à Hawthorne, en Californie.

Elon Musk dépensera de l'argent pour aller vite, et dans le sud du Texas, il le prouve. En l'espace de quelques semaines, SpaceX a construit une petite ville ici, au bord du Rio Grande. C'est assez étonnant. Et peut-être, juste peut-être, ce nouveau Muskville servira vraiment de rampe de lancement à la première ville sur Mars.

Rencontrez l'ingénieur en chef

Le week-end dernier, suite à la vague d'embauches, j'ai visité les installations de l'entreprise à l'invitation de Musk. Ma visite comprenait une visite de la rampe de lancement. Vous avez peut-être vu la séquence vidéo d'un prototype de vaisseau spatial connu sous le nom de numéro de série 1 (SN1) exploser lors d'un test de pressurisation. C'est arrivé la veille de mon arrivée. Les ingénieurs avaient chargé de l'azote liquide dans les réservoirs de carburant du véhicule pour déterminer leur capacité à contenir des liquides très froids à haute pression. Résultat: pas très bon.

Des débris d'acier tordus, noircis et carbonisés étaient éparpillés sur le site. À première vue, cela avait l'air mauvais. Mais en y regardant de plus près, tout ne semblait pas perdu. La tour de lancement du véhicule semblait en grande partie intacte. Les systèmes au sol et les réservoirs de carburant qui soutiennent Starship sur la plate-forme étaient situés derrière une berme et ne portaient que quelques cicatrices d'éclat d'obus.

De toute façon, le SN1 n'avait jamais été destiné à voler. Le plan pour ce véhicule, s'il avait survécu au test de pressurisation, était d'installer un moteur Raptor et d'effectuer un test de tir statique. Si tout avait bien fonctionné lors de ce test, Musk aurait peut-être donné son feu vert à un test avec trois moteurs Raptor. Mais probablement pas. L'attitude des ingénieurs travaillant sur le programme se résumait à ceci: il craint de perdre SN1, mais le prochain véhicule en ligne le dépasse déjà. Le SN2 sera bientôt prêt pour les tests en cuve.

Non pas que Musk se soit senti particulièrement heureux de perdre un vaisseau spatial. Samedi et dimanche, il s'est blotti avec ses ingénieurs à l'intérieur du bâtiment Stargate de l'Université du Texas, à la périphérie de l'empreinte sud de l'entreprise au Texas. Il y a un an, les quelques pièces louées par SpaceX au deuxième étage de l'immeuble étaient les seules installations sur place, à l'exception de quelques roulottes de chantier. Maintenant, c'est simplement la porte d'entrée. SpaceX a repris l'ensemble du bâtiment, le transformant en un mélange de bureaux et de stockage.

Dimanche après-midi, j'ai rencontré Musk dans une salle de conférence Stargate où il était assis à une longue table, portant un T-shirt «Occupy Mars» et buvant un Coca Light.

"Eh bien, je viens d'avoir beaucoup de discussions avec l'équipe à ce sujet aujourd'hui", a-t-il déclaré à propos de l'échec du SN1. «C'est ce que vous pourriez appeler la rondelle de poussée - il y a un cône inversé où nous montons les trois moteurs au niveau de la mer. En fait, il est dessiné sur ce tableau blanc là-bas. »

Il s'approcha du tableau blanc et désigna un visage fronçant les sourcils. «C'est mon dessin», a-t-il dit avec un sourire narquois. Puis, avec un marqueur effaçable à la main, Musk a donné une conférence sur les roquettes.

"Il y a un visage triste parce que nous avons un cône inversé", a-t-il déclaré. «C'est une conception tellement stupide. C'est l'une des choses les plus stupides de toute la fusée parce qu'elle est lourde, chère et peu fiable. »

Fondamentalement, la panne SN1 s'est résumée à de mauvaises soudures dans une section faible de Starship près du moteur. Lorsqu'elles sont exposées à la pression, les soudures éclatent.

Musk n'était pas content car il n'avait pas entendu parler de ce problème spécifique, dans cette section de Starship, avant l'échec du test. Pensez-vous que Musk a abordé cette question avec son équipe? Oui, il a répondu à cela.

"Nous avons envoyé une note à l'équipe que c'était mal conçu, mal construit et mal vérifié", a-t-il déclaré. «Ce n'est qu'une déclaration de fait. J'ai rencontré toute l'équipe de la qualité et j'ai dit: "Pensiez-vous que cette chose était bonne?" Ils ont dit: «Non». Je leur ai dit qu'à l'avenir, vous traiteriez cette fusée comme si c'était votre bébé et que vous ne l’enverriez pas sur le site de test à moins que vous ne pensiez que votre bébé ira bien. Ils ont dit qu'ils avaient fait part de leurs préoccupations à l'un des ingénieurs. Mais cet ingénieur n'a rien fait. "D'accord," dis-je, "alors tu dois m'envoyer un mail directement." Maintenant, ils comprennent. Si vous m'envoyez un e-mail directement et si j'accepte le risque, alors ça va. Ce qui ne va pas, c'est qu'ils pensent que la soudure n'est pas bonne, ils ne me le disent pas, ils le portent au sit de lancement et le font sauter. Maintenant, j'ai été clair. Il y a beaucoup de pardon si vous me passez la balle.

Ce que vous devez comprendre à propos de Musk, c'est qu'il est l'ingénieur en chef de SpaceX - et ce n'est pas un titre de courtoisie. Musk m'a déjà dit qu'au tout début de SpaceX, aucun grand ingénieur ne prendrait le poste, et quel est l'intérêt d'embaucher quelqu'un pour être ingénieur en chef qui n'est pas génial? Il est donc devenu l'ingénieur en chef de SpaceX. Presque toutes les décisions techniques concernant les fusées prises à SpaceX lui viennent finalement. Surtout les plus durs. Il a passé la plupart de ses jours, sinon la majorité, depuis décembre dans le sud du Texas. Pendant Noël, les employés disent qu'il a travaillé toute la nuit à leurs côtés pour obtenir la structure du dôme et les soudures pour SN1.

Pourtant, Musk n'a pas passé autant de temps dans le sud du Texas juste pour construire un vaisseau spatial. Il essaie plutôt de construire une ligne de production pour Starships . Il veut en construire beaucoup. Et rapidement, toujours plus rapidement.

"La production est au moins 1 000 pour cent plus difficile que la fabrication de quelque chose", a-t-il déclaré. "Au moins 1 000 pour cent plus difficile."

Musk devrait savoir. Il a vécu «l'enfer de la production» chez Tesla en 2017 et 2018, construisant des usines, changeant les processus, passant de nombreuses nuits blanches et traversant toutes sortes d'agonies mentales. Aujourd'hui, Tesla fabrique jusqu'à 10 000 voitures par semaine.

Il veut mettre en place un système similaire dans le sud du Texas. En fait, Musk vise à atteindre un point où la société construit un vaisseau spatial par semaine d'ici la fin de cette année. Et après ça? Peut-être iront-ils plus vite. SpaceX conçoit son usine ici pour construire un vaisseau spatial toutes les 72 heures.


Le jointure de jointure

En plus de l'embauche, SpaceX a rapidement étendu ses installations dans le sud du Texas au cours des derniers mois. L'entreprise a construit deux grands brise-vent, qui serviront essentiellement de «baies hautes» pour empiler le véhicule Starship. Au cours des six dernières semaines seulement, SpaceX a achevé la construction de deux tentes de la taille d'un terrain de football et en travaille une troisième. Bien qu'elles soient énormes, les tentes n'étaient pas assez hautes pour les besoins de SpaceX. Les deux premiers sont donc empilés sur une seule rangée de container maritime, les conteneurs intermodaux utilisés pour expédier du matériel dans le monde entier. À terme, SpaceX prévoit de couper les fenêtres des container et d'en faire des bureaux. Parce que la troisième tente doit être encore plus haute, elle est empilée sur une double rangée de containers.

Musk veut un flux linéaire à travers les tentes, par lequel des pièces de fusée entrent à une extrémité de l'usine et se déplacent de station en station jusqu'à ce que de gros morceaux de Starship se retrouvent dans une baie haute pour être empilés dans un véhicule.

Le processus de construction d'un vaisseau spatial sur place commence par de grands «barils». Chacun d'eux mesure environ deux mètres de haut et neuf mètres de diamètre. Pour fabriquer un baril, une longueur d'acier inoxydable 301 est déroulée, coupée une fois et soudée le long de cette couture en un cylindre. Dans un état non pressurisé, les barils sont encombrants, car chacun pèse près de 1 600 kg. Pour construire la peau extérieure de Starship, 17 barils sont empilés et soudés ensemble, avec un cône de nez sur le dessus. Samedi, depuis le début des opérations de fabrication à Boca Chica il y a environ 11 mois, l'entreprise a construit 50 barils. Mais le processus s'accélère. L'entreprise peut désormais produire deux barils par jour et vise à atteindre une cadence de production de quatre barils par jour.

La première des grandes nouvelles tentes, érigée en janvier, est remplie de dômes de réservoirs pour les véhicules SN2 et SN3. Les dômes sous pression sont difficiles car ils bouchent les extrémités des réservoirs de carburant et doivent contenir du propergol de fusée réfrigéré - dans le cas de Starship, du méthane - et de l'oxygène liquide à des pressions élevées. Il faut donc les faire avec soin. Le processus actuel de construction d'un dôme sous pression prend environ une semaine; 1 ou 2 jours pour clouer et ajuster les tôles d'acier, 4 jours pour souder les tôles ensemble et 1 à 2 jours pour les inspections et réparations aux rayons X. Mais à Muskville, prendre une semaine pour faire un dôme est beaucoup trop lent.

Musk a donc mis au défi son équipe de trouver des moyens d'aller plus vite, de réduire le temps de production et d'améliorer les qualités de soudure. Il a laissé ses ingénieurs faire de l’ingénierie. Et ils pensent qu'ils sont proches d'une solution pour le soudage de dôme avec un outil appelé «joint à joint». Ils ont construit un prototype dans la deuxième tente.

La couture des articulations ressemble à une fermeture à glissière géante qui s'articule sur le devant et l'arrière d'un dôme, comme une coquille de tacos autour de son remplissage. Sur le devant, la couture à souder est conçue pour s'aligner le long de la fermeture éclair, qui se serre pour un ajustement précis. Ensuite, en environ 10 minutes, une torche automatisée tracera le long de la courbe, fournissant une soudure précise. Après cela, le dôme est tourné pour faire apparaître la couture suivante.

D'autres ingénieurs ont construit une machine interne blindée pour radiographier les soudures. Actuellement, une équipe de radiographie se présente, met en quarantaine une zone de travail, les locaux sont libérés, puis les tests de radiation recherchent les imperfections. Avec cette nouvelle machine à rayons X, SpaceX espère compresser ce processus qui peut prendre une journée à quelques heures.

Tout se passe si vite. Ces machines n'existaient que dans l'esprit des ingénieurs il y a quatre semaines. La tente dans laquelle ils les ont installés pour les tests a été construite il y a moins de trois semaines. Musk a toujours eu le don d'embaucher de brillants jeunes ingénieurs, et ceux des tentes de Boca Chica étaient pour la plupart dans la vingtaine, cassant la queue pour le patron. Volontiers. Pourquoi? Parce que Musk leur permet d'aller vite, de faire des choses sympas et, très bientôt, de voir leurs machines voler.

Absolument fou


Pourquoi diable Elon Musk a-t-il besoin de construire autant de vaisseaux, de toute façon?

Parce qu'il est vraiment sérieux au sujet de la colonisation de Mars. Ce n'est pas une blague. Ce n'est pas un moyen d'attirer plus d'argent du gouvernement (bien que Musk ne refuse pas cela). Non, Mars est la raison d'être de SpaceX. Et maintenant, dans le sud du Texas, Musk se rapproche suffisamment de Mars pour qu'il puisse presque goûter sa poussière rouge.

Prenons un peu de recul pour reconnaître à quel point c'est fou. Le vaisseau spatial n'est que l'étage supérieur de la fusée Super Heavy de SpaceX, mais c'est sans doute le vaisseau spatial le plus novateur jamais construit. Personne n'a jamais construit une fusée entièrement réutilisable, et le deuxième étage qui va dans l'espace est la partie la plus difficile. SpaceX reste loin de fabriquer l'intérieur du vaisseau spatial habitable pour les humains lors d'un voyage vers Mars. Mais même la construction d'un véhicule entièrement réutilisable qui peut soulever 150 tonnes en orbite terrestre basse serait une merveille. C'est plus de capacité que la fusée Saturn V du programme Apollo.

Et Musk veut en construire un chaque semaine.

Comparez cela à la NASA et à son Space Launch System, la grande fusée que l'agence spatiale développe depuis une décennie et pour laquelle Boeing n'a achevé que récemment un seul étage de base. Cet étage central mesure environ 15 mètres de plus que Starship mais manque de complexité. La NASA lancera en fait chaque étage principale du SLS dans l'océan après une seule utilisation. Et Boeing n'a pas à fabriquer les moteurs, car la fusée utilise des moteurs principaux de navette spatiale vieux de 40 ans. Malgré cela, et avec près de 2 milliards de dollars de financement annuel de la NASA, l'objectif ambitieux de Boeing pour la construction d'étage principaux est de un à deux par an ... quelque pars au milieu de la décennie 2020.

L'objectif extensible de SpaceX est de construire un à deux vaisseaux par semaine, cette année, et de réduire les coûts de construction à 5 millions de dollars chacun.

"C'est putain de fou", dis-je.

"Ouais, c'est fou", a répondu Musk.

"Je veux dire, ça l'est vraiment."

"Ouais, c'est fou."

«En regardant dans le paysage aérospatial, personne ne fait quoi que ce soit à distance comme ça», ai-je dit.

"Non, c'est absolument fou, je suis d'accord", a déclaré Musk. «Les paradigmes spatiaux conventionnels ne s'appliquent pas à ce que nous faisons ici. Nous essayons de construire une flotte massive pour rendre Mars habitable, pour rendre la vie multi-planétaire. Je pense que nous avons besoin, probablement, de l'ordre de 1 000 navires, et chacun de ces navires aurait plus de charge utile que le Saturn V - et serait réutilisable. »

Évidemment, Musk y a beaucoup pensé.

"Le point où l'on dit que le but est de rendre la vie multi-planétaire, cela signifie que nous devons avoir une ville autonome sur Mars", a déclaré Musk. «Cette ville doit survivre si les navires de ravitaillement cessent de venir de la Terre pour quelque raison que ce soit. Peu importe pourquoi. Si ces navires de ravitaillement cessent de venir, la ville s'éteint-elle ou non? Afin de créer quelque chose d'autosuffisant, vous ne pouvez rien oublier. Vous devez avoir tous les ingrédients. Ça ne peut pas être comme ça, eh bien cette chose est auto-entretenue à part cette petite chose que nous n'avons pas. Ça ne peut pas être comme cela. Ce serait comme dire: «Eh bien, nous avons fait ce long voyage en mer, et nous avions tout sauf la vitamine C.» D'accord, super. Vous allez maintenant souffrir du scorbut et mourir - et douloureusement, au fait. Ça va être nul. Vous allez mourir lentement et douloureusement par manque de vitamine C. Nous devons donc nous assurer que nous avons la vitamine C sur Mars. Alors c'est comme, OK, d'un ordre de grandeur approximatif, de quel type de tonnage avez-vous besoin pour le rendre autonome? Ce n'est probablement pas moins d'un million de tonnes. »

Ce n'est pas un chiffre précis, bien sûr. C'est une estimation approximative. Mais les colons de Mars auront besoin de grandes quantités de choses. Les colons devront construire une base industrielle entière pour exploiter la planète rouge, et il y a de nombreuses étapes dans l'exploitation minière. La fabrication de produits de consommation nécessite une énorme infrastructure pour raffiner et façonner les matériaux.

"Je serai probablement mort depuis longtemps avant que Mars ne devienne autonome, mais j'aimerais au moins être là pour voir un tas de navires atterrir sur Mars", a déclaré Musk.

Une machine pour construire une machine


Les ingénieurs et techniciens de SpaceX à Boca Chica ont eu besoin de huit mois, d'avril à novembre, pour construire le premier prototype de vaisseau spatial, MK1. ( Il a également explosé .) Mais les travailleurs du sud du Texas n'ont eu besoin que d'un mois, de fin janvier à fin février, pour assembler SN1. Et SN2 ne suit que deux semaines environ après SN1.

"Le problème avec MK1 c'était que je n'avais pas l'œil sur le projet, parce que je m'occupais encore de beaucoup de trucs chez Tesla", a déclaré Musk. «Maintenant, Tesla, je pense, est dans une bonne situation, c'est pourquoi je suis à peu près campé à Boca. Le MK1 a été un échec non pas parce que la fusée est tombée en panne à basse pression, mais parce que nous n'avons pas réussi à construire une ligne de production. »

Maintenant, il a construit le système de production. Ce n'est pas fini. Ce n'est pas parfait. Mais cela commence à porter ses fruits. L'usine commence à circuler de façon linéaire, d'une station à l'autre. Et après la vague d'embauches de la semaine dernière, l'entreprise a les travailleurs dont elle a besoin pour produire des roquettes les unes après les autres.

«Si vous essayez simplement de créer quelque chose, tout peut simplement être réalisé par l'équipe d'ingénierie», a-t-il déclaré. «Mais si vous voulez réellement faire quelque chose à un volume raisonnable, vous devez construire la machine qui fait la machine, ce qui va être mathématiquement beaucoup plus compliqué que la machine elle-même. La chose que fait la machine ne va pas être plus simple que la machine. Ça va être beaucoup plus compliqué que ça. Les choses doivent être traduites en instructions que la personne moyenne peut comprendre. Vous ne pouvez pas avoir quelqu'un avec un diplôme d'ingénieur du MIT qui fabrique à la main chaque pièce. Ce n'est pas possible. Il n'y en a tout simplement pas assez. Le MIT ne fournit pas suffisamment de diplômes. »

Donc Musk fabrique la machine pour fabriquer la machine. Musk a tiré les leçons de la chaîne de montage de Tesla afin que les travailleurs ne s'épuisent pas. Ils travailleront trois jours de 12 heures et auront ensuite un week-end de quatre jours. Ensuite, ils travailleront quatre quarts de 12 heures avec un week-end de trois jours. Ainsi, avec quatre équipes, le site de Boca Chica peut fonctionner à pleine capacité 24 heures par jour, sept jours par semaine. SpaceX lance gratuitement des repas chauds toutes les trois à quatre heures.

La société se prépare à un vol d'essai critique plus tard ce printemps, un saut à environ 20 km qui prouvera que le véhicule Starship peut voler de manière contrôlée et retourner en toute sécurité sur Terre. Après cela, Musk s'est fixé un objectif ambitieux: piloter une mission orbitale - peut-être avec SN5 ou SN6, il ne le sait vraiment pas - avant la fin de 2020.

Malgré la vitesse à laquelle SpaceX se déplace, cela semble peu probable, car SpaceX n'a ​​pas encore construit sa fusée Super Heavy. C'est la première étape gigantesque et réutilisable qui mettra Starship en orbite. Il sera propulsé par pas moins de 37 moteurs Raptor. Cela semble être beaucoup de moteurs, mais le Falcon Heavy a montré la voie, volant avec succès avec 27 moteurs Merlin.

"Si nous fabriquons des réservoirs pour le navire, le booster est juste un réservoir plus long avec plus de moteurs sur la base et pas de bouclier thermique", a déclaré Musk. «Nous le ramènerons et l'atterrirons comme le Falcon 9. Nous ferons le booster en utilisant les mêmes dômes et sections de cylindre que nous faisons pour le navire. Si vous construisez une ligne de navire, vous construisez en quelque sorte la ligne de rappel. La seule chose qui change vraiment est le dôme arrière où vous transférez la charge de poussée dans le booster. Vous avez comme 31 moteurs, potentiellement 37 - ce dôme de poussée doit évidemment être unique, par rapport au reste du véhicule. Il utiliserait les mêmes, ou des jambes similaires, que le navire. C'est moins compliqué en ce sens qu'il n'a pas besoin de bouclier thermique, mais plus compliqué côté moteur. »

Soyons honnêtes: c'est sacrément compliqué. Mais la seule chose que SpaceX a montré au cours des deux dernières décennies est une compétence croissante dans la construction de fusées. En matière d'innovation dans le domaine des fusées, y a-t-il quelqu'un de meilleur au monde? Probablement pas.

Itère juste, bébé


J'ai parlé avec beaucoup des premiers ingénieurs qui ont travaillé chez SpaceX, et presque tous ont noté que Musk s'attaque d'abord aux problèmes d'ingénierie les plus difficiles. Pour Mars, il y aura tellement de choses logistiques pour que tout fonctionne, de la puissance à la surface au grattage d'une vie à l'adaptation à son climat extrême. Mais Musk pense que l'étape initiale la plus difficile est de construire un vaisseau spatial orbital réutilisable pour amener des gens et des tonnes de choses sur Mars. Il est donc concentré sur cela.

Il sait qu'il ne réussira pas au début avec Starship. Il emploie certains des ingénieurs les plus intelligents de cette planète, et ils cherchent toujours, à bien des égards, des solutions au problème extrêmement difficile de faire sortir un très gros véhicule de la gravité de la Terre bien en orbite, puis de l'atterrir et de voler encore. Musk a fini par croire que la seule façon d'y parvenir de manière réaliste est par essais et erreurs, en itérant de plus en plus près du bon design.

La partie la plus difficile de toute fusée est le moteur. Et SpaceX est presque là avec les itérations du moteur Raptor. "Nous l'avons fait avec Raptor", a-t-il déclaré. «Par exemple, nous sommes sur le moteur 23 de Raptor ou quelque chose du genre, peut-être 24. C'est plus léger, moins cher, meilleur à presque tous les niveaux que la version 1 de Raptor, qui aspirait et explosait, en gros. L'un des six ou sept Raptors qui ont explosé, j'ai perdu le compte. »

Le fait est que Raptor est maintenant au bon endroit. La prochaine étape consiste à construire un vaisseau spatial avec les réservoirs et la plomberie pour exploiter la puissance de six moteurs Raptor. Les deux premiers vaisseaux ont explosé pendant les tests de pressurisation, mais à chaque nouvelle itération de Starship, Musk et sa bande d'ingénieurs apprennent.

«Un taux de production élevé résout de nombreux maux», a-t-il déclaré. «Si vous avez un taux de production élevé, vous avez un taux d'itération élevé. Pour à peu près n'importe quelle technologie, la progression est fonction du nombre d'itérations dont vous disposez et de la progression que vous effectuez entre chaque itération. Si vous avez un taux de production élevé, vous avez de nombreuses itérations. Vous pouvez progresser de l'un à l'autre. »

Rien de tout cela n'est bon marché. Boca Chica est un endroit assez éloigné pour y expédier des matériaux. Et l'entreprise est allée très vite, épargnant peu de dépenses. Combien de temps cela peut-il durer ainsi et comment paie-t-il tout cela? Musk a refusé de fournir des détails.

«Nous ne faisons que payer pour cela en interne», a-t-il déclaré. Puis il s'est arrêté et a ajouté: "Le succès n'est pas assuré."

Ce n'est pas. Mais en ce qui concerne la production spatiale et automobile, l'histoire a montré que Musk fait face à des défis financiers et techniques difficiles. La fusée Falcon 1 a échoué à trois reprises avant de finalement atteindre l'orbite. Tesla a fait faillite à plusieurs reprises. Musk a toujours réussi. Il vole maintenant la fusée la plus puissante du monde, la Falcon Heavy, et la fusée orbitale réutilisable la plus rentable (et la seule), la Falcon 9. Tesla est la plus grande entreprise de voitures électriques au monde.

Même ainsi, vous pensez peut-être qu'Elon Musk échouera dans ses ambitions sur Mars. Toute personne raisonnable pourrait. Ce genre de chose fait que le programme Apollo ressemble à un jeu d'enfant, et le Moon Landing est considéré comme peut-être la réalisation technique la plus importante du 20e siècle. Mais devrions-nous vraiment travailler sur une répétition d'Apollo un demi-siècle après l'avoir déjà fait? Peut-être devrions-nous aller plus haut et plus loin.

En parcourant ces tentes dans le sud du Texas, au milieu de l'agitation de ces postes de travail, entourés de rouleaux d'acier inoxydable, il devient plus facile de croire que nous devons et que nous pouvons. L'endroit ressemble à ce qu'un chantier naval de l'US Navy a dû ressentir dans les semaines qui ont suivi Pearl Harbor - incroyablement occupé mais aussi déterminé.

Ces enfants et ces essaims de techniciens récemment embauchés se battent chaque jour contre des cotes impossibles, et ils sont déterminés à gagner. Ne leur dites pas que cela ne peut pas être fait. Ils n'ont rien de tout cela à Muskville.
Revenir en haut Aller en bas
Craps
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 776
Age : 40
Localisation : Issoire 63
Date d'inscription : 08/06/2017

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 5 Mar 2020 - 17:55

@ Florent D
veneration veneration veneration  merci beaucoup pour cette traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 21574
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 5 Mar 2020 - 19:23

Merci pour cette trad Florent D Super

On en pense ce qu'on veut...

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
ndiver


ndiver

Masculin Nombre de messages : 405
Age : 35
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyJeu 5 Mar 2020 - 22:46

Même chose que les autres, merci pour cette traduction :)
Revenir en haut Aller en bas
Tphilibeet




Masculin Nombre de messages : 85
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 18/07/2019

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 6 Mar 2020 - 1:24

Merci, j’ai l’impression de lire la suite de sa biographie 😁

N’empêche, sur 3 vaisseaux produit, on a eu 3 incident majeurs. Je ne comprends pas pourquoi les soudures ne sont pas robotisées...
Revenir en haut Aller en bas
Florent D


Florent D

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 28
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 22/01/2018

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 6 Mar 2020 - 9:01

@Tphilibeet a écrit:
Merci, j’ai l’impression de lire la suite de sa biographie 😁

N’empêche, sur 3 vaisseaux produit, on a eu 3 incident majeurs. Je ne comprends pas pourquoi les soudures ne sont pas robotisées...

Ca arrive, ça arrive ! Il y en à déjà pas mal qui sont automatisées, mais certaines très particulières (jonction entre le baril et un dôme par ex.) ne le sont pas encore et pour l'instant c'est celles-ci qui ont à chaque fois lâchées.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 2206
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 6 Mar 2020 - 9:39

Autant de choses qui sont maîtrisées par le Old space....
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5970
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Site de lancement de Boca Chica au Texas   Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 EmptyVen 6 Mar 2020 - 11:41

Moi je n'aime pas trop ces notions de old et new space. J'ai l'impression qu'on a tout simplement l'industrie spatiale d'un côté, et SpaceX de l'autre qui casse tous les codes de la conception. Aujourd'hui, on a des entreprises dites new space mais qui travaillent comme du old space. Blue Origin par exemple.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Site de lancement de Boca Chica au Texas - Page 7 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
 
Site de lancement de Boca Chica au Texas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit