Bloc L , le fossoyeur des sondes soviétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je suis entraîne de rédigé le paragraphe historique de mon futur site sur venus. J'en suis au début de l'exploration et la flotte de sonde d'exploration soviétique.  Je savais que le bloc L (dernier étage du lanceur molnia qui faisait passé les sondes de l'orbite terrestre basse a la trajectoire interplanétaire) avait était a l'origine de pas mal de perte, mais en faite c'est une vrai boucherie. 
pour les sondes martien et vénusien c'est 14 échecs du au bloc L pour 11 succès. les causes de ces innombrables échec , ne sont pas du a un problème récurant non resolu mais a des cause divers (problème d’allumage des moteurs a poudre, perte d’attitude, valves bloqué) .  donc comment se fait'il qu'un telle étage est autant de poisse?
phenix
phenix

Messages : 2068
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


J'avais écris un dossier sur le Bloc L il y a quelques temps.

L'une des causes profondes de ce manque de fiabilité est que la télémesure envoyée par les Blocs L était reçue par des navires mouillant dans l'océan atlantique, mais n'était renvoyée à l'OKB-1 que plusieurs semaines plus tard. Certaines mesures correctives n'ont donc pas pu être prises à temps.

https://www.kosmonavtika.com/lanceurs/blocl/hist/hist.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9766
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


rassure toi, avant de poser la question , j'ai cherche les info a la source Super

J'ai bien compris qu'il avait un problème pour analysé les causes des échecs. Si le problème venais que de là , ce serait toujours la même cause et une fois les données disponible il aurais était réglé. la on dirait que l’étage est particulièrement inventif , désintégration, perte de puissance électrique, valve qui s'ouvre pas, perte de gyro, présence de bulle qui désamorce les pompes (c’est arrivé plusieurs fois), gèle du RP1, perte de l’attitude, dysfonctionnement des moteurs de plaquage, disjoncteur qui se déloge, dysfonctionnement des turbopompe. on dirait que chaque perte (et il y en a eu un paquet) on des causes différent. donc comment autant de truc différent peuvent déconné sur un même etage?
phenix
phenix

Messages : 2068
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Ben quoi, c'est Russe + les bolchevik. Mais n'oublions pas qu'en 1917 il y avait encore du servage en Russie et en 1957 Spoutnik 1 et 4 ans après Gagarine. Tragique mais beau parcours technologique, alors le Bloc machin (L) ... :affraid:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13315
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum