Kepler - Mission du télescope spatial

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


jacobmarley a écrit:
MrFrame a écrit:Combien a couté Kepler ?
Lorsque l'on a un outil qui permet autant de découverte et qui tombe en panne, ne serait-il pas plus rentable d'en refabriquer un à l'identique (zéro frais d'ingéneurie, juste de la fabrication) et de l'envoyer en remplacement ?
Je ne pense pas qu'ils vont prendre la peine d'en fabriquer un autre similaire car il y a le JWST qui est en marche. Celui-ci coûte très cher et sera plus performant encore que Kepler même si il est à l'initiative de nombreuses découvertes en matière d'exoplanètes.
JWST n'est pas destiné à remplacer Kepler. Coté américain, il faudra attendre TESS ( Transiting Exoplanet Survey Satellite ).
Toutefois, le JWST saura observer avec plus de détails les découvertes prometteuses dans ce domaine, mais en partageant son temps d'observation avec d'autres programmes de recherches ( formation stellaires, galaxies etc... )

Dommage pour Kepler s'il ne peut reprendre ses travaux, notamment permettre d'affiner les résultats existants.

Vonfeld

Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas


Le remplacement par un telescope à l'identique ne se pose jamais. L'Europe pourrait avoir la démarche de remplacer Herschel (dont l'Hélium de refroidissement s'est épuisé) par un "jumeau" et ne le fera pas.*
Car la conception, la fabrication, la mission d'un télescope spatial s'étend au bas mot sur 10 ans. Pendant ce temps les techniques évoluent. Il y a toujours une nouvelle génération pour remplacer.

Le seul telescope qui a été une exception, c'est Hubble qui a été l'objet de plusieurs mises à niveau par des missions de maintenance. Mais c'était du temps de la navette ... une époque à présent révolue. D'autant que le positionnement des télescopes loin de l'orbite terrestre (qu'utilisait Hubble) devient quasi inaccessible.

* pour remplacer Herschel ... bien que le financement complet ne soit pas acquis (mais pour comprendre la logique):
"Even so, it’s not clear which satellite will form the real replacement for Herschel," Professor Eales concluded. "The Space Infrared Telescope for Cosmology and Astrophysics (SPICA) is currently in development, and this would be the obvious candidate
SPICA

SPICA is a proposed Japanese infrared space observatory. It will be the successor to Herschel and, since it will have a large cooled primary, it will provide a massive boost in sensitivity compared to Herschel. I am part of a team putting together a proposal for a Spectrometer instrument for SPICA, base din part on our work with the SPIRE instrument for Herschel. SPICA has now been selected as a new mission for the European Space Agency and development for it, negotiations with our Japanese colleagues, and work on the European SPICA instrument called SAFARI, are now moving to the next stage.
montmein69
montmein69

Messages : 19196
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le satellite Kepler vient de découvrir un système planétaire constitué de cinq planètes dont deux dans la zone habitable.

Il s'agit de Kepler 62. Les cinq planètes tournent autour de l'étoile nommé Kepler 62a dont deux planètes sont dans la zone habitable : kepler 62e et kepler 62f.

Plus d'informations avec cet article : http://www.cieletespace.fr/node/10324


Dernière édition par jacobmarley le Lun 22 Avr 2013 - 19:53, édité 1 fois
avatar
jacobmarley

Messages : 417
Inscrit le : 12/09/2012
Age : 30 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Kepler - Mission du télescope spatial - Page 5 77810
Lune
Lune

Messages : 2333
Inscrit le : 18/08/2008
Féminin
Localisation : Loire atlantique

http://surlalune.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas


Oups

http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=393
Lune
Lune

Messages : 2333
Inscrit le : 18/08/2008
Féminin
Localisation : Loire atlantique

http://surlalune.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas


Je vous propose d'apprecier l'infographie suivante avec les differentes planètes découvertes par Kepler dans le contexte de leurs systèmes planétaires respectifs, en respectant les échelles entre chacuns d'eux et le temps de révolutions (relativemment) de chaque planète autour de son étoile, avec notre propre système solaire tout au bout (ou au fond si l'on peut dire) à la même échelle. Génial!
http://www.nytimes.com/interactive/science/space/keplers-tally-of-planets.html?ref=space&_r=1&
Atlantis
Atlantis

Messages : 1048
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Encore de mauvaises nouvelles pour Kepler. Cette fois c'est fin :(


ACCUEIL > ESPACE > LE TÉLESCOPE DE DÉTECTION DES EXO-PLANÈTES EST HORS SERVICE
Le télescope de détection des exoplanètes est hors service

Créé le 16-05-2013 à 17h07 - Mis à jour à 19h02Par Rédacteur
Sciences et Avenir
Il semble que ce soit la fin pour la mission Kepler. Le télescope spatial chargé de repérer les planètes propices à la vie a suspendu ses activités en raison d'une panne sur son système de positionnement.

Le système permettant de diriger le télescope est tombé en panne, marquant un brutal coup d'arrêt à sa mission de détection des exoplanètes. NASA


FIN. Lundi 14 mai 2013, lors d’une tentative de contact de vérification, les ingénieurs de la Nasa se sont rendu compte que le télescope spatial Kepler était hors service en raison d’un problème avec son système de positionnement. Lors d’une conférence de presse, la Nasa a déclaré mercredi 15 mai que jusqu’ici, toutes les tentatives pour reprendre le contrôle du télescope spatial avaient échoué. Indiquant que la mission Kepler de détection des exoplanètes était donc suspendue indéfiniment.

suite:
Spoiler:



http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/espace/20130516.OBS9463/le-telescope-de-detection-des-exo-planetes-est-hors-service.html
yoann
yoann

Messages : 5745
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


La malédiction des roues Goodrich a encore frappé ! Elles connaissent exactement le même problème sur la constellation Globalstar-2, mais là on a pu trouver une solution en utilisant les magnétocoupleurs. Ces mêmes roues sont également embarquées sur Dawn, j'espère qu'elles tiendront le coup jusqu'à ce qu'il arrive vers Ceres.

Bon, la mission Kepler a dépassé sa durée de vie initialement prévue, mais c'est tout de même dommage, elle aurait pu durer plusieurs années encore...
Proteus
Proteus

Messages : 54
Inscrit le : 01/09/2006

Revenir en haut Aller en bas


Et il doit y avoir matière à de nouvelles découvertes dans les données qui n'ont pas encore été exploitées.

Guère de chances que les ingénieurs réussissent à le faire fonctionner en mode dégradé, je suppose ?
montmein69
montmein69

Messages : 19196
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Guère de chances que les ingénieurs réussissent à le faire fonctionner en mode dégradé, je suppose ?

Je ne vois pas l'ombre d'une possibilité, malheureusement.
Mais effectivement, il faudra encore plusieurs années pour exploiter les données déjà récoltées.
Proteus
Proteus

Messages : 54
Inscrit le : 01/09/2006

Revenir en haut Aller en bas


Dans cet article, http://www.aviationweek.com/Article.aspx?id=/article-xml/awx_05_15_2013_p0-579498.xml, les choses ne semblent pas être aussi noir qu'elles paraissent notemment dans ce paragraphe:
"Sobeck said there remains a chance the wheel can be restarted by
applying more torque, or trying to run it backward. Similar efforts may
be made with the other failed wheel, he said. Controllers also may be
able to operate the spacecraft in a less-accurate mode, using its
onboard fuel to counteract the effects of solar wind on its solar
arrays. There is enough fuel on board for several months of operation
using the thrusters alone to maintain attitude, and the less-accurate
approach could keep the spacecraft arrays pointed at the Sun for
“years,” Sobeck said."

Par contre, il n'est pas expliqué quels sont les résultats que l'on peut espérer obtenir en mode "less-accurate".
Du moins, avec la quantité phénoménale de données récoltées, il reste encore des années d'analyse, non seulement dans le domaine de la recherche d'exoplanètes, mais aussi dans le domaine de l'astroseismologie, essentiel pour comprendre le fonctionnemnt des differents types d'étoiles et leur variation au cours de la vie de ces étoiles avec, in fine, son impact sur l'habitabilité des planètes qui les entourent.
Atlantis
Atlantis

Messages : 1048
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Atlantis a écrit:
"Sobeck said there remains a chance the wheel can be restarted by
applying more torque, or trying to run it backward. Similar efforts may
be made with the other failed wheel, he said.
Pas impossible. Comme on ne comprend pas d'où vient le problème - à ma connaissance, Goodrich n'a toujours pas trouvé la Root Cause - manipuler la roue de façon inhabituelle peut peut-être la débloquer. Dans un cas sur Globalstar, une roue qui présentait des signes inquiétants avait été arrêtée plusieurs mois. Quand elle a été rallumée, elle marchait très bien à nouveau. Mais l'arrêt préventif avait été fait avant la panne totale. En tous cas, il suffirait de récupérer une seule des roues sur les deux en panne.

Atlantis a écrit: Controllers also may be
able to operate the spacecraft in a less-accurate mode, using its
onboard fuel to counteract the effects of solar wind on its solar
arrays. There is enough fuel on board for several months of operation
using the thrusters alone to maintain attitude, and the less-accurate
approach could keep the spacecraft arrays pointed at the Sun for
“years,” Sobeck said."


Là, j'y crois beaucoup moins. L'avantage des roues de réaction, c'est qu'elles fonctionnent en continu, permettant une très bonne stabilité de pointage (pas de sauts). Les tuyères (hydrazine ou bi-prop, je ne sais pas ce qu'ils ont sur Kepler), fonctionnent par impulsions, et font faire des 'sauts' de pointage au satellite. Je ne pense pas que ce soit compatible avec les exigences de pointage de la mission, même en mode dégradé. Enfin je peux me tromper.
Proteus
Proteus

Messages : 54
Inscrit le : 01/09/2006

Revenir en haut Aller en bas


Un trés interessant article décrivant ce que pourrait être un autre future telescope spatial chasseur d'exoplanètes (même si ce n'est pas sa mission principal qui est l'étude de la matiére sombre) sur la base d'un des mirroirs de 2,40m donné par le NRO à la NASA, le WFIRST 2,4, notemment s'il reçoit le coronographe: http://thespacereview.com/article/2304/1
Atlantis
Atlantis

Messages : 1048
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


J'ignore si l'on a déjà évoqué cette info...(à priori toute chaude)
Aux dernières nouvelles les ingénieurs de la NASA travailleraient sur la remise en service du télescope spatial Kepler, ce qui ne semble pas gagné du tout.
"Je pense les chances d'une remise en service sont moindre." dixit Charlie Sobeck, chef de projet adjoint au AMES de la NASA.

(Source: Space News)
NASA engineers are preparing a plan to return the planet-hunting Kepler space telescope to service following a reaction wheel failure that shut down the four-year-old observatory in May. “I think the general feeling is that the odds are not good. We might see a wheel spin, but I suspect that it will not spin freely, that there will  be noise on it — vibrations — which would not make the science happy,” said Charlie Sobeck, deputy project manager at NASA’s Ames.

The May 15 failure of Kepler’s reaction wheel, needed to keep the telescope’s laser-like focus on its target stars, was the second of four wheels to shut down. The telescope needs three wheels to keep its gaze steady enough to catch the slight eclipses of starlight caused by orbiting planet passing by, relative to Kepler’s line of sight.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 41 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Ils vont tenter de rallumer la roue n°2, c'était la première à être tombée en panne, l'année dernière. Il faut que la roue puisse à nouveau tourner, et avec pas trop de frottements - sinon cela crée des vibrations. Il y a peu d'espoir, mais ils vont tenter le coup.
Proteus
Proteus

Messages : 54
Inscrit le : 01/09/2006

Revenir en haut Aller en bas


Dernières nouvelles sur la tentative de redémarrage des roues, sur:
http://spaceref.com/exoplanets/kepler-mission-manager-update-pointing-test.html

En résumé, les niveaux de frictions de la roue RW4 (celle qui a été arrêtée en mai dernier) restent plus élevés que le seuil requis pour que cette roue reste opérationnelle, toutefois la question devient "cette friction est elle constante ou variable". Si elle est variable, il n'y a aucun espoir de redémarrer de façon saine. Si elle est constante, alors cela peut être corrigeable par ailleurs (via le système de contrôle d'altitude).
Les tests sur RW4 sont terminés, maintenant l'équipe va se concentrer sur RW2, l'autre roue à problèmes, pour vérifier si elle "tient la route" côté performances:
étape 1: peut-on utiliser RW2 sans systématiquement entrer en "safe mode" (le mode où le système passe automatiquement en configuration 'de sécurité' qui ne permet pas d'être opérationnel)? Si oui, alors
étape 2: pointage de l'antenne vers le réseau terrestre "deep space network" afin de pouvoir télécharger toutes les données encore dans Képler et qui n'avaient jamais pu être téléchargées jusqu'à présent: Un tel pointage est précis mais pas autant qu'un pointage vers les étoiles...
puis étape 3: tentative de reprise de l'exploration des champs stellaires en "pointage fin" -en gros, reprise de la mission!

Les tests de performance vont s'étaler sur les 2 semaines à venir. Il faudra ensuite 2 ou 3 semaines pour savoir si Képler peut ou non reprendre sa mission.

A suivre donc !
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 64 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


On croise les doigts donc pendant ces deux-trois semaines ! :study:
avatar
jacobmarley

Messages : 417
Inscrit le : 12/09/2012
Age : 30 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


et on touche du bois, ce serait vraiment triste de perdre Kepler ;
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 55 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


DERNIERES INFORMATIONS

Le satellite Kepler ne sera pas sauvé :

Publié par Rédaction, 16/08/2013.

La NASA abandonne sa tentative de réparation du satellite Kepler. L'état des deux roues de réaction défectueuses n'a pas pu être amélioré. Or trois roues sont nécessaires pour que la sonde pointe avec une extrême précision dans une direction de l'espace. 

Cette nouvelle sonne le glas de la chasse aux exoplanètes semblables à la Terre. Les scientifiques cherchent désormais une autre mission n'utilisant que les deux roues de réaction encore fonctionnelles. 


Source : http://www.cieletespace.fr/rss_breves.xml
Frandu12
Frandu12

Messages : 4834
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 31 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


"Cette nouvelle sonne le glas de la chasse aux exoplanètes semblables à la Terre", voilá une affirmation qu'il convient de nuancer. 

En effet, dans l'article publié sur le site de spaceflightnow, il est clairement dit que l'espoir de dénicher une telle "perle rare" avec Kepler n'est pas complétement écarté puis qu'il reste la moitié des données a analyser:

"Borucki said the Kepler science team still needs to analyze two years of data from the mission, and he is optimistic evidence for an Earth-sized planet around a sun-like star lies in Kepler's untapped catalog.
"We really expect the most exciting discoveries are going to come in the next few years as we search through all this data," Borucki said"
Atlantis
Atlantis

Messages : 1048
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Bon maintenant on attend avec impatience le lancement James Webb Space Telescope.
avatar
jacobmarley

Messages : 417
Inscrit le : 12/09/2012
Age : 30 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


9 mois après l'arrêt subite de Corot, on apprend que KEPLER ne sera pas réparé.
C'est dommage et il va falloir se tourner vers les futures missions de recherches d'exoplanètes.
Fabien
Fabien

Messages : 6430
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


C'est bien dommage, en effet !
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 55 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Au cours de ce mois de Septembre, differentes équipes travaillant sur les données de KEPLER ont révélées la découvertes de plusieurs dizaines de nouvelles planètes, amenant le compteur total du nombres de planètes extrasolaires découvertes à s'approcher du numero magique de 1000. Selon le catalogue suivant, nous en sommes à 997 planètes, distribuées sur 760 systèmes planétaires, dont 169 sont multi-planétaires.
http://exoplanet.eu/catalog/
Atlantis
Atlantis

Messages : 1048
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


jacobmarley a écrit:Bon maintenant on attend avec impatience le lancement James Webb Space Telescope.
Et s'il tombe en panne? Fera-t-on une mission navette comme avec le HST?8-)  De plus, il n'y a pas que l'infrarouge pour la détection des exoplanètes et mieux vaudrait laisser le JWST se concentrer sur sa mission première d'études des premiers instants de l'univers et du rayonnement fossile.

Fabien a écrit:9 mois après l'arrêt subite de Corot, on apprend que KEPLER ne sera pas réparé.
C'est dommage et il va falloir se tourner vers les futures missions de recherches d'exoplanètes.
Tout porte à croire que l'avenir des détections est plus autour du VLTI (notamment autour des instruments PRIMA et GRAVITY) que dans de quelconque moyens spatiaux. En effet, la qualité des mesures et leur traitement (les mesures depuis le sol font en plus l'objet de multiples corrections pour supprimer les effets de l'atmosphère) est quelque chose qui prend une importance considérable dans les méthodes modernes de caractérisation. Or, même si on a pas encore fini d'exploiter les données de Corot et de Kepler, ce corpus est nécessairement limitée (et le sera aussi même si on utilise partiellement le JWST pour cela) et constitue rarement la source unique permettant de confirmer l'existence et la nature d'une exoplanète (de nos jours, il y a toujours confirmation et approfondissement via les moyens terrestres). Au contraire, les instruments terrestres, en particulier ceux associés au VLTI, peuvent produire des quantités astronomiques (désolé, je m'en serai voulu de l'éviter celle-là :megalol:) de données et seules les limites des moyens de traitement et de stockage peuvent empêcher d'enrichir considérablement à l'avenir le catalogue des exoplanètes via ces moyens (c'était aussi le principe du programme SETI et rien n'empêche qu'à l'avenir les astronomes fassent aussi appel aux ressources distribuées mises à disposition par les passionnés comme le prouvent les +550 TeraFlops de SETI@Home). De plus, ils sont maintenables (en cas de panne) et même améliorables (on gagne déjà quasiment un facteur 10 de résolution entre PRIMA et GRAVITY avec en plus des formes de mesures plus riches).
J'aime beaucoup les projets d'astronomie spatiale mais quand je vois que le JWST a déjà pris 8 ans de retard sur son planning initial à cause des nombreux challenges technologiques qu'il faut relever (l'environnement radiatif du L2 est très contraignant sur le design même s'il est comparativement meilleur que celui de L1 où a souffert SoHO), j'aime autant que la communauté scientifique puisse compter plus rapidement sur de nouveaux moyens terrestres dont la fiabilité pourraient être moindre (et dans un environnement radiatif moins exigeant) car ils seront réparables.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


je suis d'accord : les télescopes terrestres ont beaucoup évolué en dix ans, je pense au radiotélescope d'interférométrie que vont se partager l'Australie et l'Afrique du Sud. Je pense aussi au télescopes constitués de plusieurs petits télescopes qui seront mis en orbite pour fonctionner en formation (des constellations), ce qui est beaucoup plus efficace, fiable et moins cher qu'un gros télescope fragile à mettre en orbite et à gérer. En fait le James Webb risque d'être un instrument dépassé dès sa naissance en orbite !
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 55 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum