Politique spatiale européenne

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 14:49


Bruno Le Maire: l'Europe a besoin d'une «unité inébranlable» contre la Chine et les États-Unis dans l'espace

L'Europe doit renforcer son autonomie stratégique dans l'espace pour concurrencer la Chine et les États-Unis, a déclaré mardi le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire.

S'exprimant alors que les ministres des 22 pays membres de l'Agence Spatiale Européenne se réunissent à Paris pour consolider un budget record de 18,5 milliards d'euros sur trois à cinq ans selon le programme, Le Maire a déclaré que les capitales devaient payer pour "l'accès autonome à l'espace"

"Il faut une Europe unique, une politique spatiale européenne unique et une unité sans faille pour faire face aux ambitions chinoises et aux ambitions américaines", a déclaré Le Maire.

Alors que l'Europe dispose de ses propres systèmes satellitaires pour surveiller le changement climatique et fournir des services de géolocalisation, elle n'a pas la capacité d'envoyer ses astronautes dans l'espace ou d'offrir des services commerciaux de communication par satellite, par exemple.

Le sommet, qui se tient à côté de la Tour Eiffel au Grand Palais Éphémère, intervient alors que le vol d'essai Artemis de la NASA fait le tour de la Lune dans le cadre d'un essai pour renvoyer des humains sur la surface lunaire cette décennie, au moment où l'avenir de l'ISS est incertain.

Les deux jours de pourparlers couvriront le financement de tout, des projets de recherche aux satellites météorologiques, tels qu'Aeolus qui peut surveiller le flux global des vents, ainsi qu'une mission sur Mars et de l'argent supplémentaire pour un système de satellites de communication sécurisé proposé par la Commission Européenne et destiné à rivaliser avec Starlink d'Elon Musk.

Mais la conférence survient au milieu d'une inflation galopante et d'une crise du coût de la vie qui met l'accent sur les dépenses publiques dans le domaine spatial.

"Il y a un prix à payer pour l'indépendance et nous sommes prêts à payer ce prix", a déclaré Le Maire à propos de l'intention de son gouvernement de répondre aux nouvelles demandes de financement de l'ESA, une organisation non membre de l'UE mais dont les membres se chevauchent.

La France est généralement le leader européen de l'aérospatiale, bien que lors du dernier sommet de l'ESA en 2019, l'Allemagne l'ait dépassée en tant que principal contributeur au budget.

Avant le début du sommet mardi, Le Maire et ses homologues allemand et italien, Robert Habeck et Adolfo Urso, ont convenu d'aider à financer le programme Ariane 6, ainsi que Vega C, qui sont lancés depuis la Guyane Française.

L'accord évite les divergences entre les trois pays sur la meilleure façon de développer la technologie des lanceurs, avec une concurrence féroce pour les lancements de satellites commerciaux et gouvernementaux et la fin de la coopération avec le russe Roscosmos en raison de la guerre en Ukraine.

"C'est un très bon point de départ pour l'Europe et pour les ambitions spatiales que nous voulons tous partager et poursuivre au cours des prochaines années", a déclaré Le Maire.

Lien original en anglais:
https://www.politico.eu/article/bruno-le-maire-europe-needs-unwavering-unity-against-china-us-in-space/

Blink / Pamplemousse

Messages : 1211
Inscrit le : 30/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 16:01


Quelle indépendance d'accès à l'Espace en Europe ?



L'Europe au bout de 60 ans ne sait pas se poser en douceur sur la lune
y faire rouler un rover et ramener des roches lunaires

Elle ne sait pas rouler avec un rover sur Mars avec une mission totalement indépendante


Elle n'a pas de lanceur réutilisable ni de lanceur de la gamme Saturne V SLS
Elle n'a pas non plus de station orbitale Européenne

Et toujours pas d'indépendance dans le vol habité européen
on attend depuis 30 ans et la fin d'hermes FB_fourire
AVENTURESDANSLESPACE
AVENTURESDANSLESPACE

Messages : 328
Inscrit le : 29/03/2012
Age : 60 Masculin
Localisation : Paris Sud

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 16:56


Je suis assez pessimiste. Je ne suis pas certaine que certaines choses tenues pour acquises puissent etre preservees. Alors de nouveaux projets, j'ai du mal a y croire.
jassifun
jassifun

Messages : 3064
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 18:10


Tu as parfaitement résumé la situation AVENTURESDANSLESPACE !

Ces nouveaux projets ne permettront pas de rattraper un retard, tout juste de combler des lacunes en terme de satellites.
Je ne vois pas d'autres choix que de se donner les moyens d'avoir une indépendance de vie sur la lune ( infrastructures, programmes de recherche énergétique, astrophysique et astronomique ). Se donner 15 ans pour le mettre en place et en parallèle inciter le privé à mettre au point un lanceur réutilisable. Et biensur une plateforme intermédiaire en orbite autour de la Terre qui pourrait permettre un système de navette entre Gateway et cette plateforme...... et là, on aurait rattrapé notre retard !!

C'est beau de rêver, je sais  !!
Troll
Troll

Messages : 201
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 53 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 19:10


Tu as raison AVENTURESDANSLESPACE. Quant au projet d’étage réutilisable habité SUSIE cité par Séraphin Lampion, j’ai bien peur qu’il ne voit jamais le jour car trop ambitieux. Au moins pour se consoler, histoire de dire qu’on est pas tout le temps pessimiste, l’Europe a elle aussi déjà réussi une grande première dans l’histoire de l’exploration spatiale avec la mission Rosetta qui a réussi à poser un atterrisseur (Philae) sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Une prouesse extraordinaire quand-mème. Mais s’est vrai que j’aimerai plus d’implication de notre continent sur la question de l’autonomie sur les vols habités. Pareil pour l’innovation, il ne faut jamais s’endormir sur ses lauriers. D’ailleurs je rappelle que Arianespace elle même n’a jamais cru, lors de sa création, dominer le marché mondial de lancements de satellites avec la famille de lanceurs Ariane. Son statut de leader est dû à un coup de chance : la politique tout navette des américains. Et malgré la domination du lanceur Ariane, on a pas vu arriver (ou pas cru) SpaceX faute de volonté de financer des technologies de rupture. Mais ne soyons pas pessimistes.
Le Toulonnais
Le Toulonnais

Messages : 237
Inscrit le : 23/09/2007
Age : 40 Masculin
Localisation : Toulon (83 VAR) France

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 20:08


Politique spatiale européenne - Page 31 FiJ9PoLXoAUJQYr?format=jpg&name=large
vp
vp

Messages : 3775
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 20:12


Un bon resume de la politique europeenne en matiere de vol habite : faire voler des astronautes moyennant de menus services
jassifun
jassifun

Messages : 3064
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 20:23


Bon c'est décidé. Distribution d'Exomil pour chacun :)

Pas d'inquiétude, l'ESA nous prépare du lourd (et pas qu'avec l'atterrisseur lunaire Argonaute).
La constellation Iris 2 (centaines de sats) est quasi acquise et elle est technologiquement "balaise". Elle nous donnera une grande autonomie, tel que Galileo nous procure dans son domaine.

Négociation en cours pour tout le reste, mais il y a pléiade d'idées et les communicants ne cessent de répéter qu'il faut se lancer dans un système de vol habité dès maintenant.

Le but n'est pas de concurrencer la Chine ou la Nasa comme le dit notre ministre, je le trouve maladroit. Restons humble et développons les arguments et atouts qui nous permettent de s'assoir aux tables de négociation et d'avoir davantage d'autonomie.

Encore quelques heures, et nous serons fiers de notre agence.
Fabien
Fabien

Messages : 6522
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 20:24


Fabien a écrit:
Encore quelques heures, et nous serons fiers de notre agence.

FB_croise
vp
vp

Messages : 3775
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 20:35


On ne cessera donc jamais de le rappeler : la question du vol habité autonome européen, quoi qu'on en pense, n'est pas à l'ordre du jour de cette Ministérielle.

Le principal sujet à l'ordre du jour, c'est IRIS2. On fait juste venir les survêtements bleus pour avoir quelque chose à montrer, mais cela ne fait pas partie des discussions.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10366
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 37 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 21:15


nikolai39 a écrit:Le principal sujet à l'ordre du jour, c'est IRIS2. On fait juste venir les survêtements bleus pour avoir quelque chose à montrer, mais cela ne fait pas partie des discussions.
J’espère que ce ne sera un sujet de discorde avec le Royaume-Uni comme Galileo (co financé par l’ESA et l’Union Européenne). Car là ce projet de souveraineté européenne qui doit servir les armées et le grand public est déjà financé en grosse partie par l’Union Européenne et non par l’ESA (dont fait partie le Royaume-Uni). 

Sinon j’espère qu’ils vont sauver ExoMars
Le Toulonnais
Le Toulonnais

Messages : 237
Inscrit le : 23/09/2007
Age : 40 Masculin
Localisation : Toulon (83 VAR) France

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 21:20


Par contre l'Allemagne serait reticente sur Artemis. Produire des ESM jusqu'a la fin des temps ne les branche pas trop.
jassifun
jassifun

Messages : 3064
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 21:28


jassifun a écrit:Par contre l'Allemagne serait reticente sur Artemis. Produire des ESM jusqu'a la fin des temps ne les branche pas trop.

Sait-on pourquoi ?

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10366
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 37 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 21:31


Meme chose que quand on a tue l'ATV, l'Allemagne prefere de nouveaux developpements a de la production recurrente de vehicules (ou en l'espece de modules).
jassifun
jassifun

Messages : 3064
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 31 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 22 Nov 2022 - 21:44


Surprenant car c'est l'industrie allemande qui profite le plus des ESM.
Je ne comprends pas la politique de ne faire que des prototypes, puis de mettre tout à la poubelle.
Est-ce uniquement pour faire tourner les bureaux d'études et payer cher des engins (subventions grasses des entreprises) ?
Pas très pérenne comme philosophie.

Même si je ne suis pas fan des ESM.
vp
vp

Messages : 3775
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


A la 21ème minute, Nathalie Tinjod (ESA) dit:


Avant, la France faisait du spatial...pour la gloire de la France.
La Grande Bretagne faisait du spatial pour l'économie britannique.
L'Italie faisait du spatial pour l'industrie spatiale italienne.
L'Allemagne ne savait pas pourquoi, mais faisait du spatial.....

Maintenant, tout le monde veut tout faire !!   
N'est-ce pas la reconnaissance que l'espace EST moins cher qu'avant et qu'en dépit de cela, nous sommes très loin derrière les USA avec leurs 55 Milliards de $ par an? 

Il y a un domaine que l'Europe ne veut même pas aborder dans le cadre de l'ESA, c'est la capsule spatiale habitée (pas forcément pour des raisons scientifiques, militaires, pas forcément pour des européens, mais pour toutes les raisons, pour tout le monde ?).  Il doit y avoir de la place (s'il y en a aux USA, en Chine, en Inde, il y en a en Europe!).
Raoul
Raoul

Messages : 2669
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Maintenant, tout le monde veut tout faire !!   

C'est qui "tout le monde" ? tous les participants européens de l'ESA ? les start-up qui affichent de grands projets après leur premiers lanceurs destinés aux cubesats et au mini satellites ?

N'est-ce pas la reconnaissance que l'espace EST moins cher qu'avant et qu'en dépit de cela, nous sommes très loin derrière les USA avec leurs 55 Milliards de $ par an? 
Il y a des gains dans les matériaux utilisés* et les techniques de fabrication. Mais pour le moment encore consacrés à des lanceurs de faible puissance. A voir si cela concernera bientôt des lanceurs de gamme moyenne et lourde ?
C'est la réutilisation au moins des premiers étages qui est en progression (au moins dans les intentions)
* sous réserve d'un dérèglement complet du marché  des matières premières.
Donc le "moins cher" cela reste à voir sur l'ensemble de ce qu'il faut investir pour chaque type de mission (LEO, GEO, Lune, Beyond ....)

Il y a un domaine que l'Europe ne veut même pas aborder dans le cadre de l'ESA, c'est la capsule spatiale habitée (pas forcément pour des raisons scientifiques, militaires, pas forcément pour des européens, mais pour toutes les raisons, pour tout le monde ?).  Il doit y avoir de la place (s'il y en a aux USA, en Chine, en Inde, il y en a en Europe!).

L'Europe est une Union ..... pas une fédération. Et on voit depuis quelques années qu'on est loin d'une situation où tout le monde tire* a peu près dans le même direction. Cela se fait dans certains cas avec des compromis laborieusement obtenus ... et d'autres ou cela coince.
Il faut de rendre à l'évidence que le vol habité autonome ..... n'a pas obtenu jusqu'à présent l'assentiment que certains espéraient.
* ou pousse
On est parti pour la Lune ..... et on prolonge l'ISS ..... c'est ce qui se fera de mieux dans la décennie à venir.
montmein69
montmein69

Messages : 19434
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum