VASIMR - Le moteur plasmique

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 1 Sep 2009 - 18:19


@lambda0 a écrit:- CEM (compatibilité électromagnétique)
A surveiller de près suite aux problèmes de boulons explosifs des Soyouz ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Sam 3 Oct 2009 - 17:35


Interview de Franklin Chang-Diaz qui met l'accent sur la nécessite d'un réacteur nucléaire pour obtenir les puissances électriques nécessaires :

http://seedmagazine.com/content/article/a_rocket_for_the_21st_century/
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Sam 3 Oct 2009 - 19:22


Steph a écrit:Ad Astra a testé avec succès le premier étage (la partie électro-magnétique supraconductrice) de son moteur VX-200, à une puissance de 30 kW.
Beau succès pour Ad Astra qui a réalisé un essai de l'ensemble de son moteur (premier et deuxième étage) pour une puissance totale de 200 kW.

http://www.adastrarocket.com/Release_200kW_01Oct2009Final.pdf

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Powert

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Power2
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Lun 9 Nov 2009 - 8:46


Mise a jour du site AD ASTRA avec la mise en ligne de l 'executive summary !


on en sait un peu plus sur l 'echeancier de developement et l 'emergence du Vasimr comme moteur de l 'avenir !

O-o trajet terre-jupiter 5 X plus rapide :)

http://www.adastrarocket.com/EXECUTIVE%20SUMMARY051109.pdf
avatar
dekdarion

Messages : 2
Inscrit le : 29/03/2008
Age : 52 Localisation : béziers

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Dim 22 Nov 2009 - 21:58


DeepField
DeepField

Messages : 1016
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Lun 23 Nov 2009 - 0:24


@DeepField a écrit:Le VASIMR est apparu dans le New York Times du 27 octobre :

http://www.nytimes.com/imagepages/2009/10/27/science/space/27scillo_graphic.html?ref=science

Bonne nouvelle! :)
Il est important que ce moteur très prometteur - sorte du cercle des spécialistes -ou des passionnés de l'Espace et commence à être connu dans des cercles plus larges.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11199
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Lun 23 Nov 2009 - 0:36


@dekdarion a écrit:Mise a jour du site AD ASTRA avec la mise en ligne de l 'executive summary !


on en sait un peu plus sur l 'echeancier de developement et l 'emergence du Vasimr comme moteur de l 'avenir !

O-o trajet terre-jupiter 5 X plus rapide :)

http://www.adastrarocket.com/EXECUTIVE%20SUMMARY051109.pdf

Un autre atout très intéressant de ce moteur plasmique - en dehors de sa plus grande poussée et d'aucune érosion d'électrode (inexistante) - est l'utilisation comme éjectât de l'argon à la place du xénon , beaucoup plus cher :

The current price of commercial Xenon is about $2000/kg vs. Argon at about $40/kg.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11199
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Lun 23 Nov 2009 - 1:19


De plus l'Argon est utilisé quand on veut privilégier la poussée au détriment de l'Isp (ce qui est par exemple le cas pour rehausser l'orbite de l'ISS, ou bien s'extraire sans trop de délais d'un puits gravitationnel en spiralant, cas où une Isp de l'ordre des 5000 s actuellement atteinte convient).
Mais dans l'espace profond, si on cherche à atteindre de grandes vitesses sans être trop pressé pour les atteindre (sondes automatiques vers les confins du système solaire par exemple) on utilisera un élément de masse atomique plus faible que l'Argon dont on exigera seulement de ne pas être trop difficile à ioniser, mais pouvant être lui aussi bon marché.
Avec l'hydrogène (cas limite), le VASIMR peut par exemple atteindre des impulsion spécifiques qui tournent aux alentour des 30 000 s. (Il faut avoir conscience que cela correspond à une vitesse de jet de 300 km/s !)

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Lun 23 Nov 2009 - 7:38


@Henri a écrit:De plus l'Argon est utilisé quand on veut privilégier la poussée au détriment de l'Isp (ce qui est par exemple le cas pour rehausser l'orbite de l'ISS, ou bien s'extraire sans trop de délais d'un puits gravitationnel en spiralant, cas où une Isp de l'ordre des 5000 s actuellement atteinte convient).
Mais dans l'espace profond, si on cherche à atteindre de grandes vitesses sans être trop pressé pour les atteindre (sondes automatiques vers les confins du système solaire par exemple) on utilisera un élément de masse atomique plus faible que l'Argon dont on exigera seulement de ne pas être trop difficile à ioniser, mais pouvant être lui aussi bon marché.
Avec l'hydrogène (cas limite), le VASIMR peut par exemple atteindre des impulsions spécifiques qui tournent aux alentour des 30 000 s. (Il faut avoir conscience que cela correspond à une vitesse de jet de 300 km/s !)
Effectivement le VASIMR - à l'exception du décollage dans les champs de gravitation (sauf si celui-ci était très faible)- est très polyvalent et adaptable en fonction du choix de la matière éjectée-en particulier de sa masse molaire - et aussi du choix de la source d'énergie (solaire ou nucléaire).
En ce qui concerne le nucléaire - si pour le XXI siècle, on ne peut envisager raisonnablement que le solaire et/ou l'énergie de fission - dans un futur plus lointain l'énergie de fusion dans le plasma lui-même – si sa densité, sa température et son temps de confinement permettent d’atteindre le critère de Lawson :
http://www-fusion-magnetique.cea.fr/fusion/physique/lawson2.htm - nous ferait disposer de moteurs de très grandes puissance et en conséquence de poussée bien plus élevée.
Cordialement,
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11199
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Ven 22 Jan 2010 - 9:07


Dans le numéro de février 2010 de Ciel&Espace, il y a un article sur le VASIMR :
http://www.cieletespace.fr/a-la-une
lambda0
lambda0

Messages : 4674
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Ven 22 Jan 2010 - 18:26


Un podcast du Cnes sur le sujet:

Le coup de fil à un ami: Mars en 39 jours ?
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty 39 jours !

Message Mar 2 Fév 2010 - 9:47


Alors que Obama vient de couper les finances pour un retour sur la Lune, le paradoxe est qu'il y a peu de temps Fanklin Chang Diaz démontrait que son moteur le Vasimr fonctionnait correctement et qu'il permettrait d'aller sur Mars en 39 jours !.
Que ce moteur, qui ne peut fonctionner dans le vide, serait aussi utile pour tous vols, vers la Lune y compris!

Obama gère l' Amérique en bon père de famille, et on ne peut lui reprocher compte tenu du déficit abyssal du budget américain, mais grosse déception tant pour la NASA que pour ceux qui attendaient l'évènement.

Ainsi est le champ libre pour les autres, Russes, Chinois, Japonais ou Indoux ! quant à l'Europe elle se retrouve bien seule ! 8-)
Tchaika
Tchaika

Messages : 65
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 76 Masculin
Localisation : Indre

http://space.academy.europe.overblog.com

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 2 Fév 2010 - 10:03


@Tchaika a écrit:[justify]
Ainsi est le champ libre pour les autres, Russes, Chinois, Japonais ou Indoux ! quant à l'Europe elle se retrouve bien seule ! 8-)

Bah, qu'est-ce que ça peut faire que ce soit des russes, des chinois ou des indous qui poursuivent la découverte de l'espace (en admettant que ce soit le cas, ce qui n'est pas sûr du tout car la Chine va au devant de graves problèmes sociaux et écologiques dont on ne mesure pas ici l'impact qu'ils auront sur ce pays dans de très proches délais) ? Gagarine nous a enlevé quoi ? Et les inventeurs mésopotamiens de l'agriculture nous ont enlevé quoi ? C'est de toute façon l'humanité qui avance...Allez, même si c'est un peu de rêve qui nous est enlevé, l'histoire ne va pas s'arrêter là. Haut les coeurs !
avatar
pougatchev

Messages : 88
Inscrit le : 04/01/2009
Age : 67 Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 2 Fév 2010 - 11:14


@Tchaika a écrit:[justify]Alors que Obama vient de couper les finances pour un retour sur la Lune, le paradoxe est qu'il y a peu de temps Fanklin Chang Diaz démontrait que son moteur le Vasimr fonctionnait correctement et qu'il permettrait d'aller sur Mars en 39 jours !.

On peut difficilement mettre sur le dos d'Obama, l'abandon par la NASA du développement du moteur VASIMR il y a déjà pas mal d'années.

Et paradoxalement, l'abandon de Constellation, qui était très mal emmanché et un gouffre financier, avec des solutions techniques qui ne permettaient pas d'envisager le vol habité lointain (peut-être la Lune ... et encore ... à quel prix !), va relancer les recherches sur de nouvelles motorisations, de nouveaux concepts de vaisseaux interplanétaires.
Ce qu'on peut regretter c'est qu'il ait fallu autant de temps pour prendre la décision d'arrêter les frais (mais un an seulement sous l'administration Obama, Bush et Griffin ont été aux manettes bien plus longtemps) , et qu'autant d'argent ait été dépensé en pure perte. :bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 18037
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 2 Fév 2010 - 13:08


[modo] Je fusionne le sujet
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 2 Fév 2010 - 13:14


Ce ptit résumé des activités de AARC et projets en cours tombe à point nommé :
http://www.adastrarocket.com/EXECUTIVE%20SUMMARY240110.pdf
Remarquer la démarche incrémentale consistant à promouvoir des applications commerciales à court terme avant d'envisager les voyages interplanétaires.
lambda0
lambda0

Messages : 4674
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 11 Fév 2010 - 15:36


@Firnas2 a écrit:
...
2) Pour le VASIMR, peut-on faire le voyage vers Mars en 110 jours par exemple (40j aller +30j séjour +40j retour)
Merci :bounce1:

Si c'est possible, ça doit être limite de ce qu'on peut faire en propulsion électrique, et cele nécessiterait un générateur nucléaire de conception révolutionnaire, ayant une masse par unité de puissance bien inférieure à 1 kg/kW (réacteur à coeur gazeux, déjà évoqué plusieurs fois), et d'une puissance de 200 MW ou supérieure.
Avec du nucléaire un peu plus conventionnel (mais qui reste quand même à développer), je pense qu'on peut tabler sur 8 à 12 mois pour une mission complète, avec quelques dizaines de MW, ce qui serait déjà un énorme progrès par rapport aux solutions actuelles.
Voir aussi l'article du DLR que je t'avais envoyé il y a quelques mois pour les ordres de grandeur de puissance nécessaire pour des trajectoires de 450 jours (ce n'était pas avec du VASIMR, mais les ordres de grandeur devraient être similaires à Isp équivalente).

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4674
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 11 Fév 2010 - 16:34


@lambda0 a écrit:
@Firnas2 a écrit:
...
2) Pour le VASIMR, peut-on faire le voyage vers Mars en 110 jours par exemple (40j aller +30j séjour +40j retour)
Merci :bounce1:

Si c'est possible, ça doit être limite de ce qu'on peut faire en propulsion électrique, et cele nécessiterait un générateur nucléaire de conception révolutionnaire, ayant une masse par unité de puissance bien inférieure à 1 kg/kW (réacteur à coeur gazeux, déjà évoqué plusieurs fois), et d'une puissance de 200 MW ou supérieure.
Avec du nucléaire un peu plus conventionnel (mais qui reste quand même à développer), je pense qu'on peut tabler sur 8 à 12 mois pour une mission complète, avec quelques dizaines de MW, ce qui serait déjà un énorme progrès par rapport aux solutions actuelles.
Voir aussi l'article du DLR que je t'avais envoyé il y a quelques mois pour les ordres de grandeur de puissance nécessaire pour des trajectoires de 450 jours (ce n'était pas avec du VASIMR, mais les ordres de grandeur devraient être similaires à Isp équivalente).

A+
Merci lambda0 pour ta réponse sur ma question N°2.
Si tu as des sources pour ma question N°1, je suis preneur (je suis un nostalgique :sage:)
Ps : Joyeux Anniversaire, même avec une peu de retard, comme l’a signalé LM-5
:cadeau:
Firnas2
Firnas2

Messages : 2407
Inscrit le : 29/09/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 11 Fév 2010 - 17:22


@Firnas2 a écrit:
Ps : Joyeux Anniversaire, même avec une peu de retard, comme l’a signalé LM-5
:cadeau:
Merci ;)

@Firnas2 a écrit:
...
Si tu as des sources pour ma question N°1, je suis preneur (je suis un nostalgique :sage:)
...
Pour les mythes et légendes de la conquête martienne, tu peux jeter un oeil sur le document pointé dans ce fil (endormis depuis 2006).
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/usa-f13/retrospectives-martiennes-t837.htm
lambda0
lambda0

Messages : 4674
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 11 Fév 2010 - 23:05


@lambda0 a écrit:
Avec du nucléaire un peu plus conventionnel (mais qui reste quand même à développer), je pense qu'on peut tabler sur 8 à 12 mois pour une mission complète, avec quelques dizaines de MW, ce qui serait déjà un énorme progrès par rapport aux solutions actuelles.
A+
Effectivement cela serait déjà un très grand progrès - et si la conquête spatiale a besoin d'innovations afin de repartir sur un bon pied - il faut quant-même être progressif et cette étape devrait suffire dans un premier temps pour mettre Mars à notre portée...avant de passer plus tard à la fission en phase gazeuse de UF4 ...ou encore plus tard à la fusion nucléaire.

PS HS: Je saisis aussi cette occasion pour te souhaiter aussi un bon anniversaire :) ...mais avec beaucoup de retard :oops:
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11199
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty le Vasmr

Message Ven 12 Fév 2010 - 12:44


je me permets de rappeler que j'ai envoyé un article où il est précisé qu'il faut 35 jours pour ce type de voyage :bounce1:
Tchaika
Tchaika

Messages : 65
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 76 Masculin
Localisation : Indre

http://space.academy.europe.overblog.com

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Ven 12 Fév 2010 - 17:56


@Tchaika a écrit:je me permets de rappeler que j'ai envoyé un article où il est précisé qu'il faut 35 jours pour ce type de voyage :bounce1:
Est-ce que ta source qui donne 35 jours pour ce type de voyage est différente de celle citée dans le forum et qui donne 39 jours?

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Vasimr10
http://www.adastrarocket.com/aarc/ToMars
:bounce1:
Firnas2
Firnas2

Messages : 2407
Inscrit le : 29/09/2008
Age : 69 Masculin
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Dim 14 Fév 2010 - 13:11


Aller sur Mars en moins de 40 jours

Un nouveau moteur mis au point par un ancien astronaute de la Nasa pourrait bientôt révolutionner le transport spatial.


Lire l'article de Marc Mennessier
Fan de Ducrocq
Fan de Ducrocq

Messages : 3282
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 69 Masculin
Localisation : Lorient - Morbihan - Bretagne - France - Europe

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Mar 16 Fév 2010 - 14:21


Je me demandai juste si le plasma du vent solaire qui se concentre au niveau des cornets polaires ne pourrai pas être utilisé par un moteur de type Vasimir.
avatar
snooz

Messages : 1
Inscrit le : 16/02/2010
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 18 Fév 2010 - 15:33


Salut

Dite j'ai pas bien compris le principe. C'est quoi la différence entre un moteur VASIMR et les moteurs ioniques qu'on a vue dans les sondes US Deep Space 1 et européenne SMART-1 ?
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas

VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Empty Re: VASIMR - Le moteur plasmique

Message Jeu 18 Fév 2010 - 15:57


@soa a écrit:Salut

Dite j'ai pas bien compris le principe. C'est quoi la différence entre un moteur VASIMR et les moteurs ioniques qu'on a vue dans les sondes US Deep Space 1 et européenne SMART-1 ?

Ptit dessin :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Vasimr.jpg
VASIMR - Le moteur plasmique  - Page 10 Vasimr10

En partant de la droite :
- (1) injection du propulsif (et non pas "combustible" comme je l'ai lu dans Ciel&Espace, ni même propergol, il n'y a aucune combustion)
- (3) ionisation par l'antenne hélicon, ce qui produit le plasma
- (5) chauffage, le plasma absorbe une onde RF
En sortie de l'étage de chauffage, les ions et électrons décrivent des trajectoires hélicoidales qui s'enroulent autour des lignes du champ magnétique de confinement, qui est axial.
La tuyère magnétique (6) a pour fonction de dérouler la trajectoire des particules, c'est là qu'est effectivement produite la poussée.

Pour comparaison avec le moteur de Smart-1, voir article sur le moteur à effet Hall dans FCS Mag n°1, le principe est très différent.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/fcsmag-h2.htm

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4674
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum