Thomas Pesquet critiqué pour sa surcommunication

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Du point de vue communication, Thomas Pesquet a été très bon. Je ne doute pas qu'il y ait quelques grincheux, mais globalement,
jamais une aventure spatiale humaine française n'aura été suivie par autant de Français, bien relayée par les médias, dans une
atmosphère bon enfant, en suscitant l'admiration et, j'en suis sûr, de nombreuses vocations.
Après, concernant l'utilité de l'ISS relativement à son coût, comme la plupart des membres du forum l'ont signalé, il est difficile de juger. Si on avait pu dépenser tout cet argent pour une mission martienne habitée, préparation comprise, bien entendu j'aurais préféré, mais avec des si ...
On aurait pu tout aussi bien arrêter définitivement le spatial habité, ou réduire drastiquement les voiles avec quelques missions low cost à l'aide d'une petite capsule ...
Bref, en ce moment, je suis plutôt pessimiste sur pas mal de choses, donc j'ai envie de dire "ce qui est pris est pris !" et mieux vaut des pas de fourmis que des pas en arrière.
Un dernier point, quand même, j'ai un reproche à faire à Thomas Pesquet, il a eu 1 parole sur la politique, et déjà elle était à mon avis de trop. Il a en effet critiqué le Président Américain sur sa décision de retrait de l'accord de la COP21. Et il n'a rien dit sur les autres pays, qui n'ont fait que signer un bout de papier, sans engagement clair, et surtout sans les actes politiques indispensables qui devraient aller avec. C'est dans l'air du temps, il n'y a que la com qui compte, le peuple doit croire qu'on fait ce qu'il faut, peu importe qu'on le fasse ou pas.

Argyre

Messages : 3388
Inscrit le : 31/01/2006

Revenir en haut Aller en bas


Pour ce qui est de la "communication" de Thomas, et surtout de la façon dont cela a été relayé par les réseaux sociaux, et les chaines d'info en continu, et aussi la presse écrite, le fait que l'on parle de médias en langue française a bien sûr son importance.
Assez normal que cela soit au centre des discussions actuelles. L'importance ou l'excès évoqué, doit en tenir compte.
A-t'on des informations sur la couverture de ses activités dans les médias européens dans d'autres langues européennes ? Car quand on parle de grand public, c'est principalement dans leur langue maternelle que le "message" peut passer largement.
Quand un astronaute européen d'une autre nationalité a volé .... la couverture a été chez nous .... du genre "succincte".

Pour l'utilité de l'ISS, je rejoins la position de Hadéen.
Il y a certes des progrès dans les techniques pour le support de vol humain, puisque tout tourne autour de cela, le recyclage par exemple des effluents liquides. Pour ce qui est de l'atmosphère .... il me semble quand même qu'un ré-approvisionnement régulier reste indispensable. Les végétaux cultivés en serre ... sont loin de permettre de penser encore à la disponibilité de produits frais. Et recréer une pesanteur artificielle (centrifugeuse opérationnelle) c'est au point mort.
Pour le "suivi de la santé", on a maintenant une expérience longue, commencée avec Mir et la carrière de l'ISS. Le constat est quand même mitigé sur la maîtrise que l'on a des phénomènes subis par les astronautes, surtout si on n'oublie pas qu'on est resté en LEO (à l'exception des missions Apollo de courte durée). Donc la généralisation vers "des avenirs qui chantent" est peut-être encore prématurée.

La NASA a annoncé l'utilisation d'orbites circum-lunaires pour tester l'habitat d'un point de vue technique et bien sûr le suivi de la santé physique et psychologique - (Deep Space Gateway, Deep Space Transport) dans des conditions plus proches d'un réel vol long et lointain. Donc restons lucides et pragmatiques sur les résultats qui en seront tirés .... évidemment si cela est financé et se fait "pour de vrai".
Il reste fort à faire et rien ne dit que le voyage long humain n'est qu'une formalité affaire de volonté, dont les solutions sont à portée de main.

Je pense toutefois que cela dépasse largement la communication autour de Thomas et l'ISS et pourrait être continué dans des sujets plus appropriés.


Dernière édition par montmein69 le Jeu 8 Juin 2017 - 11:10, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Mais pourquoi se cantonner aux retombées scientifiques ? N'y-a-t-il pas eu déjà des retombées technologiques ? Qui peut dire par exemple que le programme Apollo a apporté des avancées scientifiques significatives ? Çà serait exagéré mais par contre, l'industrie spatiale voire l'industrie de la High tech dans son ensemble ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui sans ce qu'a apporté ce programme autant en terme de technos que d'organisation et méthodes.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Les orbites circum-lunaires sont très instables, difficiles de les utiliser
pour une station spatiale autour de la Lune, à moins de s'équiper
de moteur électrique ou plasmatique pour les corrections sans fin 
pour tenir les altitudes lunaires .
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 771
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 75 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


@jose
Ce n'est pas vraiment le sujet ici .... mais bon on est les champions des digressions partant dans tous les sens 🤡

Pour la NASA il s'agirait d'utiliser des  Near Rectilinear Halo Orbit (NRHO)
La discussion de ce projet est ici :
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t10944p925-futur-programme-spatial-americain#388826

Des détails ....
http://tinyurl.com/ycbxc5tq
https://ntrs.nasa.gov/search.jsp?R=20160003078
montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


si, montmein tu en parles à 9 h 04 

pas grave, tu me donnes des références superbes ,  merci .  Super
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 771
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 75 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen : C'est la vôtre grosse différence avec certains, vous doutez de l'utilité de l'ISS, ce qui est tout à fait légitime. Il y a une énorme différence entre douter et affirmer ce genre de choses comme certains le font dans la communauté scientifique. Oui il y a des raisons de penser que les sommes investies auraient pu servir à quelque chose de plus utile, mais l'histoire n'est pas encore écrite et nul ne peut donc affirmer à l'heure actuelle que nos descendants ne diront pas "Heureusement qu'il y a eu l'ISS".
Pour moi ces critiques et c'est aussi valable pour celle sur Thomas Pesquet sont beaucoup trop rapides et manquent donc de recul, de fait elles ne peuvent pour moi avoir pour objectif que de servir des agendas et des intérêts individuels plus que le progrès de notre domaine.
Quant à la forme interrogative de ma première intervention je ne comprends pas trop ce qui vous dérange, de mon point de vue sur un forum nous sommes là pour échanger, donc je trouve plus sympathique de m'adresser aux autres d'une façon qui appelle à une réflexion et à une réponse plutôt que d'essayer de les assommer en listant des arguments que de toute façon en tant que passionnés nous avons déjà moulte fois écrit et réécrit ici même dans les X différents sujets déviant sur l'utilité de l'ISS. LOL
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:@Hadéen : C'est la vôtre grosse différence avec certains, vous doutez de l'utilité de l'ISS, ce qui est tout à fait légitime. Il y a une énorme différence entre douter et affirmer ce genre de choses comme certains le font dans la communauté scientifique. Oui il y a des raisons de penser que les sommes investies auraient pu servir à quelque chose de plus utile, mais l'histoire n'est pas encore écrite et nul ne peut donc affirmer à l'heure actuelle que nos descendants ne diront pas "Heureusement qu'il y a eu l'ISS".
Pour moi ces critiques et c'est aussi valable pour celle sur Thomas Pesquet sont beaucoup trop rapides et manquent donc de recul, de fait elles ne peuvent pour moi avoir pour objectif que de servir des agendas et des intérêts individuels plus que le progrès de notre domaine.
Quant à la forme interrogative de ma première intervention je ne comprends pas trop ce qui vous dérange, de mon point de vue sur un forum nous sommes là pour échanger, donc je trouve plus sympathique de m'adresser aux autres d'une façon qui appelle à une réflexion et à une réponse plutôt que d'essayer de les assommer en listant des arguments que de toute façon en tant que passionnés nous avons déjà moulte fois écrit et réécrit ici même dans les X différents sujets déviant sur l'utilité de l'ISS. LOL
Super Sage réflexion :sage:
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:
Pour moi ces critiques et c'est aussi valable pour celle sur Thomas Pesquet sont beaucoup trop rapides et manquent donc de recul, de fait elles ne peuvent pour moi avoir pour objectif que de servir des agendas et des intérêts individuels plus que le progrès de notre domaine.

Cela dit si -et c'est valable AMHA pour tout sujet abordé - une personne doit attendre 3 mois, ou six mois, ou quelques années, ou même une génération pour exprimer un point de vue un tant soit peu différent .... on va s'auto- condamner à de la pensée unique.
Les arguments sont plus ou moins fondés, et se confrontent à des contre-arguments .... cela marche dans tous les sens et je trouve cela plutôt salutaire.
montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


il ne faudrait pas que les anti-ISS fabrique une surcommunication qui n'existe pas (sauf dans leur tête) pour se donner l'alibi de ressortir leurs vieilles rancoeurs ou luttes vol habité utile contre vol habité inutile.


Dernière édition par Hayabusa2015 le Sam 10 Juin 2017 - 1:31, édité 1 fois
avatar
Hayabusa2015

Messages : 620
Inscrit le : 26/04/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Martien31 a écrit:article de marianne qui complète le sujet avec du recul après les déclarations du scientifique :  https://www.marianne.net/societe/ces-scientifiques-qui-ont-l-operation-de-com-thomas-pesquet-en-travers-de-la-gorge

Et Serge Brunier, éternel opposant virulent des vols habités, qui a commenté le retour de Pesquet sur BFM TV en étant hypocritement "objectif" enfonce le clou en en rajoutant et en soutenant les critiques.
S'il est si opposé que çà à ces vols et à ce qu'à fait Pesquet, il n'avait qu'à le dire en direct sur BFM TV plutot que de jouer au spécialiste émerveillé.

Pesquet a fait le meme travail scientifique que les autres avant lui. Alors que le retour scientifique d'ISS soit négligeable c'est une chose, mais de là à dire qu'il a passé son temps à prendre des photos de la Terre, c'est énervant et méprisant, voire meme très autain de la part de ce chercheur vis à vis d'un "simple" ingénieur.
Pesquet a pris ses photos sur son temps libre, parce qu'il a le droit de se reposer, et s'il a communiqué beaucoup c'est parce que c'est dans l'air du temps et qu'il faut vivre avec son temps et les nouvelles technologies, surtout dans un domaine qui est censé être à la pointe du hitec. D'autant que les américains en font de meme sans que ça ne dérange. Comme le dit l'article ces photos nous sensibilisent sur la cause de la fragilité de la Terre, et nous émerveille sur ce domaine merveilleux et avenir de l'homme qu'est l'espace.
Ce Mr Mousis reproche aussi à Pesquet de ne pas communiquer sur ces expériences scientifiques, or je lui retourne le reproche, les scientifiques eux meme ne retournent presque jamais ou rarement leurs résultats scientifiques et quand ils le font c'est souvent plusieurs années après le temps d'avoir de vraies conclusions. Donc s'acharner si tot sur Thomas dès son retour c'est vraiment de la bêtise et de la jalousie de gaminerie indigne d'un chercheur.

Je ne reproche pas aux uns et aux autres d'être anti vol habité ou anti ISS, chacun son point de vue, mais j'ai trouvé les reproches de ce chercheur très orientés contre Thomas lui même et pleine d'aigreur et de mauvaise foi. Je cite ses propos
"Thomas Pesquet, de la communication plutôt qu’une mission scientifique"
"
passé son temps dans l’espace à photographier la Terre, (alors qu’il) aurait pu braquer son appareil dans l’autre direction"
Quand à son propos "à part les biologistes, les travaux menés dans l’ISS n’intéressent guère les scientifiques" ce n'est pas très sympa pour les biologistes qu'il ne place visiblement pas dans les scientifiques. Beaucoup de prétention dans ces propos. La biologie c'est aussi de la science, des chercheurs et c'est surement une base importante pour l'exploration futures vu qu'on sera dépendant de la biologie pour vivre sur Mars et ailleurs.
"Le coût d’une mission habitée est sans commune mesure avec l’envoi d’une sonde ou d’un satellite. Et l’envoi de machines dans l’espace, en plus d’être beaucoup moins cher, permet des découvertes autrement plus intéressantes »"
Ca c'est un point de vue que je ne partage pas, une seule mission habité sur Mars aurait fait 100x plus que toutes les missions martiennes faite à ce jour et aurait surement été plus interessante. Après c'est sûr c'est plus cher mais en un coup on fait plus qu'en 20 sondes. Mais qu'il se rassure, les sondes ont un grand avenir car si l'homme peut atteindre la Lune et Mars durant ce siècle il faudra bien longtemps avant qu'on aille ailleurs. Bref des arguments classiques et rouillé  d'anti vol habités, qui ont chacun des contre arguments.

Moi je me réjouis que ce vol, certes pas révolutionnaire, ait émerveillé le public. Personne n'a cherché à faire de Pesquet un héros, surtout pas lui, mais le fait d'avoir été médiatisé, que l'ESA ait décidé de s'ouvrir plus au public ça dérange certains vieux aigri jaloux qui n'aiment pas être dans l'ombre d'autres personnes.


Dernière édition par Mustard le Ven 9 Juin 2017 - 22:54, édité 3 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29306
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


J'ai l'impression que c'est symptomatique de la recherche aujourd'hui que de critiquer ce qui coûte, en apparence, cher !
Combien de chefs de projet passent plus de temps en dehors de leur labo pour trouver des fonds que de pratiquer leur vocation ? Je ne serai pas surpris si les scientifiques qui critiquent la com de Pesquet soient frustrés pour cause de préférence à d'autres projets que le leur. Une frustration qui peut se comprendre à une époque où le retour sur investissement doit etre rapide, sur qqles années seulement.
C'est oublié que les progrès se mesurent souvent en terme de génération. On a eu celle des 1eres fusées, des 1ers hommes dans l'espace et de qqles pas sur la Lune. Ensuite celle des satellites en tout genre, des stations orbitales, des séjours longues durées, d'une sophistication des instruments. On observe aujourd'hui le système solaire et le Terre comme jamais. On fini doucement cette génération même si les chinois construisent leur station.
La prochaine génération nous emmènera à nouveau sur la Lune et bientôt sur Mars, c'est en devenir, c'est déjà dans le coeur et l'esprit de beaucoup de gens ...... et il y aura encore des scientifiques ( et autres ) qui critiqueront ces dépenses "inutiles" !
Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 51 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


@Troll a écrit:J'ai l'impression que c'est symptomatique de la recherche aujourd'hui que de critiquer ce qui coûte, en apparence, cher !
Combien de chefs de projet passent plus de temps en dehors de leur labo pour trouver des fonds que de pratiquer leur vocation ? Je ne serai pas surpris si les scientifiques qui critiquent la com de Pesquet soient frustrés pour cause de préférence à d'autres projets que le leur. Une frustration qui peut se comprendre à une époque où le retour sur investissement doit etre rapide, sur qqles années seulement.
C'est oublié que les progrès se mesurent souvent en terme de génération. On a eu celle des 1eres fusées, des 1ers hommes dans l'espace et de qqles pas sur la Lune. Ensuite celle des satellites en tout genre, des stations orbitales, des séjours longues durées, d'une sophistication des instruments. On observe aujourd'hui le système solaire et le Terre comme jamais. On fini doucement cette génération même si les chinois construisent leur station.
La prochaine génération nous emmènera à nouveau sur la Lune et bientôt sur Mars, c'est en devenir, c'est déjà dans le coeur et l'esprit de beaucoup de gens ...... et il y aura encore des scientifiques ( et autres ) qui critiqueront ces dépenses "inutiles" !

Certains scientifiques n'ont pas compris que là haut on  bosse pour la science et la recherche mais aussi pour apprendre à vivre dans l'espace et préparer l'exploration lointaine par l'homme. ISS n'est pas qu'un laboratoire, c'est une station qui a vocation à apprendre à vivre dans l'espace, apprendre à construire des structures qui résistent à son environnement, parce que ISS n'est qu'une étape probablement indispensabel pour aller plus loin. Mais visiblement certains chercheur sont cru que ça ne servirait que pour la recherche physique fondamentale.
En étand aussi de mauvaise foi on pourrait critiquer aussi d'autre domaine comme les gigantesques télescopes qui servent à quoi réellement pour la civilisation ? à quoi ça sert de voir toujours plus loin, de voir des étoiles et astres parmis des milliards d'autres ? à quoi ça sert de dépenser de smillions ou milliards pour des accélérateurs juste pour savoir si le Boson de Higgs existe ? en quoi cela va changer notre vie ? bref si on commence à critiquer sur ce qui est utile ou pas dans la science je pense que beaucoup vont avoir les oreilles qui vont chauffer.
Si Mr Mousis veut des budgets, qu'il se recycle dans la recherche sur le climat, l'argent tombe du ciel pour ces domaines.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29306
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Tout d'accord avec toi Mustard.
L'ISS, MIR ou la prochaine station chinoise participent à ces toutes ces connaissances indispensables pour aller plus loin. Avant d'apprendre à courir, on doit apprendre à marcher et on vient à peine de se mettre debout. De plus, le spatiale et toute recherche fondamentale servent avant tout à satisfaire une des plus belle qualité humaine, la curiosité.
Je dirai même que la com, que fait très généreusement Pesquet, nourrit activement cette "mémoire collective mondiale" qui se met en place depuis un siècle en nous rappelant que nous vivons tous sur le même caillou. Cette "conscience" mondiale est indispensable à notre survie sur le long terme ( à cours terme aussi d'ailleurs ! ).
Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 51 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
"Le coût d’une mission habitée est sans commune mesure avec l’envoi d’une sonde ou d’un satellite. Et l’envoi de machines dans l’espace, en plus d’être beaucoup moins cher, permet des découvertes autrement plus intéressantes »"
Ca c'est un point de vue que je ne partage pas, une seule mission habité sur Mars aurait fait 100x plus que toutes les missions martiennes faite à ce jour et aurait surement été plus interessante. Après c'est sûr c'est plus cher mais en un coup on fait plus qu'en 20 sondes. 

En aucun cas une simple mission habitée sur Mars ne nous en apprendra 100 fois plus que toutes les missions faites à ce jour.

Aucun astronaute ne permet de recueillir des données en continu sur Mars sur une longue durée, ne permet d'obtenir une cartographie complète en haute résolution de la planète, son altimétrie, la composition en eau du sol sur l'ensemble de la planète rouge, la dynamique de l'atmosphère, etc... Des volumes importants de données fondamentales pour comprendre une planète dans son ensemble.

L'homme sur Mars pourra être complémentaire des satellites pour la récolte d'échantillons, qu'il pourrait mieux choisir. Ensuite, ces échantillons sur Terre pourraient fournir beaucoup plus de données, et de meilleure qualité, s'ils sont analysés sur Terre que sur place.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22575
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Si Mr Mousis veut des budgets, qu'il se recycle dans la recherche sur le climat, l'argent tombe du ciel pour ces domaines.
Pour cotoyer de très près un post-doctorant dans ce secteur, je peux te garantir que c'est faux. Les labos du CNRS qui bossent sur le climat et paléoclimat ou les géosciences, sont dans la même mouise que tous les autres, et ce n'est pas parce qu'un sujet est d'actualité qu'il est bien ni suffisamment financé. Ils passent leur vie à courir après des fonds (de tiroir), alors même que la prise de conscience sur le sujet est de plus en plus importante. Une présence médiatique ne veut pas dire présence économique, malheureusement pour les scientifique du climat qui luttent tous les jours pour pouvoir bosser normalement... comme quasiment tous les autres chercheurs. Ils ne sont pas plus au chaud ni plus subventionnés que les autres.
Son équipe déborde de brillants étudiants issus des meilleurs écoles de physique et géophysique ou d'ingénieurs (polytechniciens et normaliens en tête), des profils scientifiques géniaux attirés par la question brulante (hihi) du changement climatique, mais la plupart ne peuvent aller au-delà d'un ou deux post-doc faute de moyens. Ils sont bien tristes d'être forcés de quitter le secteur à 32 ans, comme dans les autres secteurs du CNRS qui n'embauchent pas assez, surtout quand ils constatent l'urgence des bouleversements en cours qui devraient plutôt inciter à gonfler nettement les équipes. C'est la recherche publique...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je pense que depuis 1972 la technologie robotique a beaucoup évolué mais quand on ira sur Mars je pense qu'on alliera les hommes et les robots(comme des drones)
Gabriel_
Gabriel_

Messages : 45
Inscrit le : 30/10/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Il faut peut-être aussi penser que si Thom Pesquet a photographié et communiqué à fond sur les RS, certes il a mis davantage de photos de la Terre ou de sa vie en apesanteur que de photos des expériences, mais il ne pouvait pas en montrer + dans le sens qu'il était tenu à une certaine confidentialité. Il me semble même qu'il l'a précisé pour certaines photos des expériences !... Mais Brunier et le dénommé Mousis ne croient que ce qu'ils voient : le côté com' de Thom et c'est tout. Au point que Thom, lors de sa 1ère conférence de presse post vol, devait presque se justifier de ça !... 
Et l'hypocrisie de Brunier à la télé m'agace... Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour passer à la télé (et grapiller une rémunération supplémentaire) en faisant semblant d'apprécier devant les caméras ce qu'il réprouve totalement sur le papier... Désolée si je suis un peu dure dans mes propos, mais c'est mon avis...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3280
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


Même pendant sa mission il y a eu la polémique selon laquelle Thom était au mieux un mythomane, au pire un acteur et que sa mission était tournée en studio avec effets spéciaux et tout le bardak... N'impporte quoi !!!... Mais de toute façon chaque mission spatiale et chaque astro/cosmonaute ont eu droit à leur lot de polémiques, critiques, fausses rumeurs etc... Ca a été et ce sera toujours comme ça, il y aura toujours des jaloux et des mécontents pour casser du sucre sur le dos des astro/cosmonautes et leurs missions quoi qu'ils fassent, quel qu'en soit le déroulement...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3280
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:En aucun cas une simple mission habitée sur Mars ne nous en apprendra 100 fois plus que toutes les missions faites à ce jour.

Aucun astronaute ne permet de recueillir des données en continu sur Mars sur une longue durée, ne permet d'obtenir une cartographie complète en haute résolution de la planète, son altimétrie, la composition en eau du sol sur l'ensemble de la planète rouge, la dynamique de l'atmosphère, etc... Des volumes importants de données fondamentales pour comprendre une planète dans son ensemble.

L'homme sur Mars pourra être complémentaire des satellites pour la récolte d'échantillons, qu'il pourrait mieux choisir. Ensuite, ces échantillons sur Terre pourraient fournir beaucoup plus de données, et de meilleure qualité, s'ils sont analysés sur Terre que sur place.

Je ne parle pas de l'étude ne orbite, je parle du travail au sol.
L'avantage d'une mission humaine sur Mars, c'est qu'elle sera surement longue, 1.5 ans environ. Sur place des hommes auront le loisir de visiter tous les alentours sans s'ensabler, pourront sélectionner ce qui est interessant ou pas, pourront creuser, pour faire rapidement des prélèvement et les analyser aussitot à la base et bien mieux que ne le ferait un micro instrument embarqué sur rover. On pourrait y faire des expérience de plantation ou autre, on pourrait grimper ou descendre là où un rover ne pourrait aller. Et en cas de panne l'homme aurait la faculté de pouvoir réparer alors qu'un rover peut betement mourir d'un simple ensablement meme minime ou d'une roue grippé.
Après je ne nie pas que le risque de perdre une vie humaine est non négligeable et c'est justement en se préparant bien, en apprenant à vivre dans l'espace, grace à ISS qu'on améliorera les chances.

Mais pour revenir à mon raisonnement de départ, ISS n'est pas qu'un labo pour scientifique de la recherche physique fondamentale, c'est aussi, et surtout un labo pour apprendre à vivre dans l'espace et pouvoir améliorer nos connaissances pour l'avenir de l'exploration. Certains scientifiques ont visiblement cru qu'ISS n'était qu'un joujou destiné à leur propre service.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29306
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

http://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
@Space Opera a écrit:Pour la position du chercheur, je suis pas mal d'accord avec lui en fait. L'essentiel de ce qu'il dit c'est que l'ISS coûte très cher pour finalement assez peu de science à bord, ce qui est très vrai.

ISS a souvent été critiqué mais il ne faut pas la voir comme un simple labo spatial scientifique. C'est aussi un bon moyen d'apprendre à concevoir du matériel pour des vols longues durées, pour apprendre à construire et réparer dans l'espace, apprendre à concevoir de grande structures en orbite, apprendre à vivre longtemps là haut, apprendre à travailler ensemble, etc. C'est un labo qui sert à la science mais aussi à la maitrise d'engin spatiaux et de technique spatiale. Les scaphandres par exemple ont beaucoup progressé.
Certes un labo de type Mir aurait suffit mais ISS a été pensé à l'époque ou la navette devait servir à construire de grande structure. Sans navette ISS a moins d'intérêt.

Coté scientifique, il semble que les astronautes soient pourtant bien occupé à réaliser des expériences chaque jour à ce que l'on voit donc ça me surprend. Certains scientifiques sont peut etre aigri que leurs expériences ou leur budget n'en profite pas.

Pour le coût, de toute façon, l'astronautisme coute cher, que ce soit un lanceur, un rover, une sonde ou je ne sais quoi c'est systématiquement de fortes sommes et il y aura toujours du monde pour dire que l'argent aurait été mieux ailleurs (chez eux notamment). Il y a donc assez avec cette polémique futile sur les photos de Thomas pour en rajouter et relancer la polémique sur l'utilité d'ISS, qui de toute façon s'arrêtera probablement en 2024.

bonjour
Il y a deux niveaux
- sur la forme, cette polémique et ces critiques sont assez déplorables: T. Pesquet a fait son boulot, il l'a meme bien fait! de même, l'Esa est malheureusement souvent médiocre dans sa communication, on ne va pas se plaindre que pour une fois, cela ne soit pas le cas. De même, cette mission a certainement inspiré et motivé de nombreux jeunes a se lancer dans des études scientifiques et techniques , ce qui est une mission importante de l'ESA! Enfin, la sensibilisation des citoyens de la fragilité et de la beauté de la terre est toujours une bonne chose

- ensuite, sur le fond, il est vrai que le rapport couts / bénéfices (scientifiques) de la station spatiale est assez médiocre. Quels résultats importants, publiés, ont résulté de travaux dans l'ISS ? Finalement, le problème vient des buts affichés: on est sensé y faire de la science en général etc... mais en fait, on y apprend surtout a vivre dans l'espace et a faire tourner une station durant des années. Les buts et résultats sont uniquement technologiques et / ou liés à l'homme dans l'espace: c'est auto-justifié: on envoie des hommes dans l'espace pour apprendre a vivre dans l'espace.

Alors je ne critique pas, ce sont des buts et des résultats tout a fait valable dans une optique d'expansion humaine dans l'espace, de voyage vers les planètes etc.. Cela est apprécié et compris par la communauté spatiale (c'est aussi un peu son gagne pain, alors ca serait malvenu de critiquer..) et le grand publique, mais dans la communauté scientifique, il est vrai que l'ISS laisse un gout un peu amer car non, on n'y fait pas (ou très peu en comparaison des frais engagé) de science "générale".

l'ISS nous apprend a vivre longtemps dans une station spatiale (comment les hommes y vieillissent, perdent leur masse musculaire etc..), comment faire fonctionner cette station, comment partir loin de la terre. Mais non ! on n'y fait pas de science générale (autre que celle liée directement à "l'homme dans l'espace" ) vraiment intéressante.

Il y a peut etre juste un besoin de clarification de ces objectifs: dire qu'on y fait de la SCIENCE en général, que les astronaute passent leur temps a faire "de la science" est un peu trop flou et peu entretenir ce malaise.
avatar
bds973

Messages : 1213
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


@Martien31 a écrit:
@Aragatz a écrit:Il faut peut-être aussi penser que si Thom Pesquet a photographié et communiqué à fond sur les RS, certes il a mis davantage de photos de la Terre ou de sa vie en apesanteur que de photos des expériences, mais il ne pouvait pas en montrer + dans le sens qu'il était tenu à une certaine confidentialité. Il me semble même qu'il l'a précisé pour certaines photos des expériences !... Mais Brunier et le dénommé Mousis ne croient que ce qu'ils voient : le côté com' de Thom et c'est tout. Au point que Thom, lors de sa 1ère conférence de presse post vol, devait presque se justifier de ça !... 
Et l'hypocrisie de Brunier à la télé m'agace... Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour passer à la télé (et grapiller une rémunération supplémentaire) en faisant semblant d'apprécier devant les caméras ce qu'il réprouve totalement sur le papier... Désolée si je suis un peu dure dans mes propos, mais c'est mon avis...

serge brunier est consultant à BFMTV ,  donc surement bien rémunéré ;  il doit donc laisser de coté ses convictions et sa fièrté pour l'argent ;  mais  il ferait du coup mieux de se taire dans les autres médias , ça lui éviterait de se décréditer et se ridiculiser ;  pour  T.PESQUET ,  on a  juste une personne de 39 ans qui a utilisé les moyens modernes de communications de son temps ,  point barre .  c'est juste  ahurissant de lire que l'on peut lui reprocher sa communication qui a touché une bonne  partie de la population et donc éveiller peut etre chez certains l'envie d'aller plus loin et de s'interesser à l'espace ;  au diable  les homo tristus  comme disait andré Brahic !!!!
Je ne connais pas S. Brunier donc je m'abstiendrai sur ce point. Par contre en ce qui concerne la partie communication de Thomas Pesquet avant, pendant et maintenant après son vol je trouve cela absolument formidable. Je ne vais donc pas reprendre ce qui a été déjà dit et écrit, à juste titre,  sur le forum ou ailleurs. Simplement celles ou ceux qui s'expriment négativement sur ce sujet en ont parfaitement le droit. Que l'on soit pour ou contre l'ISS, en dehors des diverses expériences menées à bord, c'est pour moi un énorme laboratoire en tout genre et de savoir faire mis en "partie en commun" entre différentes nations. Je pense à toutes les techniques mises au point en bas pour aller vivre là haut, aux développements dans pratiquement tous les domaines de nouvelles technologies, de nouvelles pratiques et de connaissances de soi-même, etc...
Je pense aussi aux milliers de gens que cette station fait travailler dans de nombreux pays pour un but commun.
Nous pourrions disserter des heures et des heures, des lignes et des lignes d'écriture sur ce thème sans pour autant être du même avis que cela n'y changerait rien. Je pense sérieusement que les différentes expériences menées à bord sont sûrement utiles sinon je ne vois pas quel pays serait assez stupide pour dilapider de l'argent pour envoyer des humains dans un milieu hyper hostile même si il n'est qu'à "400km" d'altitude.
Le choix de la station par rapport à un autre projet est de nature politique et là c'est une autre histoire.
Et qu'auraient dit les médias si Thomas Pesquet n'avait pas été du tout communicant? Il reconnait lui même que s'il a pu effectuer cette mission, c'est aussi grâce à l'argent public aussi et qu'il devait y avoir logiquement un retour.
J'ai profité comme beaucoup d'autres de cet excellent esprit de communication de Monsieur PESQUET. Je préfère de très loin des images ou vidéos de la station et de la vie à bord que des photos de salades qui poussent en apesanteur, de vidéos d'expériences plutôt dédiées aux spécialistes.
J'en redemande et je lui dis simplement MERCI.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2099
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 68 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum